Canton de Saint-Maur-La Varenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Saint-Maur-La Varenne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement(s) Arrondissement de Créteil
Chef-lieu Saint-Maur-des-Fossés
Code canton 94 45
Histoire de la division
Création 24 décembre 1984
Disparition 22 mars 2015
Démographie
Population 19 295 hab. (2010)
Subdivisions
Communes 1 fraction

Le canton de Saint-Maur-La Varenne est une ancienne division administrative française située dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France.

Lors du redécoupage cantonal de 2014 en France, les trois cantons de Saint-Maur-des-Fossés sont supprimés pour permettre la constitution des nouveaux cantons de Saint-Maur-des-Fossés-1 et de Saint-Maur-des-Fossés-2.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Constitution[modifier | modifier le code]

Le décret du 24 décembre 1984 crée le canton de Saint-Maur-La Varenne par démembrement du canton de Bonneuil-sur-Marne, qui ne conserve que le territoire de la commune de Bonneuil-sur-Marne. Le nouveau canton concerne la partie sud-est de Saint-Maur-des-Fossés[1].

Un nouveau découpage territorial du Val-de-Marne entré en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 17 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Val-de-Marne le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25[2].

Dans ce cadre, les trois cantons de Saint-Maur-des-Fossés sont supprimés pour permettre la constitution des nouveaux cantons de Saint-Maur-des-Fossés-1 et de Saint-Maur-des-Fossés-2[2].

Circonscription législative[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Maur-La Varenne faisait partie de la 1re circonscription législative du Val-de-Marne.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1985 avril 1992 Lucien Lanier[4] app. RPR Sénateur (1988 → 2004)
Premier préfet du Val-de-Marne (1968 → 1974)
Démissionnaire à la suite de son élection de conseiller régional[5]
1992 2008 Denis Constant UDF puis DVD Médecin
Adjoint au maire de Saint-Maur-des-Fossés
2008 janvier 2013 Sylvain Berrios[6] UMP Député du Val-de-Marne (2012[7] → )
Conseiller municipal (1992 → 2008), maire-adjoint (2008 → 2014)
puis maire (2014 → ) de Saint-Maur-des-Fossés
Membre de cabinets ministériels (2002 → 2012)
Démissionnaire en raison de son élection comme député
janvier 2013[8] 2015 Muriel Devaux UMP Conseillère de vente
Adjointe au maire de Saint-Maur-des-Fossés (2008[9] → )

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Maur-La Varenne était constitué de la partie sud-est de la commune de Saint-Maur-des-Fossés, délimitée, selon la toponymie du décret du 20 juillet 1967[10], par « l'avenue de Verdun (côtés pair et impair, jusqu'à la voie ferrée), la voie ferrée (jusqu'à l'extrémité de la rue de Buffon), la rue de Buffon (côtés pair et impair, jusqu'à l'avenue Didier), l'avenue Didier (côtés pair et impair, jusqu'à l'avenue du Bac), l'avenue du Bac (côtés pair et impair, jusqu'à la rue Louis-Blanc), la rue Louis-Blanc (non incluse, jusqu'au boulevard de la Marne), le boulevard de la Marne (non inclus, jusqu'à la place Gambetta), le boulevard de Bellechasse (côtés pair et impair, jusqu'à la rue du Docteur-Roux) et la rue du Docteur-Roux (côtés pair et impair) jusqu'à la Marne »

Cette commune était divisée en 2 autres cantons : le canton de Saint-Maur-des-Fossés-Centre et le canton de Saint-Maur-des-Fossés-Ouest[1].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Saint-Maur-des-Fossés (commune entière) 75 214 94 100 94 068

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009
- - - - 19 532 18 911 19 462 -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décret n°84-1242 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département du Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 4144-4155 (lire en ligne [PDF]).
  2. a, b et c Décret no 2014-171 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Val-de-Marne.
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  4. « Biographie Lucien Lanier », Who's who in France (consulté le 3 mai 2015).
  5. « Saint-Maur : Démission de Lucien Lanier », L'Humanité,‎ (lire en ligne).
  6. « Sylvain Berrios », Le Huffington Post (consulté le 3 mai 2015).
  7. « Henri Plagnol battu par son ex-adjoint : Le maire de Saint-Maur, Henri Plagnol (UMP-UDI) (43,4%) a été battu hier par Sylvain Berrios (UMP dissident) (56,6 %) au second tour de la législative partielle de la 1re circonscription », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  8. « Muriel Devaux entre au conseil général », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  9. « Le Conseil municipal » [PDF], sur http://www.saint-maur.com, (consulté le 3 mai 2015).
  10. « Décret n°67-592 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 7360-7361 (lire en ligne [PDF]).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]