Franck Biancheri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biancheri.
Franck Biancheri
Franck Biancheri 2007
Franck Biancheri 2007
Fonctions
Président de Newropeans
Successeur Margit Reiser-Schober
Biographie
Nom de naissance Franck Biancheri
Date de naissance
Lieu de naissance Nice (France)
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Newropeans (Europe)
Profession Coordinateur scientifique du LEAP (Directeur des Etudes)

Franck Biancheri est un homme politique et politologue français né à Nice le et mort le 30 octobre 2012[1] à Paris. Il est l'un des pères du programme ERASMUS. Il fut le directeur des études du Laboratoire européen d’anticipation politique (Leap/Europe2020) et a présidé le parti politique européen Newropeans. Il fut également l'un des fondateurs de l'Association des états généraux des étudiants de l’Europe (AEGEE), réseau européen de 12000 étudiants répartis sur tout le continent européen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès 1985, alors étudiant, il fonde le premier grand réseau étudiant européen, AEGEE[2], qui réunit plus de 12 000 membres dans 70 villes universitaires européennes dès 1988. En 1987, Franck Biancheri convainc[3],[4] le président de la République française, François Mitterrand, de s'engager publiquement pour faire adopter le financement du programme ERASMUS, permettant ainsi au premier grand programme européen « citoyen » et tourné vers les jeunes de voir le jour.

Lors des élections européennes de 1989, Franck Biancheri entreprend avec ses amis européens de démontrer la possibilité de construire un mouvement politique trans-européen, Initiative pour une Démocratie Européenne (IDE), en présentant des listes dans plusieurs pays (France, Espagne, Pays-Bas).

À partir de 1991, à travers plusieurs réseaux associatifs dont l'association Promotheus-Europe, il entreprend de développer des relations entre l'UE et les différents continents et zones du monde (Europe de l'Est, Monde Arabe, Amérique latine, Asie et Amérique du Nord)[5], [6], [7]. En 1997, à Blair House, lors du Sommet euro-américain de Washington, il lance TIESWeb[8], le premier portail web transatlantique destiné au dialogue entre sociétés civiles européenne et américaine[9],[10].

En 2003, il fait partie d'une liste de 20 « héros » élus par les lecteurs du site Time Europe[11]. En 2010, il fait partie, pour son action dans le cadre d'ERASMUS, d'une sélection de 14 personnalités européennes présentées par la « Fondation espagnole pour les sciences et les technologies », comme ayant changé le monde de ces vingt dernières années[12].

Depuis 2006, il était le coordinateur scientifique du think tank Leap/Europe2020 dont les publications des anticipations précoces de la crise systémique globale dès février 2006 et du soulèvement de l’Égypte dès 2008[13],[14] ont suscité surprise et intérêt[15],[16],[17],[18],[19],[20],[21],[22].

Il a quitté ses fonctions exécutives à l'été 2011 et fut également président d'honneur de Newropeans[23], mouvement qu'il avait créé en janvier 2005. Son livre Crise Mondiale en route pour le monde d'après a été sélectionné en 2011 parmi les sept livres nominés à l'European Book Prize [24]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Crise mondiale, en route pour le monde d'après : France-Europe-Monde dans la décennie 2010-2020, Éditions Anticipolis, 2010, (ISBN 978-2919574001)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Obituary: Franck Biancheri died this Tuesday, October 30, 2012; Requiescat in Pace », sur newropeans-magazine.org, (consulté le 31 octobre 2012)
  2. http://www.franck-biancheri.info/pdf/L_emergence_des_Eurocitoyens.pdf
  3. « L’émergence des Eurocitoyens », Prometheus, 1996
  4. http://www.civismemoria.fr/contribution/?module=contrib&contrib=759
  5. http://www.leconomiste.com/article/partenariat-euro-mediterraneen-la-reussite-passe-par-la-societe-civile
  6. http://www.iias.nl/iiasn/13/General/13baxd02.html
  7. http://www.eltiempo.com/archivo/documento/MAM-454758
  8. http://www.tiesweb.org
  9. http://www.tiesweb.org/about_ties/history.htm
  10. http://www.eurunion.org/partner/summit/Summit9805/nta9805.htm
  11. 2003 Heroes The People's Choice Time Europe archive , 2003
  12. http://www.reto2030.eu/export/download/prensa_fr_descargas_web_agenda_ciudadana/seleccion_personajes.pdf
  13. http://www.leap2020.eu/GEAB-l-a-ecrit-en-juin-2008-Monde-arabe-Les-regimes-pro-occidentaux-a-la-derive-60-de-risques-d-explosion-politico_a5851.html
  14. "Crise mondiale : En route pour le monde d'après", (ISBN 978-2-919574-00-1)
  15. http://aeiou.expresso.pt/g20-america-perdeu-a-lideranca=f633393
  16. https://www.handelsblatt.com/finanzen/boerse-maerkte/anlagestrategie/biancheri-die-soziale-stabilitaet-ist-gefaehrdet/3088592.html
  17. https://www.handelsblatt.com/finanzen/boerse-maerkte/boerse-inside/bald-beginnt-die-schlacht-um-england/3428240.html
  18. http://hebdo.nouvelobs.com/sommaire/les-uns-les-autres/084554/franck-biancheri-monsieur-apocalypse/reactions/
  19. http://www.france24.com/fr/20090227-crise-guerre-civile-europe?quicktabs_1=0
  20. http://www.lematin.ch/actu/monde/franck-biancheri-grece-victime-guerre-menee-anglo-saxons-272841
  21. http://www.kpfa.org/archive/id/60817
  22. http://www.cicero.de/97.php?ress_id=1&item=765
  23. http://www.newropeans.eu/spip.php?article1092&lang=fr
  24. http://www.livre-europeen.eu/?page_id=4467

Liens externes[modifier | modifier le code]