Cate Blanchett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cate Blanchett

Description de cette image, également commentée ci-après

Cate Blanchett au Festival du Film de Sydney en 2011

Nom de naissance Catherine Élise Blanchett
Naissance (44 ans)
Melbourne, Victoria, Australie
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Profession Actrice
Films notables Le Seigneur des anneaux
Aviator
Babel
Chronique d'un scandale
Elizabeth : L'Âge d'or
L'Étrange Histoire de Benjamin Button
Blue Jasmine

Cate Blanchett, née Catherine Élise Blanchett le à Melbourne dans l'État de Victoria en Australie, est une actrice australienne.

Elle compte à son actif de nombreuses récompenses et nominations prestigieuses (six nominations aux Oscars, cinq aux BAFTA, huit aux Golden Globe, la Coupe Volpi de la meilleure actrice à la Mostra de Venise) pour des rôles très différents les uns des autres, ce qui a conduit de nombreux critiques à la considérer comme l'une des meilleures actrices de sa génération. Pour le rôle de Katharine Hepburn dans le film de Martin Scorsese, Aviator, elle obtient l'Oscar du meilleur second rôle féminin en 2005. Après deux précédentes nominations pour son interprétation d'Elisabeth I dans Elizabeth et Elizabeth : L'Âge d'or de Shekhar Kapur, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice en 2014 grâce à sa prestation de femme riche sombrant dans la pauvreté et la folie dans Blue Jasmine de Woody Allen.

Elle codirige également le Sydney Theatre Company.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

D'une mère australienne, enseignante, et d'un père américain qui fut sergent de l'US Navy, elle a grandi à Ivanhoe, près de Melbourne, avec son frère et sa sœur[1]. Son père meurt alors qu'elle a 10 ans[2].

Cate se destine initialement à l'étude des arts et de l'économie, mais lors d'un voyage en Égypte, elle découvre le milieu du cinéma en participant en tant que figurante au film Kaboria, ce qui la décide à suivre des études théâtrales. Elle s'inscrit à l'Australia's National Institute of Dramatic Art, dont elle ressort diplômée en 1992.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débutant une carrière de comédienne, entre le théâtre - où elle joue La Mouette de Tchekhov en 1996 - et la télévision, qui lui permet de se construire une petite notoriété en Australie, elle s'essaye au cinéma avec le drame Thank God He Met Lizzie (1997), face à Richard Roxburgh avant de tourner sous la direction de Gillian Armstrong dans le drame Oscar et Lucinda (1997) dans lequel elle donne la réplique à Ralph Fiennes.

Mais c'est pour sa prestation dans le drame Paradise Road (1998) de Bruce Beresford face à Glenn Close et Frances McDormand et dans le drame biographique Elizabeth (1998) de Shekhar Kapur que Cate accède à la consécration. Pour le rôle de la reine Élisabeth Ire, qu'elle campe avec un talent et une intensité rare, elle obtient le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique ainsi qu'une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice, elle est la seule actrice de l'histoire à avoir été nommée dans cette catégorie, pour le rôle. Elle donne alors la réplique à John Cusack, Billy Bob Thornton et Angelina Jolie dans la comédie Les Aiguilleurs (2000) avant de côtoyer Jude Law, Matt Damon et Gwyneth Paltrow dans Le Talentueux Mr Ripley (2000) d'Anthony Minghella et de jouer le rôle d'une danseuse au grand cœur dans le drame indépendant The Man who cried (2001) face à Christina Ricci et Johnny Depp.

Elle obtient alors son plus gros succès dans la trilogie fantastique de Peter Jackson, Le Seigneur des anneaux (2001, 2002 et 2003) dans lequel elle interprète la reine des Elfes Galadriel. Elle reprend le même rôle pour Le Hobbit (2012). S'essayant à tous les genres, elle joue une médium extralucide dans le thriller Intuitions (2000) de Sam Raimi, une femme aimant un homme plus jeune qu'elle dans le drame romantique Heaven (2002), une femme excentrique initiée au banditisme par Bruce Willis et Billy Bob Thornton dans la comédie Bandits (2001) avant de camper l'épouse morte de Kevin Spacey dans le drame Terre Neuve (2002), de Lasse Hallström. Aimant camper des femmes à poigne comme dans le western Les Disparues (2003) face à Tommy Lee Jones, elle se voit par ailleurs confier des personnages ayant réellement existé comme la journaliste irlandaise Veronica Guerin dans le drame homonyme de Joel Schumacher (2003) et la comédienne Katharine Hepburn dans la fresque Aviator (2004) de Martin Scorsese, qui lui vaut la reconnaissance de ses pairs puisqu'elle obtient en 2005 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

Actrice ayant un grand sens de l'éclectisme, elle privilégie les metteurs en scène de qualité, elle tourne sous la direction de Alejandro González Iñárritu dans son drame cosmopolite Babel (2006) avec Brad Pitt, de Steven Soderbergh dans The Good German (2007) ou encore de Richard Eyre dans le vicieux Chronique d'un scandale (id.) dans lequel elle campe une professeur pédophile manipulée par la magistrale Judi Dench, performance qui lui vaut une nomination aux Oscars 2007, meilleur second rôle féminin. En 2007, elle joue l'un des 6 Bob Dylan dans le film de Todd Haynes I'm Not There, rôle qui lui permettra de recevoir un Golden Globe et une autre nomination à l'Oscar du meilleur second rôle féminin. En février 2008, elle est choisie par le gouvernement australien afin de présider un comité d'orientation sur l'avenir du cinéma et du théâtre en Australie. Ce sommet baptisé « Créative Australie » se tient les 19 et 20 avril 2008 à Canberra. Elle obtient le rôle de la scientifique russe Irina Spalko dans Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal de Steven Spielberg (2008).

Le premier rôle dans Blue Jasmine de Woody Allen sortit en 2013 lui vaut de nombreuses récompenses, dont l'Oscar de la meilleure actrice, le BAFTA de la meilleure actrice et le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique. Depuis septembre 2013, elle est également la star de la nouvelle publicité de Giorgio Armani pour présenter son nouveau parfum : elle est ainsi présentée comme une figure de la beauté féminine.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Cate Blanchett est mariée depuis 1997 avec l'écrivain Andrew Upton avec qui elle a eu trois enfants, Dashiell (2001), Roman (2004) et Ignatius (2008). Elle vit à Hunters Hill près de Sydney. Elle dirige avec son mari la Sydney Theatre Company[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Couronnée d'un Oscar en 2005 pour son interprétation de Katharine Hepburn, dans Aviator, elle avait déjà été sélectionnée en 1999 pour son rôle de la reine Élisabeth Ire dans Elizabeth.

Elle a, en outre, reçu la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine à la 64e Mostra de Venise pour son rôle dans I'm Not There de Todd Haynes, dans lequel elle interprète le rôle d'un Bob Dylan androgyne, et le prix de Australian Film Institute pour Elizabeth : L'Âge d'or en 2007.

Elle est nommée aux Oscars 2008 dans la catégorie « meilleure actrice » pour le film Elizabeth : L'Âge d'or de Shekhar Kapur et dans la catégorie « meilleure actrice dans un second rôle » pour I'm Not There de Todd Haynes.

En 2014, elle est nommée aux Oscars dans la catégorie meilleure actrice pour le film Blue Jasmine de Woody Allen, Oscar qu'elle remporte.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Le , elle est décorée à Paris de la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres[4].

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Au Québec[modifier | modifier le code]

Note : la liste indique les titres québécois[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Partagé avec Sean Astin, Sean Bean, Orlando Bloom, Billy Boyd, Ian Holm, Ian McKellen, Dominic Monaghan, Viggo Mortensen, John Rhys-Davies, Andy Serkis, Liv Tyler, Hugo Weaving, Christopher Lee et Elijah Wood
  2. a, b et c Partagé avec Sean Astin, Orlando Bloom, Billy Boyd, Bernard Hill, Ian McKellen, Dominic Monaghan, Viggo Mortensen, Miranda Otto, John Rhys-Davies, Andy Serkis, Liv Tyler, Hugo Weaving, David Wenham, Elijah Wood, Brad Dourif et Christopher Lee
  3. a, b, c et d Partagé avec Sean Astin, Sean Bean, Orlando Bloom, Billy Boyd, Bernard Hill, Ian Holm, Ian McKellen, Dominic Monaghan, Viggo Mortensen, John Noble, Miranda Otto, John Rhys-Davies, Andy Serkis, Liv Tyler, Karl Urban, Hugo Weaving, David Wenham et Elijah Wood
  4. a, b, c et d Partagé avec Brad Pitt, Adriana Barraza, Rinko Kikuchi, Gael García Bernal, Kôji Yakusho, Said Tarchani et Boubker Ait El Caid
  5. a et b Partagé avec Todd Haynes (Réalisateur), Laura Rosenthal (Directrice de casting, Charlotte Gainsbourg, Bruce Greenwood, Christian Bale, Richard Gere, Heath Ledger, Ben Whishaw et Marcus Carl Franklin
  6. a et b Partagé avec Bud Cort, Willem Dafoe, Michael Gambon, Jeff Goldblum, Anjelica Huston, Bill Murray, Noah Taylor et Owen Wilson
  7. Partagé avec Steven Wright, Joie Lee, Cinqué Lee, Steve Buscemi, Iggy Pop, Tom Waits, Joseph Rigano, Vinny Vella, Vinny Vella Jr, Renee French, EJ Rodriguez, Alex Descas, Isaach De Bankolé, Meg White, Jack White, Alfred Molina, Steve Coogan, The GZA, Bill Murray, Roberto Benigni, William Rice et Taylor Mead
  8. Partagé avec Alan Alda, Alec Baldwin, Kate Beckinsale, Leonardo DiCaprio, Ian Holm, Danny Huston, Jude Law, John C. Reilly et Gwen Stefani
  9. Partagé avec Judi Dench, Bill Nighy, Andrew Simpson, Juno Temple, Philip Scott et Joanna Scanlan
  10. a et b Partagé avec Brad Pitt, Tilda Swinton, Taraji P. Henson, Elias Koteas, Julia Ormond et Jason Flemyng

Références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Wilmoth, « Can-do Cate », The Age,‎ 2 mars 2008 (lire en ligne)
  2. Stated on Inside the Actors Studio, 2003
  3. « Cate Blanchett : le théâtre est au coeur de ma vie », Le Figaro (consulté le 13 mars 2012)
  4. « Cate Blanchett à Paris, décorée Chevalier des Arts et des Lettres » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 4 2012, sur http:/wwwcinemoviesfr. Consulté le 2 avril 2012
  5. a, b, c, d, e, f et g (fr) « Comédiennes ayant doublé Cate Blanchett en France », sur RS Doublage (consulté le 22 janvier 2013)
  6. a, b et c « Comédiennes ayant doublé Cate Blanchett au Québec », sur Doublage Québec (consulté le 10 avril 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]