Hugh Jackman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hugh Jackman

Description de cette image, également commentée ci-après

Hugh Jackman en 2011.

Nom de naissance Hugh Michael Jackman
Surnom Hughey
Worm
Bear
Naissance (45 ans)
Sydney (Australie)
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Profession Acteur
Films notables X-Men (saga)
Van Helsing
The Fountain
Le Prestige
Les Misérables
Prisoners

Hugh Michael Jackman est un acteur australien, né le à Sydney (Australie). Il est célèbre pour avoir tenu les rôles de Wolverine dans les films X-Men et Jean Valjean dans Les Misérables.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en journalisme de l'Université technologique de Sydney, Hugh Jackman étudie la comédie à la Western Australian Academy of Performing Arts (en) située en Australie, avant de débuter devant la caméra dans la série télévisée australienne Correlli en 1995.

Carrière[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

L'acteur fait ses débuts sur grand écran en 1999 dans la comédie romantique Paperback Hero (en). C'est en 2000 qu’il connaît la consécration internationale en remplaçant au pied levé Dougray Scott, monopolisé par le tournage de Mission impossible 2, dans le film X-Men réalisé par Bryan Singer. Il reprendra son personnage de Wolverine, le mutant sauvage emblématique de la saga, dans les deux volets suivants : X-Men 2 (2003) et X-Men : L'Affrontement final (2006). En 2002, Hugh Jackman interprète un hacker surdoué dans le thriller Opération Espadon ; c’est l'occasion pour celui que certains[Qui ?] comparent à Clint Eastwood de donner à nouveau la réplique à Halle Berry (sa partenaire dans X-Men) et de tenir tête à John Travolta.

Il remporte un Walk of Fame.

L'image de super-héros semble coller à la peau de Hugh Jackman, et c'est tout naturellement que le réalisateur Stephen Sommers et les studios Universal lui proposent d’incarner le chasseur de vampires Van Helsing dans le film éponyme en 2003. Toutefois l'acteur, qu'on a déjà vu jouer les jolis cœurs face à Ashley Judd (Attraction animale, 2001) et Meg Ryan (Kate & Leopold, 2002), trouve des rôles de plus en plus variés, qui lui permettent d’élargir son répertoire. Au cours de la seule année 2006, il campe un magicien de génie dans le Londres du début du XXe siècle (Le Prestige de Christopher Nolan) et un suspect no 1 aux allures de gentleman dans l’Angleterre d’aujourd’hui (la comédie policière Scoop de Woody Allen), passant d’une époque à l’autre à l’intérieur même de la fable onirique The Fountain d’Aronofsky. Il prête en outre sa voix aux films d’animation Happy Feet et Souris City. En 2007, il fait ses débuts de producteur avec la série Viva Laughlin!, diffusée sur CBS.

Toujours désireux de se diversifier, Hugh Jackman continue de naviguer d’un genre à l’autre en 2008 : après avoir manipulé Ewan McGregor dans le bien nommé Manipulation (film qu’il produit avec sa société Seed Productions), le comédien foule le sol de son Australie natale aux côtés de sa compatriote Nicole Kidman dans Australia, fresque épique signée Baz Luhrmann. Puis il revient à ses premières amours, en arborant de nouveau les rouflaquettes et les griffes en adamantium dans X-Men Origins : Wolverine de Gavin Hood, spin-off centré sur le personnage qu’il incarnait déjà dans la trilogie X-Men.

Il est ensuite à l'affiche de Real Steel dans lequel il interprète un passionné de robots boxeurs dénommé Oleg Ross (les Roboxeurs) et un père qui retrouve son fils après 11 ans de séparation. Il interprète ensuite Jean Valjean dans Les Misérables.

En 2013, il porte à nouveau le costume de Wolverine dans Wolverine, le combat de l'immortel, dont l'intrigue se situe après les événements de X-Men 3: L'Affrontement final. Cependant le projet a pris du retard, en effet, le réalisateur Darren Aronofsky qui devait diriger l'acteur a décidé de quitter le projet récemment, James Mangold se voit finalement confier le projet. Le film sort dans les salles le 24 juillet 2013.

Hugh Jackman reprendra son rôle de Wolverine dans X-Men: Days of Future Past qui sortira au cinéma le 21 Mai 2014, retrouvant ainsi Bryan Singer, réalisateur des films X-Men et X-Men 2 ainsi que Patrick Stewart (Professeur X) et Ian McKellen (Magnéto).

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

Ce n'est pas un hasard si Hugh Jackman a été l’animateur de la 81e cérémonie des Oscars au Kodak Theater de Los Angeles[1], après avoir à 2 reprises animé la soirée des Tony Awards à New York. Ses talents de chanteur, danseur et animateur (entertainer dans le sens anglais du terme) ont explosé depuis 2004, année où il a repris le rôle de Peter Allen dans The Boy from Oz. D'une anecdotique comédie musicale australienne, il a fait un succès fantastique à Broadway, où il a joué à guichets fermés pendant environ un an. Puis, il a ramené The Boy en Australie pour une tournée triomphale durant l'été 2006, faisant tour-à-tour danser, rire, frissonner, pleurer et finalement chanter en chœur des salles entières.[réf. nécessaire] Mais auparavant, les spécialistes l'avaient remarqué dans la reprise londonienne de Oklahoma ! et dans Sunset Boulevard en version australienne, où malgré sa jeunesse et son inexpérience, il tenait très honorablement le premier rôle masculin face à Debra Byrne (en). Sa première expérience de music-hall avait été le rôle de l'insupportable Gaston dans la tournée australienne de Beauty and the Beast, et il a aussi participé à Carousel, un spectacle qui, sans être à proprement parler une comédie musicale, tenait plutôt du concert.

En 2010, il a dansé dans plusieurs publicités pour la marque de boissons Lipton Ice tea : dans un grand hôtel à Tokyo, dans une rue de Buenos Aires, et sur une plage probablement en Argentine aussi ; il existe une version non dansée, uniquement à usage local. En 2008, il apparaissait déjà dans la publicité japonaise pour la bière Asahi ; il courait dans les escaliers d'un immeuble pour arriver à temps sur la terrasse où se posait l'hélicoptère d'un important homme d'affaires.

En mai 2011, il propose une performance inclassable pendant 15 jours seulement au Curran Theatre (en) de San Francisco, dans laquelle il mêle chant, danse, vie professionnelle et vie privée; un vrai one-man-show éclectique et original, composé selon ses propres goûts. Les billets s'arrachent, les critiques sont excellentes : le public est sensible à la simplicité, la chaleur, la générosité naturelles de cet artiste surdoué qui ne craint pas le contact avec ses fans[réf. nécessaire]. Le spectacle sera monté au Princess of Wales Theatre (en) de Toronto en juillet 2011, également pour 15 jours. Le buzz sur Internet espère ensuite une tournée européenne (Hugh et sa femme sont extrêmement francophiles), si le cinéma continue à lui en laisser le temps[réf. nécessaire].

Apparitions spéciales[modifier | modifier le code]

Lors du WWE Raw du 19 septembre 2011, il est l'invité spécial de la soirée (il y managea notamment Zack Ryder lors d'un match). Il fit une apparition musicale lors des Tony Awards 2011 avec Neil Patrick Harris, show récompensant les meilleures pièces de théâtre américaines.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Hugh Jackman est marié à l'actrice et productrice australienne Deborra-Lee Furness, de 13 ans son aînée, et ils ont adopté deux enfants : Oscar Maximilien et Ava-Eliott. Ils ont un petit chien (bouledogue français) et un lézard à collerette[2]. Il pratique la Méditation transcendantale depuis l’âge de 20 ans.

« ... ça a changé ma vie. Lorsque je médite, mon énergie est positive, je suis plus proche des gens. Je suis plus libre. »

— Hugh Jackman, interview lors de la sortie de Real Steel[2]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Durant l'hiver 2009, Hugh Jackman qui habite désormais avec sa famille à Greenwich Village (New York), monte sur la scène du Schoenfeld Theater (Broadway) avec Daniel Craig (l'interprète de James Bond) pour une pièce contemporaine : A Steady Rain de Keith Ruff, un auteur de Chicago. Ce texte difficile et très noir, porté par une mise en scène minimaliste très efficace, leur vaut un grand succès.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Prochainement

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Joël Zaffarano est la voix française régulière de Hugh Jackman depuis X-Men en 2000.

Au Québec, Daniel Picard est la voix française la plus régulière de l'acteur.

En France[modifier | modifier le code]

Au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Vidéo de l'ouverture de la 81e cérémonie des Oscars sur YouTube.
  2. a et b Interview : Hugh Jackman, sans trucage.
  3. Le film sortira directement à la télévision dans le courant de l'année 2013, en France.
  4. a, b et c « Fiche du doublage français du film Butter (2011) » sur AlloDoublage, consulté le 25 mars 2013
  5. « Fiche du doublage français du film Prisoners » sur AlloDoublage, consulté le 4 octobre 2013
  6. « Fiche du doublage français du film Les Misérables (2012) » sur AlloDoublage, consulté le 20 février 2013
  7. « Fiche du doublage français du film My Movie Project » sur AlloDoublage, consulté le 5 juin 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]