Politique dans les Côtes-d'Armor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Cadec (LR), président du conseil départemental de 2015 à 2020 et sénateur depuis 2020.

Histoire politique et rapports de force[modifier | modifier le code]

Le conseil général fut longtemps présidé par René Pleven (1948-1976). Ce dernier, au départ membre de l’UDSR, parti de centre gauche où a débuté un certain François Mitterrand, a peu à peu évolué vers le centre droit. Il fut deux fois Président du Conseil sous la IVe République. Le radical trégorrois Pierre Bourdellès incarnait aussi cette tendance politique sous la IVe et les débuts de la Ve République.

Le basculement précoce de ce département à gauche s’explique entre autres par la tradition anticléricale du Trégor, la tradition contestataire de la Cornouaille (lieu de la Révolte des Bonnets rouges) et le retour au pays de Bretons montés à Paris et convertis au marxisme durant leur séjour dans la capitale[réf. nécessaire]. La Seconde Guerre mondiale, et la résistance, ont également aidé l’implantation du Parti communiste.

Un département ancré à gauche

Le conseil général a basculé au profit du Parti socialiste en 1976. Il fut présidé par Charles Josselin, plusieurs fois membre du gouvernement, auquel succéda Claudy Lebreton en 1997. Ce dernier a été par ailleurs président de l’Assemblée des départements de France de 2004 à 2015.

Aux élections présidentielles, le département a majoritairement voté à gauche pour la première fois en 1974, et a depuis toujours donné la majorité de ses voix au candidat socialiste (à l’exception de 2002, où Lionel Jospin est éliminé dès le premier tour). En 2007, Ségolène Royal y a obtenu 55,53 % des suffrages et en 2012, François Hollande y a recueilli 59,19 %.

Aux élections législatives, le département est divisé en cinq circonscriptions : Saint-Brieuc (1re), Dinan (2e), Lamballe-Loudéac (3e), Guingamp (4e) et Lannion-Paimpol (5e).

Danielle Bousquet, députée de la 1re circonscription de 1997 à 2012.

La circonscription de Saint-Brieuc a longtemps été très incertaine, avec des victoires de la gauche en 1958, 1967 et 1973 et de la droite en 1962, 1968 et 1978. Elle s’est depuis ancrée à gauche, avec les députés socialistes Yves Dollo, Danielle Bousquet et Michel Lesage, à l’exception de la victoire du RPR Christian Daniel en 1993. Le nombre important de fonctionnaires dans la ville-préfecture est une des explications de cet ancrage.[réf. nécessaire]

La circonscription de Dinan a un électorat centriste et modéré. Elle fut le siège de René Pleven puis du socialiste modéré Charles Josselin. Jean Gaubert (de 2002 à 2012) et Viviane Le Dissez (de 2012 à 2017) lui succédèrent.

La circonscription de Lamballe-Loudéac se distingue par sa stabilité, n’ayant eu que trois députés depuis les débuts de la IVe République : Marie-Madeleine Dienesch (centriste progressivement ralliée au gaullisme), Didier Chouat (PS) puis actuellement Marc Le Fur (RPR puis UMP-LR, élu depuis 2002). C’est une circonscription très marquée par le monde rural, agricole et agroalimentaire.

La circonscription de Guingamp est très marquée à gauche, ayant même élu à plusieurs reprises des députés communistes. La dernière victoire législative de la droite remonte à 1993, avec le RPR Daniel Pennec. Annie Le Houérou, élue en 2012 sous l'étiquette divers gauche (socialiste dissidente qui fut réintégrée au PS deux ans plus tard), a succédé à Marie-Renée Oget, députée socialiste de 2002 à 2012. Cette prépondérance de la gauche est liée à l’Histoire locale, notamment lors du dernier conflit mondial[réf. nécessaire].

La circonscription de Lannion-Paimpol est partagée entre un Trégor (secteur de Lannion) nettement à gauche à l’exception de Perros-Guirec et un Goëlo (autour de Paimpol, Plouha et Etables-sur-Mer) qui se donne plus facilement à la droite[réf. nécessaire]. La dernière victoire de la droite remonte à 1993, avec l’UDF Yvon Bonnot. De 2007 à son décès en 2017, Corinne Erhel (PS) en fut sa députée.

Aux élections sénatoriales, la gauche est toujours fortement majoritaire au sein du collège des grands électeurs, et le département compte régulièrement trois sénateurs de gauche sur trois. En 2014, la droite obtient cependant un siège. Au cours de cette législature, les sénateurs costarmoricains sont Yannick Botrel (PS), Christine Prunaud (PCF) et Michel Vaspart (LR).

Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc entre 2001 et 2017.

Jusqu'en , une grande majorité des municipalités de plus de 2 500 habitants était à gauche mais on a assisté à un rééquilibrage des forces politiques à l'issue de ce scrutin.

La ville-préfecture, Saint-Brieuc, a été tenue par la gauche de 1962 à 2001, avant de basculer à la surprise générale[réf. nécessaire] au profit de Bruno Joncour (UDF puis MoDem), largement réélu en 2008 et 2014. Il cède ses fonctions à Marie-Claire Diouron (UDI) en 2017 après son élection comme député dans la 1re circonscription. En 2020, l'union de la gauche reprend la ville avec la victoire d'Hervé Guihard, membre de Place publique.

La seconde ville du département, Lannion, est dirigée par le PS depuis 1989. Le maire actuel est Paul Le Bihan. Les principales autres villes socialistes du département sont Lamballe-Armor (Philippe Hercouët), Plérin (Ronan Kerdraon), Trégueux (Christine Métois), Paimpol (Fanny Chappé) et Guingamp (Philippe Le Goff). Europe Écologie Les Verts dirige les communes de Binic-Étables-sur-Mer, Plouézec et Rostrenen tandis que le PCF tient la mairie de Ploufragan avec Rémy Moulin.

Le centre détient notamment les communes de Dinan (Didier Lechien, UDI), Loudéac (Bruno Le Bescaut, LREM) et Langueux (Richard Haas, UDI) et la droite, les municipalités de Pordic (Joël Batard, DVD), Perros-Guirec (Erven Leon, DVD) et Plédran (Stéphane Briend, DVD).

Une bascule à droite historique

Lors des élections départementales de 2015, l'union de la droite et du centre remporta 17 cantons (remaniés lors du redécoupage cantonal de 2014) sur 27. Cette large victoire a été un véritable séisme dans le paysage politique costarmoricain puisque les Côtes-d'Armor étaient surnommées « le département en haut à gauche »[1] Dans le détail, le conseil départemental compte alors 16 élus divers droite, 9 LR et 7 UDI qui forment la majorité, 11 socialistes, 5 communistes, 5 divers gauche et 3 non-inscrits.

Les élections présidentielles et législatives de 2017 ont bouleversé les équilibres dans les Côtes-d'Armor. La gauche socialiste s'écroule puisque Benoît Hamon, candidat investi par le Parti socialiste, réunit seulement 8,60 % des voix dans le département (soit 24 points de moins qu'en 2012). Le PS a été supplanté par La France insoumise et son candidat Jean-Luc Mélenchon qui dépasse les 20 % et se classe en deuxième position au niveau départemental derrière Emmanuel Macron (27,99 %). Au second tour, le président d'En Marche ! recueille 73,47 % des suffrages contre 26,53 % pour la représentante du Front national.

Au scrutin législatif, la majorité présidentielle confirme les résultats électoraux obtenus lors de la présidentielle. La République en Marche et le Mouvement démocrate remportent ainsi 4 sièges sur 5 (trois pour LREM et un pour le MoDem). Les socialistes perdent donc leurs quatre circonscriptions tandis que Les Républicains conservent leur unique député départemental avec la réélection de Marc Le Fur.

On assiste cependant à un coup d’arrêt pour LREM lors des scrutins municipaux et sénatoriaux de 2020. Aux municipales, si le parti présidentiel conserve Loudéac et Louannec, il est largement battu dans les communes où des listes macronistes se présentent, comme Saint-Brieuc, Lannion, Lamballe-Armor ou Pordic. Aux sénatoriales, les équilibres ne sont pas bouleversés mais trois nouveaux sénateurs font leur entrée au Palais du Luxembourg : Alain Cadec (LR, qui cède la présidence du conseil départemental à Romain Boutron), Gérard Lahellec (PCF) et Annie Le Houérou (PS).

Un département à nouveau dirigé par la gauche

En 2021, à l'issue des élections départementales, la gauche redevient majoritaire : l'alliance Toutes & tous Côtes-d'Armor, réunissant le Parti socialiste, le Parti communiste français, Europe Écologie Les Verts, Génération.s, Nouvelle Donne, Place publique et Ensemble sur nos territoires (EsnT) remporte 38 sièges sur 54 contre 16 pour l'alliance LR-UDI Les Côtes-d'Armor au cœur. Le 1er juillet 2021, le socialiste Christian Coail (canton de Callac) est élu président du conseil départemental[2].

Lors des scrutins de 2022 (présidentiel et législatifs), la majorité macroniste résiste : le président sortant Emmanuel Macron vire en tête lors du premier tour de la présidentielle en recueillant 31,02 % des suffrages contre 21,79 % pour la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen et 20,26 % pour le leader de l'Union populaire Jean-Luc Mélenchon. Au second tour, le président Macron remporte 62,90 % des voix, en recul par rapport à 2017. Aux législatives, on observe une certaine stabilité : les députés sortants Hervé Berville (LREM, 2e), Marc Le Fur (LR, 3e) et Éric Bothorel (LREM, 5e) sont réélus et Mickaël Cosson (MoDem, 1re) permet à la majorité présidentielle de conserver la circonscription de Saint-Brieuc. Seul changement notable, l'élection de l'insoumise Murielle Lepvraud dans la circonscription de Guingamp.

Représentation politique et administrative[modifier | modifier le code]

Préfets et arrondissements[modifier | modifier le code]

Carte des arrondissements des Côtes-d'Armor en 2019.

Le département des Côtes-d'Armor est découpé en quatre arrondissements regroupant les cantons suivants :

Depuis le redécoupage cantonal de 2014, un canton peut comprendre des communes issues de plusieurs arrondissements. Sept cantons sont concernés par cette situation : Bégard, Guingamp, Lamballe, Plélo, Plénée-Jugon, Pléneuf-Val-André et Plouha.

Liste des préfets et sous-préfets des Côtes-d'Armor (au )
Identité Circonscription administrative Anciennes fonctions
Préfet Stéphane Rouvé Côtes-d'Armor Préfet de l'Aube
Sous-préfets Bernard Musset[3] Arr. de Dinan Sous-préfet de Péronne et de Montdidier
Dominique Laurent[4] Arr. de Guingamp Sous-préfète de Bergerac
Léa Poplin[5] Arr. de Lannion Sous-préfète de Châteaulin

Députés et circonscriptions législatives[modifier | modifier le code]

Depuis le découpage électoral de 1986, le département des Côtes-d'Armor comprend cinq circonscriptions regroupant les cantons suivants :


Députés de la XVIe législature
( - en cours)
Circonscription Nom Parti Groupe Suppléant
1re circonscription Mickaël Cosson MoDem Démocrate Sandrine Moy
2e circonscription Hervé Berville LREM Renaissance Chantal Bouloux (2022)
Chantal Bouloux -
3e circonscription Marc Le Fur LR Les Républicains Stéphane de Sallier Dupin
4e circonscription Murielle Lepvraud LFI La France insoumise Tangui Kazumba
5e circonscription Éric Bothorel LREM Renaissance Katell Le Gall

Sénateurs[modifier | modifier le code]

Lors des élections sénatoriales de 2020, trois sénateurs ont été élus dans le département :

Identité Étiquette Groupe Autres mandats (passés ou actuels)
Alain Cadec LR LR (app.) Conseiller départemental du canton de Plérin (2015 → )
Président du conseil départemental des Côtes-d'Armor (2015 → 2020)
Gérard Lahellec PCF CRCE Conseiller régional de Bretagne (1994 → )
Vice-président du conseil régional de Bretagne (2004 → 2020)
Annie Le Houérou PS SER Maire de Guingamp (2008 → 2014)
Députée de 4e circonscription des Côtes-d'Armor (2012 → 2017)

Conseillers régionaux[modifier | modifier le code]

Le conseil régional de Bretagne compte 83 membres élus pour six ans dont 17 représentant les Côtes-d'Armor (soit un de plus qu'en 2015). Dans le détail, la liste d'union de la gauche « La Bretagne avec Loïg » a obtenu 8 sièges, l'union de la droite (« Hissons haut la Bretagne ») 3, l'union à gauche avec des écologistes (« Bretagne d'avenir »), l'union du centre (« Nous la Bretagne ») et le Rassemblement national (« Une Bretagne forte ») 2 chacun.

Nom Parti Liste Groupe
Fanny Chappé PS 01 Union de la gauche Groupe social-démocrate de Bretagne
Arnaud Lécuyer * PS 02 Union de la gauche Groupe social-démocrate de Bretagne
Gaby Cadiou DVG 03 Union de la gauche Communistes et progressistes
Arnaud Toudic ECO 04 Union de la gauche Bretagne ma vie
Gaëlle Nique PS 05 Union de la gauche Groupe social-démocrate de Bretagne
Guillaume Robic DVG 06 Union de la gauche Groupe social-démocrate de Bretagne
Adeline Yon-Berthelot DVG 07 Union de la gauche Groupe social-démocrate de Bretagne
Philippe Hercouët PS 08 Union de la gauche Groupe social-démocrate de Bretagne
Marc Le Fur LR 01 Union de la droite Hissons haut la Bretagne - Droite, centre et régionalistes
Véronique Méheust LR 02 Union de la droite Hissons haut la Bretagne - Droite, centre et régionalistes
Stéphane de Sallier Dupin LR 03 Union de la droite Hissons haut la Bretagne - Droite, centre et régionalistes
Valérie Tabart ESNT 01 Union à gauche avec des écologistes Breizh a-gleiz - Autonomie, écologie, territoires
Nil Caouissin UDB 02 Union à gauche avec des écologistes Breizh a-gleiz - Autonomie, écologie, territoires
Olivier Allain LREM 01 Union du centre Nous la Bretagne - Ni Breizhiz
Stéphanie Stoll DVC 02 Union du centre Nous la Bretagne - Ni Breizhiz
Gérard de Mellon RN 01 Rassemblement national Rassemblement national
Astrid Prunier RN 02 Rassemblement national Rassemblement national
* Vice-président(e)

Conseillers départementaux[modifier | modifier le code]

Depuis le redécoupage cantonal de 2014, les Côtes-d'Armor comptent 27 cantons[6] dans lesquels sont élus au scrutin majoritaire des binômes paritaires, portant à 54 le nombre de conseillers départementaux. Acquis à la gauche pendant près de quarante ans, le département a basculé à droite lors des élections de 2015 et Alain Cadec (LR, canton de Plérin) est devenu président du conseil départemental le . Afin de respecter la loi sur le non-cumul des mandats, il est remplacé par Romain Boutron (LR, canton de Loudéac) le , à la suite de son élection comme sénateur des Côtes-d'Armor.

Le 1er juillet 2021, à l'issue des élections départementales qui ont vu la victoire de la gauche unie, Christian Coail (PS, canton de Callac) est élu président du conseil départemental par 38 voix contre 16 pour Romain Boutron, chef de file de l'opposition de droite[7].

Canton Conseillers Partis Groupes
Bégard Cinderella Bernard PCF Gauche sociale et écologiste
Joël Philippe PS Gauche sociale et écologiste
Broons Mickaël Chevalier UDI Union du centre et de la droite
Isabelle Goré-Chapel DVD Union du centre et de la droite
Callac Christian Coail PS Gauche sociale et écologiste
Béatrice Le Couster PS Gauche sociale et écologiste
Dinan Brigitte Balay-Mizrahi UDI Union du centre et de la droite
René Degrenne LR Union du centre et de la droite
Guerlédan[N 1] Céline Guillaume LR Union du centre et de la droite
Hervé Le Lu DVD Union du centre et de la droite
Guingamp Guillaume Louis PS Gauche sociale et écologiste
Anne-Marie Pasquiet DVG Gauche sociale et écologiste
Lamballe-Armor[N 2] Robert Rault PS Gauche sociale et écologiste
Nathalie Travert-Le Roux PS Gauche sociale et écologiste
Lannion Marie-Annick Guillou EÉLV Gauche sociale et écologiste
Patrice Kervaon PS Gauche sociale et écologiste
Lanvallay Michel Daugan DVD Union du centre et de la droite
Cécilia Guigui-Delaroche DVD Union du centre et de la droite
Loudéac Béatrice Boulanger LR Union du centre et de la droite
Romain Boutron LR Union du centre et de la droite
Paimpol Véronique Cadudal PS Gauche sociale et écologiste
Gilles Pagny DVG Gauche sociale et écologiste
Perros-Guirec Erven Léon DVD Union du centre et de la droite
Marie-Louise Droniou DVD Union du centre et de la droite
Plaintel Vincent Alleno DVG Gauche sociale et écologiste
Nadine L'Echelard DVG Gauche sociale et écologiste
Plancoët Marie-Christine Cotin DVD Union du centre et de la droite
Michel Desbois DVD Union du centre et de la droite
Plélo Pascal Prido DVG Gauche sociale et écologiste
Gaëlle Routier DVG Gauche sociale et écologiste
Plénée-Jugon Martine Pélan DVG Gauche sociale et écologiste
Didier Yon PS Gauche sociale et écologiste
Pléneuf-Val-André Jean-René Carfantan DVG Gauche sociale et écologiste
Lisa Thomas DVG Gauche sociale et écologiste
Plérin Jean-Marie Benier PS Gauche sociale et écologiste
Nathalie Nowak EÉLV Gauche sociale et écologiste
Pleslin-Trigavou Solenn Meslay DVG Gauche sociale et écologiste
Thierry Orveillon PS Gauche sociale et écologiste
Plestin-les-Grèves André Coënt PS Gauche sociale et écologiste
Nadine Salou-Le Guen DVG Gauche sociale et écologiste
Ploufragan Jean-Marc Dejoué PCF Gauche sociale et écologiste
Christine Orain-Grovalet PS Gauche sociale et écologiste
Plouha Valérie Rumiano LR Union du centre et de la droite
Thierry Simelière UDI Union du centre et de la droite
Rostrenen Marie-José Fercoq DVG Gauche sociale et écologiste
Alain Guéguen PS Gauche sociale et écologiste
Saint-Brieuc-1 Damien Gaspaillard EÉLV Gauche sociale et écologiste
Juliana San Geroteo G.s Gauche sociale et écologiste
Saint-Brieuc-2 Ludovic Gouyette DVG Gauche sociale et écologiste
Nadège Langlais PS Gauche sociale et écologiste
Trégueux Denis Hamayon PS Gauche sociale et écologiste
Christine Métois-Le Bras PS Gauche sociale et écologiste
Tréguier Pierrick Gouronnec PS Gauche sociale et écologiste
Graziella Segoni DVG Gauche sociale et écologiste

Lors de la session d'installation du conseil départemental du , six vice-présidentes et six vice-présidents ont été élus.

Liste des vice-présidents et vice-présidentes 2021-2028[N 3]
Identité Groupe Attributions
1er Jean-Marie Benier GSE Ressources humaines et dialogue social
2e Véronique Cadudal GSE Autonomie
3e Vincent Alleno GSE Finances, numérique et contrats de territoire
4e Cinderella Bernard GSE Enfance et famille
5e Patrice Kervaon GSE Culture et cultures de Bretagne
6e Solenn Meslay GSE Vie associative et relations internationales
7e Jean-René Carfantan GSE Éducation et éducation populaire
8e Christine Orain-Grovalet GSE Insertion, économie sociale et solidaire et égalité femmes-hommes
9e Ludovic Gouyette GSE Jeunesse et sports
10e Gaëlle Routier GSE Logement et habitat
11e André Coënt GSE Infrastructures et mobilités douces
12e Nathalie Travert-Le Roux GSE Patrimoine immobilier et tourisme
Nathalie Nowak GSE Conseillère départementale déléguée à l'environnement
Didier Yon GSE Conseiller départemental délégué à l'agriculture
Juliana San Geroteo GSE Conseillère départementale déléguée à l'enseignement supérieur et à la recherche

Au sein de l'assemblée départementale, deux groupes politiques ont été constitués : le groupe de la Gauche sociale et écologiste, majoritaire, et l'Union du centre et de la droite.

Groupes politiques au conseil départemental[9]
Groupe Sigle Président Statut
Gauche sociale et écologiste GSE Alain Guéguen majorité
Union du centre et de la droite UCD Mickaël Chevalier opposition

Présidents d'intercommunalités[modifier | modifier le code]

Carte des intercommunalités des Côtes-d'Armor au 1er janvier 2017.
Intercommunalité Président Parti Élection
CA Dinan Agglomération Arnaud Lécuyer PS 2017
CA Guingamp-Paimpol Agglomération Vincent Le Meaux PS 2017
CC Kreiz-Breizh Sandra Le Nouvel PS 2020
CC Lamballe Terre et Mer Thierry Andrieux PS 2020
CA Lannion-Trégor Communauté Joël Le Jeune LREM 2008
CC Leff Armor Communauté Jean-Michel Geffroy DVG 2020
CC Loudéac Communauté − Bretagne Centre Xavier Hamon DVG 2020
CA Saint-Brieuc Armor Agglomération Ronan Kerdraon PS 2020

Le département des Côtes-d'Armor est aussi divisé en cinq pays qui regroupent plusieurs intercommunalités :

Maires[modifier | modifier le code]

Carte des 348 communes des Côtes-d'Armor au 1er janvier 2019.
Maires des communes de plus de 5 000 habitants
Commune
Maire Parti Élection Population[10]
Binic-Étables-sur-Mer
Paul Chauvin EÉLV 2020 7 006
Dinan
Didier Lechien[N 4] UDI 2014 14 281
Guingamp
Philippe Le Goff PS 2014 7 022
Lamballe-Armor
Philippe Hercouët PS 2020 16 742
Langueux
Richard Haas UDI 2020 7 776
Lannion
Paul Le Bihan PS 2014 20 040
Le Mené
Gérard Daboudet DVG 2020 6 406
Loudéac
Bruno Le Bescaut LREM 2016 9 600
Paimpol
Fanny Chappé PS 2020 7 178
Perros-Guirec
Erven Leon DVD 2014 7 065
Plédran
Stéphane Briend DVD 2014 6 753
Plérin
Ronan Kerdraon PS 2008 14 158
Ploufragan
Rémy Moulin PCF 2006 11 489
Ploumagoar
Yannick Echevest DVG 2020 5 397
Pordic
Joël Batard DVD 2020 7 228
Saint-Brieuc
Hervé Guihard PP 2020 44 170
Trégueux
Christine Métois-Le Bras PS 2014 8 447
Yffiniac
Denis Hamayon PS 2020 5 000

Plusieurs changements de maires sont intervenus en cours de mandat :

À la suite de la création de quinze communes nouvelles qui regroupent 40 communes déléguées, le nombre de communes costarmoricaines est passé de 373 à 348 entre 2014 et 2020. Dans chacune d'entre elles, un maire délégué y est élu.

Liste des communes nouvelles des Côtes-d'Armor
Commune nouvelle Communes déléguées
2016 Binic-Étables-sur-Mer Binic - Étables-sur-Mer
Jugon-les-Lacs - Commune nouvelle Dolo - Jugon-les-Lacs
Lamballe Lamballe - Meslin
Le Mené Collinée - Le Gouray - Langourla - Plessala - Saint-Gilles-du-Mené - Saint-Gouéno - Saint-Jacut-du-Mené
Les Moulins[N 5] La Ferrière - Plémet
Plœuc-L'Hermitage L'Hermitage-Lorge - Plœuc-sur-Lié
Pordic Pordic - Tréméloir
2017 Beaussais-sur-Mer Plessix-Balisson - Ploubalay - Trégon
Bon Repos sur Blavet Laniscat - Perret - Saint-Gelven
Guerlédan Mûr-de-Bretagne - Saint-Guen
2018 Dinan Dinan - Léhon
2019 Châtelaudren-Plouagat Châtelaudren - Plouagat
Lamballe-Armor Lamballe - Morieux - Planguenoual
Plouguenast-Langast Plouguenast - Langast
La Roche-Jaudy Hengoat - Pommerit-Jaudy - La Roche-Derrien - La Roche-Derrien

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 471 752 100,00 471 760 100,00
Abstentions 96 597 20,48 100 204 21,24
Votants 375 155 79,52 371 556 78,76
% des votants % des votants
Bulletins blancs 5 722 1,53 26 972 7,26
Bulletins nuls 3 040 0,81 11 174 3,01
Suffrages exprimés 366 393 97,66 333 410 89,73
Candidat
Parti politique
Voix % des exprimés
Différence France
Voix % des exprimés
Différence France
Nathalie Arthaud
Lutte ouvrière
2 603 0,71
en augmentation 0,15
Fabien Roussel
Parti communiste français
11 628 3,17
en augmentation 0,89
Emmanuel Macron
La République en marche[N 6]
113 656 31,02
en augmentation 3,18
209 721 62,90
en augmentation 4,35
Jean Lassalle
Résistons
11 949 3,26
en augmentation 0,13
Marine Le Pen
Rassemblement national
79 850 21,79
en diminution 1,36
123 689 37,10
en diminution 4,35
Éric Zemmour
Reconquête[N 7]
17 319 4,73
en diminution 2,34
Jean-Luc Mélenchon
La France insoumise[N 8]
74 226 20,26
en diminution 1,69
Anne Hidalgo
Parti socialiste
8 279 2,26
en augmentation 0,51
Yannick Jadot
Europe Écologie Les Verts[N 9]
19 349 5,28
en augmentation 0,65
Valérie Pécresse
Les Républicains[N 10]
17 235 4,70
en diminution 0,08
Philippe Poutou
Nouveau Parti anticapitaliste
3 895 1,06
en augmentation 0,29
Nicolas Dupont-Aignan
Debout la France
6 404 1,75
en diminution 0,31
Source : Ministère de l'Intérieur - Côtes-d'Armor
Résultats du second tour de l'élection présidentielle de 2022
Communes de plus de 5 000 habitants
Commune Candidat Score (%) Candidat Score (%)
Binic-Étables-sur-Mer Emmanuel Macron 71,30 Marine Le Pen 28,70
Dinan Emmanuel Macron 71,49 Marine Le Pen 28,51
Guingamp Emmanuel Macron 60,80 Marine Le Pen 39,20
Lamballe-Armor * Emmanuel Macron 67,70 Marine Le Pen 32,30
Langueux Emmanuel Macron 70,15 Marine Le Pen 29,85
Lannion Emmanuel Macron 72,16 Marine Le Pen 27,84
Loudéac Emmanuel Macron 64,39 Marine Le Pen 35,61
Le Mené Emmanuel Macron 51,38 Marine Le Pen 48,62
Paimpol Emmanuel Macron 68,70 Marine Le Pen 31,30
Perros-Guirec Emmanuel Macron 71,30 Marine Le Pen 28,70
Plédran Emmanuel Macron 61,61 Marine Le Pen 38,39
Plérin Emmanuel Macron 73,08 Marine Le Pen 26,92
Ploufragan Emmanuel Macron 65,88 Marine Le Pen 34,12
Ploumagoar Emmanuel Macron 62,86 Marine Le Pen 37,14
Pordic Emmanuel Macron 69,46 Marine Le Pen 30,54
Saint-Brieuc Emmanuel Macron 72,10 Marine Le Pen 27,90
Trégueux Emmanuel Macron 68,79 Marine Le Pen 31,21
* Commune nouvelle
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 455 958 100,00 455 840 100,00
Abstentions 71 617 15,71 87 670 19,23
Votants 384 341 84,29 368 170 80,77
% des votants % des votants
Bulletins blancs 6 436 1,41 32 887 7,21
Bulletins nuls 2 936 0,64 12 776 2,80
Suffrages exprimés 374 969 97,95 322 507 89,99
Candidat
Parti politique
Voix % des exprimés
Différence France
Voix % des exprimés
Différence France
Emmanuel Macron
En marche ![N 11]
104 969 27,99
en augmentation 3,98
236 953 73,47
en augmentation 7,37
Jean-Luc Mélenchon
La France insoumise[N 12]
76 013 20,27
en augmentation 0,69
François Fillon
Les Républicains[N 13]
68 916 18,38
en diminution 1,63
Marine Le Pen
Front national
61 703 16,46
en diminution 4,84
85 554 26,53
en diminution 7,37
Benoît Hamon
Parti socialiste[N 14]
32 260 8,60
en augmentation 2,24
Nicolas Dupont-Aignan
Debout la France
15 958 4,26
en diminution 0,44
Philippe Poutou
Nouveau Parti anticapitaliste
5 468 1,46
en augmentation 0,37
Jean Lassalle
Résistons !
3 554 0,95
en diminution 0,26
Nathalie Arthaud
Lutte ouvrière
3 028 0,81
en augmentation 0,17
François Asselineau
Union populaire républicaine
2 479 0,66
en diminution 0,26
Jacques Cheminade
Solidarité et progrès
621 0,17
en diminution 0,01
Source : Ministère de l'Intérieur - Côtes-d'Armor
Résultats du second tour de l'élection présidentielle de 2017
Communes de plus de 5 000 habitants
Commune Candidat Score (%) Candidat Score (%)
Binic-Étables-sur-Mer * Emmanuel Macron 78,78 Marine Le Pen 21,22
Dinan Emmanuel Macron 79,44 Marine Le Pen 20,56
Guingamp Emmanuel Macron 74,10 Marine Le Pen 25,90
Lamballe * Emmanuel Macron 76,90 Marine Le Pen 23,10
Langueux Emmanuel Macron 79,07 Marine Le Pen 20,93
Lannion Emmanuel Macron 81,98 Marine Le Pen 18,02
Loudéac Emmanuel Macron 74,67 Marine Le Pen 25,33
Le Mené * Emmanuel Macron 65,02 Marine Le Pen 34,98
Paimpol Emmanuel Macron 75,72 Marine Le Pen 24,28
Perros-Guirec Emmanuel Macron 78,68 Marine Le Pen 21,32
Plédran Emmanuel Macron 72,94 Marine Le Pen 27,06
Plérin Emmanuel Macron 80,48 Marine Le Pen 19,52
Ploufragan Emmanuel Macron 76,14 Marine Le Pen 23,86
Ploumagoar Emmanuel Macron 76,95 Marine Le Pen 23,05
Pordic * Emmanuel Macron 77,92 Marine Le Pen 22,08
Saint-Brieuc Emmanuel Macron 80,43 Marine Le Pen 19,57
Trégueux Emmanuel Macron 79,57 Marine Le Pen 20,43
* Commune nouvelle
Candidat
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly
Europe Écologie Les Verts[N 15]
10 545 2,78
Marine Le Pen
Front national
51 552 13,58
Nicolas Sarkozy
Union pour un mouvement populaire[N 16]
90 555 23,86 150 030 40,81
Jean-Luc Mélenchon
Front de gauche[N 17]
46 303 12,20
Philippe Poutou
Nouveau Parti anticapitaliste
5 054 1,33
Nathalie Arthaud
Lutte ouvrière
2 552 0,67
Jacques Cheminade
Solidarité et progrès
909 0,24
François Bayrou
Mouvement démocrate[N 18]
40 240 10,60
Nicolas Dupont-Aignan
Debout la République[N 19]
6 494 1,71
François Hollande
Parti socialiste[N 20]
125 333 33,02 217 609 59,19
Inscrits 450 961 100,00 451 014 100,00
Abstentions 64 453 14,29 62 540 13,87
Votants 386 508 85,71 388 474 86,13
Blancs ou nuls 6 971 1,80 20 835 5,36
Exprimés 379 537 98,20 367 639 94,64
Source : Ministère de l'Intérieur - Côtes-d'Armor
Candidat
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
François Bayrou
Union pour la démocratie française[N 21]
81 973 21,08
Olivier Besancenot
Ligue communiste révolutionnaire
19 697 5,07
José Bové
Sans étiquette[N 22]
5 918 1,52
Marie-George Buffet
Gauche populaire et antilibérale[N 23]
9 054 2,33
Arlette Laguiller
Lutte ouvrière
5 539 1,42
Jean-Marie Le Pen
Front national[N 24]
28 723 7,39
Frédéric Nihous
Chasse, pêche, nature et traditions
4 469 1,15
Ségolène Royal
Parti socialiste[N 25]
116 827 30,05 210 577 55,53
Nicolas Sarkozy
Union pour un mouvement populaire[N 26]
100 316 25,80 168 622 44,47
Gérard Schivardi
Parti des travailleurs[N 27]
1 263 0,32
Philippe de Villiers
Mouvement pour la France
7 714 1,98
Dominique Voynet
Les Verts[N 28]
7 327 1,88
Inscrits 445 906 100,00 445 750 100,00
Abstentions 52 087 11,68 51 708 11,60
Votants 393 819 88,32 394 042 88,40
Blancs ou nuls 4 999 1,27 14 843 3,77
Exprimés 388 820 98,73 379 199 96,23
Source : Ministère de l'Intérieur - Côtes-d'Armor
Candidat[11]
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Bruno Mégret
Mouvement national républicain
3 514 1,11
Corinne Lepage
Cap21
6 263 1,98
Daniel Gluckstein
Parti des travailleurs
1 534 0,48
François Bayrou
Union pour la démocratie française
20 172 6,36
Jacques Chirac
Rassemblement pour la République[N 29]
64 332 20,29 300 021 88,30
Jean-Marie Le Pen
Front national
37 049 11,68 39 753 11,70
Christiane Taubira
Parti radical de gauche
6 341 2,00
Jean Saint-Josse
Chasse, pêche, nature et traditions
12 516 3,95
Noël Mamère
Les Verts
19 495 6,15
Lionel Jospin
Parti socialiste
61 040 19,25
Christine Boutin
Forum des républicains sociaux
3 764 1,19
Robert Hue
Parti communiste français
15 329 4,83
Jean-Pierre Chevènement
Mouvement des citoyens[N 30]
13 918 4,39
Alain Madelin
Démocratie libérale
12 379 3,90
Arlette Laguiller
Lutte ouvrière
21 324 6,72
Olivier Besancenot
Ligue communiste révolutionnaire
18 142 5,72
Inscrits 428 856 100,00 428 731 100,00
Abstentions 100 904 23,53 68 006 15,86
Votants 327 952 76,47 360 725 84,14
Blancs ou nuls 10 840 3,31 20 951 5,81
Exprimés 317 112 96,69 339 774 94,19
Source : Politiquemania - Côtes-d'Armor
Candidat[12]
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Philippe de Villiers
Mouvement pour la France
12 617 3,68
Jean-Marie Le Pen
Front national
30 282 8,84
Jacques Chirac
Rassemblement pour la République
65 565 19,13 157 290 45,92
Arlette Laguiller
Lutte ouvrière
18 807 5,49
Jacques Cheminade
Fédération pour une nouvelle solidarité
847 0,25
Lionel Jospin
Parti socialiste[N 31]
94 522 27,58 185 233 54,08
Dominique Voynet
Les Verts
12 760 3,72
Édouard Balladur
Rassemblement pour la République diss.[N 32]
68 951 20,12
Robert Hue
Parti communiste français
38 386 11,20
Inscrits 420 696 100,00 420 460 100,00
Abstentions 69 303 16,47 62 670 14,91
Votants 351 393 83,53 357 790 85,09
Blancs ou nuls 8 656 2,46 15 267 4,27
Exprimés 342 737 97,54 342 523 95,73
Source : Politiquemania - Côtes-d'Armor
Candidat[13]
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Raymond Barre
Union pour la démocratie française[N 33]
59 859 17,23
Pierre Juquin
Communiste rénovateur[N 34]
9 703 2,79
Jean-Marie Le Pen
Front national
28 627 8,24
Jacques Chirac
Rassemblement pour la République
65 718 18,91 142 076 40,62
François Mitterrand
Parti socialiste
132 970 38,27 207 677 59,38
Pierre Boussel
Mouvement pour un parti des travailleurs
1 191 0,34
Antoine Waechter
Les Verts
14 307 4,12
Arlette Laguiller
Lutte ouvrière
8 672 2,50
André Lajoinie
Parti communiste français
26 448 7,61
Inscrits 412 856 100,00 412 712 100,00
Abstentions 59 718 14,46 47 199 11,44
Votants 353 138 85,54 365 513 88,56
Blancs ou nuls 5 643 1,60 15 760 4,31
Exprimés 347 495 98,40 349 753 95,69
Source : Politiquemania - Côtes-du-Nord
Candidat[14]
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Arlette Laguiller
Lutte ouvrière
8 642 2,61
Marie-France Garaud
Divers droite gaulliste
2 975 0,90
Michel Crépeau
Mouvement des radicaux de gauche
5 027 1,52
Huguette Bouchardeau
Parti socialiste unifié
5 009 1,51
Brice Lalonde
Mouvement d'écologie politique
12 717 3,84
François Mitterrand
Parti socialiste
92 735 27,97 193 054 55,50
Valéry Giscard d'Estaing
Républicains indépendants
90 306 27,24 154 803 44,50
Georges Marchais
Parti communiste français
53 724 16,20
Michel Debré
Divers droite gaulliste
3 847 1,16
Jacques Chirac
Rassemblement pour la République[N 35]
56 549 17,06
Inscrits 395 631 100,00 395 521 100,00
Abstentions 60 665 15,33 39 916 10,09
Votants 334 966 84,67 355 605 89,91
Blancs ou nuls 3 435 1,03 7 748 2,18
Exprimés 331 531 98,97 347 857 97,82
Source : Politiquemania - Côtes-du-Nord
Candidat
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jacques Chaban-Delmas
Union des démocrates pour la République[N 36]
35 143 11,89
René Dumont
Écologiste
3 076 1,04
Valéry Giscard d'Estaing
Républicains indépendants[N 37]
105 157 35,59 152 089 49,78
Guy Héraud
Fédéraliste européen
305 0,10
Alain Krivine
Front communiste révolutionnaire
736 0,25
Arlette Laguiller
Lutte ouvrière
7 492 2,54
Jean-Marie Le Pen
Front national
1 834 0,62
François Mitterrand
Parti socialiste[N 38]
133 505 45,18 153 455 50,22
Émile Muller
Mouvement démocrate-socialiste de France
1 030 0,35
Bertrand Renouvin
Nouvelle Action royaliste
385 0,13
Jean Royer
Divers droite[N 39]
6 450 2,18
Jean-Claude Sebag
Mouvement fédéraliste européen
383 0,13
Inscrits 341 061 100,00 340 951 100,00
Abstentions 43 721 12,82 32 771 9,61
Votants 297 340 87,18 308 180 90,39
Blancs ou nuls 1 844 0,62 2 636 0,86
Exprimés 295 496 99,38 305 544 99,14
Source : Politiquemania - Côtes-du-Nord
Candidat
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Gaston Defferre
Section française de l'Internationale ouvrière
10 059 3,81
Louis Ducatel
Radical-socialiste indépendant
2 874 1,09
Jacques Duclos
Parti communiste français
62 584 23,73
Alain Krivine
Ligue communiste
2 633 1,00
Alain Poher
Centre démocrate
59 523 22,57 93 477 42,22
Georges Pompidou
Union pour la défense de la République[N 40]
113 520 43,04 127 925 57,78
Michel Rocard
Parti socialiste unifié
12 557 4,76
Inscrits 331 467 100,00 330 608 100,00
Abstentions 65 061 19,63 91 923 27,80
Votants 266 406 80,37 238 685 72,20
Blancs ou nuls 2 656 1,00 17 283 7,24
Exprimés 263 750 99,00 221 402 92,76
Source : Politiquemania - Côtes-du-Nord
Candidat
Parti politique
Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Marcel Barbu
Divers gauche
2 170 0,77
Charles de Gaulle
Union pour la nouvelle République
123 355 43,98 152 190 54,80
Jean Lecanuet
Mouvement républicain populaire[N 41]
48 103 17,15
Pierre Marcilhacy
Parti libéral européen
3 033 1,08
François Mitterrand
Convention des institutions républicaines[N 42]
97 981 34,94 125 512 45,20
Jean-Louis Tixier-Vignancour
Comités Tixier-Vignancour[N 43]
5 814 2,07
Inscrits 326 726 100,00 326 442 100,00
Abstentions 44 543 13,63 43 832 13,43
Votants 282 183 86,37 282 610 86,57
Blancs ou nuls 1 727 0,61 4 908 1,74
Exprimés 280 456 99,39 277 702 98,26
Source : Politiquemania - Côtes-du-Nord

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Liste des députés élus des Côtes-d'Armor sous la Ve République
1re circ. 2e circ. 3e circ. 4e circ. 5e circ.
2022 Mickaël Cosson Hervé Berville Marc Le Fur Murielle Lepvraud Éric Bothorel
2017 Bruno Joncour Hervé Berville Marc Le Fur Yannick Kerlogot Éric Bothorel
2012 Michel Lesage Viviane Le Dissez Marc Le Fur Annie Le Houérou Corinne Erhel
2007 Danielle Bousquet Jean Gaubert Marc Le Fur Marie-Renée Oget Corinne Erhel
2002 Danielle Bousquet Jean Gaubert Marc Le Fur Marie-Renée Oget Alain Gouriou
1997 Danielle Bousquet Charles Josselin Didier Chouat Félix Leyzour Alain Gouriou
1993 Christian Daniel Charles Josselin Marc Le Fur Daniel Pennec Yvon Bonnot
1988 Yves Dollo Charles Josselin Didier Chouat Maurice Briand Pierre-Yvon Trémel
1986 Scrutin proportionnel plurinominal par département
1981 Yves Dollo Charles Josselin Didier Chouat Maurice Briand Pierre Jagoret
1978 Sébastien Couépel René Benoît Marie-Madeleine Dienesch François Leizour Pierre Jagoret
1973 Yves Le Foll Charles Josselin Marie-Madeleine Dienesch Édouard Ollivro Pierre Bourdellès
1968 Arthur Charles René Pleven Marie-Madeleine Dienesch Édouard Ollivro Pierre Bourdellès
1967 Yves Le Foll René Pleven Marie-Madeleine Dienesch Édouard Ollivro Pierre Bourdellès
1962 Robert Richet René Pleven Marie-Madeleine Dienesch Alain Le Guen Pierre Bourdellès
1958 Victor Rault René Pleven Marie-Madeleine Dienesch Alain Le Guen Pierre Bourdellès

Élections régionales[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales des 20 et 27 juin 2021[15]
Liste Tête de liste Premier tour Second tour Sièges (17)
Voix % Voix % # %
Parti socialiste - PRG - PCF - MR - - PLB - AE
La Bretagne avec Loïg
Fanny Chappé 35 790 20,88 53 805 30,66 8 47,06
Écologiste
Bretagne ma vie
Arnaud Toudic 10 129 5,91
Les Républicains - SL - LC - LMR -BE - EAB
Hissons haut la Bretagne
Marc Le Fur 28 431 16,59 38 529 21,95 3 17,65
Europe Écologie Les Verts - UDB - - ND - - G·s - Les Radicaux de gauche ou LRDG - ESNT
Bretagne d'avenir
Valérie Tabart 21 574 12,59 30 740 17,51 2 11,76
La République en marche - TdP - MoDem - UDI - Agir - Volt
Nous la Bretagne avec Thierry Burlot
Olivier Allain 30 318 17,69 29 514 16,82 2 11,76
Rassemblement national - LDP - PL - LAF
Une Bretagne forte, soutenue par le Rassemblement national
Gérard de Mellon 24 009 14,01 22 920 13,06 2 11,76
La France insoumise - PG - GRS
Bretagne insoumise
Gilles Monsillon 9 838 5,74
Lutte ouvrière
Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Martial Collet 4 704 2,74
Parti breton
Bretagne responsable
Joannic Martin 3 170 1,85
Debout la France
Debout la Bretagne, debout la France !
Marie-Thérèse Lefeuvre 2 321 1,35
Sans étiquette
Un nôtre monde
Sylvie Marc 838 0,49
Volontaires pour la France - RN diss.
La Bretagne en héritage
Jean-Pierre Dœuff 188 0,11
Union des démocrates musulmans français
Tous unis contre l'islamophobie, agir pour ne pas subir
Sofia Ben Lahcen 100 0,06
Inscrits 460 926 100,00 460 999 100,00
Abstentions 280 272 60,81 275 902 59,85
Votants 180 654 39,19 185 097 40,15
Blancs 5 272 2,92 4 462 2,41
Nuls 3 972 2,20 5 127 2,77
Exprimés 171 410 94,88 175 508 94,82
Résultats des élections régionales des 6 et [16]
Liste Tête de liste Premier tour Second tour Sièges (16)
Voix % Voix % # %
Parti socialiste - PCF - PRG - DVG - ECO
La Bretagne avec Jean-Yves Le Drian
Corinne Erhel 80 061 33,42 129 154 49,87 10 62,50
Les Républicains - UDI - MoDem
Le choix de la Bretagne
Marc Le Fur 63 554 26,53 83 137 32,10 4 25,00
Front national
Protégeons la Bretagne
Gérard de Mellon 41 950 17,51 46 678 18,02 2 12,50
Union démocratique bretonne - MBP
Oui la Bretagne
Andrée Kerleguer-Viougea 15 911 6,64
Europe Écologie Les Verts -
Une autre voie pour la Bretagne
René Louail 15 215 6,35
Front de gauche
Pour une Bretagne sociale et écologique : l'humain d'abord
Xavier Compain 9 728 4,06
Debout la France
Debout la Bretagne
Jean-Jacques Foucher 5 374 2,24
Lutte ouvrière
Faire entendre le camp des travailleurs
Martial Collet 3 516 1,47
Breizhistance
Bretagne en luttes
Yohann Colas 1 662 0,69
Union populaire républicaine
L'Union populaire et républicaine
Nathan Malissen 1 443 0,60
Parti breton - Indép.
Notre chance, l'indépendance
Yves Pelle 1 161 0,48
Inscrits 453 977 100,00 453 933 100,00
Abstentions 204 449 45,04 179 763 39,60
Votants 249 528 54,96 274 170 60,40
Blancs 5 129 2,06 8 158 2,98
Nuls 4 824 1,93 7 043 2,57
Exprimés 239 575 96,01 258 969 94,46
Résultats des élections régionales des 14 et [17]
Liste Tête de liste Premier tour Second tour Sièges (17)
Voix % Voix % # %
Parti socialiste - Parti communiste français - Bretagne Écologie
La Bretagne solidaire, créative et responsable avec Jean-Yves Le Drian
Thierry Burlot 84 226 37,83 128 903 52,90 11 64,71
Majorité présidentielle (UMP - NC - AC - LGM - MPF)
Ensemble, dessinons la Bretagne
Sylvie Guignard 44 054 19,78 72 844 29,89 4 23,53
Europe Écologie (Les Verts - UDB - PRG)
Europe écologie Bretagne
Mona Bras 25 617 11,50 41 927 17,21 2 11,76
Mouvement démocrate
Bretagne au centre
Bruno Joncour 20 743 9,32
Front national
Bretagne Le Pen 2010
Pierre-Marie Launay 13 093 5,88
Régionalistes (PB - AEI - MGA - DVG)
Nous te ferons Bretagne
Jean-Yves Callac 9 731 4,37
Parti communiste français diss. - Parti de gauche (FASE - GU - DVG)
Ensemble pour une Bretagne à gauche, solidaire, écologique et citoyenne
Régine Mary 7 528 3,38
Nouveau parti anticapitaliste (AdOC - MOC - MPG)
Vraiment à gauche ! Liste unitaire anticapitaliste et pour une écologie radicale
Xavier Courtray 6 477 2,91
Divers agrarisme
Terres de Bretagne
Patrick Joyeux 5 973 2,68
Lutte ouvrière
Liste Lutte ouvrière soutenue par Arlette Laguiller
Martial Collet 3 392 1,52
Solidarité et progrès
Bretagne, phare du nouveau monde
Julien Petit 1 832 0,82
Inscrits 446 256 100,00 446 308 100,00
Abstention 215 186 48,22 192 353 43,10
Votants 231 070 51,78 253 955 56,90
Blancs et nuls 8 405 3,64 10 281 4,05
Exprimés 222 665 96,36 243 674 95,95
Résultats des élections régionales des 21 et [18]
Liste Tête de liste Premier tour Second tour Sièges (18)
Voix % Voix % # %
Parti socialiste - Parti communiste français - Parti radical de gauche
Bretagne à gauche, Bretagne pour tous
Michel Morin 111 311 40,50 181 591 62,20 13 72,22
Les Verts - Union démocratique bretonne
Bretagne verte, unie et solidaire
Michel Balbot 26 810 9,78
Union pour un mouvement populaire
Faire gagner la Bretagne
Mireille Dubois 53 036 19,30 110 346 37,80 5 27,88
Union pour la démocratie française
La Bretagne pour passion
Bruno Joncour 41 409 15,07
Front national
Liste Front national pour la Bretagne présentée par Jean-Marie Le Pen
Pierre-Marie Launay 23 561 8,57
Ligue communiste révolutionnaire - Lutte ouvrière
LCR - LO, liste soutenue par Olivier Besancenot et Arlette Laguillier
Martial Collet 13 796 5,02
Mouvement national républicain
Islamisation, impôts, délinquance, injustices ça ne peut plus durer ! La vraie droite en Bretagne !
Monique Robert 4 820 1,75
Inscrits 432 154 100,00 431 814 100,00
Votants 288 425 66,74 306 272 70,93
Exprimés 274 823 95,28 291 937 95,32
Résultats des élections régionales du [19],[20]
Liste Tête de liste Voix % Sièges (16)
# %
Parti socialiste - Parti communiste français - Les Verts
Bretagne nouveau cap - Breizh war raog
Marie-Reine Tillon 95 480 37,75 7 43,75
Union pour la démocratie française - Rassemblement pour la République Yvon Bonnot 85 832 33,94 6 37,50
Front national
Votre sécurité et les Français d'abord
Jean-Luc de Trogoff 18 300 7,24 1 6,25
Lutte ouvrière
Liste Lutte ouvrière soutenue par Arlette Laguiller
Martial Collet 13 017 5,15 1 6,25
Chasse, pêche, nature et traditions
Liste Chasse, pêche nature et tradition
Gabriel Lopez 12 894 5,10 1 6,25
Union démocratique bretonne
Faisons ensemble la Bretagne
Robert Pédron 10 329 4,08
Génération écologie Yvette Minel 9 759 3,86
Vote blanc
Blanc c'est exprimé
Gérard Gautier 7 318 2,89
Inscrits 422 597 100,00
Votants 264 575 62,61
Exprimés 252 929 95,60
Résultats des élections régionales du
Liste Tête de liste Voix % Sièges (16)
Union pour la France (UDF - RPR)
Union pour la Bretagne
Yvon Bonnot 83 685 29,25 6
Parti socialiste
La Bretagne, une volonté
Yves Dollo 62 254 21,76 4
Parti communiste français
Liste présentée par le Parti communiste français
Édouard Quemper 30 084 10,51 2
Génération écologie
Liste Génération Écologie
Jean Sanquer 24 253 8,47 1
Front national
Les Français d'abord
Raymond Blanc 21 171 7,40 1
Les Verts
Les Verts Bretagne
Michel Balbot 17 093 5,97 1
Vote blanc
Blanc, c'est exprimé
Gérard Gautier 14 681 5,13 1
Centre national des indépendants
Indépendants libéraux de progrès
Louis Marteil 10 054 3,51
Régionaliste
Unis pour les Côtes-d'Armor et la région
Jean-Louis Lemée 6 491 2,26
Apparenté Union démocratique bretonne
Peuple breton, peuple d'Europe
Henri Gourmelen 6 381 2,23
Lutte ouvrière
Liste Lutte ouvrière
Martial Collet 5 322 1,86
Rassemblement pour la République diss.
Les Régionales autrement
Francis Reynès 4 550 1,59
Inscrits 414 360 100,00
Votants 300 328 72,48
Exprimés 286 019 69,03
Résultats des élections régionales du [19]
Liste Tête de liste Voix % Sièges (16)
Parti socialiste
Pour une majorité de progrès avec le Président de la République
Yves Dollo 113 266 35,04 6
Union pour la démocratie française
Union départementale de l'opposition
René Benoît 91 448 28,29 5
Rassemblement pour la République - Centre national des indépendants et paysans
Union de l'opposition pour le renouveau
Aimé Belz 51 127 15,81 3
Parti communiste français
Liste présentée par le Parti communiste français
Félix Leyzour 40 231 12,44 2
Front national
Liste de Rassemblement National
Pierre d'Herbais 12 590 3,89
Union démocratique bretonne - Parti socialiste unifié
Vivre et décider en Bretagne
Herri Gourmelen 7 729 2,38
Lutte ouvrière
Liste Lutte ouvrière
Martial Collet 6 848 2,11
Inscrits 409 958 100,00
Votants 341 638 83,33
Exprimés 323 582 94,71

Élections cantonales et départementales[modifier | modifier le code]

CDCôtes d'Armor2021.svg
Conseil départemental 2021-2028
Président du conseil départemental
Christian Coail (PS)
Parti Sigle Élus Groupes
Majorité (38 sièges)
Parti communiste français PCF 2 Gauche sociale et écologiste
Génération.s G.s 1
Parti socialiste PS 17
Divers gauche DVG 15
Europe Écologie Les Verts EÉLV 3
Opposition (16 sièges)
Union des démocrates et indépendants UDI 3 Union du centre et de la droite
Divers droite DVD 8
Les Républicains LR 5

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Étiquette politique des maires lors de leur élection
Commune Parti (2020) Parti (2014) Parti (2008) Parti (2001) Parti (1995) Parti (1989) Parti (1983) Parti (1977)
Binic-Étables-sur-Mer EÉLV PS
Dinan UDI UDI UMP DL UDF UDF UDF RPR
Guingamp PS PS PS PS PS RPR PS PCF
Lamballe-Armor PS PS
Langueux UDI PS PS PS PS PS DVD PS
Lannion PS PS PS PS PS PS RPR PS
Le Mené DVG PS
Loudéac LREM DVD DVD DVD PS PS DVD DVD
Paimpol PS UDI MoDem UDF PS PS PS PS
Perros-Guirec DVD DVD DVD UDF UDF UDF UDF Centriste
Plédran DVD DVD PS PS RPR RPR PCF PCF
Plérin PS PS PS UDF UDF UDF PCF PCF
Ploufragan PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF PCF
Ploumagoar DVG DVG DVG DVG PCF PCF PCF PS
Pordic DVD DVD PS DVD DVG DVD DVD SE
Saint-Brieuc PP MoDem MoDem UDF PS PS PS PS
Trégueux DVG DVG PS PS PS DVG DVG DVG
Yffiniac PS PS PS PS PS PS RPR RPR

Référendums[modifier | modifier le code]

Référendum sur le traité établissant une constitution pour l'Europe[21]
NON
166 991 (53,28 %)
OUI
146 445 (46,72 %)
Référendum sur le quinquennat présidentiel[22]
OUI
91 600 (78,61 %)
NON
24 926 (21,39 %)
Référendum sur le traité de Maastricht[23]
OUI
176 140 (60,20 %)
NON
116 467 (39,80 %)
Référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation[24]
NON
135 673 (50,72 %)
OUI
131 828 (49,28 %)
Référendum sur la constitution de la Ve République[25]
OUI
217 917 (78,54 %)
NON
59 545 (21,46 %)
Plébiscite national sur le rétablissement de l'Empire[26]
et
OUI
116 947 (99,07 %)
NON
1 101 (0,93 %)
Plébiscite national ratifiant le coup d'État du 2 décembre 1851[26]
et
OUI
109 073 (97,46 %)
NON
2 841 (2,54 %)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Canton de Mûr-de-Bretagne jusqu'au 24 février 2021.
  2. Canton de Lamballe jusqu'au 24 février 2021.
  3. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[8].
  4. Élu maire de la commune nouvelle de Dinan en janvier 2018 [1]
  5. Le 25 décembre 2017, la commune nouvelle reprend le nom de Plémet.
  6. Soutenu par le Mouvement démocrate, Agir, Territoires de progrès, Horizons, En commun et le Parti radical
  7. Soutenu par Via, la voie du peuple
  8. Soutenu par l'Union populaire
  9. Soutenu par le Pôle écologiste
  10. Soutenue par Libres !, l'Union des démocrates et indépendants et Les Centristes
  11. Soutenu par le Mouvement démocrate
  12. Soutenu par le Parti communiste français
  13. Soutenu par l'Union des démocrates et indépendants et le Parti chrétien-démocrate
  14. Soutenu par le Parti radical de gauche et Europe Écologie Les Verts
  15. Soutenue par le Mouvement écologiste indépendant et Régions et peuples solidaires.
  16. Soutenu par Chasse, pêche, nature et traditions, le Nouveau Centre, le Parti chrétien-démocrate, le Parti radical, La Gauche moderne, Les Progressistes, Le Chêne et la Convention démocrate.
  17. Composé des partis suivants : Parti communiste français, Parti de gauche, Gauche unitaire, République et socialisme, Convergences et alternative, Parti communiste des ouvriers de France et Fédération pour une alternative sociale et écologique.
  18. Soutenu par l'Alliance centriste et le Parti libéral démocrate.
  19. Soutenu par France bonapartiste, Démocratie et République, Porinetia Ora et Nouvelle Action royaliste.
  20. Soutenu par le Parti radical de gauche, le Mouvement républicain et citoyen, Génération écologie, le Mouvement unitaire progressiste, Homosexualités et socialisme, Cap21, et Nouvel espace progressiste.
  21. Soutenu par Cap21, le Mouvement écologiste indépendant, Alternative libérale et le Parti fédéraliste
  22. Soutenu par une partie du Collectif national d'initiative pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes
  23. Gauche populaire et antilibérale, soutenue par le Parti communiste
  24. Soutenu par le Mouvement national républicain et le Parti populiste
  25. Soutenue par le Parti radical de gauche et le Mouvement républicain et citoyen
  26. Soutenu par le Parti radical
  27. Comité national pour la reconquête des services publics, soutenu par le Parti des travailleurs
  28. Soutenue par Régions et peuples solidaires
  29. Soutenu par le Parti radical, le Parti populaire pour la démocratie française et des dissidents de l'Union pour la démocratie française
  30. Soutenu par le Pôle républicain
  31. Soutenu par le Parti radical de gauche
  32. Soutenu par l'Union pour la démocratie française
  33. Soutenu par l'Union pour la démocratie française
  34. Soutenu par le Parti socialiste unifié et la Ligue communiste révolutionnaire
  35. Soutenu par le Centre national des indépendants et paysans
  36. Soutenu par le Centre démocratie et progrès
  37. Soutenu par le Centre démocrate et le Centre républicain
  38. Soutenu par le Parti communiste et le Mouvement des radicaux de gauche
  39. Dit de la « droite conservatrice »
  40. Soutenu par les Républicains indépendants
  41. Soutenu par le Centre national des indépendants et paysans
  42. Investi par la Section française de l'Internationale ouvrière, soutenu par le Parti communiste, le Parti radical et le Parti socialiste unifié
  43. Extrême droite
  44. Décédée en fonction le , elle est remplacée par Fanny Chappé (PS) un mois plus tard [2]
  45. Élu sénateur le et touché par la loi sur le non-cumul, il quitte ses fonctions de vice-président mais demeure conseiller régional.
  46. a et b Élus sous l'étiquette PS et membres du groupe majoritaire Alliance progressiste des socialistes et démocrates de Bretagne, Olivier Allain et Thierry Burlot rejoignent le groupe La Bretagne en marche et apparentés - Bremañ créé en 2020 par des conseillers régionaux ayant rejoint La République en marche.
  47. Démissionnaire, il est remplacé par Jean-Yves Milbeau (DVG) à partir du 18 août 2011.
  48. Décédée entre les deux tours, elle est remplacée par Corinne Erhel (PS).
  49. À son décès, il est remplacé par Marie-Claire Boulard-Galiot (PS) à partir du 13 juillet 2004.
  50. À son décès, il est remplacé par Marie-Françoise Droniou (UDF) à partir du 23 octobre 2004.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Départementales : bascule à droite historique des Côtes d'Armor », sur France 3 Bretagne, « Les Côtes d'Armor basculent à droite. Une page politique historique est tournée dans ce département à gauche depuis 1976. Le suspens a été intense toute la semaine. Les résultats partiels donnent l'union de la droite en tête dans 17 cantons sur 27. »
  2. « Christian Coail élu président du Département des Côtes-d’Armor », Le Télégramme,‎ (lire en ligne) « Christian Coail a été élu président du département des Côtes-d’Armor ce jeudi matin, pour l’union de la gauche, avec 38 voix sur 54. »
  3. « Le sous-préfet de Dinan », sur Préfecture des Côtes-d'Armor
  4. « La sous-préfète de Guingamp », sur Préfecture des Côtes-d'Armor
  5. « La sous-préfète de Lannion », sur Préfecture des Côtes-d'Armor
  6. « Décret no 2014-150 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Côtes-d'Armor », sur legifrance.gouv.fr
  7. « Christian Coail, élu président du Département », sur cotesdarmor.fr,
  8. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  9. « Les élus : Deux groupes politiques », sur cotesdarmor.fr
  10. Populations légales millésimées 2018 entrées en vigueur le 1er janvier 2021
  11. Décision no 2002-102 PDR du 4 avril 2002 arrêtant la liste des candidats à l'élection présidentielle, sur le site du Conseil constitutionnel
  12. Décision no 95-70 PDR du 6 avril 1995 arrêtant la liste des candidats à l'élection présidentielle, sur le site du Conseil constitutionnel
  13. Décision no 88-54 PDR du 7 avril 1988 arrêtant la liste des candidats à l'élection présidentielle, sur le site du Conseil constitutionnel
  14. Décision no 81-40 PDR du 9 avril 1981 arrêtant la liste des candidats à l'élection présidentielle, sur le site du Conseil constitutionnel
  15. « Résultats des élections régionales 2021 dans les Côtes-d'Armor », sur interieur.gouv.fr
  16. « Résultats des élections régionales 2015 dans les Côtes-d'Armor », sur interieur.gouv.fr
  17. Ministère de l'Intérieur, 15 mars 2010
  18. « Résultats des élections régionales 2004 dans les Côtes d'Armor », sur interieur.gouv.fr (consulté le ).
  19. a et b « Résultats des élections régionales françaises du 15 mars 1998 par circonscription », sur data.gouv.fr.
  20. « Les élections régionales du 15 mars 1998 », sur miroirs.ironie.org (consulté le ).
  21. Référendum du 29 mai 2005 - Résultats officiels pour le département Côtes-d'Armor
  22. Résultats du référendum de 2000 dans les Côtes-d'Armor, sur politiquemania.com
  23. Référendum du 20 septembre 1992 - Résultats officiels pour le département Côtes-d'Armor
  24. Le 27 avril 1969 : quand la Bretagne a dit "oui" au président de Gaulle, sur enenvor.fr
  25. 28 septembre 1958 : quand la Bretagne a dit "oui" à la Ve République, sur enenvor.fr
  26. a et b « Principales élections en Bretagne », sur bretagneweb.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]