Évrecy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évrecy
Une vue panoramique d'Evrecy en 2008.
Une vue panoramique d'Evrecy en 2008.
Blason de Évrecy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Évrecy (chef-lieu)
Intercommunalité Communauté de communes Évrecy-Orne-Odon
Maire
Mandat
Henri Girard
2014-2020
Code postal 14210
Code commune 14257
Démographie
Gentilé Ébrocéens
Population
municipale
1 721 hab. (2011)
Densité 207 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 59″ N 0° 30′ 12″ O / 49.099722, -0.50333349° 05′ 59″ Nord 0° 30′ 12″ Ouest / 49.099722, -0.503333  
Altitude Min. 58 m – Max. 122 m
Superficie 8,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Évrecy

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Évrecy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Évrecy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Évrecy
Liens
Site web www.ville-evrecy.fr

Évrecy est une commune française, située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie, peuplée de 1 721 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Évrecy est situé dans la plaine de Caen, entre Caen et Villers-Bocage, à peu près au milieu entre ces deux communes. Elle se situe :

  • à 15 kilomètres de Caen par la route ;
  • à 13,5 kilomètres de Villers-Bocage par la route ;
  • à 6 kilomètres d'Aunay-sur-Odon.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Au sud de la ville passent deux ruisseaux : la Guigne et le Ruisseau de Verdun. Seule la Guigne traverse une zone urbanisée tout au sud de la ville à la jonction entre la rue d'Yverdon et la D41 vers Amayé-sur-Orne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 15 juin 1944, vers la fin de la seconde Guerre mondiale, un bombardement aérien allié détruit 86% du village et tue 130 habitants sur 400[1],[2]. Un odonyme local (la rue du 15-Juin-1944) rappelle ce tragique événement.

Héraldique[modifier | modifier le code]

armes d'Évrecy

Les armes de la commune d'Évrecy se blasonnent ainsi :
De gueules au chevron d'or auquel est appendue une croix de guerre 1939-1945 au naturel, accompagné, en chef à dextre, d'une crosse contournée senestrée d'une mitre, à senestre, d'une tour et, en pointe, d'une balance, le tout aussi d'or[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 1977 Pierre Voisin SE  
1977 en cours Henri Girard[4] SE Professeur
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Au 7 août 2013, Évrecy est jumelée avec [5]:

Drapeau de l'Allemagne Gaukönigshofen (Allemagne) depuis le 8 mai 1998.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 721 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
722 745 746 815 839 826 781 838 852
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
816 759 752 707 737 713 652 615 515
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
520 565 543 537 458 431 459 405 590
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
607 619 828 1 099 1 093 1 263 1 492 1 557 1 721
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Natifs d’Évrecy[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. ville-evrecy.fr Bombardements du 15 juin 1944.
  2. dday-overlord.com Les villes de Normandie pendant les combats de 1944 : Évrecy (Calvados)
  3. « Image des armoiries de Évrecy », sur www.newgaso.fr (consulté le 3 mai 2010)
  4. Réélection 2014 : « Henri Girard, maire sortant, réélu à l'unanimité », sur Ouest-france.fr (consulté le 8 avril 2014)
  5. ville-evrecy.fr Bougy rejoint le Comité de jumelage.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  8. « Église », base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Évrecy - 15 juin 1944 (brochure publiée par la commune à l'occasion du 40e anniversaire des bombardements)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]