Denis Villeneuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villeneuve.

Denis Villeneuve

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Villeneuve au Festival de Toronto 2013.

Naissance 3 octobre 1967 (47 ans)
Trois-Rivières, Québec, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Profession Scénariste
Réalisateur
Films notables Maelström
Incendies
Prisoners

Denis Villeneuve, né le 3 octobre 1967 à Trois-Rivières au Québec, est un scénariste et réalisateur canadien.

Il est notamment connu pour Maelström (2000), Polytechnique (2009), Incendies (2010), Prisoners (2013) et Enemy (2013).

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Villeneuve a fait ses études secondaires au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, ses études collégiales en sciences pures au Cégep de Trois-Rivières, puis ses études universitaires en cinéma à l'Université du Québec à Montréal.

En 1990-1991, il remporte la Course Europe-Asie grâce à ses reportages audacieux. Produit et diffusé par la télévision de Radio-Canada, le concours réserve à son gagnant un billet pour réaliser un film avec l'Office national du film du Canada (ONF).

Après avoir accompagné Pierre Perrault dans le Grand Nord canadien pour son tout dernier film, Cornouailles, Villeneuve réalise son premier film professionnel avec l'ONF, sur un thème imposé fourni par l'Agence canadienne de développement international : le multiculturalisme. Tourné en Jamaïque, REW FFWD raconte l'histoire d'un photographe retenu par une panne d'auto dans un ghetto réputé dangereux ; il finit par surmonter ses peurs et entre en contact avec la population locale. Puis, au cours de ces années, Villeneuve tourne des vidéoclips, notamment avec Daniel Bélanger, le Cirque du Soleil et Beau Dommage, dont plusieurs sont primés.

Dans le film Zigrail d’André Turpin, sorti en 1995, Denis Villeneuve interprète son propre rôle.

En 1996, il scénarise et réalise un des segments du film collectif Cosmos, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 1997 et récipiendaire du prix international des cinémas d’art et d’essai.

En 1998, il signe le scénario et la réalisation de son premier long métrage, Un 32 août sur Terre, présenté dans plus de trente-cinq festivals internationaux. Le film fait notamment partie des sélections officielles de Cannes, Telluride, Toronto et du FNC, et remporte le Bayard d’or du meilleur film au Festival international du film francophone de Namur. Un 32 août sur Terre est aussi retenu pour représenter le Canada aux Oscars 1999 dans la catégorie du « Meilleur film en langue étrangère », puis est distribué dans plusieurs pays européens.

En 2000, il écrit et réalise son deuxième long métrage, Maelström, sélectionné par une quarantaine de festivals, dont le Festival du film de Sundance et le Festival international du film de Toronto. Le film récolte plus de vingt-cinq prix à travers le monde, parmi lesquels le Prix de la Critique Internationale (FISPRECI) au Festival de Berlin, le Prix SACD pour le meilleur scénario, ainsi que le prix Génie du meilleur film de l’année à Toronto en 2001. Maelström représente à son tour le Canada aux Oscars 2001, puis est distribué en Europe, aux États-Unis et au Japon.

Après seulement deux longs métrages, Denis Villeneuve s’est établi comme un esthète du nouveau cinéma d’auteur international.

Il a réalisé un court métrage de fiction intitulé Next Floor qui, après avoir été présenté lors de la Semaine de la critique au Festival de Cannes en mai 2008, a remporté le Grand Prix Canal+ du meilleur court métrage. Il a également récolté le prix Jutra 2009 du meilleur court / moyen métrage[1] et plus d'une cinquantaine de prix internationaux.

Il a réalisé le long métrage Polytechnique, portant sur la tuerie de l'École Polytechnique de Montréal, sorti sur les écrans québécois en février 2009 et présenté lors de la Quinzaine des réalisateurs du 62e Festival de Cannes.

En 2010, Denis Villeneuve a présenté Incendies, l’adaptation cinématographique de la pièce à succès de Wajdi Mouawad, dont la première a eu lieu à la Mostra de Venise. Le film est nommé aux Oscars 2011 dans la catégorie du « meilleur film en langue étrangère ». Il a remporté huit prix Génie et neuf prix Jutra, notamment ceux du meilleur film et de la meilleure réalisation. Incendies est considéré par le New York Times comme un des 10 meilleurs films de 2011 [2].

En 2013, il sort deux films comme réalisateur : Prisoners puis Enemy, bien que ce dernier ait été tourné avant le premier. Les deux long-métrages sont présentés au Festival international du film de Toronto 2013.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Soirée des Jutra : Gagnants et finalistes 2009 », Radio-Canada.ca,‎ 29 mars 2009 (consulté le 30 mars 2009)
  2. Nytimes.com ; 2011 films Page consultée le 10 octobre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]