Festival international du film de Rotterdam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival international du film de Rotterdam
Image illustrative de l'article Festival international du film de Rotterdam
Le logotype du Festival

Date de création 1972
Créateur Hubert Bals
Prix principal Tigre d'or
Édition courante Festival international du film de Rotterdam de 2014
Durée 11 jours (2014)
Direction générale Rutger Wolfson
Lieu Rotterdam, Pays-Bas
Site web (en) filmfestivalrotterdam.com

Le Festival international du film de Rotterdam, en abrégé IFFR (titre officiel en anglais : International Film Festival Rotterdam), est un festival de cinéma international fondé en 1972 se déroulant chaque année à Rotterdam aux Pays-Bas durant onze jours. Il est un des plus importants festivals de cinéma en Europe. Il prend place depuis plus de dix ans durant la dernière semaine de janvier à Rotterdam.

Même s'il ne prime que les premiers et seconds films, il est connu parmi les grands festivals de cinéma pour proposer une des programmations les plus variées en termes de long métrages.

Également connu sous l'appellation plus courte de Festival de Rotterdam, le festival est attaché à certaines valeurs que l'on pourrait associer à la social-démocratie nord-européenne : il a longtemps, jusqu'en 1995, refusé de mettre en compétition les films. Et contrairement au Festival de Cannes, par exemple, il n'y a à Rotterdam, ni tapis rouge ni accès aux projections réservés aux professionnels.

Le festival a pour mascotte un tigre ; le grand prix du festival est donc symbolisé par le Tigre d'or.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bureau de festival à Rotterdam

En juin 1972, Hubert Bals crée le Festival international du film de Rotterdam et s'est donné pour mission la découverte et le soutien des cinématographies rares et innovantes.

À la mort du fondateur, en 1988, un fonds de soutien à la production de film des pays en voie de développement, le Fonds Hubert Bals a été créé. Ce fonds est un acteur clef du financement de certaines cinématographies. Il a permis à nombre de films de se faire.

Rutger Wolfson, Directeur actuel du Festival de film Rotterdam

Le caractère non-compétitif du festival a changé en 1995, avec l'introduction du prix des Tigre d'or (VPRO Tiger Awards). Un an après, en 1996, Simon Field, ancien directeur de cinéma de l'Institute of Contemporary Arts de Londres, devint le directeur du festival rotterdamois. En 2004, Sandra Den Hamer succéda la place de Simon Field et enfin le , Rutger Wolfson est devenu le président actuel du festival.

Organisation[modifier | modifier le code]

Fonds Hubert Bals[modifier | modifier le code]

Parmi les films dont la réalisation a été rendue possible par le soutien du fonds Hubert Bals, on retiendra (par ordre chronologique) :

Berlin-Jérusalem (Berlin-Yerushalaim) de Amos Gitaï (Israël), La Pomme (Sib) de Samira Makhmalbaf (Iran), Freedom de Sharunas Bartas (Lituanie), Parfum de violettes (Nadie te oye: Perfume de violetas) de Marisa Sistach (Mexique), 25 Watts de Juan Rebella and Pablo Stoll (Uruguay), Japón de Carlos Reygadas (Mexique), Tan de repente de Diego Lerman (Argentine), Abouna de Mahamat Saleh Haroun (Tchad), Intervention divine (Yadon ilaheyya) de Elia Suleiman (Palestine), Uzak de Nuri Bilge Ceylan (Turquie), Occident de Cristian Mungiu (Roumanie), All tomorrow's Parties de Yu Lik-wai (Chine), Osama de Siddiq Barmak (Afghanistan), La Sainte Fille (La niña santa) de Lucrecia Martel (Argentine), Quatre (4 / Четыре) de Ilia Khrjanovski (Russie), Sangre de Amat Escalante (Mexique), Batalla en el cielo de Carlos Reygadas (Mexique), Attente de Rashid Masharawi (Palestine), Les Climats (Iklimler) de Nuri Bilge Ceylan (Turquie)[1],[2]...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]