Territoires de progrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Territoires de progrès
Image illustrative de l’article Territoires de progrès
Logotype officiel.
Présentation
Délégué général Gilles Savary
Fondation janvier 2020
Secrétaire général Xavier Iacovelli
Porte-paroles Najwa El Haïte
Laurent Bonnaterre
Ergün Torpaslan
Fondateurs Jean-Yves Le Drian
Olivier Dussopt
Positionnement Gauche[1] à centre gauche[2]
Couleurs Vert foncé et pourpre[3]
Site web territoiresdeprogres.com
Présidents de groupe
Assemblée nationale Christophe Castaner (LREM)
Sénat François Patriat (RDPI)
Représentation
Députés
41 / 577
Sénateurs
3 / 348

Territoires de progrès – Mouvement social-démocrate et européen (abrégé en TDP ou TdP) est un parti politique français de centre gauche créé en par Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt. Il regroupe d'anciens élus du Parti socialiste (PS) devenus parties prenantes de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron, autour des cofondateurs du mouvement. Il est dirigé par l'ancien député Gilles Savary.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Le parti est créé en janvier 2020[4] par d'anciens élus sociaux-démocrates, principalement issus du Parti socialiste (PS)[5]. Il est officiellement lancé le , lors d'un meeting à Pantin, en Seine-Saint-Denis[6], puis présenté en conférence de presse le [4]. Le sénateur Xavier Iacovelli devient son secrétaire général[7].

Réaction[modifier | modifier le code]

La création du parti est fraîchement accueillie par Olivier Faure, premier secrétaire du PS, l'assimilant à « un club d'alcooliques anonymes » ayant « trahi la gauche »[8].

Positionnement politique[modifier | modifier le code]

Revendiqué[modifier | modifier le code]

Territoires de progrès se définit comme de centre gauche, social-démocrate[9], progressiste[10] et défenseur des territoires[11], prenant part à la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron. Il a vocation à rassembler l'« aile gauche » de ladite majorité, en « contrepoids » du centre droit[12]. Toutefois, selon son délégué général Gilles Savary, Territoires de progrès est un parti qui se veut indépendant de LREM et qui « ne renie pas le PS » tout en se sentant « plus proche du SPD allemand que du PS »[13]

Représentation[modifier | modifier le code]

Au gouvernement[modifier | modifier le code]

Gouvernement Castex

Gouvernement Philippe II

Au Sénat[modifier | modifier le code]

Période 2017-2020[14]

Période 2020-2023[14]

À l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

XVe législature (2017-2022)[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Emmanuel Macron tente de renouer avec la deuxième gauche », sur lemonde.fr, (consulté le 31 juillet 2020).
  2. « La Macronie va-t-elle enfin réussir à se doter de son aile gauche? », sur Le HuffPost, (consulté le 31 juillet 2020).
  3. « Page d'accueil », sur Territoires de progrès (consulté le 6 juillet 2020).
  4. a et b « Territoires de progrès, nouveau parti fondé par d'ex-PS », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  5. « Politique. Pôle de gauche dans la majorité », sur Le Dauphiné libéré, (consulté le 7 juillet 2020).
  6. « D'anciens socialistes lancent une "aile gauche de la majorité" avec le ministre Jean-Yves Le Drian », Franceinfo,‎ (lire en ligne).
  7. BFMTV, « Covid-19 en Normandie : alerte au virus à Val d'Oise ? - 20/06 », sur Orange Actualités, (consulté le 7 juillet 2020).
  8. Anne-Laure Dagnet, « Le mouvement Territoires de progrès, aile gauche de La République en marche, se reverra après les municipales », Franceinfo,‎ (lire en ligne).
  9. « Le macronisme à la recherche de son centre gauche », sur Le Point, (consulté le 7 juillet 2020).
  10. Florent Le Du, « LaREM Un mouvement « de gauche » en Macronie ? », sur L'Humanité, (consulté le 7 juillet 2020).
  11. Territoires de progrès, « Idées et positionnement politique | Territoires de Progrès | Mouvement politique », sur territoiresdeprogres.com (consulté le 2 octobre 2020).
  12. Alexandre Lemarié, « L’aile gauche de la majorité s’organise pour « faire contrepoids » à la droite », sur Le Monde, (consulté le 7 juillet 2020).
  13. « Territoires de progrès, nouveau parti fondé par d'ex-PS », Le Figaro,‎ 2 juillet 2020 à 18:31 (lire en ligne).
  14. a b et c « Parlementaires adhérents », sur territoiresdeprogres.com.