Horizons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Horizons
Image illustrative de l’article Horizons
Logotype officiel.
Présentation
Président Édouard Philippe
Fondation
Siège 60, rue François-Ier
75008 Paris
Secrétaire général Christophe Béchu
Positionnement Centre droit[1] à droite[2],[3]
Idéologie Social-libéralisme
Démocratie chrétienne
Républicanisme
Europhilie
Coalisé dans Ensemble Citoyens
Couleurs Bleu et blanc
Site web horizonsleparti.fr
Présidents de groupe
Assemblée nationale Olivier Becht (AE)
Christophe Castaner (LREM)
Parlement européen Stéphane Séjourné (RE)
Représentation
Députés
12  /  577
Députés européens
1  /  79
Maires de communes de plus de 30 000 habitants
6  /  279

Horizons est un parti politique français, fondé en octobre par Édouard Philippe. Il entend faire peser l'aile droite de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron en vue d'un soutien à celui-ci pour l'élection présidentielle de 2022.

Historique[modifier | modifier le code]

Horizons est présenté le au Havre[4],[5] par Édouard Philippe et un public de 3 000 personnes[6], dont 160 maires et 600 élus locaux[7]. Des représentants des partis La République en marche[8], Agir[8], MoDem[8], La France audacieuse[7], UDI[9] et du mouvement d'élus locaux La République des maires sont présents à ce meeting[10].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Classé du centre droit à la droite de l’échiquier politique, Horizons affiche quatre priorités lors de sa fondation : la démographie, l'environnement, la géopolitique et la technologie[7].

Membres notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loris Boichot et Tristan Quinault-Maupoil, « L’offensive d’Édouard Philippe bouscule l’aile droite de la majorité », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  2. Claire Gatinois, « Avec le parti Horizons, Edouard Philippe lance sa « nouvelle offre politique » », sur Le Monde, (consulté le )
  3. Jean-Baptiste Daoulas, « Horizons, le parti de droite du professeur Edouard Philippe », sur Libération, (consulté le )
  4. William Galibert, « "Horizons" : Édouard Philippe lance son nouveau parti », sur rtl.fr, (consulté le ).
  5. Claire Gatinois, « Avec le parti Horizons, Edouard Philippe lance sa « nouvelle offre politique » », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  6. Mathieu Normand, « Suivez le lancement du parti politique d'Edouard Philippe au Havre », sur actu.fr, (consulté le ).
  7. a b et c « Quatre questions sur Horizons, le nouveau parti d'Edouard Philippe », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  8. a b et c Thibaut Le Gal, « Avec son nouveau parti, Edouard Philippe joue-t-il déjà pour sa pomme ? », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  9. « Horizons, le nouveau parti d’Edouard Philippe séduit des élus bretons », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  10. « A six mois de la présidentielle, Edouard Philippe lance son parti "Horizons" », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  11. Jérôme Delaby, « Le député Julien Borowczyk est En Marche vers de nouveaux Horizons »,
  12. Pierre-Yves Bournazel, « C'est fait, #JeRejoinsHorizons ! », sur Twitter,
  13. Agnès Firmin-Le Bodo, « Pour moi c’est fait ! Et vous ? #JerejoinsHorizons c’est simple », sur Twitter,
  14. « Le député LREM de l'Indre, François Jolivet, rejoint le parti Horizons d'Edouard Philippe », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  15. « Politique. Isère : la députée LREM Cendra Motin rejoint le parti d’Édouard Philippe », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  16. Valérie Petit, « Parce que je crois à la politique [...] Sans hésitation #JeRejoinsHorizons », sur Twitter,
  17. Compte Twitter de Benoît Simian
  18. Son compte Twitter indique « Membre-fondateur du parti Horizons ».
  19. Gilles Boyer : avec son nouveau parti, Edouard Philippe "veut peser dans les débats"
  20. « Le maire d’Angers Christophe Béchu numéro 2 du nouveau parti d’Édouard Philippe, « Horizons » », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  21. Delphine Bürkli, « Heureuse et fière d’avoir ouvert aux côtés… » [archive du ], sur Twitter,
  22. « Le maire de Reims, Arnaud Robinet, quitte LR et rejoint Édouard Philippe », sur lepoint.fr, (consulté le )
  23. « Dans l'ombre, l'équipe de campagne de Macron se dessine avec un objectif : gagner la bataille de la droite », sur midilibre.fr (consulté le )
  24. Laurent Marcangeli, « #JeRejoinsHorizons Les adhésions Horizons sont ouvertes ! », sur Twitter,
  25. Le Monde, « Christian Estrosi rejoint Horizons, le parti de l’ancien premier ministre Edouard Philippe »,