Tikourbabine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tikourbabine
Image illustrative de l’article Tikourbabine
Tikourbabine, taasbante de la region de Béjaia

Autre nom Taasbante, osbane
Lieu d’origine Petite Kabylie en Algérie
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaud
Ingrédients Semoule à gros grains,
sauce aux légumes,
viande,
huile végétale, beurre, graisse animale

Tikourbabine, taasbante (en kabyle tasahlite), ou el osbane (en arabe bédjaoui et en arabe djidjelien), est un plat traditionnel berbère algérien.

Origine et étymologie[modifier | modifier le code]

Ce plat est originaire des régions de Kabylie[1], plus exactement dans la vallée de la Soummam (Béjaïa), la petite Kabylie et la Kabylie de Collo. Son nom signifie « boule » en kabyle.

Description[modifier | modifier le code]

Taasbante de la région de Sidi Aich.

Ce plat se compose de boulettes de semoule, de forme ronde ou ovale, cuites dans une sauce rouge piquante, parfumée à la coriandre et à la menthe. Ces boules sont préparées avec de la semoule de blé ou d’orge, d'huile, d'oignons et d'épices, un peu de sauce ainsi que beaucoup de coriandre et de menthe. Il peut être élaboré avec du gueddid, qui est une viande salée et séchée au soleil, ou bien du poulet fermier[2],[3],[4].

Pour manger le taasbante, on coupe les boulettes en morceaux dans l'assiette et on ajoute ensuite la sauce.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]