Paul Verhoeven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le réalisateur néerlandais (né en 1938). Pour le réalisateur allemand (1901-1975), voir Paul Verhoeven (réalisateur allemand).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verhoeven.

Paul Verhoeven

Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Verhoeven en 2006

Nom de naissance Paul Verhoeven
Naissance (75 ans)
Amsterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandais
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Turkish Délices
La Chair et le Sang
RoboCop
Basic Instinct
Starship Troopers

Paul Verhoeven (API: [ˈpʌu̯l vərˈɦuvə(n)]) est un cinéaste néerlandais, né le à Amsterdam (Pays-Bas). Ayant réalisé une grande partie de sa filmographie aux États-Unis, il est célèbre pour avoir tourné des films provocateurs, assez violents (RoboCop, Total Recall) ou érotiques (Basic Instinct, Showgirls). Une partie de la presse spécialisée francophone le surnomme parfois « le Hollandais violent »[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Très marqué par la Seconde Guerre mondiale, dont il est un témoin direct dans son pays occupé par les Allemands, il garde le souvenir de scènes terribles qui peuvent expliquer son goût pour l'exhibition de la violence.

Il fréquente le Gymnasium Haganum.

En 1955, ses parents l'envoient passer une année en France, au Lycée Henri-Martin à Saint-Quentin (Aisne). Il y rencontre un professeur de français qui lui fait découvrir les grands classiques du cinéma dans le cadre de son ciné-club. Il avoue que la naissance de sa vocation de metteur en scène remonte à cette époque ; il veut intégrer l'IDHEC mais sa démarche est trop tardive et il rentre aux Pays-Bas.

Il fait ses études à l'université de Leyde (Leiden) à la fois en mathématiques et en physique. Il rejoint la marine néerlandaise et c'est dans ce service qu'il découvre la technique sur pellicule en réalisant des documentaires. Il est engagé par la télévision du pays. Son premier succès vient en 1969 avec la série télévisée Floris (avec Rutger Hauer). Son premier film, Wat Zien Ik?, sort en 1971 mais n'est pas particulièrement bien reçu. Son premier succès national vient avec Turks Fruit en 1973. Il continue à bâtir sa renommée et suite à quelques succès internationaux, tel Soldaat van Oranje qui obtient le Golden Globe, il émigre aux États-Unis.

De l'autre côté de l'Atlantique, il change son style. Il dirige des films à gros budget et violents, tels RoboCop (1987) et Total Recall (1990) qui ont la particularité de mélanger pur divertissement et critique acerbe des dérives de la société contemporaine, celle des États-Unis en particulier.

Il continue ses succès avec Basic Instinct (1992). Showgirls (1995) est un "flop". Après ce film il revient à la violence qui a marqué ses premiers films et réalise Starship Troopers (1997) et Hollow Man (2000). Starship Troopers lui permet de renouer avec son style provocateur et iconoclaste du cinéma hollywoodien : cette fois-ci, il s'attaque au culte du militarisme et aux mécanismes de propagande des masses. Le film adopte un style outrancier et à l'imagerie fasciste évidente pour mieux la ridiculiser, mais une partie de la critique américaine ne le suit pas et le traite de « fasciste ».

Il participe au Festival du cinéma nordique de Rouen en 2001.

En 2005, il revient aux Pays-Bas pour tourner son premier film néerlandais depuis près de trente ans, Black Book. Très grosse production à l'échelle néerlandaise, le film connaît un net succès, battant en brèche les idées reçues sur la Seconde Guerre mondiale.

Dès septembre 2011, il développe grâce à la société néerlandaise FCCE le projet Entertainment Experience. Sur un site Internet, de nombreux internautes participent au développement d'un film, du scénario jusqu’au tournage, en passant par le choix des musiques, etc. L'actrice Kim van Kooten écrit une ébauche de scénario et ce sont les internautes qui ont suivi. Plusieurs versions amateurs du film sont tournées, en plus d'une réalisée de manière professionnelle par Paul Verhoeven, Tricked, d'une durée de seulement 55 minutes[3],« Paul Verhoeven fait son Entertainment Experience », sur Braindamaged.fr,‎ 30 septembre 2011 (consulté le 17 février 2014). En raison de son format atypique, le film peine à trouver des distributeurs. Il est malgré tout présenté dans certains festivals, comme Rome ou TriBeCa[4]. En France, le film sort en vidéo en le [5]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]
Courts métrages[modifier | modifier le code]
  • 1960 : Un lézard de trop (Een hagedis teveel)
  • 1961 : Rien de particulier (Niets bijzonders)
  • 1962 : De Lifters
  • 1963 : La Fête (Feest)
  • 1965 : L'Infanterie de marines (Het Korps Marinier)
  • 1970 : Le lutteur (De Worstelaar)

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Portret van Anton Adriaan Mussert
  • 1969 : Floris
  • 1979 : C'est fini, c'est fini (Voorbij, voorbij)
  • 1983 : The Hitchhiker

Scénariste[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • (nl) Jezus van Nazareth, een realistisch portret, 2008

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Hollandais violent de Robocop, Basic Instinct, Total Recall, Starship Troopers paraît d'office à l'aise dans cette histoire fantastique au héros peu sympathique », dans « L'invisible et le déjà-vu », critique du film Hollow Man par Jean-Pierre Dufreigne dans le magazine L'Express le 14 septembre 2000. Page consultée le 15 juillet 2011.
  2. « Paul Verhoeven : le Hollandais violent », article de César Vauchelles dans Excessif le 14 novembre 2007. Page consultée le 15 juillet 2011.
  3. « Dans les coulisses de Tricked, le premier film crowdsourcé », sur PetitWeb.fr,‎ 13 mai 2013 (consulté le 17 février 2014)
  4. (en) Dates de sortie de Steekspel' sur l’Internet Movie Database
  5. Tricked DVD - AlloCiné.fr