Cambridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la ville universitaire britannique. Pour la ville américaine où se trouvent l’université Harvard et le Massachusetts Institute of Technology, voir Cambridge (Massachusetts).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cambridge (homonymie).
Cambridge
Image illustrative de l'article Cambridge
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Cambridgeshire
Statut Cité (1951)
Maire
Mandat
Russ McPherson (Travaillistes)
2009- présent
Indicatif (0)1223
Démographie
Population 108 879 hab. (2004)
Densité 2 675 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 12′ 29″ N 0° 07′ 21″ E / 52.208056, 0.122552° 12′ 29″ Nord 0° 07′ 21″ Est / 52.208056, 0.1225  
Altitude 6 m
Superficie 4 070 ha = 40,70 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Cambridge

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Cambridge
Liens
Site web http://www.cambridge.gov.uk/
La rivière Cam, Clare College et King's College Chapel (sur la droite)

Cambridge /'keɪm.brɪdʒ/ est une ville d’Angleterre, au Royaume-Uni, située à 80 km au nord de Londres. Elle est connue pour son université de renommée mondiale, la 2e plus ancienne d'Angleterre après celle d'Oxford. Elle est également le centre administratif du comté du Cambridgeshire. Depuis 1951, Cambridge possède officiellement le statut de cité.

En 2001, la population de la ville était estimée à près de 109 000 habitants, dont un peu plus de 22 000 étudiants (parmi lesquels 17 000 étudiants de l'université de Cambridge). Aujourd'hui, 31 collèges sont gérés de manière autonome et indépendante, assurant l'hébergement et le suivi pédagogique des étudiants tandis que l'université se charge de l'enseignement.

Aujourd'hui Cambridge est au cœur d'un centre de techniques de pointe surnommé le Silicon Fen (d'après Silicon Valley). Sa force économique et innovatrice repose sur les industries de l'informatique, la biologie et des éclosions couvées par l'université. Plus de 40 % de la population possèdent un diplôme d'éducation supérieure, plus de deux fois la moyenne nationale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des campements ont existé autour du lieu avant l'empire romain. La première preuve trouvée d'une occupation, une collection d'armes de chasse, date de l'âge de bronze qui commence à environ 1000 avant JC. Il y a d'autres trouvailles archéologiques d'objets datant de l'âge de fer, une tribu belge ayant débarqué à Castle Hill au Ier siècle av. J.-C..

Le lieu commence à se développer lors de l'invasion romaine en Grande-Bretagne en 40 avant J.-C. En effet, Castle Hill fait alors de Cambridge un endroit intéressant pour un avant poste militaire afin de défendre la rivière Cam. C'est aussi le point de rencontre de la Via Devana qui relie Colchester à Essex avec les garnisons de Lincoln et du nord. Ce campement romain s'appelle Durolipons.

Le campement resta un centre régional 350 ans après l'occupation romaine, jusqu'en l'an 400. Les routes et les fortifications romaines sont d'ailleurs encore visibles aujourd'hui.

Après le départ des Romains, les Saxons s'emparent du territoire de Castle Hill et de ses alentours. Des fragments de leurs tombes ont été retrouvés dans cette zone. Durant l'époque anglo-saxonne, Cambridge bénéficie de liens commerciaux à travers ce pays marécageux difficile à traverser. Cependant, au VIIe siècle, selon des visiteurs provenant d'Ely, Cambridge décline fortement. Cambridge est mentionné dans la Chronique anglo-saxonne comme Grantebrycge. C'est la première référence connue d'un pont à Cambridge.

L'arrivée des Vikings dans Cambridge a été enregistrée dans la Chronique anglo-saxonne en 875. La loi viking, la Danelaw, a été imposée en 878. Les fortes habitudes commerçantes des Vikings ont permis à Cambridge de grossir rapidement. Pendant cette période, le centre de la ville s'est déplacé de Castle Hill sur la rive gauche de la rivière à un endroit appelé Quayside sur la rive droite. Après la fin de la période Viking, les Saxons sont revenus brièvement au pouvoir, construisant notamment l'église St. Benet en 1025. Elle est toujours visible dans Benet's Street.

Great St Mary's Church marque le centre de Cambridge, tandis que Senate House sur la gauche, est le centre de l'université. À l'arrière plan, Gonville and Caius College.

Deux ans après sa conquête de l'Angleterre, Guillaume de Normandie construit un château sur Castle Hill. Comme le reste du nouveau royaume, Cambridge tombe sous le contrôle du roi et de ses représentants. La typique église ronde (Round Church) date de cette période. Durant l'époque normande, le nom de la ville devient Grentabrige ou Cantebrigge, puisque la rivière y coulant se nommait la Granta. Avec le temps, le nom de la ville est devenu Cambridge, même si la rivière Cam est encore appelée Granta. Ce n'est que plus tard que cette rivière devint la Cam, en analogie avec le nom Cambridge. L'université utilise un adjectif pseudo-latin cantabrigiensis (souvent contracté en « Cantab ») pour signifier « de Cambridge », mais il s'agit évidemment d'un mot qui découle du nom anglais.

Un des premiers établissements éducatifs à Cambridge est l'école de Pythagore, fondée en 1200, dont le bâtiment est encore visible dans le parc de St. John's College.

Début de l'université[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Université de Cambridge.
Trinity Street et l'entrée principale de St John's College avec la tour de la chapelle du collège à l'arrière-plan.

En 1209, des étudiants qui fuyaient la violence d'Oxford se sont réfugiés à Cambridge et y ont fondé une université. Le plus ancien collège encore existant, Peterhouse, a été fondé en 1284. Un des plus impressionnants bâtiments de la ville, King's College Chapel, commencé en 1446 selon la volonté du roi Henri VI, a été achevé en 1515 sous le règne du roi Henri VIII.

La maison d'édition Cambridge University Press a débuté avec un permis d'imprimer obtenu en 1534. Le premier projet de canalisation pour amener l'eau potable jusqu'au centre-ville (Hobson's Conduit) fut lancé en 1610 et certaines parties existent encore aujourd'hui. L'hôpital Addenbrooke's a été fondé en 1766. La voie ferrée et la gare ont été construites en 1845. D'après la légende, c'est l'université qui a imposé son emplacement : suffisamment loin du centre-ville pour que les étudiants ne soient pas distraits par une rapide escapade à Londres.

Longtemps ville universitaire, Cambridge est officiellement devenue une municipalité en 1951.

Cambridge aujourd'hui[modifier | modifier le code]

S'étendant sur sa gauche avec l'université, la région de Cambridge est maintenant connue sous le nom de Silicon Fen, grâce à la croissance des industries de haute technologie et des incubateurs qui se sont développés dans les parcs scientifiques et d'autres programmes de développement à l'intérieur et autour de la ville. L'université a été rejointe par la plus grande partie de l'université Anglia Ruskin (ARU), et sa réputation en matière d'éducation a conduit d'autres entités (telles que l'Open University d'East Anglia) à venir se baser en ville.

Une étude effectuée par le cabinet de consultants CACI en 2004 aboutit à la conclusion qu'un quartier du centre-ville de Cambridge serait « la capitale des fumeurs » du Royaume-Uni. En effet, les habitants de ce quartier semblent dépenser davantage d'argent en cigarettes que ceux d'autres régions du pays, avec plus de deux mille livres sterling par an. Ce quartier est celui de plusieurs collèges de l'université, tels que Clare, King's et Trinity.

Le 5 mars 2004, le statut de ville du commerce équitable fut décerné à Cambridge.

Le 29 octobre 2004, le célèbre jeu de société Monopoly lança la publication d'une édition spéciale sur Cambridge[1].

La ville et l'université de Cambridge[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Université de Cambridge.

L’université de Cambridge est mondialement célèbre avec celle tout aussi connue d'Oxford. Toutes deux forment la quintessence du système universitaire élitiste anglais. Depuis 800 ans, il existe une certaine rivalité entre les deux universités mais Oxford et Cambridge ont malgré tout de nombreux points communs, du point de vue de leur structure, leurs traditions, leur élitisme ou leur architecture. Le nom Oxbridge a été créé pour parler de ces deux universités.

La ville et l'université sont étroitement imbriquées. Il n'y a pas, contrairement au schéma classique, de campus propre à l'université. La ville et l'université s'étant développées simultanément depuis 800 ans, de nombreux bâtiments (laboratoires, amphithéâtres, bâtiments administratifs, bibliothèque) sont disséminés au sein de la ville, le centre historique étant bien sûr occupé par les collèges ou laboratoires les plus anciens.

L’université est composée de 31 collèges, visitables pour la plupart. Les collèges les plus prestigieux, de par leur ancienneté et leur architecture, sont Trinity College, dont les ressources sont colossales, King's College, bastion de l'économie keynésienne et dont la monumentale King's College Chapel possède un des plus fameux chœurs de l'Angleterre, St John's College, rival de son voisin Trinity, et enfin Emmanuel College, plus modeste mais réputé pour la qualité des travaux académiques de ses étudiants.

Sports[modifier | modifier le code]

Rugby à 15[modifier | modifier le code]

Après trois montées successives en division supérieure en 2004, 2005 et 2006, le Cambridge R.U.F.C. s'installe en Division nationale 1 (troisième division). Deuxième de cette division en 2009, il aurait été promu sans le changement de système du rugby anglais.

Football[modifier | modifier le code]

Le club de football de Cambridge, le Cambridge United Football Club, a joué en division nationale anglaise de 1970 à 2005 dans son antre de l'Abbey Stadium, avant d'être relégué en Conférence. Quand la relégation est devenue inévitable, le club fut placé sous administration judiciaire, victime de dettes importantes, mais la gestion financière du club est redevenue saine lors de la saison 2005/2006.

Il existe un autre club de football à Cambridge, basé dans le quartier de Chesterton, le Cambridge City F.C. qui joue dans la division juste inférieure, dans son stade, le City Ground .

Punting[modifier | modifier le code]

Les punts, bateaux rectangulaires à fond plats servaient autrefois au transport de marchandises sur la Cam, la rivière de Cambridge. Depuis la fin du XIXe siècle ils ont été reconvertis pour les sports et le loisir et sont devenus un symbole de la vie locale. Que ce soit pour une balade romantique en amoureux ou lors d'une course en habit universitaire (sans oublier de porter le fameux punting hat), il n'y pas de sport plus british ni de meilleure façon de voir les célèbres colleges de la ville.

Sport universitaire[modifier | modifier le code]

La ville est également réputée pour les rencontres sportives qui opposent l'université de Cambridge à l'université d'Oxford, notamment les Varsity Matches de rugby et la course d'aviron, The Boat Race. Ces événements sont suivis par de nombreuses personnes tout autour du globe, dont beaucoup n'ont rien à voir avec ces universités.

Religion[modifier | modifier le code]

La communauté chrétienne de Cambridge est très active d'où le nombre important d'églises de la ville. Il y a également une mosquée, utilisée par les habitants musulmans et les étudiants, et une toute nouvelle synagogue HaMaayan.

Musées[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Route[modifier | modifier le code]

Cambridge s'étant très rapidement développé au XXe siècle, le réseau routier de la ville est très souvent embouteillé. Des mesures ont été prises pour réduire la circulation au centre-ville. Le centre historique est même interdit aux voitures certaines heures de la journée, les taxis et bus pouvant quand même continuer à circuler.

Quant aux grandes routes, Cambridge se trouve à la croisée de plusieurs grandes axes - A14 entre les Midlands industriels et les port de conteneurs de Felixstowe; l'arc Oxford-Cambridge (composé de A428 et A421, passant par Milton Keynes et offrant une connectivité vers l'A34); et l'A11 qui relie Londres à Norwich.

Rail[modifier | modifier le code]

Façade de la gare de Cambridge.
Article détaillé : Gare de Cambridge.

Cambridge est desservi par une gare située à environ 2 km du centre-ville. Le bâtiment, érigé en 1845, fut volontairement construit à distance de la ville et de l'université afin, selon la légende, d'empêcher les étudiants d'être distraits par l'idée d'une balade à Londres. Plus simplement, il semblerait que la nature géologique des sols à cet endroit se prêtait plus à la construction. Aujourd'hui, la gare a en effet été rattrapée par l'agglomération de Cambridge.

De nos jours, de nombreuses lignes ferroviaires passent par Cambridge. Un service de navettes express gérées par la First Capital Connect relie la ville à la gare de King's Cross à Londres (via la East Coast Main Line) en 45 minutes. Une liaison semi-rapide existe également avec la gare de Liverpool Street (via la West Anglia Main Line). La ville est aussi reliée à King's Lynn, Ely, Norwich, Liverpool et Birmingham et un service de navette existe également entre Cambridge et l'aéroport de Londres Stansted. Jusqu'en 1968, la Varsity Line reliait Cambridge à Oxford.

Vélo[modifier | modifier le code]

Cambridge est une ville assez engorgée mais le centre-ville n'est pas très étendu. De plus le terrain étant assez plat, la circulation à vélo est un moyen de circulation assez développé. C'est aussi le moyen le plus pratique de se déplacer dans les petites rues du centre. C'est le moyen de transport le plus pratique - de nombreux étudiants utilisent ce moyen de transport pour se déplacer entre les différents lieux d'enseignement ou terrains de sport disséminés dans la ville - d'autant plus qu'ils sont généralement interdits de voiture par les collèges. Cambridge possède ainsi la plus grande densité de vélos par habitant du Royaume-Uni.

Aéroport[modifier | modifier le code]

Un petit aéroport régional Cambridge City Airport (code AITA : CBG) est situé à environ 4 km du centre-ville. Il n'est pas desservi par des compagnies régulières mais uniquement par des compagnies privées ou d'affaires.

Directement relié par la route et le rail, l'aéroport de Stansted, plate-forme de prédilection des charters et compagnies low cost, ne se situe qu'à une quarantaine de kilomètres, à mi-chemin entre Cambridge et Londres.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]