Partit occitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Partit occitan
Image illustrative de l'article Partit occitan
Logo officiel
Présentation
Président David Grosclaude
Fondation 1987
Idéologie régionalisme
Autonomisme
Occitanisme
Écologisme
Nationalisme de gauche
Affiliation européenne Alliance libre européenne
Couleurs Jaune et rouge
Site web http://partitoccitan.org/
Représentation
Conseil régional d'Aquitaine
1 / 85
Conseil régional d'Auvergne
1 / 47
Conseil régional du Limousin
1 / 43
Conseil régional de Midi-Pyrénées
1 / 91
Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
2 / 123

Le Partit occitan (français : « Parti occitan ») est un parti politique français régionaliste présent en Occitanie. Il se définit comme autonomiste, écologiste et de gauche.

Le Partit occitan est membre de la fédération Régions et peuples solidaires en France et de l'Alliance libre européenne au niveau européen.

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Le Partit occitan s'est formé à Toulouse en 1987 (23-24 mai) par la fusion de divers mouvements occitanistes (Volem Viure Al País, etc.), rejoints par des candidats aux élections régionales de 1986 (liste « Union occitana » du Tarn, « les Régionalistes » (Haute-Garonne)), d'isolés… Cette union s'est construite autour de la charte du parti.

Nom du parti et logotype[modifier | modifier le code]

Logotype original, par Jean-Claude Pertuzé, 1987

Le logotype du Partit occitan date de 1987. Il comporte le nom du parti (Partit est l'occitan pour « parti ») sur deux lignes en capitales, en police Helvetica, surmonté du mot òc. Les lettres sont en rouge sur fond jaune : rouge et or. À l’origine; le logo état sur fond blanc et les lettres òc se détachaient sur un rectangle jaune.

Le mot òc est écrit à la main, au pinceau, pour signifier la spontanéité et le « naturel » de la démarche su parti, et l’oralité de la langue d’oc.

Òc (qui signifie « oui » en occitan) a donné son nom à la langue et à l'Occitanie, et symbolise la revendication politique, l’identité culturelle en même temps que l’adhésion.

Le nom du parti est en occitan, renforcé par l’adjectif occitan pour signifier une revendication d’identité, d’unité sur une base d’identité culturelle des gens qui ont l’òc (autre manière de nommer la langue occitane) en commun.

Les deux couleurs, rouge et jaune (sang — ou, en héraldique, gueules — et or) sont les couleurs historiques de l’Occitanie que l’on retrouve sur le drapeau occitan (croix occitane jaune sur fond rouge). Sur le drapeau occitan, le jaune évoque l’or, rare, précieux, brillant, lumineux, éternel (ne s’oxyde pas), parfait, symbole de richesse, de gloire, de puissance. Il évoque le soleil, la lumière, l’intellect, la raison, l’esprit… Le rouge évoque le feu la chaleur,... et le sang, la vie, la passion, l’amour (féminin ?), qui nous fait vivre et nous brûle tout à la fois...Pour les troubadours (poètes occitans du XIe et XIIe siècles, les premiers à écrire dans une langue vulgaire... « inventeurs » de l’Amour, mot occitan amor, concept hérité de la civilisation arabo-andalouse (cf histoire littéraire), l’amour est la vie, sans amour il n’y a qu’illusion de vie.

Les deux symbolismes ne s’opposent pas mais se complètent. C’est donc volontairement que les couleurs occitanes ont été reprises sur le logo du Partit occitan ainsi que sur le site internet et certaines affiches.

Élections[modifier | modifier le code]

Participation aux élections et accords[modifier | modifier le code]

Depuis 1987, le Partit occitan a régulièrement présenté des candidats aux élections municipales, cantonales, régionales, législatives et européennes. Le Partit occitan a des élus dans quelques municipalités.

Le Partit occitan est allié des Verts pour les élections législatives de 2007.

Lors des législatives de 2002, le parti a dépassé 1 % des voix dans plusieurs circonscriptions : la première de Haute-Loire (2,09 %), la 3e du Lot-et-Garonne (1,64 %), la 3e des Hautes-Pyrénées (1,09 %).

Autres meilleurs scores :

Aux élections européennes de 2009 le Partit occitan appelle à signer l'Appel « Europe-Écologie » et à participer aux comités locaux[1]. Il rejoint officiellement Europe Écologie à travers la fédération Régions et peuples solidaires. En région sud-est, il participe à côté des autres composantes d'EE à l'élection de François Alfonsi comme eurodéputé représentant les intérêts autonomistes.

Aux élections régionales de 2010 le Partit occitan obtient 5 élus grâce à une union avec Europe Écologie[2] :

En 2015, à la faveur d'une démission pour cause de cumul des mandats, Estela Parot-Urroz devient conseillère régionale en Limousin, portant à six le nombres d'élus régionaux du Partit occitan.

Aux élections cantonales de 2011, le parti a présenté des candidats dans les cantons de : Fronton, Toulouse-14, Saint-Martory (31), Toulon 9 (83), Orange-est (84), Manosque sud-est (04), Pàmiers ouest (09), Albi sud (81), L’Ile sur Tarn (81), Saint Paul Cap De Joux (81), Salvagnac (81), Lautrec (81), Montredond-Labessonie (81), Graulhet (81), Peyriac-Minervois (11), Lembeye (64), Geaune (40), Sent Julien Chapteuil (43) (présent au 2e tour).

Dans le cadre de l'élection présidentielle de 2012, le Parti occitan a soutenu Eva Joly, candidate investie par EÉLV.

Le Partit occitan a présenté plusieurs candidats aux élections législatives de 2012, de façon autonome, soutenue par EELV ou bien par le PS.

Pour les élections municipales de 2014, le Partit occitan s'est engagé dans la dynamique autour de Bastir ! Municipalas 2014.

Presse[modifier | modifier le code]

  • Le journal Occitània - VVAP paraît tous les deux mois.
  • Lo Cebier - la letra occitanista (Fédération provençale du Partit occitan), paraît tous les deux mois.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]