Joseph Gordon-Levitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Gordon-Levitt

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Joseph Gordon-Levitt à l'avant-première de son film Don Jon au festival du film de Londres, en novembre 2013.

Naissance 17 février 1981 (33 ans)
Los Angeles (Californie, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur, réalisateur, scénariste, producteur
Films notables (500) jours ensemble
Inception
The Dark Knight Rises
Looper
Don Jon
Séries notables Troisième planète après le Soleil

Joseph Gordon-Levitt est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur et chanteur américain, né le 17 février 1981 à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Gordon-Levitt est le petit-fils du metteur en scène Michael Gordon[1], qui a réalisé Confidences sur l'oreiller et Cyrano de Bergerac.

Il est né et a grandi à Los Angeles, en Californie.[réf. souhaitée] Sa famille est juive[1]. Son père, Dennis Levitt, était autrefois le directeur des nouvelles de la Pacifica Radio station, KPFK-FM[1]. Sa mère, Jane Gordon, s'est battue pour le Congrès des États-Unis en Californie dans les années 1970 pour la paix et la Parti de la liberté[1]. Il avait un frère aîné Dan (photographe) qui est décédé en 2010.

Il a étudié à l'université Columbia, notamment la poésie française et a quitté la faculté sans diplôme[1] pour se concentrer sur sa carrière d'acteur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cillian Murphy, Marion Cotillard, Joseph Gordon-Levitt, Ellen Page, Ken Watanabe, Michael Caine et Leonardo DiCaprio, lors de la première du film Inception en juillet 2010.

Il a débuté sa carrière d'acteur dès l'âge de quatre ans en rejoignant un groupe de théâtre musical et a interprété l'épouvantail dans une production du Magicien d'Oz[2].

En 1991, il a joué David et Daniel Collins dans la série télévisée La Malédiction de Collinwood (Dark Shadows[3]).

En 1994, à l'âge de douze ans, il a eu son premier grand rôle avec Roger Bomman dans Une équipe aux anges (Angels in the Outfield), remake du film de 1951.

En 1996, il est révélé pour son interprétation du rôle de Tommy Solomon dans la série télévisée Troisième planète après le Soleil.

En 1998, il a joué dans l'épisode 11 de la première saison (Le Petit Copain d’Éric) de la série That '70s Show où il a interprété le personnage de Buddy Morgan, qui tombe amoureux d'Eric Forman.

En 1999, il a joué dans le film Dix bonnes raisons de te larguer aux côtés de Julia Stiles et Heath Ledger.

En 2004, il obtient un rôle dans Mysterious Skin, un film de Gregg Araki qui fut acclamé par la critique mais dont les scènes de pédophilie ont suscité une vive controverse. Pour les besoins du film, Joseph Gordon-Levitt porte des lentilles bleues.

C'est en 2009 qu'il se fait remarquer, avec le rôle de Tom, dans le film (500) jours ensemble, une comédie romantique aux côtés de Zooey Deschanel, pour lequel il a reçu une nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie.

En 2010, il est présent dans le film de science-fiction Inception de Christopher Nolan dont il partage l'affiche avec Leonardo DiCaprio, Ellen Page, Tom Hardy, Marion Cotillard et Cillian Murphy.
La même année, il tient l'un des rôles principaux dans le film 50/50 de Jonathan Levine.

En 2011, il travaille à nouveau avec le réalisateur Christopher Nolan pour le rôle de John Blake, un jeune policier chargé d'une mission spéciale dans le troisième volet de Batman, The Dark Knight Rises, au côté de Marion Cotillard, Michael Caine, Cillian Murphy et Tom Hardy.

En 2012, il est à l'affiche du film Premium Rush dans lequel il incarne le premier rôle, ainsi que dans Looper. Dans ce dernier film, il tient le premier rôle au côté de Bruce Willis. Pour les besoins de l'histoire, ses yeux ont été numériquement modifiés pour ressembler à ceux de Bruce Willis.
Il joue aussi pour la première fois sous la réalisation de Steven Spielberg, dans le film Lincoln, où il interprète Robert Todd Lincoln, le fils ainé du président.
La même année, il abandonne le tournage de Django Unchained de Quentin Tarantino pour réaliser son premier long-métrage Don Jon[4].

En 2013, il est à l'affiche de son premier long métrage, Don Jon, aux côtés de Scarlett Johansson, de Tony Danza et de Julianne Moore.

En 2014, il est au casting du film Sin City : J'ai tué pour elle.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est bilingue et réputé francophile[1],[5].

Il est très ami avec l'actrice Zooey Deschanel, depuis leur rencontre sur le tournage du film Manic, sorti en 2001[6]. Pendant le tournage du film (500) jours ensemble, ils passaient tout leur temps libre à danser sur Marvin Gaye[6],[7].

Son frère aîné, Dan est décédé d'une overdose après avoir fait la fête avec des amis, le 4 octobre 2010, à l'âge de 36 ans. Joseph lui a rendu hommage sur son Twitter en disant : « Mon frère, mon super-héros, 1974-2010. Rendez-lui hommage, car il était vraiment génial[8]. »

Joseph est aussi musicien, il pratique la guitare, le piano et le chant. Il a notamment repris, La Valse à mille temps de Jacques Brel[9] ainsi que Bad Romance de Lady Gaga lors des concerts[réf. souhaitée].

En 2004, il a fondé sa propre société de production en ligne, HitRecord (en)[1]. Cette dernière utilise des vidéos, la musique, la littérature, la photographie, la performance et l'art graphique de différents artistes du monde entier pour réaliser divers projets tels que des courts métrages, des livres et DVD[1].

Il a été le compagnon de Julia Stiles pendant une période[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Joseph Gordon-Levitt au WonderCon à Anaheim (Californie) en mars 2012.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

à venir :

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Sparks
  • 2013 : Don Jon[12]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Sparks
  • 2012 : Looper (exécutif)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Alexis Victor et Donald Reignoux sont les voix françaises les plus régulières de Joseph Gordon-Levitt[14],[15] (dans respectivement 7 et 4 films).

Au Québec, Hugolin Chevrette-Landesque est la voix française régulière de l'acteur[16] (dans 8 films).

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

Note : Les titres français présentés sont les titres québécois.

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « From alien boy to growing star in the Indie universe » sur Nytimes.com
  2. (en) « Interview with Joseph Gordon-Levitt » sur The New York Times, www.nytimes.com, article du 25 mars 2007, consulté et mis en ligne le 31 décembre 2013.
  3. (en) « Joseph Gordon-Levitt riding fast to fame » sur Toronto Sun, www.torontosun.com, article du 18 août 2012, consulté et mis en ligne le 31 décembre 2013
  4. « Kurt Russell et Sacha Baron Cohen quittent Django Unchained » sur AlloCiné.fr
  5. « Joseph Gordon-Levitt et Zooey Deschanel chantent pour le nouvel an » sur Madmoizelle.com, consulté le 28 août 2012
  6. a et b « 5 raisons de craquer pour Joseph Gordon-Levitt » sur Madmoizelle.com, consulté le 28 août 2012
  7. « Joseph Gordon-Levitt dément une quelconque romance avec Zooey Deschanel » sur LaDepeche.fr, consulté le 1er septembre 2012
  8. « Joseph Gordon-Levitt dévasté par la mort de son frère », sur Parismatch.com (consulté le 1er septembre 2012)
  9. « Joseph Gordon-Levitt a repris La Valse à mille temps » sur Trendymood.com, consulté et mis en ligne le 19 juin 2013
  10. « Biographie de Joseph Gordon-Levitt » sur Premiere.fr, consulté le 17 mars 2013
  11. « Coup de foudre pour toujours », sur IMDb (consulté le 30 juillet 2013)
  12. a, b et c « Filmographie à venir de Joseph Gordon-Levitt », sur IMDb,‎ consulté le 10 avril 2012, m-à-j le 16 juin 2014
  13. (en) « Joseph Gordon-Levitt, Emily Blunt head up The Wind Rises U. S. cast » sur USA Today, www.usatoday.com, article du 16 décembre 2013, consulté et mis en ligne le 31 décembre 2013
  14. a, b, c, d, e, f et g « Comédiens ayant doublé Joseph Gordon-Levitt en France » sur RS Doublage, consulté le 17 novembre 2012, m-à-j le 30 juillet 2014
  15. Joseph-Gordon-Levitt parle couramment le français mais ne se double pas lui-même.
  16. a, b, c, d, e et f « Comédiens ayant doublé Joseph Gordon-Levitt au Québec » sur Doublage.qc.ca
  17. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé Joseph Gordon-Levitt en France » sur AlloDoublage, consulté le 10 décembre 2012
  18. « Fiche du doublage français du film Miracle à Santa Anna » sur Alterego75.fr, consulté le 15 juin 2013
  19. a, b et c « Comédiens ayant doublé Joseph Gordon-Levitt en France » sur Doublagissimo, consulté le 17 novembre 2012
  20. Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :