Liam Neeson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liam Neeson, de son vrai nom William John Neeson, est un acteur britanno-américain, né le 7 juin 1952 à Ballymena (Irlande du Nord, OBE depuis 1999).

Il est connu pour ses rôles d'hommes courageux et révolutionnaires dans des films comme La Liste de Schindler et Rob Roy, ainsi que pour sa participation à des grosses productions telles que Taken, Star Wars, épisode I : La Menace fantôme et Batman Begins. Il a aussi été dirigé par de grands réalisateurs comme George Lucas, Christopher Nolan, Steven Spielberg, Woody Allen, Ridley Scott, Sam Raimi ou encore Martin Scorsese.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille irlandaise de confession catholique, il a grandi pendant le conflit nord-irlandais. Il a trois sœurs. Il habite aux États-Unis depuis 1987, a été naturalisé américain en 2009 et possède donc les nationalités britannique et américaine. Lors de la promotion du film Taken, Liam Neeson a affirmé qu'il était professeur dans un collège avant de se lancer dans le cinéma, mais il a très vite arrêté ce métier, car il ne parvenait pas à tenir une classe.

Il est veuf de l'actrice Natasha Richardson, qu'il a rencontrée en jouant la pièce de théâtre Anna Christie en 1993. Il l'a épousée en 1994 et a eu deux fils, Michael Richard né en 1995 et Daniel Jack, en 1996. Natasha Richardson meurt des suites d'un accident de ski à Mont Tremblant, Québec, le 18 mars 2009[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière cinématographique débute en 1979, et il apparaît dans des films d'aventure comme Excalibur de John Boorman, Le Bounty avec Mel Gibson et Anthony Hopkins, puis Mission de Roland Joffe avec Robert De Niro et Jeremy Irons, Palme d'or du festival de Cannes en 1986. La notoriété arrive en 1987, avec Suspect dangereux, où il tient le rôle d'un sans-abri sourd et muet accusé de meurtre. Trois ans plus tard il incarne un vengeur tragique défiguré par la mafia dans le rôle titre du Darkman de Sam Raimi, puis se fait remarquer par Woody Allen qui l'ajoute à la distribution de son film Maris et Femmes en 1992.

La consécration arrive en 1994 pour son interprétation d'Oskar Schindler dans La Liste de Schindler de Steven Spielberg, pour lequel il est nommé à l'Oscar du meilleur acteur. Dès lors, Liam Neeson se spécialise dans les rôles de personnages courageux et révolutionnaires. En témoignent Rob Roy de Michael Caton-Jones et Michael Collins de Neil Jordan. Continuant sur sa lancée, il est choisi par George Lucas pour incarner Qui-Gon Jinn, le maitre Jedi qui découvre le jeune Anakin Skywalker (avant qu'il ne devienne Dark Vador) dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme.

En 1998 il est membre du jury du 4e Festival du cinéma américain de Deauville, sous le présidence du réalisateur français Jean-Paul Rappeneau. Parmi les autres membres du jury, comme les actrices françaises Sandrine Kiberlain et Virginie Ledoyen, il y a Ewan McGregor. McGregor et lui ont partagé l'affiche du premier Star Wars.

La décennie suivante, il incarne le personnage du Père Vallon dans le Gangs of New York de Martin Scorsese aux côtés de Leonardo DiCaprio et Daniel Day-Lewis, puis il est un commandant déterminé dans le huis clos sous-marin de Kathryn Bigelow, K-19 : Le Piège des profondeurs, face à Harrison Ford. Il enchaîne avec la comédie sentimentale choral à la distribution prestigieuse, Love Actually (2003) et le biopic Dr Kinsey (2004), où il tient le rôle titre avec Laura Linney, sa partenaire de jeu des Sorcières de Salem au théâtre. Il apparait également dans Kingdom of Heaven de Ridley Scott, aux côtés d'Orlando Bloom et Eva Green. Il fait également la voix du lion Aslan dans les films de Le monde de Narnia.

En 2005, le réalisateur Christopher Nolan le choisit pour le rôle du super-vilain Ra's al Ghul dans son film Batman Begins. Son personnage est le mentor de Bruce Wayne/Batman, incarné par Christian Bale, mais devient ensuite son ennemi. Il reprend ce rôle dans le troisième volet des aventures de Batman, The Dark Knight Rises, sorti en juillet 2012. En 2008, il est un agent secret à la retraite qui veut sauver sa fille dans le film d'action français Taken écrit et produit par Luc Besson. En 2009, il est choisi pour incarner le Colonel Hannibal Smith dans L'Agence tous risques. Il reprend ainsi le rôle célèbre tenu par George Peppard dans la célèbre série des années 1980. La même année, on le voit dans Chloé d'Atom Egoyan, remake américain du film français Nathalie... réalisé par Anne Fontaine, où il reprend le rôle incarné par Gérard Depardieu à l'origine.

En 2010, il est à l'affiche dans Le Choc des titans où il tient le rôle de Zeus. En 2012, il est la tête d'affiche de Le Territoire des loups de Joe Carnahan, qui demande une performance énorme à l'acteur[réf. nécessaire], devant supporter à presque 60 ans un tournage extrême dans les territoires gelés de la Colombie-Britannique. Après le tournage en Turquie en 2011 du film Taken 2, Liam Neeson a envisagé de se convertir à l'islam[3] mais a finalement choisi de rester chrétien. La même année, il incarne l'amiral Shane dans le film Battleship. Le 18 mars 2013, il est élu irlandais de l'année par la ville de New York[réf. nécessaire].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision
Doublage

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1970-1980
Années 1990
Années 2000
Années 2010
Prochainement

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Mostra de Venise
British Independent Film Awards
  • 2010 : Variety Award

Nominations[modifier | modifier le code]

Oscar
Saturn Award
BAFTA
Blockbuster Entertainment Award
Chicago Film Critics Association Awards
Dallas-Fort Worth Film Critics Association Awards
Fangoria Chainsaw Awards
Golden Globes
Independent Spirit Awards
Irish Film and Television Awards
London Critics Circle Film Awards
MTV Movie Awards
People's Choice Awards
Phoenix Film Critics Society Awards
Razzie Awards
Satellite Awards
Vancouver Film Critics Circle

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Frédéric van den Driessche est la voix française régulière de Liam Neeson en alternance avec Samuel Labarthe. Il y a eu auparavant Richard Darbois et Claude Giraud qui le doublait.

Au Québec, Éric Gaudry est la voix française régulière de l'acteur en alternance avec Denis Mercier.

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]