Slata méchouia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Slata méchouia
Image illustrative de l’article Slata méchouia
Assiette de slata méchouia.

Autre(s) nom(s) slada mechouiya, méchouia
Lieu d’origine Tunisie
Place dans le service Entrée
Ingrédients Tomates, olives, thon, câpres, œufs
Mets similaires Hmiss, chakchouka, doja bel bsal, ojja

La slata méchouia, slada mechouiya (arabe : سلاطة مشويّة, littéralement « salade grillée »), ou méchouia tout court, est un plat de la cuisine tunisienne, composée de tomates, de poivrons, piments et oignons (et parfois d'aubergines) grillés et hachés après cuisson[1]. Elle est assaisonnée avec du sel, du poivre, de l'ail, de la poudre de coriandre et de carvi et arrosée d'huile d'olive. Ceux qui aiment la manger piquante y ajoutent de l'harissa, en particulier si les piments grillés ne sont pas très forts.

On la sert souvent accompagnée d'olives, de thon, de câpres ou de quartiers d'œufs durs. En Tunisie, elle peut également servir de base à la confection d'un fricassé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Boubli, « Le casse-croûte tunisien dans le pays de Bourguiba », Horizons Maghrébins - Le droit à la mémoire, no 59,‎ , p. 91-93 (ISSN 0984-2616, lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]