Le Grand Sommeil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Grand Sommeil (homonymie).
Le Grand Sommeil
Auteur Raymond Chandler
Genre Roman policier
Version originale
Titre original The Big Sleep
Éditeur original Alfred A. Knopf
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1939
Version française
Traducteur Boris Vian
Éditeur Gallimard
Collection Série noire no 13
Date de parution 1948
Nombre de pages 250
Série Philip Marlowe
Chronologie
Adieu ma jolie Suivant

Le Grand Sommeil (The Big Sleep) est un roman noir de Raymond Chandler paru en 1939. C'est le premier roman mettant en scène le personnage de Philip Marlowe.

Adapté au cinéma en 1946 et en 1978, le récit, remarquable par sa complexité, compte de nombreuses trahisons, rebondissements et intrigues à tiroir.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le détective privé Philip Marlowe est engagé par le général Sternwood, un riche paraplégique, pour résoudre une affaire de chantage dont sa fille Carmen est victime de la part d'Arthur Gwynn Geiger, un bouquiniste. Avant son départ, Marlowe est interpellé par Vivian, la seconde fille du général, qui pense qu'il a été engagé pour retrouver son mari, Rusty Regan, disparu depuis un mois. Marlowe prend Geiger en filature, découvre que celui-ci est impliqué dans la pornographie, mais finit par le retrouver mort chez lui, avec Carmen nue et droguée. Quand il revient sur les lieux après avoir mis Carmen en sûreté, le corps a disparu. Marlowe commence alors une enquête qui va s'avérer très complexe.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Le Grand Sommeil occupe la 2e place au classement des cent meilleurs romans policiers de tous les temps établi en 1990 par la Crime Writers' Association.

Le Grand Sommeil occupe aussi la 8e place au classement des cent meilleurs livres policiers de tous les temps établi par en 1995 l'association des Mystery Writers of America.

Il occupe la 96e place au classement des cent livres du siècle établi par la Fnac et le journal Le Monde en 1999.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

La traduction française est de Boris Vian.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]