Christian Favier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christian Favier
Illustration.
Fonctions
Président du conseil général puis départemental du Val-de-Marne
En fonction depuis le
(19 ans, 9 mois et 25 jours)
Élection 18 mars 2001
Réélection 21 mars 2008

02 avril 2015
Prédécesseur Michel Germa (PCF)
Conseiller général puis conseiller départemental du Val-de-Marne
En fonction depuis le
(26 ans, 9 mois et 30 jours)
Élection
Réélection 16 mars 2008
29 mars 2015
Circonscription Canton de Champigny-sur-Marne-Ouest (1994-2015)
Canton de Champigny-sur-Marne-1 (depuis 2015)
Sénateur français

(6 ans)
Élection 25 septembre 2011
Circonscription Val-de-Marne
Groupe politique CRC
Biographie
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne)
Nationalité Française
Parti politique PCF
Profession Enseignant

Christian Favier, né le 20 février 1951 à Saint-Maur-des-Fossés, est un homme politique français.

Membre du Parti communiste français, il est président du conseil général du Val-de-Marne de 2001 à 2015, puis président du conseil départemental du Val-de-Marne depuis . Il est sénateur du Val-de-Marne de 2011 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation professionnelle[modifier | modifier le code]

Demeurant à Champigny-sur-Marne depuis 1958, Christian Favier intègre l'École normale d'instituteurs et, à sa sortie, enseigne dans le Val-de-Marne[1].

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Il participe à la vie politique de sa commune. Il y est élu adjoint au maire en 1977 et exerce cette fonction jusqu'en 1989.

Conseiller général de Champigny en 1994, vice-président de l'assemblée départementale en 1995, il est chargé de l’Aménagement du territoire, de l'Emploi et de l'Action économique. Il préside le groupe communiste et partenaire de 1998 à .

En 2001, Christian Favier est élu président du Conseil général du Val-de-Marne, succédant à Michel Germa[2]. En , il devient le vice-président du bureau de l’Assemblée des départements de France.

Il est réélu président du Conseil général en 2008[3] et en 2011[4].

Lors des élections départementales de 2015, Christian Favier l'emporte dans le canton redécoupé de Champigny-sur-Marne. Ainsi, le Parti communiste français conserve la présidence du conseil départemental du Val-de-Marne, avec Christian Favier à sa tête[5].

En , il prend un arrêté « interdisant l'usage de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate ou des perturbateurs endocriniens ». Le Val-de-Marne devient ainsi le premier département de France à bannir le glyphosate, mais l’arrêté pourrait être suspendu par le tribunal administratif[6].

Mandat national[modifier | modifier le code]

Le 25 septembre 2011, Christian Favier est élu sénateur du Val-de-Marne. Membre du Groupe communiste républicain et citoyen, il fait partie de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du règlement et d'administration générale. Il exerce la vice-présidence de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation.

Pour se mettre en conformité avec la loi de non-cumul des mandats, il choisit de ne pas se représenter aux élections sénatoriales de 2017[7].

Publication[modifier | modifier le code]

  • Coup d'État contre les départements. Réforme territoriale : l’impasse technocratique, Éditions de l'Atelier, 2014[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Christian Favier - Biographie », sur forumgrandparis.fr, .
  2. R.B., « Christian Favier succède à Michel Germa », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  3. David Charpentier, « Christian Favier (PC) réélu président au premier tour », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  4. « Le Val-de-Marne réélit Christian Favier », sur l'Humanité, .
  5. Agnès Vives, « Favier, le dernier des présidents PCF », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  6. Agnès Vives, « Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate », sur leparisien.fr, (consulté le 11 septembre 2019)
  7. « Val-de-Marne : Christian Favier abandonne le Sénat pour rester au département », sur france3-regions.francetvinfo.fr, .
  8. « Christian Favier: " Cette réforme recentralise et nous éloigne des citoyens " », sur corsematin.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]