AlloCiné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Allociné)
Aller à : navigation, rechercher

AlloCiné

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo d'AlloCiné

Création 1993
Fondateurs Jean-David Blanc et Patrick Holzman
Forme juridique Société Anonyme
Slogan Ne restez pas simple spectateur
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Grégoire Lassalle et Claude Esclatine
Activité Cinéma
Produits Services et des informations cinématographiques en ligne
Effectif 66 (2008)[1]
Site web www.allocine.fr
Chiffre d’affaires 15 220 000 (2008)[1]
en augmentation 25,68 %
Résultat net 2 750 000 (2008)[1]
en diminution 5,17 %

AlloCiné est une société d'origine française fournissant des informations cinématographiques en ligne.

Initialement, AlloCiné est un service d'informations téléphoniques sur les programmes de cinéma, qui s'est imposé grâce à un numéro mnémotechnique (40 30 20 10 puis 01 40 30 20 10) et l'absence de surtaxe à l'appel, contrairement à ses concurrents. L'entreprise se diversifie ensuite, faisant preuve d'une agressivité technique et d'une imagination de services lui permettant de s'imposer aujourd'hui comme le portail web de référence en France dans ce domaine.

Un temps propriété de Canal+ puis de Universal, la société est de nouveau devenue indépendante, avant d'être rachetée par Tiger Global, un fonds d'investissement américain en juin 2007.

Si AlloCiné est surtout axé sur la promotion des nouveautés en salles et en DVD et l'information concernant la programmation, son site offre également une base de données couvrant tous les films qui ont été diffusés en France, avec une information assez riche et un site à l'accès rapide, l'équivalent français de IMDB.

En 2005, AlloCiné étend sa base de données aux séries télévisées. En 2011, la chaîne de télévision AlloCiné TV est lancée, elle cessera sa diffusion en avril 2012[2].

En juillet 2013, AlloCiné (98%) est racheté pour un montant de 66,9 millions d'euros par Fimalac, le fonds d'investissement de Marc Ladreit de Lacharrière[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

  • En 1992 : création d'AlloCiné par la société Production du Téléphone (fondateurs : Jean-David Blanc et Patrick Holzman).
  • En 1994 : le service d'information téléphonique sur la programmation des salles est complété par un service de réservation de place.
  • En 1995 : lancement du service sur le Minitel.
  • En 1997 : lancement du service sur le web (www.allocine.fr).
  • En 1999 : AlloCiné Édition Mobile est disponible sur le WAP.
  • En  : développement du télé-achat par l'acquisition de CinéStore.com, site de vente de produits dérivés cinématographiques et de disques vidéos issu de la VPC. La vente des billets en ligne ne représente en effet que 15 à 20 % du chiffre d'affaires d'AlloCiné.
  • De début 2000 à mai 2001 : AlloCiné est repris par Canal Numédia (filiale web de Canal+) à 25 %, puis 75 % en pour être racheté à 100 % par Canal Plus en .
  • En  : lancement du service AlloCiné Vision, un service sur web (www.AlloCine-Vision.com) qui permet de consulter des émissions sur le cinéma. Il évolue par la suite en Kiosque Ciné.
  • En  : le service par téléphone abandonne le numéro historique 01 40 30 20 10 pour le numéro surtaxé 0 892 892 892 (0,34 euro la minute).
  • Premier semestre 2002 : expérimentation de la vidéo à la demande en haut débit sur Internet au cours.
  • En 2002 : développement d'une offre pour mobiles, du fait de l'émergence du haut débit mobile (3G).

AlloCiné investit également le domaine de la télévision, après s’être développé sur le minitel, le téléphone (audiotel), le mobile, les portails des opérateurs (SFR Ciné), le web et dans la presse (AlloCiné Mag). Lancé en 2000, AlloCiné Télévision fusionne avec son concurrent le , sous la marque AlloCiné Info (AlloCiné TV 50 %, Ciné Info 50 %) ; elle est diffusée sur TPS (Ciné Info est initialement contrôlé par Suez et donc diffusée sur TPS) sous ce nom jusqu’en .

  • En 2002 : propriété de Vivendi Universal, AlloCiné est rattaché à la filiale Internet du groupe.
  • En  : à la faveur de la restructuration du groupe Vivendi Universal, Allo Ciné est cédée et redevient indépendante.
  • En 2004 : AlloCiné parvient à dégager des bénéfices, malgré 4,5 millions d'euros de pertes en 2003.
  • En 2004 : La société est reprise par le fonds d'investissement CITA Gestion FCPR1 (Compagnie d'Investissement dans les Technologies Avancées), un fonds d’investissement français créé en 1985 à parité entre des institutions financières françaises et koweïtiennes.
  • En  : AlloCiné complète son portail d'information avec les contenus sur les séries télévisées.
  • En  : lancement au Royaume-Uni du portail web ((en) www.allocine.co.uk).

Outre une « marge de progression importante » (moins de 1 % des billets de cinéma sont vendus en ligne en France contre 60 % aux États-Unis d’après le service de presse d'AlloCiné), AlloCiné occupe une position de quasi-monopole de portail du cinéma, vendant ses contenus et ses services à l'ensemble des portails généralistes et aux opérateurs de téléphonie mobile. Elle illustre le parcours d’une société dans un « secteur facile à dématérialiser », la vente de place de cinéma, et la mise en place des stratégies multimédias afférentes.

  • En  : AlloCiné entre au capital d'Abricoo, une société d'ingénierie spécialisée dans les blogs et les applications " Web 2.0 ".
  • En  : le site web est passé, pour la diffusion de média, des formats désuets Microsoft Windows Media / Real au format Flash Video (Adobe), à l'instar de YouTube et Dailymotion, ergonomie comprise.
  • En 2007 : poursuite du développement international avec le lancement du site web en Allemagne (www.AlloCine.de).
  • En  : AlloCiné est cédé à Tiger Global, un fonds d'investissement américain qui acquiert une participation majoritaire au sein du capital de la société pour un montant non communiqué. Selon Le Figaro, la valorisation atteindrait 120 millions d'euros. Claude Esclatine, transfuge de France Télévisions, est nommé PDG.
  • En  : AlloCine.co.uk devient ((en) ScreenRush.co.uk).
  • En  : arrêt du service sur Minitel.
  • En  : AlloCiné prend 34 % du capital de la régie cinéma Talent Group et procède à l'acquisition du site web allemand FilmStarts.de.
  • En  : une nouvelle version d'AlloCiné est publiée le 15 octobre.
  • En  : lancement du service AlloClap d'information par téléphone sur un lieu de tournage où une plaque signalétique est installée. Le service téléphonique AlloClap utilise l'ancien numéro historique 01 40 30 20 10.
  •  : la société AlloCiné achète le site turc ((tr) www.Beyazperde.com) au portail web ((tr) www.Mynet.com) (le site est centré sur le cinéma)[5],[6],[7],[8].
  • En 2011 : l'application AlloCiné débarque chez les FAI sur les décodeurs TV.
  • Le  : lancement de la chaîne de télévision AlloCiné TV sur les réseaux câble et satellite. (Dès le 5 septembre sur les réseaux Orange, Free et Bouygues, à partir du 20 septembre sur Canalsat et Numericable et dès le 4 octobre chez SFR) AlloCiné TV sera une chaîne axée sur le cinéma, gratuite et indépendante. Elle consacrera sa grille à l'actualité et la diffusion des films de cinéma. Également annoncée, la diffusion de 190 films et 1 heure de direct chaque jour.
  • Le  : AlloCiné TV est fermé, après la diffusion pendant quelques mois sur les réseaux du satellites, câbles et ADSL [9]
  • En  : 98 % d'AlloCiné sont cédés à Fimalac pour un montant de 66,9 millions d'euros.
  • En  : la site anglais ScreenRush, lancé en juin 2005 au Royaume-Uni comme AlloCiné UK, est fermé. ScreenRush disparaît du web sans aucune communication officielle[10].

AlloCiné TV[modifier | modifier le code]

Article détaillé : AlloCiné TV.
Logo d'AllocinéTV.svg.jpg

Création
Disparition
Propriétaire AlloCiné
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Thématique nationale privée
Diffusion
Diffusion réseaux du satellites, câbles et ADSL

Allociné TV était une chaîne de télévision thématique privée, lancée par le site web AlloCiné le 5 septembre 2011. Elle proposait des magazines et des documentaires sur le cinéma, elle diffusait aussi le soir des films de différentes catégories. La chaîne est arrêtée depuis le 15 avril 2012.

Historique de la chaîne[modifier | modifier le code]

Le 5 septembre 2011 : lancement de la chaîne de télévision AlloCiné TV sur les réseaux câble et satellite de Orange, Free et Bouygues, à partir du 20 septembre sur CanalSat et Numericable et dès le 4 octobre chez SFR) AlloCiné TV sera une chaîne axée sur le cinéma, gratuite et indépendante des autres chaînes. Elle proposera 24h sur 24 émissions et reportages sur l’actualité et les coulisses du 7èmeArt. Également annoncée, la diffusion de 190 films et 1 heure de direct tous les soirs. Le financement de la chaîne se fait par la publicité [11], [12].
Le 18 octobre 2011, Allociné TV annonce qu'elle est candidate à l'obtention d'une fréquence TNT9 pour laquelle le CSA a lancé un appel d'offre.
Le 9 janvier 2012, la chaîne renonce à postuler à l'appel à candidatures du CSA et indique qu'elle continuera à émettre sur le câble et le satellite11.
Le 15 avril 2012 : Fermeture de AlloCiné TV, après même pas un an de diffusion sur les réseaux du satellites, câbles et ADSL[9]

International[modifier | modifier le code]

AlloCiné est présent à l'international dans les pays suivants :

Langue Pays Site Internet
(fr) Drapeau de la France France Site officiel
(en) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni www.ScreenRush.co.uk †()
(de) Drapeau de l'Allemagne Allemagne www.FilmStarts.de
(es) Drapeau de l'Espagne Espagne www.SensaCine.com
(fr) Drapeau du Canada Canada Site officiel
(ru) Drapeau de la Russie Russie www.KinoPoisk.ru
(zh) Drapeau de la République populaire de Chine Chine www.mtime.com
(tr) Drapeau de la Turquie Turquie www.Beyazperde.com
(pt) Drapeau du Brésil Brésil www.AdoroCinema.com

Fonctions communautaires[modifier | modifier le code]

En plus de proposer une banque de données sur tous les films sortis en France, AlloCiné propose aux internautes de s'inscrire au site, leur permettant de poster sur les forums de leur choix, de réagir aux films via leurs critiques personnelles. Des blogs y sont hébergés, bénéficiant ainsi de la base de données interne. Chaque film, chaque acteur, chaque réalisateur possède son propre forum que chacun est libre d'étoffer. En , leurs forums possédaient près de 12 000 000 messages répartis dans environ 284 000 sujets.

Dès janvier 2009, AlloCiné ouvre sa plateforme éditoriale aux contributions des internautes sur la rubrique Séries TV puis sur les films. Un ensemble de fonctionnalités permet aux utilisateurs de participer directement au contenu éditorial en créant de nouvelles fiches séries ou films par exemple.

En 2008, AlloCiné crée le Club 300, qui rassemble les contributeurs et les experts ciné/séries. La plupart sont des membres influents et fidèles du site AlloCiné mais d'autres sont aussi des blogueurs extérieurs qui font partager leur passion. Ces membres sont invités régulièrement à des avant-premières et des soirées.

Émissions[modifier | modifier le code]

AlloCiné a depuis ses débuts une série d'émissions. Aujourd'hui deux émissions sont également diffusée à la télévision, Plein 2 ciné, qui est diffusé sur France 2 et Face au film diffusé sur Ciné +.

Liste des émissions[modifier | modifier le code]

  • Tueurs en séries : émission hebdomadaire, sortant le vendredi et traitant des séries télévisées.
  • Faux Raccord : émission bimensuelle lancée le 15 janvier 2010 traitant des erreurs et faux raccords présents dans les films.
  • Dedans AlloCiné : émission hebdomadaire humoristique racontant les fausses coulisses du site AllocCné.
  • Top 5 : émission quotidienne établissant un Top 5 sur différents sujets du cinéma.
  • Fanzone : émission hebdomadaire sur les sagas, les suites et les super-héros.
  • Game in Ciné : émission traitant des jeux vidéo en rapport avec des films.
  • Direct To DVD : émission bimensuelle traitant des films sortants directement en DVD.
  • Ma scène préférée : émission où des stars du cinéma parlent de leurs scènes favorites.
  • Carnet de voyages : émission tournée pendant les festivals de cinéma.
  • Face au film : émission hebdomadaire confrontant des équipes de film face aux critiques et aux questions des internautes.
  • Cinétrip : émission mensuelle présentant les plus grands lieux de tournage à travers le monde.

AlloCiné possède également une webradio, fournie par le bouquet Goom Radio[13].

Émissions disparues[modifier | modifier le code]

  • À L'Affiche Cette Semaine : émission diffusée sur la chaîne de télévision d'AlloCiné, paraissant le mercredi et parlant de tous les films de la semaine en diffusant aussi leurs bandes annonces
  • Best Film Directors : émission relatant la carrière des plus grands réalisateurs américains. Elle se termine le 9 mars 2012.
  • Bubbles : bande-annonces enrichies d'informations ou d'anecdotes écrites.
  • Escale à Nanarland : émission bimensuelle, puis hebdomadaire à partir de septembre 2011, lancée le 29 octobre 2010, et parlant des nanars en collaboration avec le site Nanarland.
  • Hollywood Boulevard : émission relatant la carrière de stars du cinéma.
  • La Minute : émission hebdomadaire, sortant le vendredi, traitant des sujets de cinémas récents.
  • Le Son de Cinéma: émission mensuelle puis bimensuelle lancée en 2011 et traitant de l'actualité musicale du cinéma. Elle se termine le 27 octobre 2012
  • Merci qui ? : émission du lundi, mercredi et vendredi, traitant des secrets de tournage de films anciens ou nouveaux. Elle se termine le 27 juin 2010.
  • On Ramasse les copies! : émission de micro-trottoir qui consistait à interroger un spectateur de cinéma sur le film qu'il venait de voir.
  • Parallèle Cannes : émission quotidienne durant le Festival de Cannes 2010.
  • Planète Ciné : émission hebdomadaire paraissant le mercredi, elle est considérée comme le zapping du cinéma, montrant de courts extraits tirés du net ou de la télé en rapport avec le cinéma. Elle se termine le 27 juillet 2012.
  • Plein 2 ciné : émission hebdomadaire, sortant tous les mercredi et parlant des sorties de la semaine en montrant les bandes-annonces.Elle disparait du site le 17 octobre 2012 mais continue d'être diffusée sur France 2.
  • Tapis Rouge : interviews a chaud sur le tapis rouge durant le Festival de Cannes 2012.
  • Toute Un Programme : émission quotidienne (du lundi au vendredi) diffusée exclusivement sur la chaîne de télévision d'AlloCiné, Présenté par Yoann Sardet (accompagné par une bande de chroniqueurs) l'émission conseillait les spectateurs sur les films diffusés chaque soir sur toutes les chaînes du câble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Diana Derval, Wait marketing : communiquer au bon moment, au bon endroit, Eyrolles, Éd. d'Organisation, Paris, 2006, p. 90-92 (ISBN 2-7081-3776-X)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]