Bradj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brajd
Image illustrative de l’article Bradj

Autre nom Mbardja, mteqba, mella
Lieu d’origine Constantinois, Algérie
Place dans le service Gâteau
Accompagnement Petit lait, rayeb ou thé à la menthe

Le bradj est une sorte de galette sucrée à base de semoule fourrée de ghers (pâte de dattes[1]). C'est une spécialité pâtissière de l’Est algérien[2]. Ce gâteau est traditionnellement préparé pour accueillir le printemps. Il est servi en dessert accompagné de lben ou de rayeb.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'appellation de ce mets sucré traditionnel tiendrait du fait qu'il s'agit d'une galette découpée en losange. En arabe populaire algérien, on dit bordj, pluriel bradj, pour désigner les portions d'un fruit découpé en tranches comme une pastèque ou un melon.

Origine et appellations[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le bradj est une spécialité pâtissière traditionnelle originaire du nord-est de l'Algérie, notamment consommée dans le Constantinois, la région des Bibans et la Kabylie.

Appellations[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Ingrédients et ustensiles[modifier | modifier le code]

  • Semoule moyenne
  • Huile végétale
  • Smen
  • Beurre fondu
  • Sel
  • Eau
  • Ghers (pâte de dattes écrasées)
  • Une terrine, ou une guessa (en arabe: قصعة), (grand plat en bois ou en cuivre servant à préparer la pâte pour différentes recettes, notamment la kessra).
  • Un tadjine ou une poêle à fond épais

Préparation[modifier | modifier le code]

Dans une terrine, la semoule est mélangée avec l’huile, l’eau et le sel, puis le tout est malaxé pour obtenir une pâte d’aspect rugueux de la même consistance que celle du mbesses. Ensuite, la pâte est partagée en deux boules égales pour en faire deux grandes galettes. Ensuite, la pâte de dattes est étalée sur l’une des galettes qui sera recouverte avec l’autre. La découpe se fait en losanges. La cuisson est effectuée sur le tadjine en fonte ou en terre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Recette de bradj

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]