Cuisine normande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camembert de Normandie

La cuisine normande est déterminée par sa position géographique qui bénéficie des fertiles terroirs de la Normandie qui lui fournissent à foison les produits agricoles tandis que la mer la pourvoit généreusement en poissons et crustacés divers. Les Normands aiment la bonne chère et sa cuisine se distingue essentiellement par sa production agricole et piscicole.

La vache normande et la jersiaise sont connues pour la qualité de leur lait. Les produits laitiers de la région et surtout ses fromages y tiennent le haut du pavé : l’usage fait par les Normands du beurre et de la crème dans leur cuisine est quasi-légendaire. Ce sont eux qui ont imposé l’usage du beurre au lieu du lard dans la cuisine française au sortir de la Renaissance. De même, en 1651 déjà, La Varenne indique dans le Cuisinier françois que

« Les Normands mestent de la cresme en la plupart de leurs sausses ; par exemple dans la morue, & dans des pruneaux. »

Quant aux fromages, le camembert est sans contredit le fromage français le plus connu au monde.

Les Normands – surtout dans l’Orne – sont également de gros mangeurs de viande. Une particularité est certainement l’agneau de pré-salé qui pâture la flore saline de la baie du Mont-Saint-Michel et du Cotentin, ce qui confère à sa viande une subtile et inimitable saveur iodée. Du côté de la charcuterie, les tripes à la mode de Caen sont une façon ingénieuse et goûteuse d’accommoder les abats du bœuf dont la réputation a largement franchi les frontières de la Normandie, qui connaît pourtant d’autres façons tout aussi savoureuses de les préparer, comme à La Ferté-Macé où on les apprête en paquets, à Coutances où on utilise de la crème ou à Authon-du-Perche avec du lard, mais c’est la version caennaise qui jouit d’une renommée internationale. L’andouille de Vire est également renommée.

La Normandie est la première région productrice d’huîtres, de moules et de coquilles Saint-Jacques de France.

Un dessert propre à la Normandie est la teurgoule datant du XVIIe siècle, dessert confectionné à l’aide du riz et de la cannelle pris par les corsaires normands aux Espagnols.

Les pommes jouent un rôle prépondérant dans la cuisine normande, tant dans les desserts que dans la fabrication du cidre, ainsi que de l’eau-de-vie de cidre, appelée Blanche, surnommée calvados (par souci de parisianisme). Le trou normand est un petit verre de calvados avalé d’un seul coup en plein milieu du repas pour stimuler l’appétit. Le pommeau, apéritif à base de calvados et de cidre, est exporté de plus en plus.

Le poiré et l’alcool de poire s’y produisent également. Ancienne région viticole, elle utilise également le raisin.

Les aliments les plus susceptibles de se retrouver dans une recette identifiée comme appartenant à la cuisine normande sont ses produits-phare tels que les pommes (dites « de l’air » et utilisées comme légumes), le beurre, la crème, le cidre et le calvados.

La Normandie est la terre natale de Guillaume Tirel dit Taillevent, auteur d’un des premiers livres de recettes de l’histoire culinaire française : Le Viandier.

Spécialités gastronomiques normandes[modifier | modifier le code]

Viande[modifier | modifier le code]

Produits de la mer[modifier | modifier le code]

Charcuterie[modifier | modifier le code]

Produits laitiers[modifier | modifier le code]

Fromages[modifier | modifier le code]

Pont-l'évêque
Neufchâtel
Boursin

Légumes[modifier | modifier le code]

Fruits[modifier | modifier le code]

Louise Bonne d’Avranches

Boissons[modifier | modifier le code]

Calva

Confiseries[modifier | modifier le code]

Spécialités culinaires normandes[modifier | modifier le code]

Entrées[modifier | modifier le code]

Coquilles Saint-Jacques

Abats[modifier | modifier le code]

Tripes à la mode de Caen

Viande[modifier | modifier le code]

Vache normande

Poisson et crustacés[modifier | modifier le code]

Sauces[modifier | modifier le code]

Légumes[modifier | modifier le code]

Boulangerie[modifier | modifier le code]

Pâtisserie[modifier | modifier le code]

Dessert[modifier | modifier le code]

La teurgoule, dessert traditionnel normand

Traditions[modifier | modifier le code]

L’expression « trou normand » désigne l’habitude, fort populaire autrefois, lors des repas copieux de boire d’un seul coup un petit verre de calva entre deux plats de résistance. Les adeptes du « trou normand » en disaient qu’il restaurait l’appétit en creusant l’estomac, et en précipitant la digestion. Avec le temps et l’évolution des croyances en matière de diététique, on s’est mis à affirmer qu’il avait pour effet de dissoudre les graisses. Une version moderne allégée du « trou normand » consiste à le servir en sorbet au calvados.

Article détaillé : Trou normand.

Glossaire[modifier | modifier le code]

  • Billette : cheville de bois de coudrier servant à maintenir « les tripes à la mode fertoise » en petits paquets en forme de paupiette.
  • Beurrée : tartine
  • Bouillotte : alambic du bouilleur de cru ambulant
  • Bourdin : tarte aux pommes
  • Demoiselle : petit homard
  • Égrenée : pain trempé dans du lait ou du cidre
  • Flip : boisson à base de calvados, de cidre (ou de poiré) et de miel
  • Galichon : la dernière galette faite avec la fin de la pâte
  • Lisette : petit maquereau.
  • Mielles : parcelles de sable blanc composé d’alluvions et alimenté par des apports de varech servant d’engrais végétal naturel propices à la culture maraîchère dans le Cotentin : Surtainville au nord, Créances au centre et Lingreville au sud.
  • Moque : récipient traditionnel dans lequel on sert le cidre.
  • Tripière : récipient en terre destiné à la cuisson des tripes

Expressions[modifier | modifier le code]

  • « Champagne normand » : cidre bouché.
  • « Vendanges normandes » : période de récolte des pommes à cidre fin septembre, début octobre ; un jour officiel est annoncé, comme pour les vendanges. Dicton : « À la Saint-Jérôme, hoche tes pommes ».

Fêtes et festivals normands[modifier | modifier le code]

Restaurant normand
  • Février : Moulins-la-Marche, Concours de la meilleure brioche
  • Début février : Montebourg, foire millénaire de la chandeleur, confrérie Cassine des tripes et pieds de porc, dégustation et vente. Fête foraine, stands, rôtisseurs.
  • Mi-février : Granville, carnaval depuis 141 ans
  • Mars : Noyers-Bocage, Concours internationaux de terrine de campagne traditionnelle et créative[1]
  • Premier dimanche de mars : Bourneville (Maison des Métiers), Démonstration de charcuterie ; Hauville (Moulin de Hauville), Dégustation de beignets
  • Premier dimanche du mois de mars à novembre : La Haye-de-Routot, Cuisson du pain
  • Mi-mars : Bernay, Concours du pâté de truite
  • Dimanche des Rameaux : Le Neubourg, Comice agricole
  • Troisième week-end de mars : Mortagne-au-Perche, Foire internationale du boudin
  • Saison de Pâques: Vimoutiers, Concours de cidre et de tarte aux pommes
  • Fin mars : Longueville-sur-Scie, Concours de cidre
  • Début avril : La Ferté-Macé, Concours de tripes en brochettes
  • Premier week-end d’avril: La Haye-de-Routot, Fête du pain et des sabots
  • Fin avril : Pirou, foire aux bulots, vente, dégustation, fête foraine, rôtisseurs, vide grenier
  • 1er mai : Longny-au-Perche, Concours national du meilleur plat de tripes et Foire aux Tripes ; Marais-Vernier, Fête de l’estampage
  • Premier week-end de Mai: Festival des AOC; Cambremer
  • Début mai : Cherbourg, Concours et foire gastronomique ; Le Molay-Littry, Fête au Moulin de Marcy ; Pont-l'Évêque, Concours du fromage de Pont-l’Évêque, Lessay foire saint Thomas
  • Ascension : L'Aigle, Quatre jours de L’Aigle, cervelas aiglon
  • Deuxième dimanche de mai : Bourneville (Maison des métiers), Démonstration de boulangerie
  • Mi-mai : Crèvecœur-en-Auge, Foire aux produits locaux
  • Fin mai : Falaise, Week-end gourmand ; Le Tréport, Foire aux moules
  • Fin mai à début juin : Vernon, Foire aux cerises
  • Juin : Auffay, Fête du cidre ; Saint-Hilaire-du-Harcouët, Concours de saucisses
  • Fin juin : Avenay, Concours interrégional du pain
  • Juillet : Bas-Courtils, Fête du pré-salé ; Le Mesnil-sous-Jumièges, Marché aux cerises
  • Juillet : Barfleur : Fête de la moule sauvage de Barfleur, dégustation, vente.
  • Juillet : Yport : Fête du maquereau, dégustation, vente.
  • Juillet : Dives sur mer : Fête du maquereau, dégustation, vente.
  • Deuxième week-end de juillet, une année sur deux : Mantilly, Fête du poiré
  • Mi-juillet : Gavray, Marché Normand
  • Dernier dimanche de juillet : Camembert, Fête du Camembert
  • Fin juillet : Denneville, fête de l'huitre, dégustation et vente. Vide grenier, repas dansant.
  • Fin juillet : Bricquebec, fête de la sainte-Anne, fête foraine, rôtisseurs, défilé fanfare, feu d'artifice au château médiéval
  • Début Août : Trouville : Fête du maquereau, dégustation, vente, animations.
  • Août : Le Mesnil-sous-Jumièges, Marché aux prunes
  • Début août : Lisieux, Foire aux picots
  • Premier week-end d’août : Livarot, Foire aux fromages et produits régionaux
  • Second dimanche d’août : Créances, Fête de la carotte, vide grenier, rôtisseurs
  • Mi-août : Callengeville, Fête du battage à l’ancienne
  • Fin août : Beaubec-la-Rosière, Grande foire aux melons ; Pont-l'Évêque, Concours d’animaux gras et dégustation d’entrecôtes grillées
  • Mi-septembre : Clinchamps-sur-Orne, Fête du brasillé ; Dives-sur-Mer, Foire aux melons ; Gournay-en-Bray, Foire aux harengs, fromage, cidre
  • Mi-septembre : Lessay, Foire millénaire de la Sainte-Croix, fête foraine, rôtisseurs, marché aux bovins, ovins, chevaux.......
  • Fin septembre : Argentan, Concours de daguet cuisiné ; Brix, Foire de la Saint-Denis, fête foraine, rôtisseurs, concours hippique, vide grenier, marché aux bovins, ovins.....
  • Troisième dimanche de septembre : Caudebec-en-Caux, Concours de pâtisseries normandes
  • Dernier dimanche de septembre : Bellême, Journées mycologiques
  • Dernier week-end de septembre les années paires : Caudebec-en-Caux, Fête du cidre
  • Premier week-end d’octobre : Saint-Pierre-lès-Elbeuf, Fête gastronomique
  • Octobre : Flers, Concours de tourte au canard ; Le Mesnil-sous-Jumièges, Marché aux pommes ; Sommery, Week-end champignons ; Valognes, Fête de la pomme
  • Début octobre: Barenton, Exposition pomologique ; Carrouges, Exposition pomologique ; Houlgate, Concours de teurgoule
  • Premier week-end d’octobre: Longny-au-Perche, concours de terrine forestière
  • Mi-octobre: Caen, Concours de la tripe à la mode de Caen ; Soumont-Saint-Quentin, Fête du cidre
  • Mi-octobre : Gavray, foire saint-luc, vide grenier, fête foraine, rôtisseurs
  • Troisième vendredi d’octobre: Athis, Concours de bourdelots et charlottes
  • Fin octobre: Vimoutiers, Foire de la pomme
  • Fin octobre/début novembre : Le Bény-Bocage, Concours de rillettes d’oie et de foie gras ; Beuvron-en-Auge, Fête du cidre
  • Dernier week-end d’octobre : Pont-d'Ouilly, Foire de la pomme
  • Fin octobre/fin novembre/fin décembre : Le Neubourg, Marché au foie gras
  • Mi-octobre/début novembre : Yvetot, Pilaison à la ferme cauchoise du Fay
  • Fin octobre : Étouvy, Foire gastronomique d’Étouvy
  • Toussaint : Vire, Foire à l’andouille
  • Début novembre : Dieppe, Foire aux harengs ; Gacé, Marché au foie gras ; Sommery, Grande fête de la pomme et du cidre
  • Début novembre : Saint Hilaire du Harcouët, foire de saint Martin, rôtisseurs
  • Premier dimanche du mois de novembre à avril: Sainte-Opportune-la-Mare, Marché aux pommes
  • 11 novembre : Lieurey, Foire aux harengs
  • Novembre : Noyers-Bocage, Concours de galantine de volaille[1]
  • Novembre : Noyers-Bocage, Concours de pâté de foie de porc[1]
  • Mi-novembre : Neufchâtel-en-Bray, Foire Saint-Martin
  • Dernier week-end de novembre : Essay, Foire au boudin blanc
  • Fin novembre : Saint-Valery-en-Caux, Fête du hareng et du cidre ; Londinières, Foire aux fromages et aux plaisirs de la table ; Livarot, Foire Saint-André et dégustation de tripes
  • 1er décembre : Valognes, Marché au foie gras
  • Début décembre : Avranches, Foire du boudin blanc
  • 6 décembre: Évreux, Foire Saint-Nicolas
  • Mi-décembre : L'Aigle, Marché au foie gras cru ; Sées, Foire à la dinde
  • Fin décembre : Bayeux, Marché au foie gras

Marchés normands[modifier | modifier le code]

Lundi[modifier | modifier le code]

Bolbec, Bourg-Achard, Bricquebec, Briouze, Buchy, Cany-Barville, Carentan, Gisors, Juvigny-le-Tertre, Langrune (saisonnier), Le Havre, Pont-Audemer, Pont-d'Ouilly, Pont-l'Évêque, Rémalard, Saint-James, Saint-Pierre-sur-Dives, Tinchebray, Torigni-sur-Vire, Vierville-sur-Mer, Vimoutiers (après-midi).

Mardi[modifier | modifier le code]

Perseigne, Andelle, Argentan, Athis, Balleroy, Barfleur, Beaumont-le-Roger, Beuzeville, Blonville (saisonnier), Bréhal, Caen (rue de Bayeux), Cherbourg, Courseulles-sur-Mer, Coutainville, Damville, Deauville, Dieppe, Dozulé, Ducey, Duclair, Gaillon, Goderville, Gournay-en-Bray, Grandcamp-Maisy, Hambye, L'Aigle, Le Havre, Quettehou, Le Tréport, Lessay,Le Val-Saint-Père, Montreuil-l'Argillé, Nocé, Notre-Dame-de-Cenilly, Ouistreham (bourg), Passais-la-Conception, Portbail, Rouen, Saint-Clair[Lequel ?], Sourdeval, Thury-Harcourt, Vassy, Villedieu-les-Poêles, Villers-sur-Mer, Villerville, Yerville.

Mercredi[modifier | modifier le code]

Bacqueville-en-Caux, La Barre-en-Ouche, Bayeux, Bernières-sur-Mer, Bonnebosq, Breteuil-sur-Iton, Cabourg, Caen (boulevard Leroy), Carrouges, Cerisy-la-Forêt, Creully, Criel-sur-Mer, Étrépagny, Évrecy, Évreux (centre), Flers, Ifs, Isigny, Landelles-et-Coupigny, Le Havre, Le Mêle-sur-Sarthe, Le Neubourg, Le Theil-sur-Huisne, Lillebonne, Lisieux (haute ville), Longny-au-Perche, Luc-sur-Mer (saisonnier), Méry-Corbon, Mont-Saint-Aignan, Nonancourt, Orbec, Potigny, Rouen, Routot, Saint-Étienne-du-Rouvray, Saint-Georges-du-Vièvre, Saint-Hilaire-du-Harcouët, Saint-Nicolas-d'Aliermont, Saint-Pierre-Eglise, Thaon, Trouville-sur-Mer, Valmont, Vernon, Veules-les-Roses (juillet-août), Villers-Bocage, Yport, Yvetot.

Jeudi[modifier | modifier le code]

Alençon, Argences, Asnelles (saisonnier), Bacilly, Bellême, Belval, Blangy-le-Château, Bretteville-sur-Laize, Brionne, Caen (La Guérinière), Caumont-l'Éventé, Cerences, Cerisy-la-Forêt, Cherbourg, Conches, Condé-sur-Noireau, Condé-sur-Vire, Coutances, Dieppe, Douvres, Étretat, Ézy-sur-Eure, Fontaine-le-Dun, Forges-les-Eaux, Ger, Granville, Houlgate, La Ferté-Frênel, La Ferté-Macé, La Haye-du-Puits, La Haye-Pesnel, Le Bény-Bocage, Le Havre, Le Molay-Littry, Le Passou, Le Teilleul, Lieurey, Lion-sur-Mer (saisonnier), Livarot, Londinières (après-midi), Lyons-la-Forêt, Marigny, Mondeville, Montbray, Montivilliers, Montmartin-sur-Mer, Pontorson, Moulins-la-Marche, Pacy-sur-Eure, Pavilly, Putanges-Pont-Écrepin, Quillebeuf-sur-Seine, Remilly-sur-Lozon, Rouen, Saint-Aubin, Sainte-Mère-Église, Saint-Étienne-du-Rouvray, Saint-Pierre-Église, Saint-Pois, Saint-Sauveur[Lequel ?], Tessy-sur-Vire, Trun.

Vendredi[modifier | modifier le code]

Argentan, Auffay, Beaumont-le-Roger, Blainville-sur-Orne, Blonville (saisonnier), Brecey, Broglie, Caen (place Saint-Sauveur), Cahagnes, Cambremer, Canisy, Clères (après-midi), Colombelles (après-midi), Cormeilles, Courseulles, Courtomer, Deauville, Écouché, Eu, Fauville, Gisors, La Bonneville-sur-Iton, Langrune-sur-Mer, Le Havre, Les Pieux, May-sur-Orne, Mont-Saint-Aignan, Montsurvent, Notre-Dame-de-Gravenchon, Ouistreham (Riva-Bella), Picauville, Pont-Audemer, Roncey, Rouen, Saint-Denis-le-Vetu, Sainte-Adresse, Saint-Jean-de-Daye, Saint-Julien-le-Faucon, Saint-Laurent-de-Terregatte, Saint-Valery-en-Caux, Sartilly, Tourouvre, Trévières, Val-de-Reuil (après-midi), Valognes, Villers-sur-Mer, Villerville, Vimoutiers, Vire.

Samedi[modifier | modifier le code]

Agon, Alençon, Amfreville[Lequel ?], Aumale (après-midi), Aunay-sur-Odon, Avranches, Barentin (après-midi), Barfleur, Barneville-Carteret, Bayeux, Beaumont[Lequel ?], Beaumont-en-Auge, Beuvron (matin), Bernay, Bolbec, Bourgtheroulde, Bretteville-l'Orgueilleuse, Caen (boulevard Leroy), Caudebec-en-Caux, Cerisy-la-Salle, Charleval, Coulouvray, Coutainville, Dieppe, Dives-sur-Mer, Domfront, Doudeville, Envermeu, Épron, Évreux, Falaise, Fécamp, Flers, Fleury-sur-Andelle, Fleury-sur-Orne, Gacé (après-midi), Gavray, Grandcamp-Maisy, Granville, Honfleur, Isigny-sur-Mer, Ivry-la-Bataille, Le Havre, Le Trait (après-midi), Le Tréport, Les Andelys, Lieurey, Lisieux, Louviers, Louvigny, Luc-sur-Mer, Lyons-la-Forêt, Montebourg, Montville, Mortagne-au-Perche, Mortain, Mouen, Neufchâtel-en-Bray, Notre-Dame-du-Touchet, Ouistreham (bourg), Percy, Periers, Pont-Saint-Pierre, Quettreville-sur-Sienne, Rouen, Rugles, Ry, Saint-Laurent-en-Caux, Saint-Lô, Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Romain-de-Colbosc, Saint-Sauveur-le-Vicomte, Saint-Sever, Saint-Vaast-la-Hougue, Touques, Troarn, Verneuil-sur-Avre, Vernon, Verson, Veules-les-Roses (juillet-août), Yvetot.

Dimanche[modifier | modifier le code]

Alençon, Barenton, Barfleur, Blangy-sur-Bresle, Brionne, Cabourg, Caen (Saint-Pierre), Clécy (de Pâques à fin octobre), Créances, Épaignes, Évreux, Ézy-sur-Eure, Harfleur, La Ferrière-sur-Risle, Le Home-Varaville, Le Vaudreuil, Lingreville, Lyons-la-Forêt, Longueville-sur-Scie, Mézidon-Canon, Noyers-Bocage, Cherbourg-Octeville (Octeville), Pont-de-l'Arche, Port-en-Bessin, Rouen, Saint-Étienne-du-Rouvray, Saint-Martin-de-Bréhal, Saint-Nicolas-d'Aliermont, Saint-Pierre-du-Vauvray, Tilly-sur-Seulles, Trouville-sur-Mer, Villerville (saisonnier).

Marchés estivaux[modifier | modifier le code]

Stations balnéaires offrant un marché quotidien en période estivale : Cabourg, Deauville, Dives-sur-Mer, Houlgate, Luc-sur-Mer, Ouistreham, Trouville-sur-Mer, Villers-sur-Mer.

Vieux marchés[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Associations professionnelles[modifier | modifier le code]

  • Les Toques normandes

Formation professionnelle[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Confréries gastronomiques normandes[modifier | modifier le code]

La Normandie compte de nombreuses confréries veillant aux intérêts gastronomiques de leur région :

Restaurants[modifier | modifier le code]

Le Guide Michelin 2009 distingue onze restaurants bas-normands par des étoiles :

Dans la Manche, on trouve La Marine à Barneville-Carteret et Le Mascaret à Blainville-sur-Mer. Dans le Calvados, sont distingués Le Sa.Qa.Na. et La Terrasse et l’Assiette à Honfleur, Le château d’Audrieu à Bayeux, Le Pavé d’Auge à Beuvron-en-Auge, Le Dauphin au Breuil-en-Auge, L’Incognito à Caen et le Royal Barrière à Deauville. Dans l'Orne, sont étoilés L’Auberge de la Mine à Flers et Le Manoir du Lys à Bagnoles-de-l'Orne[2].

Epiceries fines normandes[modifier | modifier le code]

  • Made in Calvados est une boutique spécialisée dans la vente sur internet de produits normands. Cette épicerie fine en ligne, née en 2011 propose aujourd'hui une large gamme de spécialités locales et contribue activement au rayonnement du savoir-faire culinaire normand.
  • L'Epicerie Produits-Normandie.fr est une boutique de spécialités normandes installée depuis 2008 à Cambremer sur la route du cidre dans le Pays d'Auge. Produits-Normandie.fr propose des produits AOC de Normandie, des fromages normands fermiers, les spécialités régionales de Normandie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Site web de la Confrérie des Fins Goustiers du Pré-Bocage : www.goustiersprebocage.com
  2. « Les Étoiles normandes de la cuisine », La Manche libre, 28 février 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cuisine Normande, La Seine, 2003, (ISBN 2743442239)
  • La Manche, gastronomie d'un terroir, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1999, 132 p. (ISBN 2854806719)
  • Normandie : Produits du terroir et recettes traditionnelles, Paris, Albin Michel, 2003, 400 p. (ISBN 2226138471)
  • Michel Barberousse, La Normandie, ses traditions, sa cuisine, son art de vivre, Paris, Hachette, 1974. (ISBN 2010010957)
  • Laurent Bianquis, Cuisine normande, Coll. Cuisine, Hachette Littérature, 1998, 63 p. (ISBN 2016207558)
  • Jacques Billy & Christian Drouin, Le Grand Livre des Calvados, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1987, 216 p. (ISBN 2854801601)
  • Michel Bruneau, Aimer la Cuisine de Normandie, Coll. Livres Pratiques, Rennes, Ouest-France, 2001 (ISBN 2737327318)
  • Michel Bruneau, Cuisine normande hier et aujourd’hui, Rennes, Ouest-France, 2003 (ISBN 2737327571)
  • Michel Bruneau, Desserts de Normandie, Rennes, Ouest-France 1997 31 p. (ISBN 2737321409)
  • Ray Compas, Le Grand Livre de la cuisine normande, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1994, 243 p. (ISBN 2854800362)
  • Christian Delu, Cuisine de Normandie, Coll. Cuisine Paris, Denoël 1988 (ISBN 2207235092)
  • Sophie Denis, Normandie, Minerva, 1997, Coll. Les Routes gourmandes de France, 79 p. (ISBN 2830703731)
  • Desble, La Cuisine normande et d’ailleurs, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 2000, 119 p. (ISBN 2854806786)
  • Christian Drouin, Pommeau de Normandie, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1992, 96 p. (ISBN 2854804155)
  • Gilles & Bleuzen Du Pontavice, La Cuisine des châteaux de Normandie, Rennes, Ouest-France, 1998, 127 p. (ISBN 2737321743)
  • Béatrice & Christian Drouin, Au Cœur de la cuisine normande, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 2001, 80 p. (ISBN 2847060200)
  • Léon Ferret, Histoire du pommier et du cidre, Caen, Imp. Delos, cour de la monnaie, 1855
  • Fouchet, La Cuisine normande, Coll. Cuisine et Vins, Éditions de la Seine, 2003 (ISBN 2743442239)
  • Sylvie Girard, Normandie, Time-Life, 1994, 142 p. (ISBN 2734407094)
  • Christian Girault & Michel Desaunay, Deauville et sa gastronomie, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1988, 152 p. (ISBN 2854801903)
  • Francis Lanoë, Petite Histoire et grands secrets des boissons en Normandie, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1997, 176 p. (ISBN 2854805135)
  • Marie Leberruyer, Cyrille Berland, Gastronomie normande : saveurs et recettes, Rennes, Ouest-France, 2002, 187 p. (ISBN 2737331404)
  • Lizambard, La Grande Cuisine de Normandie, Coll. Cuisine Vins, Solar, 1990 (ISBN 2263016198)
  • Joël Meslin, Les Mises en bouches normandes, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 72 p. (ISBN 2847060146)
  • Joël Meslin, La cuisine des huîtres, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1999, 64 p. (ISBN 2854806611)
  • Simone Morand, La gastronomie normande, Coll. Gastronomie, Paris, Flammarion, 2000, 428 p. (ISBN 2082025365)
  • Laurent Morel, La Cuisine normande, Coll. Delta 2000, Saep, 2004, 59 p. (ISBN 2737221374)
  • Laurent Morel, Normandie : Cuisine gourmande de nos terroirs, Saep, 2004 (ISBN 2737246091)
  • Martine Nouet, Les Recettes normandes de tante Jeanne, Rennes, Ouest-France, 1995, 187 p. (ISBN 2737318629)
  • Anne Prével, Dictionnaire de la cuisine de Normandie, Christine Bonneton, 2005, 160 p. (ISBN 2862531480)
  • Claude Quétel, Bien manger en Normandie, Rennes, Ouest-France, 1996 127 p. (ISBN 273731647[à vérifier : isbn invalide])
  • Jean Robert, La Cuisinière normande, Coll. Cuisine, Créer, 180 p. (ISBN 2902894902)
  • Jean-Louis Robert, La Cuisine normande, Coll. : Gisserot-gastronomie, Jean-Paul Gisserot, 2003, 124 p. (ISBN 2877476251)
  • Laurent Terrasson, Philippe Lamboley, Catherine Amor, Pascal Bernou, Saveurs & terroirs de Normandie, Paris, Hachette, 1997, 158 p.(ISBN 2012361005)
  • Jean-Paul Thomine & Christian Drouin, Cocktails en Normandie, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1988, 92 p. (ISBN 2854801997)
  • Jean-Paul Thomine & Christian Drouin, Les Cocktails normands, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 2005, 120 p. (ISBN 2847061967)
  • Les Toques Normandes, Le Grand Livre des desserts, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, Coll. Gastronomie, 2004, 280 p. (ISBN 2847061606)
  • Les Toques Normandes, Le Grand Livre des viandes dans la gastronomie normande, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 2004, 272 p. (ISBN 2847061606)
  • Les Toques Normandes, Le Grand Livre gastronomique des poissons, Coll. Gastronomie, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1996, 288 p. (ISBN 2854805682)