Louis de Gouyon Matignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis de Goüyon Matignon
Illustration.
Louis de Goüyon Matignon en 2013
Biographie
Date de naissance (30 ans)
Lieu de naissance Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Diplômé de Panthéon-Assas
Panthéon-Sorbonne

Louis de Goüyon Matignon de Pontouraude, né le à Paris, est un personnage public français, docteur en droit (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialité droit de l’espace)[1] et entrepreneur[2],[3].

L'activité auprès des minorités et à l'international[modifier | modifier le code]

Louis de Goüyon Matignon s’est illustré dans les années 2005 - 2015 au titre de la défense de la communauté tsigane en France[4]. Un film documentaire lui a été consacré, «Gadjo – Un prince chez les manouches», diffusé notamment sur Arte France en 2014[5].

Il a effectué un séjour de plusieurs mois dans le Grand Nord canadien en 2017, auprès des populations locales, en suite duquel il a rédigé un dictionnaire de la langue inuit [6].

Il a fait un premier voyage en Corée du Nord en 2016, puis un voyage d’études à l’université Kim-Il-Sung à Pyongyang en 2017, qui l’ont amené à rédiger un dictionnaire de la langue nord-coréenne[7].

L’activité entrepreneuriale dans le domaine du transport spatial[modifier | modifier le code]

Depuis début 2020 Louis de Goüyon Matignon développe une activité entrepreneuriale dans le domaine du transport spatial.

Il est cofondateur et président de la société Toucan Space, basée à Paris. La société a pour objet d’envoyer dans l’espace (plus précisément auprès de la station spatiale internationale) et de rapatrier, des objets, soit à usage promotionnel, soit à usage purement privé[2]. À ce jour, trois vols, en collaboration essentiellement avec la NASA, ont été effectués.

Il est cofondateur et président de la société Gama, basée à Ivry-sur-Seine. La société, qui emploie une dizaine d’ingénieurs, a pour objet le développement et la commercialisation de la technologie de la voile solaire pour le transport spatial[3].

L'activité en tant qu'auteur[modifier | modifier le code]

Louis de Goüyon Matignon est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont:

L'activité en tant qu'éditeur[modifier | modifier le code]

Louis de Goüyon Matignon est le fondateur et président de la maison d’édition LGM Editions.

Les principaux titres figurant au catalogue sont:

  • Notre royaume, Matthieu Grimpret, 2017, (ISBN 979-10-95165-02-6)
  • Anarchistes – Derniers défenseurs du monde libre, Graine, du Collectif LaMeute, 2017, (ISBN 979-10-95165-04-0)
  • Introduction à la langue agni, Louis de Gouyon Matignon, 2018, (ISBN 979-10-95165-06-4)
  • Bretagne – L'aube d'un temps nouveau, Emmanuel Audren de Kerdrel, 2019, (ISBN 979-10-95165-07-1)
  • Premières de corvée, Timothée de Rauglaudre, 2019, (ISBN 979-10-95165-09-5)47
  • iJudge – Vers une justice prédictive, Frédéric-Jérôme Pansier, 2019, (ISBN 979-10-95165-11-8)
  • La voile solaire, le futur de l’exploration spatiale (coécrit avec Jean-Yves Prado et Alain Perret), Louis de Gouyon Matignon, 202048
  • Noblesse, titres et armoiries, Alain Texier, 2021, (ISBN 979-10-95165-20-0)
  • Médecins cubains – Les armées de la paix, Maïlys Khider, 2021, (ISBN 979-10-95165-22-4)49.

Notes et références[modifier | modifier le code]