Mike Nichols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nichols.

Mike Nichols

Description de cette image, également commentée ci-après

Mike Nichols en 2010.

Nom de naissance Michael Igor Peschkowsky
Naissance 6 novembre 1931 (82 ans)
Berlin
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Réalisateur
Films notables Qui a peur de Virginia Woolf ?
Le Lauréat
Working Girl
Primary Colors
Closer, entre adultes consentants
La Guerre selon Charlie Wilson

Mike Nichols, de son vrai nom Michael Igor Peschkowsky, est un réalisateur américain, d’origine allemande, né le 6 novembre 1931 à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'émigrés russes juifs, Mike Nichols passe sa jeunesse à New York. Ses études à Chicago l'amènent à rencontrer Elaine May, avec qui il crée, en 1957, le célèbre duo comique Nichols et May. Lorsqu'ils se séparent en 1961, Nichols persévère avec succès dans le théâtre, principalement dans la mise en scène.

En 1966, Mike Nichols signe son premier long-métrage, le thriller Qui a peur de Virginia Woolf ?, qui offre à Elizabeth Taylor l'Oscar de la Meilleure actrice. L'année suivante, il confirme son talent précoce de metteur en scène avec Le Lauréat, nouveau succès public qui permet à son auteur d'obtenir l'Oscar du Meilleur réalisateur et à Dustin Hoffman d'être propulsé au rang de star.

Après ces débuts fracassants, le cinéaste peine à confirmer. Dans les années 1970, le thriller Le Jour du dauphin ou les comédies Catch 22, Ce plaisir qu'on dit charnel et La Bonne Fortune rencontrent un accueil modeste, mais les deux derniers films cités lui permettent de commencer sa collaboration avec Jack Nicholson, qui deviendra l'un de ses acteurs fétiches.

Après huit ans de silence cinéma, Mike Nichols revient fort. En 1983, l'étouffant Le Mystère Silkwood, avec Meryl Streep, le relance. Il enchaîne avec La Brûlure puis retrouve le succès public en 1986 avec Working Girl, ou la turbulente ascension professionnelle vécue par Melanie Griffith.

Relancé, Mike Nichols aborde ensuite tous les genres. Il réalise le drame À propos d'Henry (1991), avec Harrison Ford, puis le film fantastique Wolf (1994). Mais il sait aussi se lancer dans la comédie pure avec The Birdcage (1996), remake de La Cage aux folles, ou tenter une satire politique avec un Primary Colors (1999) sorti en pleine « affaire Lewinsky ». En 2004, il signe le sulfureux Closer, entre adultes consentants, avec Natalie Portman, Jude Law et Julia Roberts puis renoue en 2008 avec la satire politique, signant La Guerre selon Charlie Wilson dans lequel Tom Hanks incarne l'excentrique politicien éponyme.

En 2010, il est le lauréat du Life Achievement Award décerné par l'American Film Institute pour l'ensemble de sa carrière.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Mike Nichols fut marié quatre fois : à Patricia Scott (de 1957 à 1960), à Margo Callas (de 1963 à 1974), à Annabel Davis-Goff (en) (de 1975 à 1986). Le 29 avril 1988, il épouse la célèbre journaliste Diane Sawyer.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]