Groupe Les Républicains (Sénat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Groupe Les Républicains.
Groupe Les Républicains
Image illustrative de l'article Groupe Les Républicains (Sénat)
Chambre Sénat
Ancien(s) nom(s) Groupe de l'Union pour un mouvement populaire
Partis membres Les Républicains
Divers droite
Président Bruno Retailleau
(sénateur de la Vendée)
Représentation
146 / 348
Positionnement Centre droit à Droite
Idéologie Gaullisme[1],[2],[3],
Conservatisme[4],[5]
Libéralisme[3]
Centrisme[3]
Libéral-conservatisme[6],[7],[8],[3]
Fédéralisme européen[4],[3]
Site Web lesrepublicains-senat.fr/

Le groupe Les Républicains (LR), anciennement groupe de l'Union pour un mouvement populaire (UMP), est un groupe parlementaire de droite au Sénat français. Il regroupe principalement des sénateurs du parti Les Républicains, nouveau nom de l'UMP depuis mai 2015.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo avant 2015.

Le groupe UMP est créé en 2002, lors de la création de l'UMP, par fusion des groupes du RPR (94 sénateurs), des Républicains et indépendants (RI, associés à Démocratie libérale, 40 sénateurs sur 41) et des dissidents de l'Union centriste (UC, représentant l'UDF, 29 sénateurs sur 54) et du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE, réunissant des élus de tendance radicale depuis le XIXe siècle, 4 sénateurs sur 21) ainsi qu'un non inscrit.

Depuis 2014, il n'y a plus qu'un des huit sénateurs du Parti radical et un des treize sénateurs du Nouveau Centre à siéger au sein de ce groupe. S'y ajoutent plusieurs sénateurs divers droite. Il compte 126 membres, 4 apparentés et 13 rattachés[9]. Il a détenu la majorité absolue (jusqu'en 2004) puis la majorité relative (jusqu'en 2011).

En mai 2014, le journal Le Parisien révèle que le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur des faits de possibles détournements de fonds publics de 400 000 euros ponctionnés dans les caisses du Sénat au profit de plusieurs sénateurs UMP, dont Jean-Claude Carle, trésorier du groupe[10].

En 2015, le groupe UMP est renommé groupe « Les Républicains », suivant le changement de nom du parti[11].

En mars 2017, Le Journal du dimanche indique que le groupe UMP au Sénat aurait entre 2002 et 2014 organisé une comptabilité occulte qui permettait à certains élus de détourner pour eux-mêmes de l'argent normalement destiné à rémunérer leurs assistants parlementaires[12]. Selon Michel Talgorn, ancien collaborateur du groupe UMP mis en examen, une quarantaine de sénateurs auraient collaboré à ce système[13]. Cette pratique était surnommée « les chocolats du Sénat »[14].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Mandats Noms
2002 - 15 janvier 2008 Josselin de Rohan
15 janvier 2008 - 6 juillet 2009 Henri de Raincourt
7 juillet 2009 - 7 mars 2011 Gérard Longuet
8 mars 2011 - 30 septembre 2014 Jean-Claude Gaudin
depuis le 2 octobre 2014 Bruno Retailleau

Composition[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique des 144 sénateurs membres du groupe au 12 février 2015 :

  1. Pascal Allizard (Calvados, Les Républicains)
  2. Gérard Bailly (Jura, Les Républicains)
  3. François Baroin (Aube, Les Républicains)
  4. Philippe Bas (Manche, Les Républicains)
  5. Christophe Béchu (Maine-et-Loire, Les Républicains)
  6. Jérôme Bignon (Somme, Les Républicains)
  7. Jean Bizet (Manche, Les Républicains)
  8. François Bonhomme (Tarn-et-Garonne, DVD)
  9. Natacha Bouchart (Pas-de-Calais, Les Républicains)
  10. Gilbert Bouchet (Drôme, Les Républicains)
  11. Michel Bouvard (Savoie, Les Républicains)[15]
  12. François-Noël Buffet (Rhône, Les Républicains)
  13. François Calvet (Pyrénées-Orientales, Les Républicains)
  14. Christian Cambon (Val-de-Marne, Les Républicains)
  15. Agnès Canayer (Seine-Maritime, Les Républicains)
  16. Jean-Pierre Cantegrit (Hors de France, Les Républicains)
  17. Jean-Noël Cardoux (Loiret, Les Républicains)
  18. Jean-Claude Carle (Haute-Savoie, Les Républicains)
  19. Caroline Cayeux (Oise, Les Républicains)
  20. Gérard César (Gironde, Les Républicains)
  21. Patrick Chaize (Ain, Les Républicains)
  22. Pierre Charon (Paris, Les Républicains)
  23. Alain Chatillon (Haute-Garonne, UDI)
  24. François Commeinhes (Hérault, Les Républicains)
  25. Gérard Cornu (Eure-et-Loir, Les Républicains)
  26. Jean-Patrick Courtois (Saône-et-Loire, Les Républicains)
  27. Philippe Dallier (Seine-Saint-Denis, Les Républicains)
  28. René Danesi (Haut-Rhin, UDI)
  29. Mathieu Darnaud (Ardèche, Les Républicains)
  30. Serge Dassault (Essonne, Les Républicains)
  31. Isabelle Debré (Hauts-de-Seine, Les Républicains)
  32. Francis Delattre (Val-d'Oise, Les Républicains)
  33. Gérard Dériot (Allier, Les Républicains)
  34. Catherine Deroche (Maine-et-Loire, Les Républicains)
  35. Jacky Deromedi (Hors de France, Les Républicains)
  36. Chantal Deseyne (Eure-et-Loir, Les Républicains)
  37. Catherine Di Folco (Rhône, DVD)
  38. Éric Doligé (Loiret, Les Républicains)
  39. Philippe Dominati (Paris, Les Républicains)
  40. Marie-Annick Duchêne (Yvelines, DVD)
  41. Alain Dufaut (Vaucluse, Les Républicains)
  42. Nicole Duranton (Eure, Les Républicains)
  43. Louis Duvernois (Hors de France, Les Républicains)
  44. Jean-Paul Emorine (Saône-et-Loire, Les Républicains)
  45. Marie-Hélène des Esgaulx (Gironde, Les Républicains)
  46. Dominique Estrosi Sassone (Alpes-M., Les Républicains)
  47. Hubert Falco (Var, Les Républicains)
  48. Michel Fontaine (La Réunion, Les Républicains)
  49. Michel Forissier (Rhône, Les Républicains)
  50. Alain Fouché (Vienne, Les Républicains)
  51. Bernard Fournier (Loire, Les Républicains)
  52. Jean-Paul Fournier (Gard, Les Républicains)
  53. Christophe-André Frassa (Hors de France, Les Républicains)
  54. Pierre Frogier (Nouvelle-Calédonie, RUMP)
  55. Joëlle Garriaud-Maylam (Hors de France, Les Républicains)
  56. Jean-Claude Gaudin (Bouches-du-Rhône, Les Républicains)
  57. Jacques Gautier (Hauts-de-Seine, Les Républicains)
  58. Jacques Genest (Ardèche, Les Républicains)
  59. Bruno Gilles (Bouches-du-Rhône, Les Républicains)
  60. Colette Giudicelli (Alpes-Maritimes, Les Républicains)
  61. Alain Gournac (Yvelines, Les Républicains)
  62. Jean-Pierre Grand (Hérault, DVD)
  63. Daniel Gremillet (Vosges, Les Républicains)
  64. François Grosdidier (Moselle, Les Républicains)
  65. Jacques Grosperrin (Doubs, Les Républicains)
  66. Pascale Gruny (Aisne, Les Républicains)
  67. Charles Guené (Haute-Marne, Les Républicains)
  68. Michel Houel (Seine-et-Marne, Les Républicains)
  69. Alain Houpert (Côte-d'Or, Les Républicains)
  70. Christiane Hummel (Var, Les Républicains)
  71. Benoît Huré (Ardennes, Les Républicains)
  72. Jean-François Husson (Meurthe-et-Moselle, Les Républicains)
  73. Jean-Jacques Hyest (Seine-et-Marne, Les Républicains)
  74. Corinne Imbert (Charente-Maritime, Les Républicains)
  75. Alain Joyandet (Haute-Saône, Les Républicains)
  76. Christiane Kammermann (Hors de France, Les Républicains)
  77. Roger Karoutchi (Hauts-de-Seine, Les Républicains)
  78. Fabienne Keller (Bas-Rhin, Les Républicains)
  79. Guy-Dominique Kennel (Bas-Rhin, Les Républicains)
  80. Marc Laménie (Ardennes, Les Républicains)
  81. Élisabeth Lamure (Rhône, Les Républicains)
  82. Gérard Larcher (Yvelines, Les Républicains)
  83. Robert Laufoaulu (Wallis-et-Futuna, Les Républicains)
  84. Daniel Laurent (Charente-Maritime, Les Républicains)
  85. Jean-René Lecerf (Nord, Les Républicains)
  86. Antoine Lefèvre (Aisne, Les Républicains)
  87. Jacques Legendre (Nord, Les Républicains)
  88. Dominique de Legge (Ille-et-Vilaine, Les Républicains)
  89. Jean-Pierre Leleux (Alpes-Maritimes, DVD)
  90. Jean-Baptiste Lemoyne (Yonne, Les Républicains)[16]
  91. Jean-Claude Lenoir (Orne, Les Républicains)
  92. Philippe Leroy (Moselle, Les Républicains)
  93. Gérard Longuet (Meuse, Les Républicains)
  94. Vivette Lopez (Gard, Les Républicains)
  95. Michel Magras (Saint-Barthélemy, Les Républicains)
  96. Claude Malhuret (Allier, Les Républicains)
  97. Didier Mandelli (Vendée, Les Républicains)
  98. Alain Marc (Aveyron, Les Républicains)
  99. Philippe Marini (Oise, Les Républicains)
  100. Jean-François Mayet (Indre, Les Républicains)
  101. Pierre Médevielle (Haute-Garonne, Les Républicains)
  102. Colette Mélot (Seine-et-Marne, Les Républicains)
  103. Brigitte Micouleau (Haute-Garonne, Les Républicains)
  104. Alain Milon (Vaucluse, Les Républicains)
  105. Albéric de Montgolfier (Eure-et-Loir, Les Républicains)
  106. Patricia Morhet-Richaud (Hautes-Alpes, Les Républicains)
  107. Jean-Marie Morisset (Deux-Sèvres, Les Républicains)
  108. Philippe Mouiller (Deux-Sèvres, Les Républicains)
  109. Philippe Nachbar (Meurthe-et-Moselle, Les Républicains)
  110. Louis Nègre (Alpes-Maritimes, Les Républicains)
  111. Louis-Jean de Nicolaÿ (Sarthe, Les Républicains)
  112. Claude Nougein (Corrèze, Les Républicains)
  113. Jean-Jacques Panunzi (Corse-du-Sud, Les Républicains)
  114. Philippe Paul (Finistère, Les Républicains)
  115. Cyril Pellevat (Haute-Savoie, Les Républicains)
  116. Cédric Perrin (Territoire de Belfort, Les Républicains)
  117. Robert del Picchia (Hors de France, Les Républicains)
  118. Jackie Pierre (Vosges, Les Républicains)
  119. François Pillet (Cher, Les Républicains)
  120. Xavier Pintat (Gironde, Les Républicains)
  121. Louis Pinton (Indre, Les Républicains)
  122. Rémy Pointereau (Cher, Les Républicains)
  123. Ladislas Poniatowski (Eure, Les Républicains)
  124. Hugues Portelli (Val-d'Oise, Les Républicains)
  125. Sophie Primas (Yvelines, Les Républicains)
  126. Catherine Procaccia (Val-de-Marne, Les Républicains)
  127. Jean-Pierre Raffarin (Vienne, Les Républicains)
  128. Henri de Raincourt (Yonne, Les Républicains)
  129. Michel Raison (Haute-Saône, Les Républicains)
  130. André Reichardt (Bas-Rhin, Les Républicains)
  131. Charles Revet (Seine-Maritime, Les Républicains)
  132. Bruno Retailleau (Vendée, Les Républicains)
  133. Didier Robert (La Réunion, Les Républicains)
  134. Bernard Saugey (Isère, Les Républicains)
  135. René-Paul Savary (Marne, Les Républicains)
  136. Michel Savin (Isère, Les Républicains)
  137. Bruno Sido (Haute-Marne, Les Républicains)
  138. Abdourahamane Soilihi (Mayotte, Les Républicains)
  139. André Trillard (Loire-Atlantique, Les Républicains)
  140. Catherine Troendlé (Haut-Rhin, Les Républicains)
  141. Michel Vaspart (Côtes-d'Armor, Les Républicains)
  142. Hilarion Vendégou (Nouvelle-Calédonie, RUMP)
  143. Jean-Pierre Vial (Savoie, Les Républicains)
  144. Jean Pierre Vogel (Sarthe, Les Républicains)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'UMP devient « Les Républicains », sur franceinter.fr, (consulté le 18 juin 2015).
  2. « Les Républicains » : comment Sarkozy veut dépasser la logique de parti », sur lessechos.fr, (consulté le 18 juin 2015).
  3. a, b, c, d et e (es) « Sarkozy apela a las esencias republicanas para reconquistar el poder », sur abc.es, (consulté le 18 juin 2015).
  4. a et b (en) « Hollande and Sarkozy are battling for the French Presidency — but France doesn't want either of them », sur uk.businessinsider.com, (consulté le 18 juin 2015).
  5. (en) « The ‘Republican Party’ is coming to France », sur washingtonpost.com, (consulté le 18 juin 2015).
  6. (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe », sur parties-and-elections.eu.
  7. Causeur - Fillon, le triomphe du libéral-conservatisme - Pierre-Henri Picard - 28 novembre 2016
  8. Le Parisien - Jannick Alimi - VIDEOS. Libéral et conservateur : le programme de François Fillon pour la France - 22 novembre 2016
  9. Liste des sénateurs par groupes politiques.
  10. Mathilde Mathieu, « Au Sénat, l'argent du groupe UMP échappait aussi à tout contrôle », Mediapart, (consulté le 21 juin 2014).
  11. « Groupes politiques », sur senat.fr.
  12. « Mise au jour d'un système d'emplois fictifs au groupe UMP du Sénat », RT en français,‎ (lire en ligne)
  13. « «Je rédigeais les chèques, les sénateurs venaient dans mon bureau» », Mediapart,‎ (lire en ligne)
  14. « 117 sénateurs sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros », lepoint.fr, 13 octobre 2017.
  15. Démissionne le 1er juin 2017.
  16. Rejoint fin juin 2017 le groupe La République en Marche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]