Tripes à la mode de Caen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tripes à la mode de Caen.

Les tripes à la mode de Caen sont une préparation culinaire normande réalisée avec les quatre parties de l'estomac d'un ruminant (panse, feuillet, bonnet et caillette[réf. nécessaire]) et un pied de bœuf.

L’origine des tripes remonte au Moyen Âge où elles comblaient déjà Guillaume le Conquérant qui s’en délectait en les accompagnant d’un jus de pommes de Neustrie.

On attribue la paternité des « tripes à la mode de Caen » à un moine cuisinier de l’abbaye aux Hommes de Caen, du nom de Sidoine Benoît. Les tripes se préparent dans un récipient en terre conçu à cet usage, la « tripière » dont le couvercle est lutté, c'est-à-dire fermé hermétiquement avec un cordon de pâte, durant la très longue cuisson.

Il existe une confrérie consacrée à la dégustation et à la promotion des tripes à la mode de Caen : « le Grand Ordre de la Tripière d’or ».

Poésie[modifier | modifier le code]

La recette des tripes à la mode de Caen a même été mise en poésie par Jean Le Hir, fondateur de la confrérie de gastronomie normande La Tripière d'or.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :