Kamounia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kamounia
Image illustrative de l’article Kamounia
Assiette de kamounia

Place dans le service Plat principal

La kamounia est un plat en sauce, consommé traditionnellement en Algérie[1], en Tunisie[2] et Turquie. Préparé à base d'abats de boucherie ou de fruits de mer, il est mijoté et relevé de cumin.

Préparation[modifier | modifier le code]

En Algérie[modifier | modifier le code]

La kamounia algérienne se prépare avec des abats de mouton ou de poulet, pour ce dernier, on utilise principalement le foie ou le gésier. Il existe une variante préparée avec des crevettes[3], spécifique à la ville d'Annaba. Ce mets est très populaire dans l'Est algérien, notamment dans les villes d'Annaba, Constantine, Guelma, Skikda et El Kala.

En Tunisie[modifier | modifier le code]

La kamounia tunisienne se prépare de deux façons différentes : à base de viande de mouton, de foie[4], de cœur et éventuellement de rognons ou à base de poulpe.

Ce plat est parsemé de persil et d'oignon finement hachés. On peut aussi l'accompagner de pommes de terre et de piments frits.

En Turquie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wahida Bahri, « Les mille et une senteurs », sur lexpressiondz.com, (consulté le 17 juillet 2016).
  2. Luc Verney-Carron, Cuisine du Maghreb, éd. Artemis, Chamalières, 2005, p. 8.
  3. « Crevettes façon kamounia », sur vitaminedz.com (consulté le 17 juillet 2016).
  4. Collectif, Guide du routard Tunisie 2016, Hachette Tourisme, (ISBN 9782013303149, lire en ligne).