Johnny Depp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johnny Depp est un acteur, réalisateur, guitariste, scénariste et producteur de cinéma américain, né le 9 juin 1963 à Owensboro, dans le Kentucky (États-Unis). Il est devenu célèbre dans les années 1980 grâce à son rôle dans la série télévisée 21 Jump Street. Il a ensuite voulu se détacher de son image de jeune premier en se consacrant principalement à l'interprétation de personnages originaux et excentriques tels qu'Edward dans Edward aux mains d'argent, Raoul Duke (alter ego de l'écrivain Hunter S. Thompson) dans Las Vegas Parano, Ichabod Crane dans Sleepy Hollow, Jack Sparrow dans la saga Pirates des Caraïbes, le Chapelier fou dans Alice au pays des merveilles et Barnabas Collins dans Dark Shadows. Il a également interprété des personnages réels comme Ed Wood dans le film du même nom, Joseph D. Pistone dans Donnie Brasco, George Jung dans Blow et John Dillinger dans Public Enemies. Il incarne également Tonto dans Lone Ranger, naissance d'un héros.

D'une manière générale, les personnages atypiques qu'il incarne ont en commun audace et originalité et se démarquent du commun des mortels. Au début des années 1990, il a commencé à collaborer avec celui qui est devenu son réalisateur fétiche et son ami, Tim Burton, avec lequel il a tourné plusieurs films.

De juin 1998 à juin 2012, il vit entre la France et les États-Unis avec la chanteuse et actrice française Vanessa Paradis, mère de ses deux enfants : Lily-Rose Melody, née le 27 mai 1999, et Jack John Christopher III, né le 9 avril 2002. Le 19 juin 2012, après quatorze années de relation amoureuse, le couple annonce sa séparation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Johnny Depp enfant.

Johnny Depp est né le 9 juin 1963 à Owensboro dans le Kentucky, de Betty Sue Palmer, serveuse, et de John Christopher Sr., ingénieur[1]. Il a un demi-frère : Daniel, qui est écrivain et deux sœurs : Debbie, et Christie qui est aussi sa manager personnelle[2]. Johnny Depp a des origines allemandes, cherokees et irlandaises[3],[4]. Dans le livre Johnny Depp : A Kind of Illusion[5], son auteur Denis Meikle déclare que la famille Depp serait liée au huguenot français Pierre Deppe, ou Dieppe, qui s'était installé en Virginie vers les années 1700. L'acteur déclare toutefois qu'il ne connaît pas l'origine de son nom, mais précise qu'il en connaît la signification : « idiot » en allemand (c'est en réalité une insulte mineure qui signifie « bête » ou « affamé »).

La famille du jeune Johnny déménage souvent en raison de la profession de son père. En 1970, elle s'installe à Miramar, en Floride, un environnement que le jeune garçon en vient vite à détester. Il commence à fumer et à boire à douze ans, pratique l'automutilation, fait souvent l'école buissonnière et commet de petits larcins. Il se découvre néanmoins très tôt un amour pour la musique et, à l'adolescence, il passe des heures dans sa chambre à jouer de la guitare[2]. Ses parents divorcent alors qu'il a quinze ans et cette séparation creuse un fossé entre Johnny et son père[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Johnny Depp guitariste à The Kids.

Après avoir quitté l'école à l'âge de seize ans, Johnny Depp rejoint le groupe Bad Boys - qui deviendra The Kids - et fait la première partie de la tournée d'Iggy Pop. Deux ans plus tard, il se rend avec son groupe à Los Angeles, mais le groupe peine à décoller[2]. Durant cette période, Depp, qui est brièvement marié à la maquilleuse Lori Allison, vend des stylos par téléphone pour gagner sa vie. Par chance, son ex-épouse lui présente l'acteur Nicolas Cage, qui le persuade d'organiser une rencontre avec son agent, lui permettant de décrocher son premier rôle au cinéma dans Les Griffes de la nuit (1984) de Wes Craven - premier volet de la franchise culte du cinéma d'horreur mettant en scène le personnage de Freddy Krueger[1]. Son groupe se sépare peu après et Depp se tourne alors vers le cinéma.

Johnny Depp au festival de Cannes 1992.

Pensant avoir trouvé sa voie, il entre dans une école de formation de théâtre, puis obtient ensuite quelques rôles de second plan qui lui permettent de vivre correctement, notamment dans Platoon (1986), le film d'Oliver Stone sur la guerre du Viêt Nam[2]. Il décroche en 1987 le rôle principal dans la série 21 Jump Street - série dont le succès le hisse sur un piédestal fragile d'idole pour les adolescentes. Après quatre saisons dans le rôle de Tom Hanson, il réussit, avec l'aide de son agent, à rompre le contrat par lequel il était tenu de jouer dans cinq saisons de la série, pour se tourner vers la carrière cinématographique qui lui tend les bras.

Il débute en tête d'affiche dans le satirique Cry-Baby de John Waters qui relance avec brio la carrière du jeune acteur en brocardant son statut d'idole des jeunes. Tim Burton lui offre en 1990 le rôle de la consécration avec Edward aux mains d'argent. Dès lors, il devient l'acteur de prédilection de Burton, avec qui il tournera aussi Ed Wood en 1994, Sleepy Hollow en 1999, Charlie et la Chocolaterie et le film d'animation Les Noces funèbres, en 2005, Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street en 2007, Alice au Pays des Merveilles en 2010 et Dark Shadows en 2012. Ces films sont souvent acclamés par la critique et le public[6].

Dans les années 1990, d'autres collaborations tendent à lui donner l'image d'un acteur fuyant les grosses productions, préférant tourner avec des auteurs-réalisateurs à l'identité artistique forte. Il tourne ainsi avec Emir Kusturica, qui lui offre en 1993 un rôle à la mesure de son talent dans Arizona Dream, et avec Jim Jarmusch en 1995 dans Dead Man. Il collabore à trois reprise avec Terry Gilliam : en 1998 dans l'adaptation culte du livre Las Vegas Parano de son ami Hunter S. Thompson, dans le chaotique et inachevé L'Homme qui a tué Don Quichotte, qui donne lieu en 2001 au documentaire Lost in La Mancha (réalisé par Keith Fulton) et fait une apparition dans L'Imaginarium du docteur Parnassus en 2009 (remplaçant pour une seule séquence le comédien Heath Ledger, décédé durant le tournage). C'est d'ailleurs pendant la préparation du tournage de Las Vegas Parano en 1997 que Depp part s'installer durant quatre mois dans la cave de la maison du pape du journalisme gonzo pour s'imprégner du personnage[7] et que se lie une amitié sincère entre l'écrivain et le comédien. Après le suicide de Thompson en 2005, Depp finance la plus grande partie de la cérémonie en son souvenir, notamment la dispersion de ses cendres dans le ciel par un canon[8].

Johnny Depp à la première de Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit à Londres en juillet 2006

En 1997, après avoir incarné un agent du FBI infiltré dans la mafia face à Al Pacino dans Donnie Brasco, il s'essaie pour la première fois à la réalisation d'un long métrage avec The Brave, où il dirige Marlon Brando (avec qui il s'était lié d'amitié sur le tournage de Don Juan Demarco en 1994).

En raison de l'importance de sa filmographie, il reçoit en 1999, un César d'honneur pour l'ensemble de son travail. La même année, son attachement à la France lui permet de jouer dans le film fantastique La Neuvième Porte (The Ninth Gate) tourné en grande partie à Paris sous la direction de Roman Polanski avec la femme de ce dernier, Emmanuelle Seigner. Puis en 2000 dans Le Chocolat, dont le tournage a eu lieu en Bourgogne avec Juliette Binoche. Il fait aussi une apparition au côté de Charlotte Gainsbourg dans le film français Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants d'Yvan Attal sorti en 2004.

L'Étoile de Johnny Depp sur le Walk of Fame à Hollywood, reçue le 19 novembre 1999.
Les empreintes de Johnny Depp au Grauman's Chinese Theatre à Los Angeles le 16 septembre 2005.

Le rôle de Jack Sparrow dans la saga Pirates des Caraïbes le fait découvrir à un autre versant du public. Le premier volet (La malédiction du Black Pearl) sort en 2003 et lui vaut sa première nomination à l'Oscar du meilleur acteur. Il retrouve ainsi son statut d'acteur bankable[9] et déclencheur d'émeutes qui l'avait fait fuir le tournage de 21 Jump Street. Il enchaine en 2004 avec le film Rochester, le dernier des libertins dans lequel il a pour partenaire John Malkovich. Le film raconte l'histoire d'un célèbre poète ayant vécu au XVIIe siècle, débauché notoire et libre penseur, sous le règne du roi Charles II d'Angleterre. Les deux autres volets de son escapade dans le monde de la piraterie (Le secret du coffre maudit en 2006 et Jusqu'au bout du monde en 2007), viennent confirmer le succès du premier épisode. Succès plus que profitable pour le noyau dur de l'équipe du film, à savoir Johnny Depp, Orlando Bloom et Keira Knightley (acteurs), Gore Verbinski (réalisateur), Jerry Bruckheimer (producteur), et, bien entendu, la société Disney. En 2006, il prête sa voix dans le jeu vidéo Kingdom Hearts 2 où il reprend son rôle de Jack Sparrow dans le niveau Port Royal, ville où se déroule la série Pirates des Caraïbes.

En 2007, son rôle dans Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street lui vaut de remporter le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie ainsi qu'une troisième nomination à l'Oscar du meilleur acteur. En 2009, il interprète le rôle du célèbre gangster et braqueur de banques John Dillinger dans Public Enemies de Michael Mann, aux côtés de Christian Bale et Marion Cotillard. Début 2010, il interprète le rôle du Chapelier fou dans Alice au Pays des Merveilles, 7e film tourné sous la direction de son ami Tim Burton, puis tient le rôle de Franck Tupelo fin 2010 dans le film The Tourist de Florian Henckel von Donnersmarck, en compagnie d'Angelina Jolie (version américaine du film français Anthony Zimmer). The Tourist connaît le succès commercial, en rapportant plus de 278 millions de dollars au box-office dans le monde entier[10].

En 2011, après avoir prêté sa voix et ses mimiques au personnage principal du film d'animation Rango, réalisé par Gore Verbinski, Johnny Depp partage cette fois l'affiche de Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence, quatrième volet de la saga, avec Penélope Cruz, sous la direction de Rob Marshall. On le retrouve ensuite dans Rhum express, seconde adaptation cinématographique d'un livre d'Hunter S. Thompson après Las Vegas Parano. C'est durant la période où Depp habitait chez Thompson que l'acteur découvre une longue nouvelle inédite de l'auteur[11] et apprend que c'était en réalité son tout premier roman qui n'avait jusqu'ici jamais été édité. Après l'avoir lu, Depp réussit à convaincre Thompson de l'adapter au cinéma. Entre temps, le roman Rhum express est finalement publié et connaît un beau succès en librairie mais les deux amis rencontrent quelques difficultés à trouver un véritable financement pour la production de ce film étrange et décalé. C'est après le suicide d'Hunter S. Thompson en 2005 que Johnny Depp prend la décision de produire lui-même l'adaptation cinématographique du livre et d'interpréter à nouveau son défunt ami à l'écran pour lui rendre hommage.

En 2012, il est comme souvent la vedette du nouveau film de Tim Burton, Dark Shadows, avec notamment Eva Green et Michelle Pfeiffer. L'acteur joue le rôle principal, celui du vampire Barnabas Collins. Le film est l'adaptation d'un feuilleton télévisé américain du même nom, Dark Shadows, diffusé à la fin des années 1960. La même année il fait un caméo dans l'adaptation au cinéma de la série qui l'a fait connaitre, 21 Jump Street, dont les rôles principaux sont tenus par Jonah Hill et Channing Tatum.

En 2013, il incarne l'indien Tonto, dans le film Lone Ranger, naissance d'un héros. À la sortie de ce film, le chef Comanche Chaiman Coffey declare trouver que ce film ne trahit pas son peuple dans la manière dont il est représenté ; après ce film, Johnny Depp est déclaré « Citoyen d'honneur » et baptisé Mah-Woo-Meh, ce qui signifie « Caméléon » ou « Celui-qui-se-métamorphose »[12]. Lone Ranger est cependant un échec commercial et surtout critique[13].

En 2014, Johnny Depp joue le rôle d'un scientifique avec l'esprit virtualisé par un ordinateur dans Transcendence, le premier film de Wally Pfister (directeur de la photographie de Christopher Nolan). Le film est un échec catastrophique au box-office américain[14] et recueille des critiques négatives dans l'ensemble[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Johnny Depp en 2011 à une avant-première de Rhum express.

De 1983 à 1985, Johnny Depp est marié avec Lori Anne Allison. De 1986 à 1988, il a une relation avec l'actrice Sherilyn Fenn[16]. En 1988, il tombe amoureux de Jennifer Grey, actrice principale de Dirty Dancing aux côtés de Patrick Swayze. Ils se fiancent deux mois après leur première rencontre. Leur liaison sera pourtant de courte durée et ils se séparent au printemps 1989. De toutes les relations de Johnny Depp, ce sera la plus discrète. Le couple se sera rarement montré en public[17].

De 1989 à 1993, il est en couple avec l'actrice américaine Winona Ryder. Ils se rencontrent lors de l'avant-première du film Great Balls of Fire! et entament leur relation amoureuse peu de temps après. Fou amoureux, Depp décide de se faire tatouer « Winona Forever » (« Winona pour toujours ») sur le bras peu après leurs fiançailles, mais Depp modifie son tatouage après leur séparation ; on peut désormais y lire « Wino Forever » (« ivrogne pour toujours »)[18].

Il vit ensuite pendant trois ans une relation très médiatisée avec le mannequin britannique Kate Moss. Ils se séparent en 1997. Durant cette période il était très proche du groupe britannique Oasis, participant même à l'album Be Here Now sur lequel il joue de la slide guitare sur la chanson Fade In-Out[2].

Il est, de juin 1998 à juin 2012, le compagnon de la chanteuse et actrice française Vanessa Paradis, avec qui il a deux enfants : Lily Rose Melody (née le 27 mai 1999) et Jack John Christopher III (né le 9 avril 2002)[19]. Il a acheté à Hollywood une demeure dont la légende voudrait que ce soit celle où aurait vécu Bela Lugosi, interprète de Dracula[20]. Lors de ses tournages à répétition dans les Caraïbes, il tombe amoureux d'une île[21] qu'il a offerte à sa famille comme lieu privilégié de vacances.

Il vivait avec ses enfants et sa compagne dans leur propriété du Var, au Plan-de-la-Tour, en France[22]. Johnny Depp avait profité de la première du film Dark Shadows afin d'affirmer que les récentes rumeurs annonçant sa séparation avec Vanessa Paradis et qui circulaient depuis janvier 2012, étaient fausses[23]. En juin, Johnny Depp a annoncé via un communiqué de son agent sa séparation d'avec Vanessa Paradis après 14 ans de vie commune[24]. Il a affirmé que cela avait eu lieu à l'amiable et qu'ils se quittaient bons amis[1].

L'acteur est désormais fiancé à l'actrice Amber Heard avec qui il avait partagé l’affiche du film Rhum express[25].

Il a été élu deux fois « Homme le plus sexy du monde », en 2003 et 2009, par le magazine People[26].

L'intégralité de son salaire pour le film L'Imaginarium du docteur Parnassus fut reversée à la famille du défunt Heath Ledger[27].

De langue maternelle anglaise, il étudie le français et parle quelques mots d'allemand.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Année Film Titre original Réalisateur Rôle Observations
1984 Les Griffes de la nuit A Nightmare on Elm Street Wes Craven Glen Lantz
1985 Private Resort Private Resort George Bowers Jack Marshall
Lady Blue Lady Blue John Florea et John D. Hancock Lionel Viland Série TV - Épisode Beasts of Prey (1x04)
1986 Mort en eau trouble Slow Burn Matthew Chapman Donnie Fleischer Téléfilm
Platoon Platoon Oliver Stone Lerner
1987 Hôtel Hotel Aaron Spelling Rob Cameron Série TV - Épisode Unfinished Business (4x15)
1987-1990 21 Jump Street 21 Jump Street Stephen J. Cannell et Patrick Hasburgh Officer Tom Hanson Série TV - 69 épisodes
1990 Cry-Baby Cry-Baby John Waters Wade "Cry-Baby" Walker
Edward aux mains d'argent Edward Scissorhands Tim Burton Edward
1991 La Fin de Freddy : L'Ultime Cauchemar Freddy's Dead: The Final Nightmare Rachel Talalay L'ado à la télévision Caméo (crédité Oprah Noodlemantra)
1992 Arizona Dream Arizona Dream Emir Kusturica Axel Blackmar
1993 Benny and Joon Benny & Joon Jeremiah S. Chechik Sam
Gilbert Grape What's Eating Gilbert Grape Lasse Hallström Gilbert Grape
1994 Ed Wood Ed Wood Tim Burton Edward D. Wood Jr.
Don Juan DeMarco Don Juan DeMarco Jeremy Leven Don Juan/John R. DeMarco
1995 Dead Man Dead Man Jim Jarmusch William Blake
Meurtre en suspens Nick of Time John Badham Gene Watson
1996 Cannes Man Cannes Man Richard Martini Lui-même
1997 Donnie Brasco Donnie Brasco Mike Newell Donnie Brasco / Joseph D. Pistone
The Brave The Brave Johnny Depp Raphael Réalisateur et scénariste
1998 Las Vegas Parano Fear and Loathing in Las Vegas Terry Gilliam Raoul Duke
I Love L.A. L.A. Without a Map Mika Kaurismäki Lui-même Caméo
1999 La Neuvième Porte The Ninth Gate Roman Polanski Dean Corso
Intrusion The Astronaut's Wife Rand Ravich Spencer Armacost
Sleepy Hollow - La Légende du cavalier sans tête Sleepy Hollow Tim Burton Ichabod Crane
2000 Les Larmes d'un homme The Man Who Cried Sally Potter César
Avant la nuit Before Night Falls Julian Schnabel Lt. Victor, "Bon Bon"
Le Chocolat Chocolat Lasse Hallström Roux Aussi musicien pour le film : guitariste
2001 Blow Blow Ted Demme George Jung
From Hell From Hell Albert et Allen Hughes Inspecteur Frederich Abberline
2002 Lost in La Mancha Lost in La Mancha Keith Fulton et Louis Pepe Lui-même Documentaire
2003 Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl Pirates of the Caribbean: The Curse of the Black Pearl Gore Verbinski Capitaine Jack Sparrow Screen Actors Guild Award du meilleur acteur
Il était une fois au Mexique... Desperado 2 Once Upon a Time in Mexico Robert Rodriguez Sheldon Sands Compositeur : Sands' Theme
2004 Fenêtre secrète Secret Window David Koepp Morton Rainey
Les Rois du Texas King of the Hill Mike Judge et Greg Daniels Yogi Victor (voix) Série TV d'animation - Épisode Hank's Back (8x20)
Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants Happily Ever After Yvan Attal L'inconnu Caméo
Neverland Finding Neverland Marc Forster Sir James Matthew Barrie
Rochester, le dernier des libertins The Libertine Laurence Dunmore John Wilmot, 2e comte de Rochester
2005 Charlie et la Chocolaterie Charlie and the Chocolate Factory Tim Burton Willy Wonka
Les Noces funèbres Corpse Bride Tim Burton Victor Van Dort (voix) Film d'animation
2006 Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit Pirates of the Caribbean: Dead Man's Chest Gore Verbinski Capitaine Jack Sparrow
2007 Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde Pirates of the Caribbean: At World's End Gore Verbinski Capitaine Jack Sparrow
Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street Tim Burton Sweeney Todd / Benjamin Barker Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie
2009 When You're Strange When You're Strange Tom DiCillo Narrateur Documentaire sur The Doors
Bob l'éponge SpongeBob SquarePants Stephen Hillenburg Jack Kahuna Laguna, "Le Roi du Surf" Série TV d'animation - Épisode La Vague parfaite (6x21)
L'Imaginarium du docteur Parnassus The Imaginarium of Doctor Parnassus Terry Gilliam Tony (1re transformation)
Public Enemies Public Enemies Michael Mann John Dillinger
2010 Alice au pays des merveilles Alice in Wonderland Tim Burton Le Chapelier fou
The Tourist The Tourist Florian Henckel von Donnersmarck Frank Tupelo
2011 Rango Rango Gore Verbinski Voix de Rango
Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides Rob Marshall Capitaine Jack Sparrow
Rhum express The Rum Diary Bruce Robinson Paul Kemp Adaptation cinématographique du roman de Hunter S. Thompson
Jack et Julie Jack and Jill Dennis Dugan Lui-même Film avec Adam Sandler
2012 21 Jump Street 21 Jump Street Phil Lord et Chris Miller Officier Tom Hanson Adaptation cinématographique de la série éponyme
Dark Shadows Dark Shadows Tim Burton Barnabas Collins Adaptation cinématographique de la série éponyme
Les Griffin Family Guy Joe Vaux Edward Scissorhands (voix) Série TV d'animation - Épisode Lois Comes Out of Her Shell (11x06)
2013 Lone Ranger, naissance d'un héros The Lone Ranger Gore Verbinski Tonto Adaptation cinématographique de la série éponyme
Lucky Them Lucky Them Megan Griffiths Matthew Smith Caméo
2014 Transcendance Transcendence Wally Pfister Will
Tusk Tusk Kevin Smith Guy LaPointe
Into the Woods Into the Woods Rob Marshall Le Loup
2015 Mortdecai Mortdecai David Koepp Charlie Mortdecai
Black Mass Black Mass Scott Cooper Whitey Bulger

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Année Film ou Clip Observations
1993 Stuff Court-métrage pour la télévision
Johnny Depp, accompagné de Gibby Haynes (du groupe Butthole Surfers) vient filmer le chaos indescriptible dans lequel vit leur ami John Frusciante, reclus dans sa maison de Hollywood Boulevard, depuis son départ des Red Hot Chili Peppers
1997 The Brave Avec Marlon Brando et lui-même.
Également scénariste
2001 Pourtant Clip de la chanson Pourtant (album Bliss) de Vanessa Paradis sous le pseudonyme de Richard Mudd[28]. Réalisé dans les jardins de leur propriété du Plan de la Tour.
2001 Que fait la vie ? Clip de la chanson Que fait la vie ? (album Bliss) de Vanessa Paradis sous le pseudonyme de Richard Mudd. Réalisé dans leur maison du Plan de la Tour.
2008 L'incendie Clip de la chanson L'incendie (album Divinidylle) de Vanessa Paradis où il apparait de dos (on le reconnait grâce à son chapeau)
2009 Il y a Clip de la chanson Il y a (album Best of) de Vanessa Paradis.
2010 Unloveable Clip de la chanson Unloveable (album Ex-Maniac) de Babybird.

Producteur[modifier | modifier le code]

Année Film Titre original Réalisateur Observations
2011 Rhum express The Rum Diary Bruce Robinson
2011 Hugo Cabret Hugo Martin Scorsese
2012 Dark Shadows Dark Shadows Tim Burton
2014 Mortdecai Mortdecai David Koepp

Caméos[modifier | modifier le code]

Johnny Depp à l'avant-première de Public Enemies.
  • Cinéma :
On le voit apparaître sous le pseudonyme d'Oprah Noodlemantra lors d'une publicité que diffuse un poste de télévision, dans le film La Fin de Freddy : L'Ultime cauchemar (1991).
En 1998 il apparait dans son propre rôle et dans celui de William Blake dans le film L.A. Without a Map de Mika Kaurismäki.
En 2004 il apparait dans le film Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants de Yvan Attal.
  • Télévision :
Il interprète son propre rôle en 1999 dans un épisode de la série télévisée britannique The Vicar of Dibley et en 2000 pour un sketch de l'émission de divertissement The Fast Show.
  • Séries d'animation :
Il double le personnage de Yogi Victor dans la version originale des Rois du Texas (King of the Hill), et interprète son propre rôle dans la troisième saison d'American Dad! (épisode Tearjerker - 2008). Il double également Jack Kahuna Laguna, Le Roi du Surf dans un épisode de Bob l'éponge (La Vague parfaite - 2009)

Narration[modifier | modifier le code]

  • Documentaires :
En 1996, pour la mini-série télévisée American States of Poetry, Johnny Depp lit le chorus 113 de Mexico City Blues de l'écrivain beat Jack Kerouac[29]. Il participe trois ans plus tard au film documentaire The Source de Chuck Workman sur la Beat Generation, où il fait à nouveau la lecture d'un texte de Jack Kerouac.
En 2008, il est le narrateur du documentaire hommage consacré à son ami l'écrivain Hunter S. Thompson, Gonzo: The Life and Work of Dr. Hunter S. Thompson.
Il est également la voix-off du film documentaire sur The Doors, When You're Strange réalisé par Tom DiCillo en 2010.
  • Livres-Audio :
Il est lecteur de l'autobiographie de Keith Richards Life, éditée dans sa forme audio en 2011[30].

Musique[modifier | modifier le code]

Johnny Depp en avril 2011.
  • Enregistrements :
- En 1994 Johnny Depp est à la guitare sur le morceau That Woman's Got Me Drinking de l'album The Snake de Shane MacGowan.
- Il enregistre en 1995 l'album P en compagnie de Gibby Haynes, Steve Jones, Flea, Chuck E. Weiss et Sal Jenco.
- Il est à la guitare slide sur la chanson Fade In-Out d'Oasis figurant sur l'album Be Here Now sorti en 1997. Il est invité par le groupe à rejouer l'année suivante sur le titre Fade Away.
- En 2000, il compose les musiques de 2 chansons sur l'album Bliss de sa compagne Vanessa Paradis : St Germain et Bliss.
- Il joue également trois titres à la guitare dans le film Le Chocolat de Lasse Hallström en 2001, et participe à la bande-originale du film Il était une fois au Mexique... Desperado 2 en 2003 en composant un titre (Sands Theme) crédité sous le pseudonyme de Tonto's Giant Nuts.
- Vanessa Paradis participe à un album-hommage à Alain Bashung, sorti en avril 2011, dans lequel elle reprend la chanson Angora dont la réalisation, les arrangements et les guitares sont signés Johnny Depp.
- En novembre 2011, le couple reprend en duo la chanson Ballade de Melody Nelson, de Serge Gainsbourg et Jane Birkin sur l'album To Gainsbourg from Lulu réalisé par Lulu Gainsbourg.
- En 2012 il joue de la guitare sur la reprise de You're So Vain de Carly Simon, chanson bonus du 8e disque de Marilyn Manson, Born Villain.
- En 2013 il compose la musique du titre New Year figurant sur l'album de Vanessa Paradis Love Songs.
Johnny Depp signant des autographes à la première du film Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde à Anaheim en Californie.
  • Scène :
- En novembre 1999, Johnny Depp participe au concert privé Night Clubbing organisé par la chaîne de télévision française Canal+, et dans lequel il accompagne à la guitare Iggy Pop, Vanessa Paradis et Chrissie Hynde sur plusieurs chansons.
- Il rejoint Vanessa Paradis sur la scène de l'Olympia, le 25 mars 2001 lors de la dernière représentation des concerts de la chanteuse et l'accompagne à la guitare sur une reprise de Jacques Dutronc : Fais pas ci, fais pas ça.
- Il accompagne Eddie Vedder et Patti Smith lors du concert Voices For Justice à Little Rock le 28 août 2010[31].
- Fan du chanteur de hard rock Alice Cooper, il rejoint ce dernier à la guitare sur deux titres lors d'un concert le 28 juin 2011[32].
- Le 11 avril 2012, il accompagne à la guitare son ami Marilyn Manson en concert à Los Angeles, sur deux chansons : Sweet Dreams et The Beautiful People.
  • Clips :
- Johnny Depp apparait en 1991 dans le clip de Tom Petty, Into The Great Wide Open.
- En 1994, il tourne dans le clip de la chanson de Shane MacGowan : That Woman's Got Me Drinking.
- On le retrouve en 2006 dans le clip posthume de Johnny Cash God's Gonna Cut You Down, en compagnie d'une trentaine d'autres artistes.
- En 2008 et 2010, il apparaît furtivement dans les clips L'Incendie et Il y a de sa compagne Vanessa Paradis qu'il a réalisé.
- En 2012, il tourne au côté de Natalie Portman dans le clip My Valentine de Paul McCartney, chanson issue de l'album Kisses on the Bottom sorti la même année. Dans ce clip, les deux acteurs interprètent le texte de la chanson en langue des signes américaine (American Sign Language - ASL).

En collaboration avec la marque Duesenberg, il conçoit un modèle de guitare signature avec l'ensemble de ses tatouages dessiné dessus ainsi qu'un design et un micro conçu pour lui par la marque.

Domaine artistique et mécénat[modifier | modifier le code]

Un texte de Johnny Depp, traduit par Virginie Despentes, paraît en 2008 dans un numéro de la revue Bordel consacré à Jean-Michel Basquiat.

L'acteur a promu l'œuvre du peintre français Thierry Alonso Gravleur en lui consacrant une exposition à la Trigg Ison Gallery à Los Angeles en 2006 et en 2011[33].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Johnny Depp. Pour une liste plus complète, se référer à l'Internet Movie Database[34].

Année Cérémonie Pays Résultat Prix Catégorie Film
1990 ShoWest Convention Drapeau des États-Unis Remporté ShoWest Award Star masculine de demain
1991 Golden Globes Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale Edward aux mains d'argent (1990)
1994 Golden Globes Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale Benny and Joon (1993)
MTV Movie Awards Proposé MTV Movie Award Meilleure prestation comique
Proposé MTV Movie Award Meilleur duo à l'écran partagé avec Mary Stuart Masterson
1995 Golden Globes Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale Ed Wood (1994)
1996 London Critics Circle Film Awards Drapeau du Royaume-Uni Remporté ALFS Award Acteur de l'année Ed Wood (1994)
1997 Festival de Cannes Drapeau de la France Proposé Palme d'or Meilleur film The Brave (1997)
1998 Chlotrudis Awards Drapeau des États-Unis Proposé Chlotrudis Award Meilleur acteur Donnie Brasco (1997)
Russian Guild of Film Critics Drapeau de la Russie Remporté Golden Aries Meilleur acteur étranger Las Vegas Parano (1997)
1999 César du cinéma Drapeau de la France Remporté César d'honneur
2000 Blockbuster Entertainment Awards Drapeau des États-Unis Remporté Blockbuster Entertainment Award Acteur préféré - Film d'horreur Sleepy Hollow (1999)
Satellite Awards Proposé Golden Satellite Award Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale Sleepy Hollow (1999)
Saturn Awards Proposé Saturn Award Meilleur acteur
2001 Screen Actors Guild Awards Proposé Actor Meilleure distribution partagé avec Juliette Binoche, Leslie Caron, Judi Dench, Alfred Molina, Carrie-Anne Moss, Hugh O'Conor, Lena Olin, Peter Stormare et John Wood Le Chocolat (2000)
2002 Saturn Awards Proposé Saturn Award Meilleur acteur From Hell (2001)
2003 Hollywood Film Festival Remporté Acteur de l'année
Washington D.C. Area Film Critics Association Awards Proposé WAFCA Award Meilleur acteur Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
2004 Oscars du cinéma Proposé Oscar Meilleur acteur dans un rôle principal
BAFTA Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé BAFTA Award Meilleur acteur dans un rôle principal
Broadcast Film Critics Association Awards Drapeau des États-Unis Proposé Critics Choice Award Meilleur acteur
Chicago Film Critics Association Awards Proposé CFCA Award Meilleur acteur
Empire Awards Drapeau du Royaume-Uni Remporté Empire Award Meilleur acteur Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Golden Globes Drapeau des États-Unis Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Irish Film and Television Awards Drapeau de l'Irlande Remporté Audience Award Meilleur acteur international Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
MTV Movie Awards Drapeau des États-Unis Remporté MTV Movie Award Meilleure prestation masculine
Proposé MTV Movie Award Meilleure prestation comique Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Proposé MTV Movie Award Meilleure équipe à l'écran partagé avec Orlando Bloom
Online Film Critics Society Awards Proposé OFCS Award Meilleur acteur Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Phoenix Film Critics Society Awards Proposé PFCS Award Meilleure prestation d'acteur dans un rôle principal
Satellite Awards Proposé Golden Satellite Award Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale
Proposé Golden Satellite Award Meilleure prestation d'acteur dans un rôle secondaire dans une comédie/comédie musicale Il était une fois au Mexique... Desperado 2 (2003)
Saturn Awards Proposé Saturn Award Meilleur acteur Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Screen Actors Guild Awards Remporté Actor Meilleure prestation d'acteur dans un rôle principal Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Teen Choice Awards Proposé Teen Choice Award Menteur préféré Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (2003)
Proposé Teen Choice Award Scène de combat préféré partagé avec Orlando Bloom
2005 Oscars du cinéma Proposé Oscar Meilleur acteur dans un rôle principal Neverland (2004)
Saturn Awards Proposé Saturn Award Meilleur acteur
BAFTA Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé BAFTA Award Meilleur acteur dans un rôle principal
British Independent Film Awards Proposé British Independent Film Award Meilleur acteur Rochester, le dernier des libertins (2004)
Broadcast Film Critics Association Awards Drapeau des États-Unis Proposé Critics Choice Award Meilleur acteur Neverland (2004)
Empire Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé Empire Award Meilleur acteur
Golden Globes Drapeau des États-Unis Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans un drame
Irish Film and Television Awards Drapeau de l'Irlande Proposé Audience Award Meilleur acteur international Charlie et la Chocolaterie (2005)
London Critics Circle Film Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé ALFS Award Acteur de l'année Neverland (2004)
People's Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté People's Choice Award Star masculine favorite Neverland (2004)
Proposé People's Choice Award « Chimie » à l'écran préférée partagé avec Kate Winslet Neverland (2004)
Satellite Awards Proposé Golden Satellite Award Meilleur acteur dans un drame
Screen Actors Guild Awards Proposé Actor Meilleure distribution partagé avec Julie Christie, Freddie Highmore, Dustin Hoffman, Radha Mitchell, Joe Prospero, Nick Roud, Luke Spill et Kate Winslet
Proposé Actor Meilleure prestation d'acteur dans un drame
Teen Choice Awards Proposé Teen Choice Award Acteur préféré dans un drame
2006 Empire Awards Drapeau du Royaume-Uni Remporté Empire Award Meilleur acteur Charlie et la Chocolaterie (2005)
Golden Globes Drapeau des États-Unis Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale Charlie et la Chocolaterie (2005)
Kids' Choice Awards Proposé Blimp Award Acteur préféré dans un film
Proposé Blimp Award Voix préférée dans un film d'animation Les Noces funèbres (2005)
London Critics Circle Film Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé ALFS Award Acteur de l'année Charlie et la Chocolaterie (2005)
People's Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté People's Choice Award Star masculine préférée Charlie et la Chocolaterie (2005)
Teen Choice Awards Remporté Teen Choice Award Acteur préféré dans une comédie
Remporté Teen Choice Award Acteur préféré dans un film d'action/aventures Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit (2006)
2007 Empire Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé Empire Award Meilleur acteur Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit (2006)
Golden Globes Drapeau des États-Unis Proposé Golden Globe Meilleure prestation d'acteur dans une comédie/comédie musicale
Kids' Choice Awards Proposé Blimp Award Star masculine favorite
MTV Movie Awards Remporté MTV Movie Award Meilleure prestation Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit (2006)
National Movie Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé National Movie Award Meilleure prestation masculine Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit (2006)
People's Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté People's Choice Award Star préférée dans un film Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit (2006)
Remporté People's Choice Award Star préférée dans un film d'action
Remporté People's Choice Award Duel à l'écran préféré partagé avec Keira Knightley
Rembrandt Awards Drapeau des Pays-Bas Remporté Rembrandt Award Meilleur acteur international
Teen Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté Teen Choice Award Acteur préféré dans un film d'action/aventures
2008 Oscars du cinéma Drapeau des États-Unis Proposé Oscar Meilleur acteur dans un rôle principal Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
Broadcast Film Critics Association Awards Proposé Critics Choice Award Meilleur acteur
Golden Globes Remporté Golden Globe Meilleur acteur dans une comédie/comédie musicale Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
Kids' Choice Awards Remporté Blimp Award Star masculine favorite Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde (2007)
MTV Movie Awards Remporté MTV Movie Award Meilleure prestation comique
Remporté MTV Movie Award Meilleur méchant Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
National Movie Awards Drapeau du Royaume-Uni Remporté National Movie Award Meilleure prestation masculine
People's Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté People's Choice Award Star préférée dans un film
Proposé People's Choice Award Star préférée dans un film d'action Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde (2007)
Rembrandt Awards Drapeau des Pays-Bas Remporté Rembrandt Award Meilleur acteur international Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde (2007)
Saturn Awards Drapeau des États-Unis Proposé Saturn Award Meilleur acteur Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
Teen Choice Awards Remporté Teen Choice Award Méchant préféré Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
2009 Empire Awards Drapeau du Royaume-Uni Proposé Empire Award Meilleur acteur Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007)
2010 People's Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté People's Choice Award Meilleur acteur Alice au pays des merveilles (2010)
2011 Golden Globes Awards Proposé Golden Globes Award Meilleur acteur de comédie Alice au pays des merveilles (2010)
People's Choice Awards Remporté People's Choice Award Meilleur acteur
Rembrandt Awards Drapeau des Pays-Bas Remporté Rembrandt Award Meilleur acteur Alice au pays des merveilles (2010)
Kids' Choice Awards Drapeau des États-Unis Remporté Kids' Choice Award Meilleur acteur Alice au pays des merveilles (2010)
Teen Choice Awards Remporté Teen Choice Award Meilleur acteur de film d'action
Meilleur acteur de film fantastique
Meilleur doublage de film d'animation
The Tourist (2010)
Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence(2011)
Rango (2011)

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Johnny Depp Biography », sur biography.com (consulté le 20 janvier 2014)
  2. a, b, c, d et e (en) Dominic Wills, « Johnny Depp Biography », sur talktalk.co.uk (consulté le 20 janvier 2014)
  3. (en) Graham Bob, « Why Johnny Depp Became an Expatriate », San Francisco Chronicle, consulté le 22 décembre 2007
  4. (en) Johnny Depp Zone, « Johnny's Cherokee heritage », consulté le 22 décembre 2007
  5. Johnny Depp : A Kind of Illusion, Denis Meikle (ISBN 1-905287-04-6)
  6. (fr) AlloCiné, « Biographie de Johnny Depp », consulté le 22 décembre 2007
  7. (en) Douglas Brinkley, « Johnny, Get Your Gun », George,‎ juin 1998, p. 96-100
  8. (en) « Thompson's ashes fired into sky », sur bbc.co.uk,‎ 21 août 2005 (consulté le 20 janvier 2014)
  9. Bankable : qui vaut de l'or, au succès assuré (dans ce contexte) (source payante : Base de données terminologique en ligne. L'équivalent français "bancable" n'a pas encore ce sens-là (Grand Robert de la langue française 2009 en ligne)
  10. The Tourist gain de 278 millions de dollars sur boxofficemojo.com/
  11. (en) « Johnny Depp in 'The Rum Diary' », The Independent (consulté le 27 août 2012)
  12. TV8 nº32, août 2013
  13. The Lone Ranger sur Rotten Tomatoes.
  14. (en) « Transcendence », Box Office Mojo (consulté le 29 avril 2014)
  15. (en) « Transcendence », Rotten Tomatoes (consulté le 29 avril 2014)
  16. (en) Matt Doeden, Johnny Depp: Hollywood Rebel, Twenty-First Century Books,‎ 2011, p. 17-22
  17. Johnny Depp/Jennifer Grey
  18. Sophie Bernard, « Johnny Depp : Retour sur ses conquêtes », sur news-de-stars.com,‎ 21 juin 2012 (consulté le 29 septembre 2013)
  19. Johnny Depp
  20. Johnny Depp, le manoir de Jack Sparrow
  21. Stars : leurs îles très privées
  22. Johnny Depp : la vie en France, c'est le paradis
  23. Johnny Depp s'exprime sur les rumeurs de séparation
  24. « Vanessa Paradis-Johnny Depp, la fin d'une divine idylle », Le Point, 20 juin 2012.
  25. Johnny Depp n'est plus célibataire sur le Parisien, 30 avril 2013.
  26. (en) « Johnny Depp », sur people.com (consulté le 20 janvier 2014)
  27. Un bel hommage à Heath Ledger
  28. À l'époque, Vanessa et Johnny ne communiquaient que très peu sur leur liaison, d'où le pseudonyme pour ne pas trop faire parler les médias
  29. (en) « "The United States of Poetry": A Series by PBS », sur poets.org (consulté le 20 janvier 2014)
  30. Johnny Depp voices Keith Richards Audio Book
  31. Voices for Justice
  32. « Johnny Depp rejoint Alice Cooper sur scène », Voici, 28/06/2011
  33. Le Monde, Les Portraits Expressionistes de Thierry Alonso Gravleur, 23 novembre 2009.
  34. (en) « Awards for Johnny Depp », sur Internet Movie Database (consulté le 20 janvier 2014)
  35. a, b, c, d, e, f et g « Comédiens ayant doublé Johnny Depp en France » sur RS Doublage, consulté le 12 mai 2013
  36. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Comédiens ayant doublé Johnny Depp en France », sur AlloDoublage,‎ 20 janvier 2014
  37. a, b et c « Comédiens ayant doublé Johnny Depp au Québec », sur Doublage.qc.ca (consulté le 20 janvier 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

en français

  • Fabien Gaffez, Le Singe et la Statue, Scope,‎ 2010, 127 p. (ISBN 291257353X)
  • Murray Pomerance, Ici commence Johnny Depp, Capricci,‎ 2010, 377 p. (ISBN 2918040169)
  • Brian J. Robb, Johnny Depp, Flammarion,‎ 2006, 275 p. (ISBN 2080690000)

en anglais

  • (en) Michael Blitz et Louise Krasniewicz, Johnny Depp: A Biography, Greenwood,‎ 2007, 192 p. (ISBN 0313343004)
  • (en) Matt Doeden, Johnny Depp: Hollywood Rebel, Twenty-First Century Books,‎ 2011, 112 p. (ISBN 0761372938)
  • (en) Nigel Goodall, What's Eating Johnny Depp?, Blake Pub,‎ 2004, 314 p. (ISBN 1857825128)

Liens externes[modifier | modifier le code]