Guillaume Gouffier-Cha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cha.

Guillaume Gouffier-Cha
Illustration.
Guillaume Gouffier-Cha en 2017.
Fonctions
Député du Val-de-Marne
Sixième circonscription
En fonction depuis le
(2 ans et 29 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Prédécesseur Laurence Abeille
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Nationalité française
Parti politique LREM

Guillaume Gouffier-Cha, né le , est un homme politique français membre de La République en marche ! et député du Val-de-Marne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Né le 1erfévrier 1986 à Beauvais (Oise), Guillaume Gouffier-Cha est diplômé d’une licence de droit à l’Université de Créteil et d’un Master en stratégie et décision publique et politique à l’ISMaPP.

Il commence sa carrière professionnelle dans un cabinet de conseil en démarches citoyennes participatives (Missions publiques) avant d’occuper pendant deux ans la fonction d’assistant ressources humaines au sein d’un groupe de nettoyage industriel francilien (Labrenne).

En 2012, il rejoint en tant que collaborateur parlementaire le cabinet du député-maire de Fresnes Jean-Jacques Bridey où il se spécialise sur les questions de défense notamment[1].

En 2016, il rejoint le cabinet du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian en qualité de conseiller technique chargé des relations avec le Parlement et les élus[2].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Engagement politique au Parti socialiste[modifier | modifier le code]

Guillaume Gouffier-Cha adhère au Parti socialiste en 2009 auprès de la section de Vincennes. Il est responsable du Mouvement des jeunes socialistes dans le Val-de-Marne de 2012 à fin 2013 et responsable de la section socialiste de Vincennes de 2014 à janvier 2017.

Il est candidat suppléant aux élections départementales de 2011 et 2015, candidat aux élections municipales à Vincennes en 2014 sur la liste conduite par Pierre Serne « Vincennes en mieux » puis candidat aux élections régionales de 2015 sur la liste conduite par Claude Bartolone[3].

À la suite de la démission de Pierre Serne du conseil municipal de Vincennes, Guillaume Gouffier-Cha est élu conseiller municipal de Vincennes en février 2017[4].

Député du Val-de-Marne[modifier | modifier le code]

Durant les élections départementales de 2015 il fait la connaissance d’Emmanuel Macron lors d’un meeting organisé à Fresnes le 19 mars 2015. Il participe un an plus tard, dès le 6 avril 2016, au lancement du mouvement En Marche.

Il est investi candidat La République en Marche à l’élection législative sur la sixième circonscription du Val-de-Marne qui regroupe les villes de Fontenay-sous-Bois, Saint-Mandé et Vincennes.

Il est élu député de la sixième circonscription du Val-de-Marne le 18 juin 2017, avec 40,03 % des voix au premier tour[5] et 59,22 % au deuxième tour[1].

Il est nommé trésorier du groupe de la majorité présidentielle, avec l’élue de Seine-et-Marne Stéphanie Do[6].

Il est membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées. Il est également membre de la Délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Il est Vice-Président du groupe d’amitié France-Egypte et du groupe d’études à vocation internationale France-Syrie.  

Prises de position[modifier | modifier le code]

En janvier 2018, il s’oppose à la réédition des pamphlets antisémites de Céline[7].

À la suite du scandale de l’Aquarius, Guillaume Gouffier-Cha défend dans une lettre ouverte co-écrite avec la député Fiona Lazaar, que « la France […] ne peut rester silencieuse devant le drame humain qui s’opère dans la Méditerranée », et doit être « moteur dans [la] construction » d’une « réelle politique migratoire européenne »[8].

Il se déclare favorable à la PMA « pour toutes les femmes célibataires, en couple hétérosexuel ou en couple lesbien » dans une tribune co-signée avec 46 autres députés dans Libération le 29 mai 2018[9].

Il publie une tribune pour soutenir la loi anti-casseurs. [10]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Législatives 2017 : qui est Guillaume Gouffier-Cha le nouveau député REM du Val-de-Marne ? », sur France Bleu,
  2. « Législatives : ce réseau d'apparatchiks macronistes qui s'apprête à fondre sur l'Assemblée », Marianne,‎ (lire en ligne, consulté le 30 août 2017)
  3. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections régionales 2015 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales-2015 (consulté le 30 août 2017).
  4. « Démocratie locale - Conseil municipal », Vincennes Info,‎ , p. 12.
  5. « Législatives : les enjeux du second tour dans le Val-de-Marne », sur Le Parisien,
  6. « Assemblée nationale : le groupe La République en marche a attribué ses postes clés », sur Le Monde,
  7. « Lettre ouverte de députés LREM contre la réédition des pamphlets antisémites de Céline », 94 Citoyens,‎ (lire en ligne)
  8. « Lettre au président de la République », sur Guillaume Gouffier-Cha, (consulté le 6 juillet 2018)
  9. « La PMA pour toutes, un acte d'égalité », Libération,‎ (lire en ligne)
  10. « Loi anti-casseurs : garantir l’ordre public lors des manifestations », sur Guillaume Gouffier-Cha, (consulté le 6 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]