Postproduction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La postproduction est l'organisation de l'ensemble des opérations conduisant à la finalisation définitive d'un évènement audiovisuel enregistré, tourné ou capté.

Historique[modifier | modifier le code]

La postproduction devient embryonnaire à l'apparition du montage vers les années 1920 au début du cinéma puis réalité avec l'avènement du cinéma sonore.

Le début des années 2000 marque le tournant vers l'industrialisation des chaînes de postproduction numérique et une révolution des techniques cinématographiques. Cette révolution va entraîner une évolution des techniques cinématographiques et la restructuration des métiers, des mœurs et du marché, accompagnées de leur lot de problématiques.

Décembre 2011, début 2012, la révolution du tout numérique est marquée par de profonds mouvements économiques[1]

  • en France, fin 2011, les trois quart des cinémas sont équipées de projection numérique ;
  • la chaîne de postproduction est quasiment identique pour le cinéma et l'ensemble de l'audiovisuel.

Postproduction audiovisuelle[modifier | modifier le code]

Au cinéma et en vidéo[modifier | modifier le code]

C'est la troisième étape de production d'un film, après la préproduction et le tournage et avant sa publication (Distribution).

La postproduction englobe l'ensemble des techniques de finalisation d'un produit filmique ou audiovisuel après son tournage :

et

Avec la généralisation du « tout numérique », la postproduction s'articule distinctement en deux phases :

  • la première phase dite créative qui se termine généralement par le mixage original, étape qui fixe et boucle les processus artistiques sous l'autorité du réalisateur;
  • la deuxième phase, celle des opérations de laboratoire :
    • pour l'image, étalonnage, intégration définitives des effets spéciaux et autres trucages ;
    • pour le son, finalisation de la mises en forme du ou des mixages spécifiques suivant leur destination : cinéma, télévision HD, télévision SD, Web et ses variantes (streaming, serveurs, vidéo à la demande ou VOD, smartphone, etc.
    • pour l'image et le son: la fabrication des fichiers (DCP (Digital Cinema Package), la fabrication des PAD pour la télévision, etc.

DVD, Disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

Ces supports sont assujettis à la règle de la chronologie des médias; cependant certains produits ou Œuvres audiovisuels peuvent avoir pour première diffusion le DVD et/ou le Blu-Ray.

  • pour le DVD, on peut considérer que la postproduction suit les mêmes chemins que pour la télévision HD ;
  • pour le Blu-ray, le cadre technologique étant de meilleure qualité, les chemins approcheront ceux pour le cinéma excepté celui de la dynamique sonore et des formats (codecs) choisis pour l'image.

Postproduction musicale[modifier | modifier le code]

La postproduction musicale englobe les techniques employées en studio d'enregistrement après la prise de son.

  • mixage : mélange des pistes enregistrées ;
  • mastering : mise en forme et dernière étape avant la gravure et le pressage et la mise sur le marché.

Suivant le genre de musique (classique, jazz, musique du monde (World music), électroacoustique, électro, etc.), les situations diffèrent. Pour les musiques acoustiques l'enregistrement n'est, en principe, qu'une captation, suivi d'une étape de montage puis de mixage et enfin de mastering. Pour les musiques à base ou entièrement électroniques, l'enregistrement et le mixage sont confondus dans le même processus créatif ; ne reste à suivre que l'étape du mastering et de ses dérivés (CD ou dématérialisé).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir le communiqué de presse, sur le site du CNC : « Suites de la réunion du 22 décembre 2011 organisée par le CNC sur les conséquences de la liquidation de Quinta Industries

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]