Avenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Avenay-Val-d'Or
Avenay
La mairie
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Évrecy
Intercommunalité Communauté de communes Évrecy-Orne-Odon
Maire
Mandat
Jean-Louis Lechevalier
2014-2020
Code postal 14210
Code commune 14034
Démographie
Population
municipale
522 hab. (2011)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 07″ N 0° 27′ 32″ O / 49.1019444444, -0.45888888888949° 06′ 07″ Nord 0° 27′ 32″ Ouest / 49.1019444444, -0.458888888889  
Altitude Min. 35 m – Max. 120 m
Superficie 5,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Avenay

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Avenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Avenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Avenay
Liens
Site web avenay.jimdo.fr

Avenay est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 522 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Avenay
Évrecy Esquay-Notre-Dame Vieux
Évrecy Avenay Amayé-sur-Orne
Évrecy Maizet Amayé-sur-Orne

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes traces du village d'Avenay datent de l'époque gallo-romaine. On y a trouvé, en 1820 –1821, quelques vestiges d’habitations gallo-romaines. On a aussi découvert des constructions gallo-romaines près de l’église de Fierville[1]. Au Moyen Âge, le village dépend de Vieux et de Bayeux. Il a été occupé par les Normands aux IXe et Xe siècles.

En 1827, Avenay (336 habitants en 1821) absorbe Fierville-en-Bessin (68 habitants)[2] à l'est de son territoire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1977 Pierre Lecorsu - -
1977 1989 François Lecorsu - -
1989 1995 Lucien Martin - -
juin 1995 mai 2014[3] Gérard Lemoine[4] SE  
juillet 2014[5] en cours Jean-Louis Lechevalier SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 522 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3]. Avenay a compté jusqu'à 435 habitants en 1831 et 1846.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
326 241 330 336 435 430 433 435 395
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
409 398 370 345 338 314 310 289 267
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
238 242 257 240 239 230 232 184 210
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
238 293 302 372 384 406 492 504 522
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Chaque année, lors du 3e week-end de juin, le comité des fêtes d'Avenay organise un concours inter régional du pain.

Une centaine de boulangers sont jugés chaque année. Le concours porte sur différents types de pains : pain brié, pain de campagne, baguette de tradition, croissant, etc.

Le jury, composé de professionnels de la boulangerie et de consommateurs, retient tous les critères de qualité et de présentation.

Les résultats du concours sont annoncés le dimanche après-midi lors de la kermesse au village. La kermesse débute par un casse-croûte aux tripes vers 9 h du matin, qui réunit des centaines de gourmands. La journée se poursuit par une messe et une cession exceptionnelle de la tripière d'or.

Lors de cette journée, des boulangers fabriquent pains et viennoiseries grâce au matériel de boulangerie et aux fours spécialement installés pour la fête. Les visiteurs peuvent acheter le pain fabriqué sous leurs yeux.

La même journée a également lieu la kermesse de l'école. À cette occasion, les élèves de l'école présentent plusieurs danses normandes, en costumes traditionnels.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 1, Caen, Hardel,‎ 1846 (lire en ligne), p. 129-131
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Avenay », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) (consulté le 14 juillet 2009) et fiche liée (Fierville-en Bessin)
  3. « Rubrique Obsèques (avis de décès) », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 mai 2014)
  4. Réélection 2014 : « Gérard Lemoine a été réélu aux fonctions de maire », sur Ouest-france.fr (consulté le 8 avril 2014)
  5. « AVENAY - Mairie - Conseil municipal au 04 juillet 2014 », sur le site municipal d'Avenay (consulté le 9 juillet 2014)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  8. « Photographie de l'église de Fierville », base Mémoire, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :