Saint-Joseph (La Réunion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saint-Joseph (Réunion))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Joseph.
Saint-Joseph
Vue de la commune sur l'ïle de la réunion
Vue de la commune sur l'ïle de la réunion
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région La Réunion
Département La Réunion
Arrondissement Saint-Pierre
Canton Chef-lieu de 2 cantons
Intercommunalité CASUD
Maire
Mandat
Patrick Lebreton
2014-2020
Code postal 97480
Code commune 97412
Démographie
Gentilé Saint-Joséphois
Population
municipale
36 401 hab. (2011)
Densité 204 hab./km2
Géographie
Coordonnées 21° 22′ 43″ S 55° 37′ 09″ E / -21.3786, 55.6192 ()21° 22′ 43″ Sud 55° 37′ 09″ Est / -21.3786, 55.6192 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 2 448 m
Superficie 178,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : La Réunion

Voir la carte administrative de La Réunion
City locator 14.svg
Saint-Joseph

Géolocalisation sur la carte : La Réunion

Voir la carte topographique de La Réunion
City locator 14.svg
Saint-Joseph
Liens
Site web saintjoseph.re

Saint-Joseph est une commune française située dans le département en région de La Réunion. Sur son territoire communal se trouve le point le plus austral des territoires national et européen.

Ses habitants sont appelés les Saint-Joséphois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par la rivière des Remparts et la rivière Langevin. Il est limitrophe de ceux de Petite-Île, de Saint-Philippe, de Saint-Pierre, de Sainte-Rose et du Tampon.

Climat[modifier | modifier le code]

Saint-Joseph (série 1991-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 23,9 24,1 23,7 22,7 21 19,5 18,7 18,6 19,2 20 21,3 22,9 21,3
Température maximale moyenne (°C) 30,9 30,7 29,8 28,7 27,2 25,5 24,3 24,4 25,5 26,5 28,3 29,9 27,6
Ensoleillement (MJ/) 23,23 22,33 20,18 16,87 13,97 12,98 12,96 16,48 19,66 22,71 24,41 24,93 1 923
Précipitations (mm) 166 279 206 194 156 140 136 106 86 63 53 86 1 671
Source : Données ventilées dans l'Atlas climatique de La Réunion
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
30,9
23,9
166
 
 
 
30,7
24,1
279
 
 
 
29,8
23,7
206
 
 
 
28,7
22,7
194
 
 
 
27,2
21
156
 
 
 
25,5
19,5
140
 
 
 
24,3
18,7
136
 
 
 
24,4
18,6
106
 
 
 
25,5
19,2
86
 
 
 
26,5
20
63
 
 
 
28,3
21,3
53
 
 
 
29,9
22,9
86
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église de Saint-Joseph.

Fondé par Joseph Hubert, le quartier est devenu une commune à part entière en 1785. Le nom de Saint-Joseph a été donné en hommage au gouverneur Joseph Charvet, baron de Souville.

Pendant longtemps, la vie de la commune s'est organisée autour de l'usine sucrière, l'usine de Grands-Bois.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

On trouve sur le territoire communal trois collèges publics :

  • Le collège Joseph Hubert, qui comptait 1 047 élèves à la rentrée 2005.
  • Le collège de La Marine Vincendo, ouvert en 1992.
  • Le collège Achille Grondin inauguré en 2009 ( en remplacement du collège Les Sang Dragons ), qui comptait plus de 900 élèves à la rentrée 2009.

On y trouve par ailleurs quatre lycées publics :

  • Le lycée professionnel Paul-Langevin, qui comptait 780 élèves à la rentrée 2005.
  • Le lycée d'enseignement général et technologique Pierre Poivre.
  • Le lycée professionnel agricole et horticole de Saint-Joseph.
  • Le lycée d'enseignement général et technologique de Vincendo, ouvert en 1999, 550 élèves.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 36 401 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1961. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1961 1967 1974 1982 1990 1999 2006 2011
20 127 22 361 23 653 23 307 25 630 30 293 33 509 36 401
(Sources : Insee : Population sans doubles comptes à partir de 1961[1] puis population municipale à partir de 2006[2])
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

Champs de cannes à sucre dans les Hauts de Saint-Joseph.

La commune organise chaque année en novembre (du 8 au 11) une fête autour du curcuma : "le Safran en fête". Elle se déroule au coeur du Village Créole ™ de la Plaine des Grègues, capitale du Safran Péï.

Depuis décembre 2005 elle organise du 18 au 20 Décembre "Les Nuits du piton" à la caverne des hirondelles. C'est en l'honneur de la "fête Kaf" que ce festival a lieu. Le 20 décembre est la date anniversaire de l’abolition de l’esclavage à la Réunion.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cascade de Grand Galet.
  • Manapany : le quartier se trouve à l'entrée ouest de la ville.
  • TI Sable : cette plage de sable noire est peu connue des visiteurs car bien cachée. Elle se trouve tout au bout de la rue du transit non loin de la future station d'épuration (actuellement en construction). Le cadre pourrait ne pas être flatteur mais une fois arrivé sur cette plage, le paysage magnifique vous fait oublier ce détail. Attention cependant, la baignade y est strictement interdite : uniquement pour le plaisir des yeux.
  • Rivière Langevin : possibilité de baignade, lieu très fréquenté en fin de semaine
  • Marine Langevin : port inhabituel, cascade, pêche aux bichiques (caviar local)
  • Marine de Vincendo : grande plage de sable noir visible durant la saison cyclonique, nombreux vacoas assurant de l'ombre, cascade impressionnante lors des fortes pluies, attention baignades déconseillées, projet de port.
  • Cascade Jaqueline : Cascade sur plusieurs niveaux et qui se jette directement dans la mer au bout de son parcours. La rivière sinueuse traverse une nature sauvage peuplée d'animaux endémiques comme le célèbre Paille en queue.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Les personnalités suivantes sont nées à Saint-Joseph :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La ville est chef-lieu de deux cantons :

La commune de Saint-Joseph a été récompensée par le label « Ville Internet @@@ » en 2010[3] et 2011[4]

Saint-Joseph a accueilli les premières Rencontres Mondiales décentralisées du logiciel libre du 1er au 3 juillet 2011[5].

Le 21 novembre 2012, la Ville reçoit le 1er prix de l'innovation numérique Orange DOM's au salon des maires et des collectivité locales[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :