Liste des films de James Bond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une liste référençant les films mettant en scène le personnage de James Bond.

Article principal : James Bond.

Filmographie « EON »[modifier | modifier le code]

Pays dans lesquels s'est rendu James Bond au cours de ses films.

À la fin des années 1950, la société EON Productions s'assure les droits de l'intégralité des romans et nouvelles de James Bond en dehors de Casino Royale (dont les droits ne seront achetés qu'en 1999[1]) et d'Opération Tonnerre détenus par Kevin McClory, ce qui permet le remake Jamais plus jamais en 1983. Depuis, United Artists et MGM ont protégé la marque « James Bond », rendant très improbables de futures productions en dehors des circuits EON (cf. Filmographie « indépendante »).

Les films produits par EON Productions ont généralement été tournés aux studios Pinewood situés dans un comté du Buckinghamshire près de Londres.

Traditionnellement, chacun de ces films commence par la même introduction montrant un rond blanc sur fond noir à l'intérieur duquel Bond se déplace avant de faire feu vers le spectateur, puis l'écran rougit et le logo 007 terminé par un pistolet apparait, le tout accompagné du James Bond Theme, morceau composée par Monty Norman. S'ensuit un prégénérique au cours duquel Bond termine une mission généralement en rapport avec le reste du film, sauf pour James Bond 007 contre Dr. No (sans prégénérique), Goldfinger (en rapport avec le premier chapitre du roman), Rien que pour vos yeux et Octopussy (prégénériques indépendants). Enfin, le générique met en scène des femmes plus ou moins dénudées et faiblement éclairées dans une sorte de ballet fantasque et sensuel. La majorité des génériques a été conçue par Maurice Binder (14 contributions). Plusieurs affiches de films ont été peintes par Robert McGinnis.

Le premier roman adapté à l'écran est Dr. No en 1962 avec Sean Connery dans le rôle de 007. Connery incarne l'agent secret dans six autres films, dont Jamais plus jamais (Never Say Never Again) (cf. partie "Filmographie indépendante"), un remake de Opération Tonnerre. Il est ensuite remplacé à l'écran par George Lazenby (1 film), Roger Moore (7 films), Timothy Dalton (2 films), Pierce Brosnan (4 films) et Daniel Craig (pour 5 films, dont 3 déjà tournés). Skyfall, dernier film paru (octobre 2012), est la 23e adaptation cinématographique de James Bond.

La règle initialement imposée par la famille Broccoli veut que les réalisateurs des films de 007 soient comme les acteurs du rôle-titre issus du Commonwealth. Néanmoins cette règle semble en désuétude puisque Pierce Brosnan est irlando-américain, et Marc Forster, réalisateur de Quantum of Solace, possède la double nationalité germano-suisse.

Numéro Titre français Titre original Année Réalisateur Acteur Compo-
siteur
Budget
(USD)
Total Box-office
(USD)
Total Box-office
ajusté** (USD)
Box-office
France
1 James Bond 007 contre Dr. No Dr. No 1962 Terence Young Sean Connery John Barry 1 000 000 59 600 000 388 037 628 4 772 547
2 Bons baisers de Russie From Russia with Love 1963 2 500 000 78 900 000 508 104 954 5 623 391
3 Goldfinger Goldfinger 1964 Guy Hamilton 3 500 000 124 900 000 794 800 903 6 675 099
4 Opération Tonnerre Thunderball 1965 Terence Young 5 600 000 141 200 000 886 994 986 5 734 842
5 On ne vit que deux fois You Only Live Twice 1967 Lewis Gilbert 9 500 000 111 600 000 669 906 721 4 489 249
6 Au service secret de Sa Majesté On Her Majesty's Secret Service 1969 Peter Roger Hunt George Lazenby 7 000 000 87 400 000 489 303 677 1 958 172
7 Les diamants sont éternels Diamonds are forever 1971 Guy Hamilton Sean Connery 7 200 000 116 000 000 581 819 757 2 493 739
8 Vivre et laisser mourir Live and Let Die 1973 Roger Moore George Martin 7 000 000 161 800 000 753 224 370 3 053 913
9 L'Homme au pistolet d'or The Man with the Golden Gun 1974 John Barry 7 000 000 97 600 000 427 829 913 2 873 898
10 L'Espion qui m'aimait The Spy Who Loved Me 1977 Lewis Gilbert Marvin Hamlisch 14 000 000 185 400 000 634 304 309 3 500 993
11 Moonraker Moonraker 1979 John Barry 34 000 000 210 300 000 627 863 628 3 171 274
12 Rien que pour vos yeux For Your Eyes Only 1981 John Glen Bill Conti 28 000 000 195 300 000 460 741 749 3 181 840
13 Octopussy Octopussy 1983 John Barry 27 500 000 187 500 000 377 621 373 2 944 481
14 Dangereusement vôtre A View to a Kill 1985 30 000 000 152 400 000 285 151 891 2 423 306
15 Tuer n'est pas jouer The Living Daylights 1987 Timothy Dalton 40 000 000 191 200 000 338 879 453 1 978 347
16 Permis de tuer Licence to Kill 1989 Michael Kamen 42 000 000 156 200 000 256 701 197 2 110 402
17 GoldenEye GoldenEye 1995 Martin Campbell Pierce Brosnan Eric Serra 60 000 000 353 400 000 463 577 113 3 493 610
18 Demain ne meurt jamais Tomorrow Never Dies 1997 Roger Spottiswoode David Arnold 110 000 000 346 600 000 430 648 471 3 435 210
19 Le monde ne suffit pas The World Is Not Enough 1999 Michael Apted 135 000 000 390 000 000 468 969 175 3 599 609
20 Meurs un autre jour Die Another Day 2002 Lee Tamahori 142 000 000 456 000 000 508 229 469 4 015 654
21 Casino Royale Casino Royale 2006 Martin Campbell Daniel Craig 140 000 000 594 293 106 594 293 106 3 179 519
22 Quantum of Solace Quantum of Solace 2008 Marc Forster 230 000 000 586 090 627 575 952 505 3 715 301
23 Skyfall Skyfall 2012 Sam Mendes Thomas Newman 200 000 000 1 108 346 855 Non connu 6 954 203
24 James Bond 24 2015

*. (en) Chiffres du 6 mai 2007, Commanderbond.net
**. Les totaux sont ajustés sur les chiffres de 2006 selon l'indice des prix à la consommation.
Les données proviennent de différents sites web[2],[3],[4],[5].

  • Trois films consécutifs des années 1980 ont pour intrigue initiale la mort d'un agent 00 (Octopussy, Dangereusement vôtre et Tuer n'est pas jouer).
  • Dans L'Espion qui m'aimait (quand la Lotus sort de l'eau), dans Moonraker (quand Bond traverse la place St Marc) et dans Rien que pour vos yeux (quand Bond, qui est poursuivi par des motards traverse un restaurant d'altitude), on voit le même homme regarder sa bouteille de vin, l'air incrédule.

Filmographie « indépendante » [6][modifier | modifier le code]

  1. Casino Royale de William H. Brown Jr., télédiffusé le 21 octobre 1954. En 1954, CBS paye Ian Fleming pour obtenir le droit d'adapter Casino Royale dans une aventure d'une heure dans le cadre de sa série Climax!. Dans ce téléfilm américain, James Bond (joué par Barry Nelson) est renommé en Jimmy Bond et est un espion américain travaillant pour la CIA, Clarence Lieter est un agent britannique joué par Michael Pate et Peter Lorre est Le Chiffre.
  2. Casino Royale de John Huston, Ken Hughes, Val Guest, Robert Parrish et Joseph McGrath (1967). Aux côtés de Deborah Kerr et Barbara Bouchet, David Niven joue, dans ce film parodique, le rôle de James Bond. Niven était en fait la préférence de Fleming pour représenter l'agent secret[7] mais EON Productions choisit Sean Connery. Niven est le seul James Bond dont le nom est mentionné dans l'un des romans de Fleming[8].
  3. Jamais plus jamais de Irvin Kershner avec Sean Connery (1983). En 1983 après une longue bataille juridique, une voie légale permet à Kevin McClory de produire un remake de Opération Tonnerre, dont il avait été producteur et coauteur. Interprété par le même Sean Connery, présenté lors de la promotion du film comme le vrai James Bond, et dirigé par Irvin Kershner qui venait de réaliser L'Empire contre-attaque, le film sortit en même temps qu'Octopussy, avec Roger Moore dans le rôle principal et reçut malgré tout un très bon accueil, quoiqu'inférieur à Octopussy. Les héritiers de McClory (mort en 2006) sont toujours propriétaires de ces droits ainsi que des noms du SPECTRE et de Blofeld.
  4. James Bond Junior (1991) : il s'agit d'une série d'animation lancée par EON Productions mettant en scène les aventures du neveu du célèbre espion.

Sean Connery a failli reprendre du service en 1998. Sony souhaitait réaliser un épisode basé, comme le hors-série Jamais plus jamais, sur Opération Tonnerre mais le projet ne s'est pas concrétisé[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bond, from the beginning?
  2. (en) Bond Franchise Box Office Numbers
  3. (en) Performance financière des films James Bond sur Box Office Mojo
  4. « Casino Royale Box Office Numbers (1967) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  5. (en) Box Office Numbers and Inflation
  6. La dénomination de films « non officiels » est évitée dans cet article, dans la mesure où lorsque ces œuvres ont été mises sur le marché, les producteurs en détenaient les droits. On leur préfèrera plutôt la dénomination de films « hors série » ou « indépendants. »
  7. (en) Ian Fleming, Author or Spy?, visité le 24 octobre 2007.
  8. Dans Au service secret de Sa Majesté, Bond passe dans une station de ski où il est dit que David Niven est un visiteur fréquent.
  9. « Sean Connery, le prochain Bond ? » (consulté le 31 octobre 2008).