Liste des sites d'escalade en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article liste les sites d'escalade et les zones en rapport avec l'escalade en France.

Sommaire par départements français :
Métropole : Ain | Aisne | Allier | Alpes-de-Haute-Provence | Alpes-Maritimes | Ardèche | Ardennes | Ariège | Aube | Aude | Aveyron | Bas-Rhin | Bouches-du-Rhône | Calvados | Cantal | Charente | Charente-Maritime | Cher | Corrèze | Corse-du-Sud | Côte-d'Or | Côtes-d'Armor | Creuse | Deux-Sèvres | Dordogne | Doubs | Drôme | Essonne | Eure | Eure-et-Loir | Finistère | Gard | Gers | Gironde | Haut-Rhin | Haute-Corse | Haute-Garonne | Haute-Loire | Haute-Marne | Haute-Saône | Haute-Savoie | Haute-Vienne | Hautes-Alpes | Hautes-Pyrénées | Hauts-de-Seine | Hérault | Ille-et-Vilaine | Indre | Indre-et-Loire | Isère | Jura | Landes | Loir-et-Cher | Loire | Loire-Atlantique | Loiret | Lot | Lot-et-Garonne | Lozère | Maine-et-Loire | Manche | Marne | Mayenne | Meurthe-et-Moselle | Meuse | Morbihan | Moselle | Nièvre | Nord | Oise | Orne | Paris | Pas-de-Calais | Puy-de-Dôme | Pyrénées-Atlantiques | Pyrénées-Orientales | Rhône | Saône-et-Loire | Sarthe | Savoie | Seine-et-Marne | Seine-Maritime | Seine-Saint-Denis | Somme | Tarn | Tarn-et-Garonne | Territoire-de-Belfort | Val-de-Marne | Val-d'Oise | Var | Vaucluse | Vendée | Vienne | Vosges | Yonne | Yvelines
D.O.M. : Guadeloupe | Guyane | Martinique | Mayotte | La Réunion
T.O.M. : Nouvelle-Calédonie | Polynésie française | Saint-Pierre-et-Miquelon | Terres australes et antarctiques | Wallis-et-Futuna

Ain[modifier | modifier le code]

Aisne[modifier | modifier le code]

Allier[modifier | modifier le code]

Alpes-de-Haute-Provence[modifier | modifier le code]

Hautes-Alpes[modifier | modifier le code]

Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

Ardèche[modifier | modifier le code]

Ardennes[modifier | modifier le code]

Ariège[modifier | modifier le code]

Aube[modifier | modifier le code]

Aucun

Aude[modifier | modifier le code]

  • Massif de la Clape, Méditerranée, Topo de la clape
  • Gorges de la Cesse (Fauzan), Minervoix, topo du Minervoix
  • Gorges de Tremenal, Minervoix, topo du Minervoix
  • Notre Dame du Cros, Minervoix, topo du Minervoix
  • Termes, Corbières, topo difficile à trouver (demander à Roc Genèse)
  • Saint Salvayre, Haute Vallée de l'Aude, topo édité par le Club de Quillan, Roc Genèse[1]
  • Le Cardou, Haute Vallée de l'Aude, topo édité par le Club de Quillan, Roc Genèse
  • Gorges de Pierre Lys, Haute Vallée de l'Aude, topo édité par le Club de Quillan, Roc Genèse
  • Puilaurens, Haute Vallée de l'Aude
  • Roquefort de Sault, Pays de Sault (site de blocs)
  • Sougraigne, Rennes les Bains (plusieurs sites de blocs)

Aveyron[modifier | modifier le code]

  • Gages (topo "escalade en rouergue")
  • Le Monna (Le Boffi, gorges de la Dourbie)
  • Cantobre
  • La Blaquerie
  • Montézic (Saut du chien) (topo "escalade en rouergue")
  • Peyrusse-le-Roc
  • Sainte -Geneviève/Argence (Paracol) (topo "escalade en rouergue")
  • Salles-la-source (topo "escalade en rouergue")
  • Compolibat (topo au camping)
  • Le Nayrac (topo "escalade en rouergue")
  • Bez Bédène (topo au bar du village)
  • Bor et Bar (topo "roc de Gorb")
  • Brommat (Bussières) (topo "escalade en rouergue")
  • Rullac (Trescos) (topo "escalade en rouergue")

Bouches-du-Rhône[modifier | modifier le code]

Calvados[modifier | modifier le code]

Cantal[modifier | modifier le code]

Charente[modifier | modifier le code]

Charente-Maritime[modifier | modifier le code]

Cher[modifier | modifier le code]

  • Ranchot

Corrèze[modifier | modifier le code]

Corse[modifier | modifier le code]

Côte-d'Or[modifier | modifier le code]

Côtes-d'Armor[modifier | modifier le code]

Creuse[modifier | modifier le code]

Dordogne[modifier | modifier le code]

Doubs[modifier | modifier le code]

Drôme[modifier | modifier le code]

  • Le Claps
  • Saint-Moirans[1]
  • Valcroissant
  • Omblèze
  • Roche de Romeyer
  • Rochefort Samson
  • Sainte croix
  • Les sucettes de borne
  • Les roches qui dansent

Eure[modifier | modifier le code]

  • Tête d'homme ou tête de la Roque ( La Roquette)
5 voies 4a à 5b  terrain d'aventure 
   1:Le dièdre aux chouettes  V ouvert du bas par Gilbert Carpentier et Gil en 1968
   variante de sortie de gauche  :4b  ouvert du bas par Jean Vic et Michel Lemire en 1976
   2:La fête des pères  V-  ouvert par Jean Vic, Bruno Fricaud du bas en 1974
   3: La face Nord  IV+  ouvert du bas par Roger Bellot Roland Trivellini, Francis Bocianowski
      Jean Vic en 1974
   4: Le Couloir Nord  4a  ouvert du bas par Jean Vic et Francis Bocianowski en 1955
      la toute première voie par le RSCM 
   5: Ca c'est Nano  ouvert du bas par Jean Vic 
  • L'm (Connelles)
  • Microfalaise (Les Andelys) Propriété du Red Star Club de Montreuil
  • Bisexto (Les Andelys)
  • Le Thuit (Les Andelys)
  • Spéléologue (Les Andelys)
  • Val Saint-Martin (Les Andelys)

[2]

Eure-et-Loir[modifier | modifier le code]

Aucun

Finistère[modifier | modifier le code]

  • Argol
  • Brasparts
  • Camaret-sur-Mer : pointe de Pen-Hir
  • Kerlouan (bloc)
  • Plouarzel
  • Plougastel-Daoulas (le cube, l'impératrice, le serpent)
  • Sibiril
  • Quimper : Lez Steir

Corse-du-Sud[modifier | modifier le code]

Haute-Corse[modifier | modifier le code]

Gard[modifier | modifier le code]

  • Russan (gorges du gardon, Sainte anastasie)
  • Collias
  • Pont saint nicolas
  • Seynes
  • La Capelle (blocs)
  • Rochefort du Gard
  • Saint Ambroix
  • Allègre

Haute-Garonne[modifier | modifier le code]

Gers[modifier | modifier le code]

Gironde[modifier | modifier le code]

  • Blaye (Blaye) (Site interdit)

Hérault[modifier | modifier le code]

Falaises de l'Hérault par la FFME

Ille-et-Vilaine[modifier | modifier le code]

Indre[modifier | modifier le code]

Indre-et-Loire[modifier | modifier le code]

Isère[modifier | modifier le code]

  • Falaises de la cascade (Alpe du Grand Serre, La Morte)
  • Falaise du Grand Bec (Alpe du Grand Serre, La Morte)
  • Rocher de la Tour de Montléans à Jardin, (Nord Isère)
  • Falaises de Presles (Presles), dans le Vercors
  • Falaises de Saint-Egrève (Le site est de nouveau ouvert au public depuis mars 2009)
  • Les Brieux de Saint-Egrève (Derrière le stade Jean Balestas)
  • Les Jayères à Veurey-Voroise
  • Falaises de Fontaine (parfois appelées "falaise des marcassins ou plus communément "les Vouillants")
  • Le petit désert à Seyssinet-Pariset (banlieue grenobloise)
  • Rocher école de Lans-en-Vercors
  • Rocher du Bret (Fort St Eynard)
  • Falaises école (Le Sappey-en-Chartreuse)
  • Falaises du col du coq (au-dessus de Crolles)
  • Falaises de vizille
  • Rocher de Comboire à Claix et Seyssins
  • Falaises de Saint-Pancrasse
  • DJ Face à hauteur de la tour sans venin
  • Les Saillants à Vif
  • Les Lames à Grenoble
  • Le coup de sabre Seyssinet-Pariset
  • L'Aup du Seuil (Dent de Crolles)
  • Site de bloc de Rioupéroux
  • Site de bloc de Saint-Nizier

Jura[modifier | modifier le code]

  • Falaise de Mancy (à Lons-le-Saunier)
  • Falaise de Lavigny
  • Falaises du Trou de la lune (à Poligny)
  • Belvédère de la guillotine (à Revigny)
  • Falaises de Chambly (à côté de Doucier, renseignements au CREPS de Chalain)
  • Falaises de Mirebel

Landes[modifier | modifier le code]

  • Tercis-les-Bains

Loir-et-Cher[modifier | modifier le code]

Loire[modifier | modifier le code]

  • Doizieux
  • La Guillanche (Essertines-en-Chatelneuf)
  • Roche Corbières (Rochetaillée)
  • Rocher de Rory (Saint-Georges en Couzan))
  • Rocher de l'Olme (Chalmazel)

Haute-Loire[modifier | modifier le code]

Loire-Atlantique[modifier | modifier le code]


TOPO "Escalade en Loire Atlantique"

Loiret[modifier | modifier le code]

Lot[modifier | modifier le code]

  • Arcambal
  • Autoire
  • Milhac
  • Montcabrier
  • Saint Géry

Lot-et-Garonne[modifier | modifier le code]

  • Bon encontre
  • Gavaudun

Lozère[modifier | modifier le code]

Maine-et-Loire[modifier | modifier le code]

Manche[modifier | modifier le code]

Marne[modifier | modifier le code]

Haute-Marne[modifier | modifier le code]

Mayenne[modifier | modifier le code]

Meurthe-et-Moselle[modifier | modifier le code]

Meuse[modifier | modifier le code]

  • Lerouville (Ancienne carrière) (Lerouville)
  • Saint Mihiel

Morbihan[modifier | modifier le code]

Moselle[modifier | modifier le code]

Dans les environs de Sarrebourg et Dabo

  • Baldur
  • Corbeaux
  • Falkenfels
  • Hohwalsch
  • Kuhfels
  • Rocher du Canal (Henridorff)

Nièvre[modifier | modifier le code]

Nord[modifier | modifier le code]

Oise[modifier | modifier le code]

Carrière de Saint-Maximin

St Vaast les mello

Magenta (Commune de Montataire)

Orne[modifier | modifier le code]

Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Puy-de-Dôme[modifier | modifier le code]

Roche Sanadoire.
  • Aiguille du Moine
  • Boisséjour
  • Ceyrat
  • Chabanne
  • Champeaux
  • Châteauneuf Saint-Sauves
  • Châteauneuf-les-Bains
  • Cournol
  • Crête de Coq
  • Dalle de Ribeyre
  • Dent de la Rancune
  • Enval
  • Gour de Tazenat
  • Grandeyrolles
  • La Chartreuse
  • La Forie
  • La Pusterne
  • La Roche-Bouton
  • Lac Pavin
  • Le Capucin
  • Le Père des Rioux
  • Les Avers
  • Les Rochettes
  • Les Verrous du Val de Courre
  • Neschers
  • Orbeil / Perthus
  • Orphange
  • Paille
  • Rivalet
  • Roche Sanadoire
  • Roche Tuilière
  • Roche de Gournier
  • Saint-Floret
  • Saint-Sauveur-la-Sagne
  • Saurier
  • Sauterre
  • Sauviat
  • Valcivière
  • Vollore-Montagne
  • Volpie

Pyrénées-Atlantiques[modifier | modifier le code]

Hautes-Pyrénées[modifier | modifier le code]

Pyrénées-Orientales[modifier | modifier le code]

Nord du département (Massifs du Fenouillèdes et des Corbières) (sites rassemblés dans l'opération Route de la Grimpe) ATTENTION : suite à un accident, et un autre cas de point arraché, tout ces sites de l'opération Route de la Grimpe sont interdits par arrêté. Contravention de classe 1, et risque d'arrachement des points. Fin aout 2012.

  • Vingrau.
  • Tautavel.
  • Opoul.
  • Caudies de Fenouilledes, Col de saint louis.

Sud du département (Massifs des Albères et du Vallespir, et côte Vermeille)

Haut du département (Massifs du Canigou, Conflent, Cerdagne, Capcir)

  • Marialles (et toutes les falaises autour du Cady).
  • Targasonne (blocs).
  • Roc d'Aude.
  • rocher de Balcère
  • Eus.
  • Llo.
  • Cirque du Barbet.

Plusieurs topos existent dans les Pyrénées-Orientales : Pyrénées du Levant de Thomas Dulac et Pascal Testas. FFME, La route de la grimpe, 2 tomes. Bruno Colla, Escalade à Vingrau., etc..

Bas-Rhin[modifier | modifier le code]

Dans les Vosges du Nord

  • Arnsberg
  • Frœnsbourg
  • Gauxberg
  • Heidenkopf
  • Hohenfels
  • Krappenfels
  • Landersberg
  • Langenfels
  • Loewenstein
  • Point de vue
  • Rocher Philippe
  • Sandkopf
  • Soultzerkopf
  • Wachtfels
  • Waldeck
  • Windstein
  • Wineck
  • Wolffelsen
  • Ziegelberg

Dans les environs de Saverne

  • Geissfels
  • Grotte du Brotsch
  • Kobus
  • Krappenfels (Haberacker)
  • Krappendels (Lutzelbourg)
  • Kronthal
  • Muhlberg
  • Rappenfels
  • Rocher du Lion
  • Roches Plates
  • Saut du Prince Charles
  • Seebfels
  • Spille

Sud du département

  • Château de la Roche
  • Falkenstein
  • Klingenthal
  • Neuntelstein
  • Wackenbach

Le topo indispensable : Sur les falaises de grès, 2009 (dernière édition), Michel Bilger, Armand Baudry, Jean-Marc Chabrier, Yann Corby.

Haut-Rhin[modifier | modifier le code]

  • Bergholtz (falaise / grès)
  • Grotte des nains (falaise / calcaire)
  • Gueberschwihr : vieux Gueberschwihr et nouveau gueberschwihr ((falaise et bloc / grès)
  • Hirnelestein (Steinbach)(falaise)
  • Knappenfelsen (Lac d'Alfeld)(falaise / granite)
  • Lac Blanc (falaise / granite)
  • Lac de Kruth (falaise / granite)
  • Martinswand (falaise et terrain d'aventure / granite)
  • Petit Honeck (falaise et terrain d'aventure / granite)
  • Rosenbourg (Thann) (falaise)

Rhône[modifier | modifier le code]

Haute-Saône[modifier | modifier le code]

Saône-et-Loire[modifier | modifier le code]

Sarthe[modifier | modifier le code]

Savoie[modifier | modifier le code]

Haute-Savoie[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

Seine-Maritime[modifier | modifier le code]

Seine-et-Marne[modifier | modifier le code]

Yvelines[modifier | modifier le code]

Plusieurs sites d'escalades sont proposés au public :

Deux-Sèvres[modifier | modifier le code]

Somme[modifier | modifier le code]

Aucun

Tarn[modifier | modifier le code]

  • Le Banquet
  • Ferriers
  • Les fontaines (blocs)
  • Mont Roc
  • Le Caylar
  • Dourgne
  • Amiel

Tarn-et-Garonne[modifier | modifier le code]

Var[modifier | modifier le code]

  • Blavet
  • Baou
  • Cimaï
  • Correns
  • Coudon
  • Cride
  • Croupatier
  • Destel
  • Esterel
  • Faron Citerne
  • Faron Lierres
  • Faron Nord
  • Faron Téléphérique
  • Fenouillet
  • Gros Cerveau
  • Jaume
  • Ragas
  • Touravelle
  • Tourris

Vaucluse[modifier | modifier le code]

Vendée[modifier | modifier le code]

  • Mervent (la Pierre blanche)
  • Mortagne sur Sèvre: les coteaux de Fleuriais; site de bloc.
  • Mouchamps: La Boissière.

Vienne[modifier | modifier le code]

  • Angles sur l'Anglin (Rives, la Dube (la GUIGNOTERIE)
  • Beauvoir (Moulinet)
  • Nouaillé Maupertuis (Le champ de bataille)
  • Béruges (Béruges)

Haute-Vienne[modifier | modifier le code]

  • Bussy-Varache (Eymoutiers)
  • Viaduc de Rocherolles

Vosges[modifier | modifier le code]

  • Moyenmoutier (direction St Prayel)
  • Etival-(la pierre d'appel)
  • Le pont Tatal au confluant de la Vallée de l'Ourche et de la Saône
  1. NEUFCHATEAU
  • La falaise du bois de l'enfer
  1. EPINAL
  • Les roches d'Olima
  • La carrière collot (centre ville)
  • Le void des roches
  1. BRUYERES
  • La roche de Pointhaie
  1. REMIREMONT
  • La roche fleurie
  • Montiroche
  • Le roc des ckaïottes
  • La roche de Cheneau
  • Saint Amé :Le petit rocher & Le grand rocher
  1. GERARDMER-LA BRESSE
  • Le rocher du champ du bois
  • La roche des artistes
  • Giropaire
  • La grande roche
  • Les roches Beuty
  • Les écorces
  • Le moutier des Fées
  • La Martinswand
  • Le rocher hans du lac blanc
  • Le bouclier du tanet
  • Le rocher des 4 clochers
  • Le rocher de bockloch
  1. SAINT-DIE
  • La carrière de la grand roche
  • La pierre de la roche
  • Le rocher de coinches
  • La roche de Boslimpré
  1. THILLOT
  • Le rocher de l'ours
  • Le rummel
  • La roche du cerf

Yonne[modifier | modifier le code]

Territoire de Belfort[modifier | modifier le code]

Essonne[modifier | modifier le code]

Hauts-de-Seine[modifier | modifier le code]

Seine-Saint-Denis[modifier | modifier le code]

  • Sevran (Sevran) (Site interdit)

Val-d'Oise[modifier | modifier le code]

  • Eragny (Éragny)
  • Stors (Mériel) (site interdit à l'escalade par arrêté municipal du 24 février 2004 pour risque d'éboulement)

D.O.M.[modifier | modifier le code]

Martinique[modifier | modifier le code]

Guyane[modifier | modifier le code]

Saint-Laurent du Maroni[5]

La Réunion[modifier | modifier le code]

Source : EscaladeReunion.com[6]

Mayotte[modifier | modifier le code]

mayotteescalade.org (Infos,téléchargement topos)

T.O.M.[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

Polynésie française[modifier | modifier le code]

Aucun

Saint-Pierre-et-Miquelon[modifier | modifier le code]

Aucun

Terres australes et antarctiques[modifier | modifier le code]

Aucun

Wallis-et-Futuna[modifier | modifier le code]

Aucun

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]