Névache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Névache
Névache - Ville haute et ville basse
Névache - Ville haute et ville basse
Blason de Névache
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Briançon
Canton Briançon-Nord
Intercommunalité Communauté de communes du Briançonnais
Maire
Mandat
Georges Pouchot-Rougeblanc
2008-2014
Code postal 05100
Code commune 05093
Démographie
Population
municipale
357 hab. (2011)
Densité 1,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 01′ 11″ N 6° 36′ 19″ E / 45.0197222222, 6.60527777778 ()45° 01′ 11″ Nord 6° 36′ 19″ Est / 45.0197222222, 6.60527777778 ()  
Altitude 1 596 m (min. : 1 430 m) (max. : 3 222 m)
Superficie 191,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Névache

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Névache

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Névache

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Névache
Liens
Site web nevache.fr

Névache (en occitan alpin Nevacha [neˈvaːtsɔ]) est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Névache est la plus haute commune de la vallée de la Clarée. Elle se situe à 1 594 m d'altitude.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Névache est attesté pour la première fois sous la forme Annevasca en 739[1],[2], Nevasca en 1118, Nevachia en 1232[3].

Le suffixe -asca est considéré comme pré-celtique ou ligure par les toponymistes[4],[5], il aboutit souvent à -acha (> -ache) dans les Alpes, mais à -asca (-asque) dans le sud est méditerranéen[6].
Le premier élément est, soit le nom de personne gaulois Annavo[7], soit le nom de personne gallo-romain Annavius, d'où le sens global de « lieu, propriété d'Annavo, d'Annavus ». L'explication « endroit couvert de neige » n'a pas de fondement, car les formes anciennes devraient être du type *Nivasca (latin nix, nivis « neige »).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1343, la vallée de Névache est, comme l'ensemble du Briançonnais, détachée du pouvoir du Dauphiné et forme un territoire aux statuts particuliers, les Escartons. Ceux-ci rejoindront le pouvoir de Paris suite à la Révolution.

Son territoire s’est agrandi de la vallée Étroite en 1947, suite aux rectifications de frontière après la Seconde Guerre mondiale. Cet ajout constitue une exception à la règle faisant passer les frontières aux lignes de partage des eaux.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie
Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Louis Chevalier Droite  
mars 2008 en cours Georges Pouchot-Rougeblanc    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 357 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
857 790 790 880 877 939 918 924 867
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
904 841 818 675 676 690 696 628 671
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
656 683 662 421 374 369 333 235 190
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
182 128 119 191 245 290 321 326 357
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10])
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Névache

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville Fr Nevache (Hautes-Alpes).svg

Blasonnement :
D'azur à deux clés d'argent passée en sautoir, les pannetons en forme de lettre N, les anneaux liés d'or, surmontées d'une couronne du même.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France (lire en ligne) [1]
  2. http://voyages.topexpos.fr/destinations/france-05-origine-claree.html
  3. Ernest Nègre, op. cit.
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud,‎ 1979 (ISBN 2-85023-076-6), p. 496a
  5. Ernest Nègre, op. cit.
  6. Ernest Nègre, op. cit.
  7. Albert Dauzat et Charles Rostaing, op. cit.
  8. Site de la préfecture des Hautes-Alpes, consulté le 9 mai 2008 (fichier au format Excel)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  11. Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Dictionnaire historique et biographique des généraux français depuis le onzième siècle jusqu'en 1823, volume 9, p. 64-66, Paris, 1823