Producteur de cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Producteur.
Producteur de cinéma
Code ROME (France) L1302

Le producteur de cinéma est la personne qui recherche des projets de films et se met en quête des moyens financiers pour les produire. Son rôle est aussi bien artistique que financier. C'est lui qui choisit tel ou tel projet, présenté par un scénariste ou par un réalisateur, voire un comédien ou un éditeur de romans. Il engage les premiers frais, par exemple l'achat des droits d'adaptation d'un livre. Il demande à un scénariste un premier travail sur la mise en place du récit filmé. Il choisit alors le réalisateur, si celui-ci n'est pas à l'origine du projet. Il supervise l'écriture du scénario, et engage éventuellement d'autres scénaristes pour parfaire le travail. Ensuite, lorsqu'il a réuni la majorité des besoins financiers du film, il travaille en collaboration étroite avec le réalisateur, puis les chefs de poste, à la préparation du tournage. Le choix des acteurs intervient dans cette phase de préparation, sauf lorsqu'une ou des vedettes ont engagé le projet. Audition, lieux de tournage, membres de l'équipe, font partie de sa responsabilité dont il délègue une part à sa guise au réalisateur.

Définition légale[modifier | modifier le code]

« Le producteur de l'œuvre audiovisuelle est la personne physique ou morale qui prend l’initiative et la responsabilité de la réalisation de l'œuvre. » Code de la propriété intellectuelle (art.132-23)

Le producteur « prend personnellement ou partage solidairement l’initiative et la responsabilité financière, technique et artistique de la réalisation de l’œuvre et en garantit la bonne fin. » Décret n°2001-609 du 9 juillet 2001 (art.II-I-4°)

Le producteur peut être le maître-d'ouvrage (responsabilité financière) et/ou le maître-d’œuvre (responsabilité artistique). Ses tâches principales sont :

  • De piloter la conception du projet ;
  • D'en étudier la faisabilité ;
  • De concevoir le montage financier, en recherchant des financements (partenaires, aides, etc.) ;
  • De mettre en œuvre les ressources créatives, humaines, financières et techniques nécessaires à sa fabrication ;
  • D'établir et de faire respecter l'agenda (planning) de la fabrication.

Ces missions sont très souvent assurées par la même personne morale.

Catégories de producteurs[modifier | modifier le code]

Un producteur travaille rarement seul, sauf sur des productions modestes en termes de budget.

Le terme producteur désigne des fonctions très différentes selon les pays.

Schématiquement, on peut opposer le producteur américain au producteur européen. Le premier travaille pour un studio (ou major de cinéma), c’est-à-dire une grande entreprise de production s'appuyant sur les banques et autres organismes financiers. Le second travaille pour une petite structure et compte bien souvent sur les aides d'organismes divers.

En France[modifier | modifier le code]

Voici quelques exemples d'organismes auxquels un producteur français peut faire appel pour trouver des financements.

Par exemple le CNC (Centre national de la cinématographie), les chaînes de télévision hertziennes TF1, France télévision, Arte, M6 ou par abonnement comme Canal+, Orange, TPS, CinéCinéma, la distribution de film, les SOFICA qui sont des établissements financiers, les aides régionales, le crédit impôts. Mais aussi proposer à des sociétés de production françaises et étrangères de coproduire le film en contrepartie d'un apport numéraire. Les sponsors et fondations comme la Fondation GAN.

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Producteur exécutif (Producer (en)) : C’est le responsable juridique et financier du film, notamment vis-à-vis des autres investisseurs. Il reçoit l’argent, le redistribue et s’engage à finir les films et à suivre leur carrière. Il peut intervenir sur l’esprit du projet et son aspect artistique, sur le scénario et le casting par exemple.
  • Producteur délégué (Executive producer (en)) : Il est engagé dans le cadre d’un film particulier. Il est chargé de constituer l’équipe et d’engager les assistants. Sur des films à petits budgets, le producteur délégué peut se charger seul de cette mission sans embaucher de producteur exécutif. Il est un salarié du studio, il ne met pas de fonds propres dans le projet et est le lien entre le studio et le film.
  • Producteur associé : intervient en fin de tournage, lorsque des fonds sont nécessaires pour finir le film et que tout a été dépensé.

Il existe aussi l'assistant producteur ou le directeur de la production qui se charge de la logistique (tournage, salaire, matériel, etc.).

En Europe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yonnick Flot, Les producteurs, les risques d'un métier, édité par 5 continents/Hatier, 1986
  • Frédéric Sojcher, Manifeste du cinéaste, Klincksieck, Paris, 2011 (chapitre : "Produire, mon beau souci")
  • N.T. Binh, François Margolin et Frédéric Sojcher (coordinateurs), Cinéaste et producteur : un duo infernal ?, Klincksieck - Archimbaud, coll. "Essai caméra", Paris, 2009.
Filière cinématographique (cycle de vie d'un film)

La filière cinématographique est intégrée dans et prolongée par la filière audiovisuelle. En aval de l'exploitation cinématographique, on trouvera donc l'édition vidéo puis la diffusion télévisuelle.

Production de films → Festivals de cinéma internationaux → Distribution de films → Festivals de cinéma nationaux → Exploitation cinématographique