Colorado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colorado (homonymie).

39° 00′ N 105° 30′ O / 39, -105.5 ()

(en) State of Colorado
(fr) État du Colorado
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec le (en) State of Colorado en rouge.SurnomThe Centennial StateEn français : « L'État du Centenaire »DeviseNil sine numine (latin)« Rien sans la providence »
Carte des États-Unis avec le (en) State of Colorado en rouge.

Surnom
The Centennial State
En français : « L'État du Centenaire »

Devise
Nil sine numine (latin)
« Rien sans la providence »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Denver
Adhésion à l’Union 1er août 1876 (38e État)
Gouverneur John Hickenlooper (D)
Sénateurs Mark Udall (D)
Michael Bennet (D)
Nombre de représentants 9
ISO 3166-2 US-CO
Fuseau horaire -7
Démographie
Gentilé Coloradien/Coloradienne
Population 5 029 196 hab. (2010[1])
Densité 19 hab./km2
Rang 22e
Ville la plus peuplée Denver
Géographie
Altitude 2 073 m (min. : 1 021 m) (max. : Mont Elbert 4 402 m)
Superficie 269 837 km2
Rang 8e
– Terre 268 879 km2
– Eau (%) 962 km2 (0.36 %)
Coordonnées 37° N à 41° N (451 km)
102° W à 109° W (612 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web www.colorado.gov

Le Colorado (en anglais Prononciation du titre dans sa version originale Écouter [kɒləˈrædoʊ][2]) est un État de l'Ouest des États-Unis. Sa capitale est Denver qui forme avec Aurora, une métropole de 3 214 218 habitants soit plus de la moitié de la population de l'État[3],[4]. Le Colorado est surnommé L'État du Centenaire (The Centennial State) car il a intégré l'Union en 1876, 100 ans après la déclaration d'indépendance des États-Unis. C'est un des deux seuls États totalement rectangulaires (avec le Wyoming).

La totalité du territoire coloradien est situé au-dessus de 1 000 mètres d'altitude. La partie Est de l'État est occupée par les Grandes Plaines tandis que la partie Ouest voit s'élever les montagnes Rocheuses et le plateau du Colorado. Le mont Elbert, point culminant des montagnes Rocheuses est situé dans l'État comme l'intégralité du parc national des Montagnes Rocheuses et du parc national de Black Canyon of the Gunnison. Il abrite également les plus hautes dunes d'Amérique du Nord, protégées au sein du parc national et de la réserve de Great Sand Dunes.

Ses habitants sont appelés Coloradiens et Coloradiennes. Le sud-ouest de l'État comprend les réserves amérindiennes des Utes du Sud et des Utes des Montagnes ainsi que le parc national de Mesa Verde, vestige de la civilisation des Anasazis, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Le tourisme occupe une place importante dans l'économie coloradienne, notamment grâce aux stations de sport d'hiver d'Aspen, de Vail et de Beaver Creek. Le Colorado a accueilli a trois reprises les championnats du monde de ski alpin et accueillera la prochaine édition en 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Colorado, qui signifie « de couleur rouge », est d'origine espagnole. Il a été utilisé après la découverte d'or dans la région de Pikes Peak en raison du sol de grès rouge de la région. Le Colorado est aussi appelé Colorful Colorado en raison du magnifique paysage de montagnes, de rivières et de plaines.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Exploration[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIe siècle, les Espagnols lancent à partir de la Nouvelle-Espagne (Mexique) des expéditions vers le territoire actuel du Colorado. Juan de Humana, Francisco Leiva Bonilla, Juan de Zaldivar, Don Juan de Onate et Juan de Archuleta explorent la région. Au début du XVIIe siècle, Juan de Ulibarri et Pedro de Villasu traversent l'État.

Après la vente de la Louisiane par la France, la moitié orientale du Colorado devient américaine. Il faut attendre la défaite du Mexique en 1848 pour voir le reste de l'État passer sous influence américaine. Alors que Lewis et Clark ont reconnu le nord des montagnes Rocheuses, leur partie méridionale est explorée par le capitaine américain Zebulon Pike au début du XIXe siècle. Mais il faut attendre les années 1850 pour que les premiers établissements permanents deviennent significatifs.

Exploitation des ressources[modifier | modifier le code]

Black Hawk, ville minière au XIXe siècle.

Le territoire actuel du Colorado fut exploré et est exploité avant sa création par les Français, les Espagnols et les Américains. Ces aventuriers venaient chercher principalement des fourrures dans les établissements installés le long de l'Arkansas et de la South Platte, comme Fort Pueblo, Fort St. Vrain ou Bent's Fort. Avec la ruée vers l'or de 1859 et l'argent (1879-1893), un grand nombre de colons vint peupler la région de Denver. D'anciennes villes minières furent par la suite abandonnées et devinrent des villes fantômes. D'autres se sont reconverties ou ont prospéré grâce à d'autres activités : Aspen (station de ski), Telluride et Cripple Creek. En janvier 2014, le Colorado devient le premier état américain à légaliser la vente de cannabis, cette décision historique a créé une véritable ruée vers l'or vert qui a permis à l'état d'engranger des dizaines de millions de dollar de taxe.

Tribus amérindiennes[modifier | modifier le code]

Le chef Ignacio du peuple Ute en 1904.
  • les Apaches dans les plaines orientales du Colorado au XVIIIe siècle. Ils laissèrent ensuite la place aux Arapahos et aux Cheyennes.
  • les Arapahos s'installèrent à la fin du XIXe siècle dans le Colorado. Ils furent chassés après la guerre du Colorado en 1865.
  • les Cheyennes qui furent contraints de partir dans les années 1860.
  • les Shoshones ont occupé les vallées du nord (Yampa River par exemple).
  • les Utes installés depuis longtemps dans le Colorado. Ils combattirent à plusieurs reprises les Arapahos et les Cheyennes. Après les guerres contre les chercheurs d'or et d'argent, ils partirent pour l'Utah ; certains furent maintenus dans les réserves du sud-ouest de l'état.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Colorado est un État du centre des États-Unis, d'une superficie de 269 620 km2 et peuplé de 5 029 196 habitants (2010). Il est bordé au nord par le Wyoming ; au nord-est par le Nebraska ; à l'est par le Kansas ; au sud par l'Oklahoma et le Nouveau-Mexique ; et à l'ouest par l'Utah.

La capitale du Colorado est Denver, dont l'agglomération concentre la moitié des habitants de l'État.

Le Colorado est le seul État américain qui se trouve entièrement au-dessus de 1 000 mètres. Son point le plus bas est 1 010 m, dans le fleuve Arikaree.

Relief[modifier | modifier le code]

Elk Mountains près d'Aspen

L'organisation du relief d'est en ouest :

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

L'État du Colorado compte 52 sommets de plus de 4 270 mètres (appelés les 14ers en référence aux sommets de plus

14 000 pieds) :

Principaux cours d'eau[modifier | modifier le code]

Le fleuve Colorado

Principales villes[modifier | modifier le code]

Colorado

Liste des principales villes du Colorado, avec le nombre d'habitants en 2005[5]

Tourisme et loisirs[modifier | modifier le code]

Black Canyon of the Gunnison
Mesa Verde

Parcs naturels nationaux[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir Liste des parcs nationaux des États-Unis.

Monuments nationaux[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir Monument national américain.
Colorado National Monument

Forêts nationales[modifier | modifier le code]

Wilderness areas[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Le Capitole, dont le dôme est couvert d'or

Le Colorado est plutôt modéré, de tradition républicaine mais actuellement de plus en plus démocrate, surtout au niveau local.

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Historiquement, l'État penche plutôt vers les républicains lors des élections présidentielles.

Le démocrate Franklin Delano Roosevelt l'avait cependant remporté en 1932 et 1936, mais y avait été battu en 1940 et 1944.

Par la suite, seuls les démocrates Harry Truman (en 1948), Lyndon Johnson (en 1964) et Barack Obama (en 2008) y ont été élus à la majorité absolue.

En 1992, Bill Clinton est arrivé en tête des candidats avec 40,13 % des suffrages contre 35,87 % à George Bush et 23,32 % au candidat populiste Ross Perot.

En 2004, le président George W. Bush y a été réélu avec 51,69 % des voix contre 47,02 % au démocrate John Kerry.

Lors de l'élection présidentielle de 2008, le candidat démocrate Barack Obama remporte cet État de tradition républicaine avec 52,6 % des voix contre le républicain John McCain (45,8 %).

Politique locale[modifier | modifier le code]

Depuis le 9 janvier 2011, le gouverneur de l'État est le démocrate John Hickenlooper, succédant à un autre démocrate Bill Ritter (gouverneur de 2007 à 2011), qui lui-même a succédé au républicain Bill Owens (gouverneur de 1999 à 2007).

En 2007-2008, trois autres postes élus de l'exécutif (attorney, secrétaire d'État et trésorier d'État) sont détenus par des républicains.

Lors de la session 2007-2008, la législature du Colorado, composée d'une chambre des représentants de 65 membres, est dominée par 40 élus démocrates et le sénat, composé de 35 membres, par 20 sénateurs démocrates. Lors de cette session, la chambre des représentants de 65 membres est dominée par 37 démocrates et le sénat de 35 membres dominé par 20 démocrates.

Le mardi 6 novembre 2012, le Colorado est le premier État américain à se prononcer pour la légalisation du cannabis à titre récréatif.

Municipalité[modifier | modifier le code]

L'État du Colorado est constitué de 271 municipalités. Elles sont gouvernées selon un des cinq type d'autorité gouvernante municipale accordée par l'État.

Représentation fédérale[modifier | modifier le code]

Au niveau fédéral, le Colorado est représenté au Sénat par le sénateur républicain Wayne Allard et par le sénateur démocrate Ken Salazar et à la Chambre des représentants par trois républicains et quatre démocrates.

En novembre 2006, par 56 % des suffrages, les électeurs votèrent par référendum une loi interdisant le mariage gay.

Économie[modifier | modifier le code]

Au milieu du XIXe siècle, l'économie du Colorado décolla grâce aux minerais d'or et d'argent, grâce à l'agriculture puis à l'élevage extensif. Après la Grande Dépression des années 1930, l'État retrouva une certaine prospérité économique avec l'implantation de bases militaires (Colorado Springs) et d'agences fédérales (NOAA, National Institute of Standards and Technology, Institut géologique américain). À la suite de l'installation du commandement spatial américain (US Space Command) à Colorado Springs, des industries de pointe telles que Lockheed Martin se sont implantées dans la région.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, l'économie de l'État se diversifia et s'orienta notamment vers les industries de pointe en relation avec des centres de recherche scientifique.

Le tourisme est l'un des principaux moteurs économiques de cet État.

En 2003, le revenu par habitant était de 34 561 dollars (8e rang des États-Unis).

Secteur primaire[modifier | modifier le code]

Paysage près de Walden, dans le nord de l'État
  • Agriculture irriguée : céréales, blé d'hiver
  • Cultures sèches
  • Élevage (ranching)
  • Exploitation du bois
  • Mines d'or et d'argent (en grande partie épuisées)
  • gisements d'uranium
Champ de maïs au Colorado

Secteur secondaire[modifier | modifier le code]

Secteur tertiaire[modifier | modifier le code]

Domaine skiable de Vail, Colorado, États-Unis d'Amérique

Le Colorado a de nombreux atouts touristiques : bien desservi par l'aéroport de Denver, il attire par ses stations de ski :

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Resident Population Data: Population Change » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), United States Census Bureau, 23 décembre 2010. Consulté le 8 septembre 2010
  2. « Colorado – Definition », Merriam-webster.com,‎ 13 août 2010 (consulté le 5 juin 2011)
  3. « Table 2. Annual Estimates of the Population of Combined Statistical Areas: April 1, 2010 to July 1, 2012 » [CSV], 2012 Population Estimates, United States Census Bureau, Population Division,‎ mars 2013 (consulté le 20 mars 2013)
  4. « Table 1. Annual Estimates of the Population of Metropolitan and Micropolitan Statistical Areas: April 1, 2010 to July 1, 2012 » [CSV], 2012 Population Estimates, United States Census Bureau, Population Division,‎ mars 2013 (consulté le 20 mars 2013)
  5. D'après les estimations du bureau de recensement des États-Unis

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]