Christopher Nolan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nolan.

Christopher Nolan

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Nolan la première du film Man of Steel en 2013.

Nom de naissance Christopher Jonathan James Nolan
Naissance 30 juillet 1970 (44 ans)
Londres, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Drapeau des États-Unis Américain
Profession Réalisateur
Scénariste
Producteur
PDG de Syncopy Films
Films notables Memento
Batman Begins
The Dark Knight
Inception
The Dark Knight Rises
Interstellar

Christopher Nolan, né le 30 juillet 1970 à Londres, est un réalisateur, producteur et scénariste britanno-américain.

Il s'est fait connaître à la fin des années 1990 grâce à son premier long métrage Following, tourné en noir et blanc. Par la suite, il a connu le succès avec les films Memento, Le Prestige, Inception, Interstellar et la plus récente série de films Batman : Batman Begins, The Dark Knight et The Dark Knight Rises. Il est principalement connu pour ses scénarios complexes, et il a traité de nombreux sujets à travers ces films comme la mémoire pour Memento, la magie pour Le Prestige, les rêves pour Inception et l'espace et le temps dans Interstellar.

Il est le PDG et créateur de la société de production Syncopy Films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Né le 30 juillet 1970 d'un père britannique et d'une mère américaine[1], Christopher Jonathan James Nolan a commencé dès son plus jeune âge à réaliser des films avec la caméra 8 mm de son père. Son court métrage en 8 mm, Tarantella est diffusé aux États-Unis sur la chaîne PBS alors qu'il est encore étudiant en lettres à l'Université de Londres.

Début de la renommée[modifier | modifier le code]

Après cela, il met en scène son premier long métrage Following un Thriller à petit budget (seulement 6 000 dollars $) cette histoire de voyeurisme, couronnée dans différents festivals, permet à Christopher Nolan de réaliser, deux ans plus tard, Memento.

Il part pour les États-Unis pour réaliser son nouveau projet, le scénario du film fut écrit par lui-même et son frère Jonathan Nolan quand ils ont été en voyage de Chicago à Los Angeles. Durant le trajet, Jonathan se montre intéressé par le début de l'histoire[2].

Après leur arrivée à Los Angeles, Jonathan part pour Washington afin de terminer ses études universitaires. Christopher demande à Jonathan à maintes reprises de lui envoyer un premier projet, et après quelques mois, Jonathan lui envoie[3].

Deux mois plus tard, Christopher a l'idée de raconter le film à l’envers et commence à travailler sur le scénario. Au même moment, Jonathan écrit une courte histoire de son côté. Les deux frères continuent à correspondre et échangent leurs versions[4]. La courte histoire de Jonathan, intitulée « Memento Mori », est radicalement différente du film de Christopher, même si elle conserve les éléments essentiels. Dans la version de Jonathan, Leonard est nommé Earl.

En juillet 1997, la petite amie de Christopher, Emma Thomas, montre son scénario à Aaron Ryder, un des dirigeants de Newmarket Films. Ryder déclare que c’est « peut-être le script le plus innovant que j’ai jamais vu[5] » et, peu après, Newmarket dote le réalisateur d'un budget de 4,5 millions de dollars[6]. La pré-production dure sept semaines pendant lesquelles le lieu de tournage principal a changé de Montréal à Los Angeles afin de créer une atmosphère plus réaliste et noire pour le film[7].

Brad Pitt, Aaron Eckhart et Thomas Jane sont envisagés pour jouer Leonard, finalement c'est Guy Pearce qui a le plus impressionné Nolan et c’est à lui que le rôle a été attribué. Pearce a été choisi en partie pour son « manque de célébrité » et son enthousiasme pour le rôle, enthousiasme attesté par un appel téléphonique personnel de Pearce à Nolan pour discuter du film[8].

Grâce à une construction ingénieuse (une succession de flash-backs), qui lui vaut d'ailleurs deux nominations aux Oscars dans la catégorie Meilleur montage et Meilleur scénario original, Memento devient culte dans le monde entier.

Nolan est alors courtisé par les grands studios américains et, en 2002, il dirige Al Pacino, Robin Williams et Hilary Swank dans le film policier Insomnia produit entre autres par Steven Soderbergh et George Clooney, il s'agit du remake d'Insomnia de 1997 du Norvégien Erik Skjoldbjærg. Le film est un succès critique et public.

Robin Williams alias Walter Finch dans Insomnia.

En parallèle, il fonde et gère avec son épouse leur propre société de production Syncopy[9],[10], qui va à partir de 1998 participer à la coproduction de tous ces films.

Désormais considéré comme rentable par Hollywood et doué d'un sens artistique original, il est chargé par les studios Warner Bros. de diriger les nouvelles aventures de Batman, en plus de le réaliser il travaille sur le scénario avec David S. Goyer ; sort en 2005 l'épisode reboot Batman Begins, premier volet de la nouvelle saga autour du Chevalier Noir. Le film est un succès et l'univers change considérablement par rapport aux précédentes versions de Tim Burton et Joel Schumacher : la mise en scène prend une approche très réaliste et moins idéaliste, Nolan assume également sa différence par rapport aux autres réalisateurs de blockbuster hollywoodien en exploitant le moins d'effets spéciaux numériques possible.

Assumant la pression des studios, il redonne un second souffle au héros interprété par Christian Bale, en le rendant plus sombre et tourmenté que jamais.

Au passage, il se lie d'amitié avec Bale et l'engage en 2006 aux côtés de Hugh Jackman et Scarlett Johansson pour le Prestige, un thriller fantastique mettant en scène la lutte de deux magiciens au début du XXe siècle, adapté du roman éponyme écrit par Christopher Priest.

Christopher Nolan se consacre ensuite au deuxième volet de sa saga Batman, intitulé The Dark Knight : Le Chevalier noir en référence au travail de Frank Miller, toujours en travaillant avec David S. Goyer sur le scénario. Son frère Jonathan Nolan travaille avec lui aussi pour la troisième fois. Le héros, toujours interprété par Christian Bale, a son ennemi juré, le Joker, campé par le défunt Heath Ledger. Ce deuxième opus est d'une noirceur inhabituelle pour ce genre de production. Cela ne l'empêche toutefois pas de réaliser un démarrage exceptionnel aux États-Unis en récoltant plus de 155 millions de dollars en un week-end, un record. "The Dark Knight" fut un succès au box office mondial avec plus d'un milliard de dollars récoltés ($ 1 001 921 825).

En 2010, Christopher Nolan conçoit un tout autre projet, Inception, décrit comme « un film de science-fiction et d'action qui explore les méandres de l'esprit ». Leonardo DiCaprio est le héros de ce film sorti le 21 juillet 2010 en France. Marion Cotillard, Cillian Murphy et Ken Watanabe sont aussi de l'aventure.

Nolan aura travaillé dix ans pour que son projet voie le jour, avec un scénario qui subjugue ou intrigue la critique. Le journaliste Fabrice Leclerc de Studio Ciné Live a notamment déclaré : Comment un esprit simplement humain peut-il écrire un scénario comme celui-là ?

Le 20 juillet 2012 soit la veille de l'avant première à Paris de son film "The Dark Knight Rises", est sorti un coffret Blu-ray sur l'ensemble de ses films.

Le 8 mars 2013, après des semaines de rumeurs, Christopher Nolan est officiellement annoncé comme étant le réalisateur du futur film de science-fiction, Interstellar, qui sera écrit par le frère de Christopher, Jonathan Nolan. Le film, qui sera en partie tourné en IMAX, sortira le 7 novembre 2014 sur le territoire américain et le 5 novembre en France.

Un thème récurrent est la mort de la femme du personnage principal, et cette mort résulte souvent directement des actions de ce dernier (Memento, Le Prestige, The Dark Knight, Inception) ; bien que le héros n'en soit jamais pleinement responsable (à cause d'une mémoire déficiente, d'un choix imposé, d'une idée qui tourne mal), la culpabilité qu'il en éprouve devient le trait dominant de sa psychologie[11]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Christopher Nolan a épousé la productrice Emma Thomas en 1997 et ils ont eu 4 enfants[1] prénommés Magnus, Oliver, Savannah et Rory[9]. La famille habite en Angleterre.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Film En tant que Commentaire
Réalisateur Producteur Scénariste
1989 Tarantella Green check.png Green check.png Green check.png Court métrage
1996 Larceny Green check.png Green check.png Green check.png
1997 Doodlebug Green check.png Green check.png Green check.png Directeur de la photographie
Cadreur et Monteur
1998 Following Green check.png Green check.png
2000 Memento Green check.png Green check.png
2002 Insomnia Green check.png
2005 Batman Begins Green check.png Green check.png
2006 Le Prestige Green check.png Green check.png Green check.png
2008 The Dark Knight Green check.png Green check.png Green check.png
2010 Inception Green check.png Green check.png Green check.png
2012 The Dark Knight Rises Green check.png Green check.png Green check.png
2013 Man of Steel Green check.png Green check.png
2014 Interstellar Green check.png Green check.png Green check.png
2016 Batman vs Superman Producteur délégué

Collaborateurs réguliers[modifier | modifier le code]

Heath Ledger interprète du Joker dans The Dark Knight en (2008).

Au fur et à mesure de sa carrière, Christopher Nolan s'est entouré d'une équipe de collaborateurs. Sa femme Emma Thomas a été productrice de tous ses films. Aaron Ryder, William Tyrer et Chris J. Ball ont produit Memento et Le Prestige ; tandis que Michael E. Uslan, Lorne Orleans, Benjamin Melniker et Charles Roven ont produits ses deux Batman.

Pour ses scénarios, Christopher Nolan travaille avec son frère Jonathan Nolan avec qui il a rédigé Memento, Le Prestige et The Dark Knight : Le Chevalier noir. Également, David S. Goyer a écrit avec lui ses deux Batman.

Wally Pfister a été le directeur de la photographie de tous ses films exceptés Doodlebug, Following et Interstellar.

Peter Lando a été le chef décorateur d’Insomnia et de The Dark Knight : Le Chevalier noir.

David Julyan a composé des musiques pour tous ses films sauf pour ses trois Batman où c'est James Newton Howard et Hans Zimmer qui ont assuré la composition de musique. Hans Zimmer retrouvera le réalisateur pour Inception et Interstellar.

Dody Dorn a monté Memento et Insomnia, tandis que Lee Smith a monté Batman Begins, Le Prestige, The Dark Knight : Le Chevalier noir et Inception.

De plus, il travaille régulièrement avec certains acteurs :

Accueil de ses films[modifier | modifier le code]

Nolan reçoit un Certificate of Appreciation lors du tournage de The Dark Knight Rises en 2011.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Film Rotten Tomatoes Metacritic Imdb
Following 76 %[12] N/A 7,6/10
Memento 92 %[13] 80[14] 8,6/10
Insomnia 93 %[15] 78[16] 7,2/10
Batman Begins 85 %[17] 70[18] 8,3/10
Le Prestige 76 %[19] 66[20] 8,4/10
The Dark Knight 94 %[21] 82[22] 9.0/10
Inception 86 %[23] 74[24] 8,8/10
The Dark Knight Rises 87 %[25] 78[26] 8,6/10
Moyenne 86 % 76 8,31/10

Box office[modifier | modifier le code]

Film Budget Drapeau des États-Unis États-Unis Monde Monde Drapeau de la France France[27]
Following 6 000 $ 48 482 $ 48 482 $ 10 370 entrées
Memento 5 millions $ 25 544 867 $ 39 723 096 $ 223 982 entrées
Insomnia 46 millions $ 67 355 513 $ 113 714 830 $ 950 791 entrées
Batman Begins 150 millions $ 205 343 774 $ 372 710 015 $ 1 506 332 entrées
Le Prestige 40 millions $ 53 089 891 $ 109 676 311 $ 193 166 entrées
The Dark Knight : Le Chevalier noir 185 millions $ 533 345 358 $ 1 001 921 825 $ 3 036 568 entrées
Inception 160 millions $ 292 576 195 $ 825 532 764 $ 4 915 637 entrées
The Dark Knight Rises 250 millions $ 448 139 099 $ 1 081 041 287 $ 4 385 032 entrées
Total 836 millions $ 1 625 443 169 $ 3 542 363 607 $ 15 671 878 entrées

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nolan a été nommé trois fois aux Oscars, trois fois aux BAFTA Awards et quatre fois aux Golden Globes pour Memento et Inception. Il a remporté sept Saturn Awards pour Batman Begins, The Dark Knight et Inception.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie de Christopher Nolan », sur imdb.com (consulté le 03 juin 2013)
  2. (en) Anthony Kaufman, « Mindgames; Christopher Nolan Remembers "Memento" », Indiewire.com,‎ 16 mars 2001 (lire en ligne).
  3. Mottram 2002, p. 162
  4. Mottram 2002, p. 166
  5. Mottram 2002, p. 176
  6. Mottram 2002, p. 177
  7. Mottram 2002, p. 151-152
  8. Mottram 2002, p. 107-108
  9. a et b (en) « "Christopher Nolan" », sur Hollywoodneuz.com (consulté le 6 octobre 2013).
  10. (en) Prezi.com ; copie d'analyse sur le film "Inception" Page consultée le 06 octobre 2013.
  11. Article sur slate.
  12. "T-Meter Rating of 'Following'". Rotten Tomatoes. Retrieved April 10, 2011.
  13. "T-Meter Rating of 'Memento'". Rotten Tomatoes. Retrieved July 19, 2012.
  14. "Memento Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved April 10, 2011.
  15. "T-Meter Rating of 'Insomnia'". Rotten Tomatoes. Retrieved July 19, 2012.
  16. "Insomnia Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved April 10, 2011.
  17. "T-Meter Rating of 'Batman Begins'". Rotten Tomatoes. Retrieved July 19, 2012.
  18. "Batman Begins Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved April 10, 2011.
  19. "T-Meter Rating of 'The Prestige'". Rotten Tomatoes. Retrieved April 10, 2011.
  20. "The Prestige Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved April 10, 2011.
  21. "T-Meter Rating of 'The Dark Knight'". Rotten Tomatoes. Retrieved July 19, 2012.
  22. "The Dark Knight Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved April 10, 2011.
  23. "T-Meter Rating of 'Inception'". Rotten Tomatoes. Retrieved July 19, 2012.
  24. "Inception Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved July 8, 2012.
  25. "T-Meter Rating of 'The Dark Knight Rises'". Rotten Tomatoes. Retrieved July 20, 2012.
  26. "The Dark Knight Rises Reviews, Ratings, Credits". Metacritic. Retrieved July 20, 2012.
  27. J-P Box-Office ; Page "Christopher Nolan" Box-Office France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James Mottram, The Making of Memento, New York, Faber,‎ 2002 (ISBN 0571214886)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]