Guy Pearce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pearce.

Guy Pearce

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Guy Pearce au festival de Cannes 2012.

Nom de naissance Guy Edward Pearce
Naissance 5 octobre 1967 (46 ans)
Ely, Cambridgeshire
(Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Profession Acteur
Musicien
Films notables L.A. Confidential
Memento
Prometheus
Iron Man 3
The Rover

Guy Pearce est un acteur et musicien australien d'origine britannique, né le 5 octobre 1967 à Ely, dans le Cambridgeshire (Angleterre, Royaume-Uni).

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy Edward Pearce, né en Angleterre (son père est un pilote néo-zélandais, sa mère une institutrice britannique) a migré à Geelong en Australie avec ses parents lorsqu'il avait trois ans. Il est notamment le neveu de Gene Hackman mais a toujours refusé d'être « pistonné » à Hollywood.[réf. souhaitée] Son père est mort dans un accident d'avion quand il avait neuf ans.[réf. souhaitée]

Guy Pearce a toujours été intéressé par le jeu d'acteur et s'est distingué par ses imitations d'accents. Dans sa jeunesse, il a débuté sa carrière par plusieurs pièces de théâtre et est entré ensuite à la télévision pour jouer dans le feuilleton télévisé Les Voisins en 1985.

En 1997, Guy Pearce a épousé une psychologue australienne, Kate Mestitz[1] et a déclaré être athée : « I've got a T-shirt that says « Jesus saves » and the « s » in Jesus is a big dollar sign. I've worn it here [in America] and had people come up on the street and go : « You can't wear that ». People in Australia think it's funny. I'm fascinated by religion. I don't believe in God, but the thing I do believe in is that we're all connected[2]. » (trad. litt. : « J'ai un T-shirt qui dit « Jesus saves » et le « s » de Jésus est un grand signe dollar. Je l'ai porté ici [aux États-Unis] et des gens sont arrivés et m'ont dit : « Tu ne peux pas porter ça ». Les gens en Australie trouvent ça drôle. Je suis fasciné par la religion. Je ne crois pas en Dieu, mais ce que je crois c'est que nous sommes tous connectés. »)

Grand amateur de football, il soutient le Geelong Football Club club de football australien évoluant dans l'Australian Football League (AFL) et basé à Geelong dans l'État de Victoria.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa première percée remarquée fut dans le film Priscilla, folle du désert (The Adventures of Priscilla, Queen of the Desert) de Stephan Elliott, en 1994, dans le rôle d'une drag queen.

Depuis, il est apparu dans plusieurs productions américaines, en particulier L.A. Confidential de Curtis Hanson (1997), Vorace (Ravenous) de Antonia Bird (1999), L'Enfer du devoir (Rules of engagement) de William Friedkin (2000), Memento de Christopher Nolan, La Vengeance de Monte-Cristo (The Count of Monte Cristo) de Kevin Reynolds (2002), La Machine à explorer le temps (The Time Machine) de Simon Wells et Deux frères de Jean-Jacques Annaud (2004), tout en continuant à jouer dans des pièces et films australiens comme The Hard Word de Scott Roberts (2002) et à construire sa maison à Melbourne.

À deux reprises, il a failli obtenir un rôle dans un film de Christopher Nolan, après Memento. Il a fait partie des derniers candidats retenus pour incarner le justicier super-héros dans Batman Begins, l'épisode reboot dont Christopher Nolan venait d'être nommé réalisateur[3]. Puis, il a failli jouer Harvey Dent dans The Dark Knight : Le Chevalier noir[3], mais Aaron Eckhart a été préféré.

En 2010, il apparaît incarnant le play-boy David, le Prince de Galles, qui devient Édouard VIII dans le film Le Discours d'un roi (The King's Speech) de Tom Hooper.

En 2011, il incarne Simon dans Le Pacte.

En 2012, il fait partie du film Des hommes sans loi, tenant le rôle de l'agent spécial Charlie Rakes s'opposant aux personnages de Shia LaBeouf et Tom Hardy.

En 2013, il est à l'affiche de Iron Man 3 de Shane Black, interprétant le rôle du Dr Aldrich Killian[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Guy Pearce en 2011.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

à venir :

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Guy Pearce est doublé par plusieurs acteurs, n'ayant pas de voix française régulière[6]. Toutefois, David Kruger l'a doublé dans 3 films, tandis que Tanguy Goasdoué, Jean-Michel Fête et Philippe Valmont l'ont doublé dans 2 films chacun.

Au Québec, Frédéric Paquet (dans 6 films) et Daniel Picard (dans 4 films) sont les voix françaises les plus régulières de l'acteur.

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Carton du doublage français sur le DVD zone 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Article sur Guy Pearce » sur Moviemaker.com
  2. (en) Cristy Lytal, « Actor Guy Pearce is all about the details », sur Latimes.com,‎ 27 août 2008 (consulté le 4 mai 2010)
  3. a et b « Batman Begins - Secrets de tournage », sur AlloCiné.fr
  4. « Iron Man 3: Thoughts on The Mandarin » sur Whatculture.com, consulté le 28 avril 2013
  5. a, b, c, d, e, f et g « Filmographie à venir de Guy Pearce » sur IMDb, consulté le 29 février 2012, m-à-j le 11 septembre 2014
  6. a, b, c, d, e, f et g « Comédiens ayant doublé Guy Pearce en France » sur RS Doublage
  7. « Fiche des doublages effectués par David Kruger » sur Doublage Series Tele, consulté et mis en ligne le 12 mai 2013
  8. « Fiche du doublage français du film Iron Man 3 » sur AlloDoublage, consulté le 25 avril 2013
  9. « Fiche du doublage français du film The Rover » sur AlloDoublage, consulté le 16 juin 2014
  10. « Fiche du doublage français du film L'Enfer du devoir » sur Voxofilm, consulté le 26 février 2012
  11. « Fiche du doublage français du film Au-delà de l'illusion » sur Voxofilm, consulté le 26 février 2012
  12. « Fiche du doublage français du film Prometheus » sur AlloDoublage, consulté le 30 mai 2012
  13. « Fiche du doublage français du film Des hommes sans loi » sur AlloDoublage, consulté le 2 août 2012
  14. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé Guy Pearce au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 25 avril 2013, mis en ligne le 20 juillet 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]