Joseph Franceschi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Franceschi.
Joseph Franceschi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Circonscription du Val-de-Marne de 1986 à 1988 (d)
-
Député
Quatrième circonscription du Val-de-Marne
2 -
Député
Quatrième circonscription du Val-de-Marne
-
Député
Quatrième circonscription du Val-de-Marne
-
Maire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Autres informations
Partis politiques

Joseph Franceschi est un homme politique français, né le à Tunis (Tunisie) et mort le à Paris.

Formation[modifier | modifier le code]

  • Docteur en science politique et licencié ès lettres.
  • Il fut président de l'Association française des docteurs en sciences politiques, dont il fut l'un des fondateurs, en 1962, avec les professeurs Yves Maxime Danan, Christian Purtschet, Mme Anne-Marie Lormeau,et MM. Bartoli, Jacques Gournay et Jean-Michel Wagret.

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

  • 1951 : conseiller municipal, puis adjoint au maire d'Alfortville.
  • 1965 à 1988 : maire d'Alfortville.
  • 1967 à 1988 : conseiller général du Val-de-Marne (vice-président)

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

Fonctions ministérielles[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d'État aux Personnes âgées du 22 mai 1981 au 17 août 1982.
  • Secrétaire d'État à la Sécurité publique du 17 août 1982 au 23 juillet 1984. Suite aux manifestations policières du 3 juin 1983 contre le Garde des Sceaux Robert Badinter, le ministre de l'Intérieur Gaston Defferre et lui-même (deux gardiens de la paix étant abattus par des membres d'Action directe, des policiers réclament leur démission lors des obsèques de leurs collègues), son secrétariat est supprimé[2].
  • Secrétaire d'État aux Retraites et aux Personnes âgées du 23 juillet 1984 au 20 mars 1986.

Autres[modifier | modifier le code]

Membre des Jeunesses socialistes (1938). Engagé volontaire en 1943, il a obtenu la Croix de guerre et la Médaille Militaire pendant la Campagne d'Italie.
Bras droit de François Mitterrand, il est responsable de sa protection lorsqu’il est premier secrétaire du Parti socialiste et organise ses campagnes présidentielles de 1974 et 1981[2].
Une rue de la ville d'Alfortville porte son nom.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1958 : Sidi-Safi, en collaboration avec Albert Laredo, Hachette, collection Bibliothèque verte, Paris ; roman pour la jeunesse (Prix Jean Macé 1958).
  • 1964 : Les Groupes de pression dans la défense de l'enseignement public, Librairies techniques, Paris.
  • 1969 : Carte politique et physique du Val-de-Marne, éditions MDI, Paris.
  • 1971 : Alfortville, sociologie humaine et politique, éditions SUDEL, Paris.
  • 1973 : Un demi-siècle de consultations nationales dans la circonscription de Charenton, éditions de l'an 2000, Paris.
  • 1978 : Discours prononcés à la tribune de l'Assemblée nationale (1973-1978), éditions Martinsart, préface de Gaston Defferre.

Références[modifier | modifier le code]