Sole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sole (homonymie).
Sole
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Sole » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Sole commune
Sole commune
Taxons concernés

Sole [sɔl ] est un nom vernaculaire générique qui désigne en français un grand nombre d'espèces de poissons, en général plats, vivant couchés sur des fonds sableux peu profonds, généralement bruns d'un côté, blancs crème de l'autre sauf exception. Le terme Sole est ambigu parce que s'il désigne en premier lieu les espèces de la famille des soléidés (Soleidae), ce terme a également été utilisé pour former le nom d'autres espèces de poissons plats (pleuronectiformes), voire pour former le nom d'espèces qui ne sont pas plates comme le pompaneau sole. En France sans autres précisions, il s'agit légalement de la Sole commune (Solea solea), que l'on trouve dans les eaux côtières de toute l'Europe.

Étymologie et traductions[modifier | modifier le code]

Ce terme est issu du latin solea pour désigner des espèces similaires[1] mais aussi les sandales, peut-être en raisons de la morphologie de ces poissons. Le mot sole, autrefois orthographié sol, vient du latin solea, popularisé par la suite en sola. Il est attesté en français depuis 1694[1]. Les Dictionnaires de L'Académie française, dès la première édition de 1694, basent leur définition sur la provenance : « poisson de mer » et surtout la forme de ces poissons « plat et de figure approchante de l'ovale »[2]. Le Trésor de la Langue Française (1971-1994) précise cette définition de la provenance marine en ajoutant qu'il « vit dans les mers tempérées et chaudes sur les fonds sableux », détail l'aspect extérieur « couvert d'écailles fines » et ajoute l'intérêt gustatif en indiquant que sa « chair est très appréciée »[3].

Au sein des langues latines, les termes dérivés de la racine commune ne désignent pas forcément les mêmes espèces, si les formes italienne Sogliola et portugaise solha désignent approximativement les mêmes espèces classées parmi les solidés, en espagnol par contre, solla désigne Pleuronectes platessa, alors que cette dernière espèce est appelée plie en France. En anglais, si le terme sole désigne exclusivement la sole commune en Europe, ce terme désigne aussi d'autres espèces de poisson plats qui vivent en Amérique du Nord, dans les familles Achiridae et Cynoglossidae.

Pêche[modifier | modifier le code]

Tailles minimum de captures[modifier | modifier le code]

Mailles légales pour la France[modifier | modifier le code]

La maille de la sole (Solea vulgaris), c'est-à-dire la taille légale de capture pour les pêcheurs amateurs et professionnels est de 20 cm en Manche, en Atlantique et en Mer du Nord (24 cm pour la Solea spp.). Elle n'est pas fixée pour la Méditerranée[4].

Mailles biologiques[modifier | modifier le code]

La maille biologique, c'est-à-dire la taille à laquelle 100 % des soles (Solea vulgaris) se sont reproduites, est de 32 à 35 cm.

Statut légal de l'appellation[modifier | modifier le code]

En France, le terme sole ne peut être attribué commercialement qu'à quelques espèces[5] :

  • Achirus achirus - sole sombre
  • Austroglossus microlepis - sole australe orientale, sole d’Afrique du Sud
  • Austroglossus pectoralis - sole australe occidentale, sole d’Afrique du Sud
  • Brachirus orientalis - sole-ruardon d'Orient
  • Cynoglossus spp. - soles-langues, soles tropicales
  • Euryglossa orientalis - Brachirus orientalis sole d’orient
  • Microchirus variegatus - sole-perdrix
  • Microstomus kitt - limande-sole commune, limande-sole
  • Microstomus pacificus - limande-sole du Pacifique, limande-sole
  • Pelotretis flavilatus - limande-sole de Nouvelle-Zélande
  • Solea elongata - sole élancée
  • Solea lascaris ou Pegusa lascaris - sole-pôle, Sole blonde
  • Solea senegalensis - sole du Sénégal, sole de roche
  • Synaptura cadenati - sole-ruardon du Golfe
  • Synaptura lusitanica - sole-ruardon commune
  • Solea vulgaris ou Solea solea - sole commune, sole
  • Trachynotus carolinus - pompaneau sole, pompaneau

L'utilisation du terme est surveillé par la DGCCRF.

Liste des espèces appelées « sole »[modifier | modifier le code]

Note : Certains noms peuvent être multiples pour certaines espèces.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Définitions lexicographiques et étymologiques de « sole » (sens 4) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. sole dans les Dictionnaires d'autrefois, des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles, sur Atilf
  3. sole dans le TLFi, issu du Trésor de la Langue Française (1971-1994). Sur le portail Atilf
  4. « Référentiel "Tailles minimales de capture et calibres de commercialisation" : Solea spp. », FranceAgriMer,‎ 30 janvier 2007 (consulté le 25 août 2011)
  5. http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/consommation/information_consommateurs/poissons/poissons.htm
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm et bn Fishbase

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]