Gouville-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouville-sur-Mer
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Canton Saint-Malo-de-la-Lande
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Saint-Malo-de-la-Lande
Maire
Mandat
Érick Beaufils
2014-2020
Code postal 50560
Code commune 50215
Démographie
Gentilé Gouvillais
Population
municipale
2 018 hab. (2012)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 50″ N 1° 34′ 50″ O / 49.097222, -1.58055649° 05′ 50″ Nord 1° 34′ 50″ Ouest / 49.097222, -1.580556  
Altitude Min. 0 m – Max. 46 m
Superficie 13,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de Manche
City locator 14.svg
Gouville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de Manche
City locator 14.svg
Gouville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gouville-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gouville-sur-Mer
Liens
Site web www.gouville-sur-mer.fr

Gouville-sur-Mer est une commune française, située dans le département de la Manche en région Basse-Normandie, peuplée de 2 018 habitants[Note 1] (les Gouvillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 1 324 hectares, le territoire de Gouville-sur-Mer est le plus étendu du canton de Saint-Malo-de-la-Lande.

Communes limitrophes de Gouville-sur-Mer[1]
Mer de la Manche Anneville-sur-Mer Geffosses
Mer de la Manche Gouville-sur-Mer[1] Boisroger
Mer de la Manche,
Blainville-sur-Mer
Blainville-sur-Mer Boisroger,
Blainville-sur-Mer

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1795[2], Gouville sur Mer (800 habitants en 1793) absorbe Linverville (339 habitants), au sud, et Montcarville (408 habitants), au nord[3]. La commune prend le nom de Gouville. Elle reprend le nom de Gouville-sur-Mer en 1925.

L'église et le monument aux morts (carte postale ancienne).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Gouville-sur-Mer

Les armes de la commune de Gouville-sur-Mer se blasonnent ainsi :
Parti : au premier de sinople aux trois coqs d'or démembrés en girouette, crêtés et barbés de gueules, rangés en pal, le deuxième contourné, au second d'azur à la tour phare d'argent ajourée et maçonnée de sable, sommée d'un feu d'or rayonnant, posée sur un rocher aussi d'argent issant d'une onde alésée du même.[4]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1990[5] en cours Érick Beaufils[6] UMP Commerçant, vice-président du conseil général
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de dix-neuf membres dont le maire et quatre adjoints[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 2 018 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Gouville-sur-Mer[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
800 1 601 1 545 1 664 1 597 1 668 1 668 1 685 1 689
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 631 1 629 1 696 1 668 1 762 1 734 1 733 1 709 1 671
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 585 1 507 1 430 1 260 1 168 1 068 1 026 1 101 1 098
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
1 036 1 007 1 071 1 174 1 324 1 686 1 994 2 023 2 018
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie et tourisme[modifier | modifier le code]

Gouville-sur-Mer est dénommée « commune touristique » depuis février 2010[10].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Malo et le monument aux morts.
L'église Notre-Dame de Montcarville.
Chalets à Gouville Plage.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Labels[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleuri (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[13].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Étoile sportive de Gouville-sur-Mer fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[14].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Louis Costel (1930-2002), prêtre et écrivain, curé de Gouville-sur-Mer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. « Site de la Communauté de commune de Saint-Malo-de-la-Lande : Gouville-sur-Mer » (consulté le 19 mars 2009)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Gouville-sur-Mer », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) (consulté le 19 mars 2009) et fiches liées.
  4. « GASO, la banque du blason - Gouville-sur-Mer Manche » (consulté le 19 mars 2009). Texte rectifié le 12 juillet 2009 par le créateur lui-même du blason de la commune de Gouville
  5. « Érick Beaufils brigue un cinquième mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 décembre 2014)
  6. a et b Réélection 2014 : « Gouville-sur-Mer (50560) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2014)
  7. Date du prochain recensement à Gouville-sur-Mer, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011, 2012
  10. [PDF] « Préfecture de la Manche - Recueil des actes administratifs - février 2010 » (consulté le 28 mars 2010) : page 4.
  11. « Groupe sculpté : Sainte Anne et la Vierge », base Palissy, ministère français de la Culture.
  12. « Œuvres mobilières à Gouville-sur-Mer », base Palissy, ministère français de la Culture.
  13. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris - Gouville-sur-Mer » (consulté le 8 février 2015)
  14. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – Et.S. Gouville S/Mer » (consulté le 23 décembre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :