Politique dans le Val-de-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire politique et rapports de force[modifier | modifier le code]

Le Val-de-Marne a longtemps été un clivage entre gaullistes et communistes, les socialistes se contentant de petites villes. Ce département est aussi connu pour sa très forte stabilité politique, dont les changements n'ont pas été massifs, même lors de grandes tendances conjoncturelles comme les élections municipales de 1983 ou de 2008 ou encore les législatives de 1993. Le plus gros bouleversement politique étant la prise de Créteil par la gauche en 1977.

Il a d'ailleurs abrité de nombreuses personnalités politiques comme le giscardien Alain Griotteray ancien édile de Charenton-le-Pont ou le communiste Georges Marchais à Villejuif. Quelques-unes d'entre elles ont même siégé au plus haut niveau de l'État comme le centriste Alain Poher ancien notable d'Ablon-sur-Seine, longtemps Président du Sénat et 2 autres gaullistes anciens ministres, le premier Pierre Billotte ancien Maire de Créteil et l'autre Roland Nungesser longtemps Maire de Nogent-sur-Marne[1].

Cependant, contrairement à la Seine-Saint-Denis, le département du Val-de-Marne n'est ni vraiment à droite, ni vraiment à gauche. Il a largement placé en tête François Mitterrand en 1981 et 1988 puis Jacques Chirac en 1995. En 2007, Ségolène Royal est arrivée de très peu en tête sur le département où le rapport gauche-droite est souvent à 50/50.

Le pari politique à la création du Val-de-Marne était de mélanger populations aisées, sur les franges du territoire, et populations ouvrières, au centre, afin de laisser une chance aux partis de droite de contrôler le Conseil Général. Le pari est gagné lors des élections cantonales de 1970 avec la victoire des listes gaullistes aux élections cantonales. L'UDR Roland Nungesser devient président du Conseil Général à la place du communiste Gaston Viens. Le département bascule pourtant à gauche lors des élections cantonales de 1976 avec l'élection du communiste Michel Germa le à la présidence du Conseil Général. Depuis cette date, ajoutée par un redécoupage cantonal vers les années 1980, la droite n'a jamais réussi à retrouver une majorité.

En 1968, époque de succès des gaullistes aux législatives, ces derniers avaient 4 élus et un républicain indépendant, les communistes détenant les 3 derniers. Les socialistes sont les grands absents de cette législature, ils n'ont décroché leur premier siège que lors des élections de 1973.

C'est en 1977 que ces derniers ont réellement commencé à s'imposer comme en témoigne la prise de Créteil par le socialiste Laurent Cathala, dont ce dernier a été réélu jusqu'à aujourd'hui sans discontinuer. Mais, c'est malgré tout la seule ville de plus de 50 000 habitants qu'ils dirigent, la droite étant réduite à Saint-Maur-des-Fossés et Maisons-Alfort.

En 1981, année d'élection de François Mitterrand à la présidence de la République, les socialistes obtiennent pour la première fois plus de sièges que les communistes aux législatives. Le RPR se voit réduit à la portion congrue, ne conservant que 2 sièges.

Après le redécoupage de 1987, les élections de 1988 voient gauche et droite se partager les 12 circonscriptions du département où les communistes restent encore au nombre de deux, les socialistes se partageant le reste avec un radical de gauche. La droite se voit élire deux députés UDF, le reste au RPR. La gauche ne perdra qu'une seule circonscription en 1993 qu'elle regagnera en 1997 avant de la perdre de nouveau en 2002. C'est cette même année où les communistes perdent une de leurs 2 circonscriptions au profit du PS. C'est en 2007 que la droite va gagner sur un score très serré une nouvelle circonscription pour atteindre un niveau très légèrement supérieur à 1993.

Le niveau cantonal voit la gauche dominer le conseil général. Bien qu'ayant progressé depuis 1994 avec cinq cantons supplémentaires, la droite a vu ses gains effacés en 2008 pour redescendre à 18 sièges.

Le poids du PCF s'érode, mais reste fort dans le département avec encore 21,18 % pour les listes communistes lors du premier tour des élections cantonales de 1992. Ces derniers dirigent encore de nombreuses villes de plus de 50 000 habitants. Le PCF se maintient ainsi comme la première force politique d'un département qui penche, d'une manière générale, plutôt à gauche. Michel Germa est remplacé par le communiste Christian Favier le .

À l'occasion du Référendum sur la constitution européenne du , les Val-de-marnais ont voté à 50,1 % pour le non contre 49,9 % pour le oui. Le résultat national donna 54,68 % pour le non et 45,32 pour le oui.

Représentation politique et administrative[modifier | modifier le code]

Préfets et arrondissements[modifier | modifier le code]

Carte des arrondissements du Val-de-Marne en 2016.

Le département du Val-de-Marne est découpé en trois arrondissements regroupant les cantons suivants :

Depuis le redécoupage cantonal de 2014, un canton peut contenir des communes provenant de plusieurs arrondissements. Cela concerne les quatre cantons val-de-marnais suivants : Champigny-sur-Marne-2, Saint-Maur-des-Fossés-2, Villeneuve-Saint-Georges et Villiers-sur-Marne.

Liste des préfets et sous-préfets du Val-de-Marne (au 22 décembre 2020)
Identité Circonscription administrative Anciennes fonctions
Préfet Raymond Le Deun[2] Val-de-Marne Préfet du Morbihan
Sous-préfets Martine Laquièze[2] Arr. de L'Haÿ-les-Roses Sous-préfète de Dieppe
Bachir Bakhti[2] Arr. de Nogent-sur-Marne Sous-préfet hors classe, secrétaire général de la préfecture de Saône-et-Loire

Députés européens[modifier | modifier le code]

Philippe Olivier en dix-septième position sur la liste « Prenez le pouvoir, liste soutenue par Marine Le Pen » est élu eurodéputé lors des élections européennes de 2019.

Députés et circonscriptions législatives[modifier | modifier le code]

Depuis le nouveau découpage électoral, le département comprend onze circonscriptions regroupant les cantons suivants :


Députés du Val-de-Marne en 2017.
Députés de la XVe législature
(21 juin 2017 - en cours)
Circonscription Nom Parti Groupe Suppléant
1re circonscription Frédéric Descrozaille LREM La République en marche Véronique Guilbard-Laszlo
2e circonscription Jean François Mbaye LREM La République en marche Jacqueline Eude-Dürler
3e circonscription Laurent Saint-Martin LREM La République en marche Amandine Mackako
4e circonscription Maud Petit MoDem Mouvement démocrate et démocrates apparentés Alexis Maréchal
5e circonscription Gilles Carrez LR Les Républicains Paul Bazin
6e circonscription Guillaume Gouffier-Cha LREM La République en marche Anne Broches
7e circonscription Jean-Jacques Bridey LREM La République en marche Sonia Skandrani
8e circonscription Michel Herbillon LR Les Républicains Marie-Hélène Magne
9e circonscription Luc Carvounas (2017-2020) PS Socialistes et apparentés Sarah Taillebois
Isabelle Santiago PS Socialistes et apparentés Jean Couthures
10e circonscription Mathilde Panot LFI La France insoumise Mourad Tagzout
11e circonscription Albane Gaillot DVC Non-inscrit Benoît Joseph Onambele

Sénateurs[modifier | modifier le code]

Lors des élections sénatoriales de 2017, six sénateurs ont été élus dans le département :

Identité Étiquette Groupe Autres mandats (passés ou actuels)
Christian Cambon LR LR Maire de Saint-Maurice (1989 → 2017)
Conseiller municipal de Saint-Maurice (2017 → )
Laurence Cohen PCF CRCE Conseillère régionale (2004 → 2015)
Laurent Lafon UDI UC Maire de Vincennes (2002 → 2017)
Conseiller municipal délégué de Vincennes (2017 → )
Conseiller régional (2004 → 2017)
Catherine Procaccia LR LR Première adjointe au maire de Vincennes (2001 → 2004)
Conseillère générale (2001 → 2015)
Pascal Savoldelli PCF CRCE Conseiller général puis départemental (1998 → )
Vice-président du conseil départemental (2015 → 2017)
Sophie Taillé-Polian G.s EST Conseillère municipale de Villejuif (2008 → )
Conseillère régionale (2015 → 2017)

Conseillers régionaux[modifier | modifier le code]

Le conseil régional d'Île-de-France compte 209 membres élus pour six ans dont 22 représentant le Val-de-Marne. Dans le détail, la liste d'union de la droite et du centre a obtenu 12 sièges, l'union de la gauche, 8 et le Front national, 2.

Nom Parti Liste Groupe
Laurent Lafon[N 1] UDI 01 Union de la droite et du centre Union des Démocrates et Indépendants
Marie-Carole Ciuntu * LR 02 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Vincent Jeanbrun LR puis SL 03 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Yasmine Camara LR 04 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Olivier Dosne LR 05 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Marie-Christine Dirringer ** MoDem 06 Union de la droite et du centre Centre et des Démocrates
Didier Gonzales LR 07 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Christel Royer LR 08 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Franck Le Bohellec LR 09 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Nathalie Delepaule UDI 10 Union de la droite et du centre Union des Démocrates et Indépendants
Didier Dousset MoDem 11 Union de la droite et du centre Centre et des Démocrates
Catherine Primevert LR 12 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Laurent Jeanne[3] ** LR puis SL 13 Union de la droite et du centre Libres, Républicains et Indépendants
Fabien Guillaud-Bataille PCF 01 Union de la gauche Front de Gauche - Parti communiste français et
République & socialisme
Dominique Barjou PS 02 Union de la gauche Ensemble, l'Île-de-France
Julien Dray PS 03 Union de la gauche Ensemble, l'Île-de-France
Annie Lahmer EELV 04 Union de la gauche Alternative écologiste et sociale
Jean-Marc Nicolle DVG (ex-MRC) 05 Union de la gauche Écologiste et progressistes pour l'Île-de-France
Sophie Taillé-Polian[N 2] PS 06 Union de la gauche Ensemble, l'Île-de-France
Jonathan Kienzlen PS 07 Union de la gauche Ensemble, l'Île-de-France
Vanessa Ghiati PCF 08 Union de la gauche Front de Gauche - Parti communiste français et
République & socialisme
Régis Charbonnier[3] PS 09 Union de la gauche Ensemble, l'Île-de-France
Dominique Bourse-Provence FN puis LP 01 Front national Non inscrits
Gorete de Freitas-Varandas RN 02 Front national Rassemblement national Île-de-France
* Vice-président(e) / ** Délégué(e) spécial(e)

Conseillers départementaux[modifier | modifier le code]

Depuis le redécoupage cantonal de 2014, le nombre de cantons est passé de 49 à 25 avec un binôme paritaire élu dans chacun d'entre eux, soit 50 conseillers départementaux. À l'issue des élections départementales de 2015, la majorité sortante de gauche est reconduite et Christian Favier (Parti communiste français) est réélu à la présidence du conseil départemental par 28 voix contre 22 pour Olivier Capitanio (UMP)[4],[5].

Canton Conseillers Partis Groupes
Alfortville Mohamed Chikouche PS Socialistes et républicains
Isabelle Santiago PS Socialistes et républicains
Cachan Hélène de Comarmond PS Socialistes et républicains
Christian Métairie EELV Gauche citoyenne - Europe Écologie Les Verts
Champigny-sur-Marne-1 Christian Favier PCF Val-de-Marne Ensemble
Jeannick Le Lagadec LFI-PG Val-de-Marne Ensemble
Champigny-sur-Marne-2 Alain Audhéon PCF Val-de-Marne Ensemble
Marie Kennedy PCF Val-de-Marne Ensemble
Charenton-le-Pont Chantal Durand LR Val-de-Marne Autrement
Hervé Gicquel LR Val-de-Marne Autrement
Choisy-le-Roi Nathalie Dinner LFI Val-de-Marne Ensemble
Didier Guillaume PCF Val-de-Marne Ensemble
Créteil-1 Abraham Johnson PS Socialistes et républicains
Josette Sol PS Socialistes et républicains
Créteil-2 Bruno Hélin PS Socialistes et républicains
Brigitte Jeanvoine PS Socialistes et républicains
Fontenay-sous-Bois Sokona Niakhaté DVG Val-de-Marne Ensemble
Gilles Saint-Gal PCF Val-de-Marne Ensemble
L'Haÿ-les-Roses Fernand Berson LR Val-de-Marne Autrement
Frédérique Pradier UDI Centriste et indépendant
Ivry-sur-Seine Lamya Kirouani PCF Val-de-Marne Ensemble
Pascal Savoldelli PCF Val-de-Marne Ensemble
Le Kremlin-Bicêtre Fatiha Aggoune PCF Val-de-Marne Ensemble
Ibrahima Traoré FG Val-de-Marne Ensemble
Maisons-Alfort Olivier Capitanio LR Val-de-Marne Autrement
Mary-France Parrain LR Val-de-Marne Autrement
Nogent-sur-Marne Paul Bazin LR Val-de-Marne Autrement
Déborah Münzer LR Val-de-Marne Autrement
Orly Daniel Guérin MRC Non-inscrit
Christine Janodet DVG Gauche citoyenne - Europe Écologie Les Verts
Plateau briard Karine Bastier LR Val-de-Marne Autrement
Pierre-Jean Gravelle LR Val-de-Marne Autrement
Saint-Maur-des-Fossés-1 Laurence Coulon LR Val-de-Marne Autrement
Jean-François Le Helloco LR Val-de-Marne Autrement
Saint-Maur-des-Fossés-2 Jean-Daniel Amsler LR Val-de-Marne Autrement
Marie-Christine Ségui LR Val-de-Marne Autrement
Thiais Patricia Korchef-Lambert LR Val-de-Marne Autrement
Nicolas Tryzna LR Val-de-Marne Autrement
Villejuif Pierre Garzon PCF Val-de-Marne Ensemble
Flore Munck PCF Val-de-Marne Ensemble
Villeneuve-Saint-Georges Françoise Lecoufle LR Val-de-Marne Autrement
Metin Yavuz LR Val-de-Marne Autrement
Villiers-sur-Marne Emmanuel Gilles de la Londe LR Val-de-Marne Autrement
Sabine Patoux MoDem Centriste et indépendant
Vincennes Dominique Le Bideau UDI Centriste et indépendant
Julien Weil LR Val-de-Marne Autrement
Vitry-sur-Seine-1 Corinne Barre PCF Val-de-Marne Ensemble
Marie-Albert Jules-Rosette PCF Val-de-Marne Ensemble
Vitry-sur-Seine-2 Évelyne Rabardel PCF Val-de-Marne Ensemble
Hocine Tmimi PCF Val-de-Marne Ensemble


Le , lors de la session d'installation du conseil départemental, huit vice-présidents et sept vice-présidentes ont été élus.

Liste des vice-présidentes et vice-présidents[6]
Identité Groupe Attributions
1re Évelyne Rabardel COM Collèges, action pour la réussite éducative, culture, archéologie, patrimoine culturel, archives départementales et travail de mémoire
2e Abraham Johnson SOC Développement économique et affaires européennes
3e Nathalie Dinner COM Logement et habitat, logistique et affaires juridiques et patrimoniales
4e Pascal Savoldelli puis Pierre Garzon COM Aménagement, transports, déplacements et circulations
5e Isabelle Santiago puis Hélène de Comarmond SOC Prévention et protection de l'enfance et de l'adolescence, prévention spécialisée
6e Daniel Breuiller puis Christian Métairie ECO Développement durable et transition énergétique
7e Brigitte Jeanvoine SOC Solidarités en faveur de l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées
8e Didier Guillaume COM Coopération décentralisée, relations et solidarités internationales et action en faveur de la paix, de l’eau et de l’assainissement
9e Fatiha Aggoune COM Jeunesse, vie associative, observatoire de l'égalité, lutte contre les discriminations, droits humains et droits des migrants
10e Daniel Guérin NI Sports et anciens combattants
11e Marie Kennedy COM Petite enfance et protection maternelle et infantile
12e Gilles Saint-Gal COM Développement social et solidarité, lutte contre les exclusions, tourisme et loisirs
13e Hélène de Comarmond puis Lamya Kirouani SOC
COM
Service public départemental et ressources humaines
14e Pierre Garzon puis Bruno Hélin COM
SOC
Environnement, espaces verts et naturels, biodiversité, protection contre les nuisances, gestion des déchets, aménagement numérique
15e Alain Desmarest puis Sokona Niakhaté COM Démocratie participative, budget citoyen et relations avec les usagères et les usagers
Liste des conseillères et conseillers départementaux délégués
Identité Groupe Attributions
Mohamed Chikouche SOC Politique de la ville
Christine Janodet ECO Restauration scolaire
Jeannick Le Lagadec COM Santé, enseignement supérieur, recherche et agriculture périurbaine
Hocine Tmimi COM Insertion professionnelle, emploi, formation, relations avec le monde du travail, économie sociale et solidaire, commerce équitable
Josette Sol SOC Accessibilité et transport des personnes âgées et des personnes handicapées
Ibrahima Traoré COM Infrastructures routières

Le conseil départemental du Val-de-Marne compte cinq groupes politiques : trois appartiennent à la majorité et deux à l'opposition.

Groupes politiques au conseil départemental[7]
Groupe Sigle Président Vice-président Statut
Val-de-Marne Ensemble COM Pascal Savoldelli - majorité
Socialistes et républicains SOC Hélène de Comarmond Mohamed Chikouche majorité
Gauche citoyenne - Europe Écologie Les Verts ECO Christian Métairie Christine Janodet majorité
Val-de-Marne Autrement LR Olivier Capitanio - opposition
Centriste et indépendant UDI Dominique Le Bideau - opposition

Présidents d'intercommunalités[modifier | modifier le code]

Les territoires du Grand Paris.

L'intégralité du département du Val-de-Marne appartient à la métropole du Grand Paris et est divisée en trois établissements publics territoriaux (EPT).

Établissement public territorial Président Parti Élection
T10 Paris-Est-Marne et Bois Olivier Capitanio LR 2020
T11 Grand Paris Sud Est Avenir Laurent Cathala PS 2016
T12 Grand-Orly Seine Bièvre Michel Leprêtre PCF 2016

Maires[modifier | modifier le code]

Carte des 47 communes du Val-de-Marne au 1er janvier 2020.
Maires des 47 communes du Val-de-Marne
Commune
Maire Parti Élection Population[8]
Ablon-sur-Seine
Éric Grillon LR 2014 5 818
Alfortville
Luc Carvounas PS 2020 44 287
Arcueil
Christian Métairie EELV 2016 21 721
Boissy-Saint-Léger
Régis Charbonnier PS 2008 16 487
Bonneuil-sur-Marne
Patrick Douet[N 3] PCF 2004 18 045
Bry-sur-Marne
Charles Aslangul LR 2020 16 919
Cachan
Hélène de Comarmond PS 2018 30 884
Champigny-sur-Marne
Laurent Jeanne SL 2020 77 039
Charenton-le-Pont
Hervé Gicquel LR 2016 30 053
Chennevières-sur-Marne
Jean-Pierre Barnaud UDI 2014 18 142
Chevilly-Larue
Stéphanie Daumin PCF 2014 19 863
Choisy-le-Roi
Tonino Panetta LR 2020 46 154
Créteil
Laurent Cathala PS 1977 92 265
Fontenay-sous-Bois
Jean-Philippe Gautrais PCF 2016 52 256
Fresnes
Marie Chavanon PS 2017 28 230
Gentilly
Patricia Tordjman PCF 2008 18 577
Ivry-sur-Seine
Philippe Bouyssou PCF 2015 63 309
Joinville-le-Pont
Olivier Dosne LR 2008 19 516
L'Haÿ-les-Roses
Vincent Jeanbrun SL 2014 31 417
La Queue-en-Brie
Jean-Paul Faure-Soulet LR 2014 11 909
Le Kremlin-Bicêtre
Jean-Luc Laurent MRC 2020 24 850
Le Perreux-sur-Marne
Christel Royer LR 2016 33 793
Le Plessis-Trévise
Didier Dousset MoDem 2014 20 025
Limeil-Brévannes
Françoise Lecoufle LR 2014 27 684
Maisons-Alfort
Olivier Capitanio LR 2017 55 899
Mandres-les-Roses
Yves Thoreau DVD 2020 4 766
Marolles-en-Brie
Alphonse Boye DVD 2020 4 839
Nogent-sur-Marne
Jacques J. P. Martin DVD 2001 32 922
Noiseau
Yvan Femel LR 2014 4 622
Orly
Christine Janodet DVG 2009 23 853
Ormesson-sur-Marne
Marie-Christine Ségui LR 2014 10 403
Périgny
Arnaud Védie DVD 2020 2 672
Rungis
Bruno Marcillaud DVD 2020 5 705
Saint-Mandé
Julien Weil LR 2020 22 248
Saint-Maur-des-Fossés
Sylvain Berrios LR 2014 75 298
Saint-Maurice
Igor Sémo LR 2017 14 001
Santeny
Vincent Bedu UDI 2020 4 045
Sucy-en-Brie
Marie-Carole Ciuntu LR 2007 26 974
Thiais
Richard Dell'Agnola LR 1983 29 806
Valenton
Metin Yavuz LR 2020 14 837
Villecresnes
Patrick Farcy DVC 2020 11 119
Villejuif
Pierre Garzon PCF 2020 54 964
Villeneuve-le-Roi
Didier Gonzales LR 2001 21 214
Villeneuve-Saint-Georges
Philippe Gaudin DVD 2020 34 607
Villiers-sur-Marne
Jacques-Alain Bénisti LR 1995 28 592
Vincennes
Charlotte Libert-Albanel UDI 2017 49 635
Vitry-sur-Seine
Pierre Bell-Lloch PCF 2020 94 649

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]


Élections européennes[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Élections régionales[modifier | modifier le code]

Élections cantonales et départementales[modifier | modifier le code]

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Étiquette politique des maires lors de leur élection
Commune Parti (2020) Parti (2014) Parti (2008) Parti (2001) Parti (1995) Parti (1989) Parti (1983) Parti (1977)
Ablon-sur-Seine LR UMP PS DL UDF UDF UDF CDS
Alfortville PS PS PS PS PS PS PS PS
Arcueil EELV EELV GC CAP PCF PCF PCF PCF
Boissy-Saint-Léger PS PS PS RPR RPR PS PS PS
Bonneuil-sur-Marne PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Bry-sur-Marne LR DVD UMP RPR RPR RPR UDF CDS
Cachan PS PS PS PS PS PS PS PS
Champigny-sur-Marne SL PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Charenton-le-Pont LR UMP UMP DL UDF UDF UDF PR
Chennevières-sur-Marne UDI MoDem PS DVD DVD DVD DVD DVD
Chevilly-Larue PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Choisy-le-Roi LR PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Créteil PS PS PS PS PS PS PS PS
Fontenay-sous-Bois PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Fresnes PS PS PS PS PS PS PS DVG
Gentilly PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Ivry-sur-Seine PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Joinville-le-Pont LR UMP UMP RPR RPR RPR RPR PCF
L'Haÿ-les-Roses
La Queue-en-Brie
Le Kremlin-Bicêtre
Le Perreux-sur-Marne
Le Plessis-Trévise
Limeil-Brévannes
Maisons-Alfort
Mandres-les-Roses
Marolles-en-Brie
Nogent-sur-Marne
Noiseau
Orly
Ormesson-sur-Marne
Périgny
Rungis
Saint-Mandé
Saint-Maur-des-Fossés
Saint-Maurice
Santeny
Sucy-en-Brie
Thiais
Valenton
Villecresnes
Villejuif
Villeneuve-le-Roi
Villeneuve-Saint-Georges
Villiers-sur-Marne
Vincennes
Vitry-sur-Seine

Référendums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Élu sénateur en 2017, il démissionne du conseil régional mais demeure conseiller municipal délégué de Vincennes.
  2. Elle démissionne du conseil régional en 2017 après son élection comme sénatrice mais reste conseillère municipale de Villejuif.
  3. Démissionnaire en janvier 2021.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Film documentaire en ligne de 2015, réalisé à l'occasion de la parution du livre "Val-de-Marne : Anthologie 1964 - 2014" aux Editions de l'Atelier en 2014, livre dirigé par Emmanuel Bellanger (chercheur au CNRS) et Julia Moro (archiviste aux archives départementales du Val de Marne). Avec la participation dans le film de Marie-Andrée Corcuff, directrice des archives départementales du Val-de-Marne.
  2. a b et c « Le corps préfectoral », sur Préfecture du Val-de-Marne
  3. a et b « Deux nouveaux conseillers régionaux en Val-de-Marne », sur 94 Citoyens,
  4. « Christian Favier réélu président du Conseil départemental du Val-de-Marne », sur valdemarne.fr
  5. « Christian Favier réélu haut la main », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  6. Les vice-présidentes et présidents, sur valdemarne.fr (mis à jour le 8 octobre 2020)
  7. Les groupes politiques, sur valdemarne.fr
  8. Populations légales millésimées 2018 entrées en vigueur le 1er janvier 2021

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]