Kenneth Branagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kenneth Branagh

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Kenneth Branagh en juillet 2009.

Nom de naissance Kenneth Charles Branagh
Naissance 10 décembre 1960 (53 ans)
Belfast, Irlande du Nord
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables Henry V
Hamlet
Beaucoup de bruit pour rien
Celebrity
Harry Potter et la Chambre des secrets
Walkyrie
Good Morning England

Sir Kenneth Charles Branagh est un acteur et réalisateur nord-irlandais, né le 10 décembre 1960 à Belfast (Irlande du Nord).

Il est chevalier de l'ordre de l'Empire britannique depuis juin 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Kenneth Branagh passe son enfance à Belfast jusqu'à 9 ans et arrive en Angleterre, à Reading, puis poursuit des études à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres.

Sorti de l'école, en 1982, Branagh débute sur les planches londoniennes dans Another Country, où il remporte le prix du Meilleur espoir de la Society of West End Theatres. Mais c'est son rôle dans Henry V pour la Royal Shakespeare Company à l'âge de 23 ans qui le consacre comme un des meilleurs nouveaux talents de la scène britannique.

En 1987, le comédien se sépare de la RSC, jugeant les priorités de l'établissement plus bureaucratiques qu'artistiques et entreprend de fonder sa propre compagnie, la Renaissance Theatre Company, avec son ami l'acteur David Parfitt. Si la première pièce, Public Enemy (jouée, écrite et dirigée par Kenneth Branagh lui-même), est un échec, les productions suivantes de la RTC, La Nuit des rois, Beaucoup de bruit pour rien et Hamlet plaisent aux critiques. Branagh est alors surnommé « le nouveau Laurence Olivier ».

Parallèlement, à 28 ans, Branagh publie une autobiographie, intitulée Beginning, pour financer sa compagnie de théâtre. D’autre part, il rencontre Emma Thompson, qu'il épouse en 1989, formant un couple à la ville comme à l'écran.

De Shakespeare à Marilyn Monroe[modifier | modifier le code]

En 1989, Branagh passe derrière la caméra avec l'adaptation cinématographique de la pièce de Shakespeare Henry V. Le film rencontre un grand succès critique et international, l'année même de la disparition de Laurence Olivier. À 29 ans, il devient le troisième plus jeune réalisateur à être nommé pour l'Oscar du meilleur réalisateur.

Il remporte de nouveaux succès avec le film noir Dead Again (1991), la comédie dramatique Peter's Friends (1992) et l'adaptation shakespearienne Beaucoup de bruit pour rien (1993), qui obtient une citation à l'Independent Spirit Award du meilleur film.

En 1994, il connaît son premier grand échec avec Mary Shelley's Frankenstein. Branagh finance son film suivant, une petite comédie en noir et blanc, Au beau milieu de l'hiver, où pour la première fois il ne joue pas. En 1995, il interprète le traître Iago dans Othello d'Oliver Parker, et divorce d'avec Emma Thompson.

En 1996, Kenneth Branagh réalise son rêve d'adapter Hamlet sur grand écran : il s'agit d'un film de quatre heures[1], dont le titre est également Hamlet, où il cumule les fonctions d'adaptateur pour le scénario, acteur et réalisateur ; ce film est nommé dans plusieurs catégories aux Oscars 1997 sans toutefois obtenir de récompense. Il remporte néanmoins d'autres prix en 1997 et 1998. Même s'il est loué par la critique, le film est un échec commercial.

Après cette aventure, l'auteur-interprète accepte plus volontiers de se laisser diriger, que ce soit par Robert Altman dans The Gingerbread Man (1998) ou par Woody Allen dans Celebrity. Il délaisse même son image classique pour interpréter l'extravagant et démoniaque Dr Loveless dans Wild Wild West en 1999.

Il repasse derrière la caméra pour une quatrième adaptation de l'œuvre de Shakespeare, avec Peines d'amour perdues (1999) dans un film rendant hommage aux comédies musicales. En 2000, il prête sa voix au personnage de Miguel dans La Route d'Eldorado et il est à l'affiche de Comment tuer le chien de son voisin, de Michael Kalesniko.

En 2002, il obtient le rôle du professeur de défense contre les forces du mal Gilderoy Lockhart pour Harry Potter et la Chambre des secrets, de Chris Columbus. En 2009, il est, dans Good Morning England (The Boat That Rocked) de Richard Curtis, le ministre opposé aux radios pirate.

Outre le cinéma, il a joué aussi dans plusieurs productions télévisées. Parmi ses rôles les plus marquants, il interprète, en 2001 dans le téléfilm historique Conspiration, le général SS Reinhard Heydrich, participant de la conférence de Wannsee (où a été décidée la solution finale). En 2008, il incarne l'inspecteur Kurt Wallander, dans la série policière éponyme de la BBC. Son interprétation de policier dépressif dans des paysages nordiques mornes lui vaut plusieurs récompenses. La série a d'abord été tournée et diffusée en 2008 et 2009. Devant son succès, le tournage d'une troisième saison de six nouveaux épisodes a été envisagé[2].

En 2011, il interprète Laurence Olivier dans le film My Week with Marilyn de Simon Curtis, ce qui lui vaut une nomination à l'Oscars 2012 pour le meilleur acteur dans un second rôle : « J'avais bien quelques inquiétudes, mais j'ai décidé que je devrais au moins lire le script et voir ensuite. Je fus complètement captivé par l'histoire. Je connaissais les livres de Colin Clark, sur laquelle est fondé le scénario ; mais ce qui me surprit fut que ce qui aurait pu être un regard véritablement cancanier dans la réalisation, était en réalité touchant, tendre, et très très drôle. [...] Le scénario a une grande et tendre compassion pour Olivier et Marilyn Monroe ainsi que pour cette période. Ce n'est donc pas seulement pour sa fascinante vision du monde de la création artistique et du cinéma, mais également pour son scénario véritablement captivant[3]. »

Il est fait chevalier de l'ordre de l'Empire britannique le 16 juin 2012 pour services rendus à l'art dramatique et à l'Irlande du Nord[4].

En juillet 2012, au cours de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, Danny Boyle (qui avait carte blanche pour « émerveiller » le public et les organisateurs) a fait appel à Kenneth Branagh pour réciter un extrait de La Tempête de Shakespeare habillé en Isambard K. Brunel (1806-1859), ingénieur et pionnier du chemin de fer britannique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms
Séries
Émission spéciale

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :