France Football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

France Football
Image illustrative de l’article France Football

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuel en juin 2021 Hebdomadaire (bi-hebdomadaire de 1974 à 1978 puis de 1997 à 2013, sous forme de France Foot 2 de 1978 à 1982)
Genre Presse sportive
Prix au numéro 3,50 
Diffusion 134038 ex. (2016)
Date de fondation 1946
Ville d’édition Boulogne-Billancourt

Propriétaire Amaury Média
Directeur de publication Cyril Linette
Directeur de la rédaction Jérôme Cazadieu
Rédacteur en chef Pascal Ferré
Site web France football

France Football est un magazine de football français, hebdomadaire, qui sort le mardi. Il a été créé en 1946. France Football partage un temps son titre et ses colonnes avec le France football officiel, organe officiel de la Fédération française de football (FFF). « Football » pratiquait déjà ainsi avant-guerre en publiant toutes les décisions prises par la FFF. France Football prend son indépendance vis-à-vis de la FFF le au numéro 79.

France Football est édité sur papier journal noir et blanc jusqu'en février 1977. Par la suite, on trouve une couverture couleur et les pages sont désormais agrafées, mais l'intérieur est toujours en noir en blanc. La couleur rogne progressivement sur les pages intérieures et depuis une dizaine d'années la plupart des pages sont en couleurs. Les ventes progressent régulièrement : environ 120 000 par numéro en 1975, environ 213 000 en 2004[citation nécessaire].

France Football a expérimenté les éditions décentralisées dès les années 1970, sans succès. France football Afrique fut le titre le plus porteur, mais il périclita comme les autres. Les exemplaires des anciens numéros de France Football varient d'une région à l'autre. L'édition parisienne du magazine proposait ainsi un suivi très pointu sur le football francilien ; ce n'est plus le cas aujourd’hui. Afin de mieux coller à l'actualité du football, l'hebdomadaire du mardi propose désormais une édition supplémentaire le vendredi, comme ce fut déjà le cas entre 1970 (37 numéros du 3 avril au 11 décembre avec une même numérotation que le mardi correspondant) et 1974. Ces numéros étaient verts alors que la couleur dominante des numéros du mardi était l'orange. France foot 2 succéda au supplément du vendredi de France Football, mais fut abandonné en 1982, un peu moins de cinq ans après sa création. Le France Football du vendredi est remis au goût du jour le et se contente d'une numérotation « bis ».

L'hebdomadaire organise depuis 1955 le Ballon d'Or France-Football, également connu à l'étranger sous le nom de Trophée du footballeur européen de l'année. En juillet 2010, il fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l'année FIFA pour devenir le FIFA Ballon d'or, attribué par tous les capitaines de sélections nationales, les sélectionneurs et par un journaliste de chaque pays. Ce trophée individuel était à l'origine attribué aux joueurs de nationalité européenne - ce qui explique, par exemple, l'absence de Diego Maradona de la liste de ses récipiendaires. Depuis 1995, tout joueur évoluant dans un championnat européen est éligible. France Football a également structuré l'approche des compétitions nationales avec des classements annuels pour chaque catégorie d'acteurs du football français (meilleur club, meilleur arbitre, meilleur entraineur, meilleur joueur de ligue 1 et de ligue 2, meilleur dirigeant, meilleur club de jeunes, meilleur recrutement…), en plus des « Étoiles d'Or » récompensant les meilleurs joueurs des championnats professionnels en fonction de notes attribuées à chaque journée (il existe désormais un classement distinct pour les gardiens et les joueurs de champ). France Football distingue également le meilleur joueur français de l'année, qui est désormais élu par un jury composé des anciens vainqueurs de ce trophée.

Le magazine propose depuis le mardi (no 3176), une nouvelle formule en trois rubriques : Magazine, Actualité plus deux pages consacrées aux programmes télés et deux pages dédiées à la « culture foot », sujets jusque-là négligés par France Football. Cette formule a de nouveau été modifiée pour le début de saison 2008-2009, le France Football vendredi devenant France Football week-end avec présentation des matchs en France et dans les grands championnats, et le France Football mardi faisant le compte-rendu des matchs dans la lignée de la formule précédente. De 2005 à 2007, trois guides du championnat, faisant suite aux guides déjà parus de 1953 à 1989 à l'exception de 1987, paraissent également.

Le record de vente au numéro (source NMPP) date du , deux jours après la victoire de l'équipe de France en finale de la Coupe du monde, avec 520 000 exemplaires vendus. Concernant le numéro du vendredi, la meilleure vente date du 20 juillet 2001 avec 228 900 exemplaires.

Depuis le lundi , le site internet Francefootball.fr a lancé sa newsletter quotidienne. Tous les jours de la semaine, la Lettre France Football offre une actualité complète par email sur les clubs du Championnat de France de Ligue 1 et de Ligue 2.

Confrontée à la chute de la diffusion de son titre, le groupe Amaury avait ainsi tenté un repositionnement éditorial de France Football en 2007, puis une offre couplée avec le quotidien L’Équipe le . Sans succès, l’édition du vendredi étant aujourd’hui enterrée, après avoir subi une chute de 11,7 % de sa diffusion payée en 2012 (71 358 exemplaires vendus en moyenne). Le , France Football redevient hebdomadaire avec une sortie le mardi (du au , la sortie en kiosque se fait le mercredi), non couplée avec L'Équipe le .

Le , une nouvelle version de France Football en petit format est diffusée (dernier numéro du mardi le 25 mai 2021). Le 11 juin 2021, France Football devient un supplément mensuel de l’Équipe le deuxième samedi du mois.

Principaux trophées[modifier | modifier le code]

Ballon d'or[modifier | modifier le code]

Le Ballon d'or est un trophée créé par France Football en 1956. Ce trophée est pris en charge par la FIFA entre 2011 et 2016. Il est attribué chaque année au terme du vote d'un collège mondial constitué de journalistes spécialisés internationaux.

« Ballon d'or» est désormais une marque déposée de France Football[1].

Ballon d'or africain[modifier | modifier le code]

Le Ballon d'or africain est un trophée créé en 1970 par France Football, attribué chaque fin d'année civile par un vote d'un collège africain (un vote par pays). Supprimé en 1995, à la suite de l'ouverture du Ballon d'or à tous les joueurs du monde[2].

Étoile d'or[modifier | modifier le code]

Le trophée de l'Étoile d'or récompense le joueur le plus performant et régulier de la saison de première division du championnat de France, sans distinction de nationalité.

Il est décerné à la fin de chaque saison au joueur ayant obtenu la meilleure moyenne d'étoiles attribuées à l'occasion de chaque match de championnat. La note d'un joueur est comprise entre 0 (cas d'un joueur expulsé) et 10 (auparavant 6) étoiles (attribuée de façon rarissime). Depuis la saison 1992-1993, un classement spécifique est établi pour les gardiens de but.

Liste des vainqueurs de l'Étoile d'or France Football
1956-1992 : tous postes confondus
1993-2019 : joueur de champ & gardien

Joueur français de l'année[modifier | modifier le code]

Le trophée est attribué à chaque fin d'année civile par un vote de la rédaction de France Football. Jusqu'en 1995, seuls les joueurs français évoluant en France étaient éligibles. Depuis 1996, les joueurs français évoluant à l'étranger le sont également. Depuis 2001, ce sont les anciens vainqueurs du trophée qui désignent le joueur de l'année.

Lorsque le vainqueur de l'Étoile d'or France Football est français, et que le joueur le joueur joueur français de l'année évolue dans le championnat de France, ce dernier est en réalité le deuxième, par exemple en 2009 Yoann Gourcuff est le deuxième français après André-Pierre Gignac (qui est Étoile d'or), de même en 1995 Vincent Guérin est le deuxième français après Jean-Guy Wallemme (qui est Étoile d'or).

Au contraire lorsque le Ballon d'or est français, il est également joueur français de l'année, par exemple Zinédine Zidane en 1998, et de Jean-Pierre Papin en 1991.

Entraîneur français de l'année[modifier | modifier le code]

Liste des entraîneurs français de l'année
1973-2018

Dirigeant de l'année[modifier | modifier le code]

Liste des dirigeants de l'année
1970-2019

Joueur étranger de l'année du championnat de France[modifier | modifier le code]

Lorsque le vainqueur de l'Étoile d'or France Football est étranger, le joueur étranger de l'année du championnat de France est en réalité le deuxième, par exemple en 2018 Thiago Silva est le deuxième étranger après Neymar (qui est Étoile d'or).

Joueur maghrébin de l'année[modifier | modifier le code]

Voici la liste des joueurs maghrébins de l'année depuis 2013[7] :

Équipes nationales de l'année[modifier | modifier le code]

Chaque fin d'année civile, France Football établit ses bilans continentaux et désigne la meilleure équipe nationale par continent. Le classement européen est le plus ancien ; il a été créé en 1959.

Année Europe Afrique Am. du Nord/Centrale Am. du Sud Asie Océanie
1959 Hongrie
1960 Union soviétique
1961 Autriche
1962 Tchécoslovaquie
1963 Suède
1964 Espagne
Hongrie
1965 Angleterre
1966 Angleterre
1967 Union soviétique
1968 Allemagne de l’Ouest
1969 Angleterre
1970 Italie
1971 Angleterre
Union soviétique
1972 Allemagne de l’Ouest
1973 Italie
1974 Angleterre
Pays-Bas
1975 Tchécoslovaquie
1976 Allemagne de l’Ouest
1977 Allemagne de l’Ouest
1978 Pays-Bas
1979 Yougoslavie
1980 Allemagne de l’Ouest Algérie
1981 Allemagne de l’Ouest Algérie
1982 Italie Algérie
1983 Danemark Ghana
1984 France Cameroun
1985 Union soviétique Maroc
1986 Espagne Maroc
1987 Angleterre Cameroun
1988 Pays-Bas Cameroun
1989 Pays-Bas Algérie
1990 Allemagne de l’Ouest Algérie
Cameroun
1991 France Algérie États-Unis
1992 Danemark Nigeria
Côte d’Ivoire
Mexique Brésil
1993 Allemagne Nigeria Mexique Colombie
1994 Italie
Suède
Nigeria États-Unis Brésil
1995 Espagne Tunisie États-Unis Brésil
1996 Allemagne Afrique du Sud Mexique Colombie
1997 Espagne Maroc Mexique Brésil Corée du Sud
1998 France Égypte Mexique Brésil Iran
1999 Norvège Tunisie Mexique Brésil Ouzbékistan
2000 France Cameroun États-Unis Argentine Japon
2001 Espagne Sénégal Costa Rica Argentine Japon
2002 Allemagne Sénégal États-Unis Brésil Corée du Sud Nouvelle-Zélande
2003 Tchéquie Cameroun Mexique Argentine Oman Australie
2004 Grèce Tunisie États-Unis Brésil Japon Australie
2005 Angleterre Tunisie États-Unis Brésil Japon Australie
2006 Italie Ghana Mexique Brésil Australie Nouvelle-Zélande
2007 Espagne Côte d’Ivoire États-Unis Brésil Irak Nouvelle-Calédonie
2008 Espagne Égypte États-Unis Paraguay Australie Nouvelle-Zélande
2009 Espagne Algérie États-Unis Brésil Australie Nouvelle-Zélande
2010 Espagne Ghana Mexique Uruguay Corée du Sud Nouvelle-Zélande
2011 Allemagne Côte d’Ivoire Mexique Uruguay Japon Nouvelle-Calédonie
2012 Espagne Côte d’Ivoire Mexique Argentine Japon Nouvelle-Zélande
2013 Allemagne
Espagne
Nigeria États-Unis Brésil Iran Nouvelle-Zélande
2014 Allemagne Algérie Costa Rica Argentine Japon non attribué
2015 Angleterre Côte d’Ivoire Mexique Chili Australie Tahiti
2016 Portugal Ouganda Costa Rica Chili Iran Nouvelle-Zélande
2017 Allemagne
Espagne
Égypte Mexique Brésil Iran Nouvelle-Zélande
2018 France Mauritanie Mexique Brésil Japon Nouvelle-Zélande
2019 Portugal Algérie Mexique Brésil Qatar Nouvelle-Zélande
2020 France Algérie Mexique Brésil Corée du Sud Nouvelle-Zélande

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]