Mrouzia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mrouzia
Image illustrative de l'article Mrouzia
Plat de mrouzia

Lieu d’origine Maroc, Tunisie
Place dans le service Plat
Température de service Chaude

La mrouzia est un plat du Maroc et de la Tunisie constitué d'un tajine sucré-salé au mouton ou à l'agneau, accompagné d'amandes et souvent de raisins secs. En Algérie, un auteur mentionne ce nom pour désigner un plat juif de viande aux pruneaux[1],[2].

Préparation[modifier | modifier le code]

Au Maroc, la mrouzia est le plat traditionnel de la fête de l'Aïd el-Kebir (fête du sacrifice). Il est souvent préparé avec le mouton ou l'agneau tué lors du rituel de la fête commémorant le sacrifice par Abraham d'un mouton, avec des raisins secs et du ras el hanout.

En Tunisie, il est préparé avec des pois chiches et des raisins secs[3].

Au Maroc, dans ce tajine sucré-salé, prédominent les arômes sucrés du miel et de la cannelle, équilibrés par les épices du ras el hanout[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joyce Goldstein, The New Mediterranean Jewish Table : Old World Recipes for the Modern Home, University of California Press, (ISBN 9780520960619 et 0520960610, lire en ligne), p. 318.
  2. (en) Madison Books, Andrews McMeel Publishing, LLC et Corby Kummer, 1001 Foods To Die For, Andrews McMeel Publishing, , 960 p. (ISBN 9780740770432 et 0740770438, lire en ligne), p. 518.
  3. Frida Haddad, « De miel en cumin Tunis tisse ma mémoire », Horizons maghrébins. Le droit à la mémoire, no 55, 2006, p. 146.