Moussa Sissoko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sissoko.
Moussa Sissoko
Newcastle United vs Sheffield Wednesday, 23 September 2015 (05).JPG
Moussa Sissoko lors du match Newcastle United-Sheffield Wednesday en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Newcastle United
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (26 ans)
Lieu Le Blanc-Mesnil (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. Depuis 2007
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
2002-2007 Drapeau : France Toulouse FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2013 Drapeau : France Toulouse FC 218 (24)
2013- Drapeau : Angleterre Newcastle 133 (12)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2011 Drapeau : France France espoirs 020 0(1)
2009- Drapeau : France France 044 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 juillet 2016

Moussa Sissoko, né le au Blanc-Mesnil (en Seine-Saint-Denis), est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à Newcastle United.

Avec la sélection, il participe à la Coupe du monde 2014 et à l'Euro 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents Maliens et issu de la cité de la Rose des Vents, il fait ses tout débuts à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il rejoint ensuite le Red Star 93 puis en 2002 à l'âge de 13 ans le centre de formation du Toulouse Football Club. Sélectionné régulièrement en équipe de France dans chaque catégorie d’âges, il passe son premier contrat professionnel en décembre 2006 avec le TFC[1], quelques semaines après avoir rejoint l'équipe réserve en CFA. Il a aussi un fils nommé Kaïs qui a 4 ans.

Toulouse FC[modifier | modifier le code]

Moussa Sissoko rejoint l'équipe professionnelle du TFC en juin 2007 à l'âge de 17 ans et commence à se faire connaitre du grand public lors de quatre matchs de préparation du Toulouse Football Club en juillet 2007 (face à une sélection régionale, Sète, Rodez et Marseille) où il impressionne les spectateurs présents.

Il fait ses débuts en Ligue 1 le [1] à Valenciennes où il rentre à la 66e minute à la place de Fabinho, floqué de son nouveau maillot 22 du « Téfécé ». Le match suivant, il est titulaire contre Lyon[1] (victoire du TFC 1-0). Malgré un match propre mais sans étincelle de sa part, des émissaires de l'Inter Milan présents au Stadium ce jour là déclarent que le joueur leur aurait fait forte impression. Le , il débute en Ligue des champions face à Liverpool[1]. Il marque son premier but officiel le , au Stadium à Toulouse, face à l'AJ Auxerre[1] (victoire 2-0). Son but exceptionnel face à Schirrhein en coupe de France le lui offre les portes d'une fin de saison très remarquée[1].

Grand espoir du Toulouse FC, Moussa Sissoko est appelé par l'ancien entraîneur toulousain, Erick Mombaerts en sélection espoirs en septembre 2008.

Le 3 août 2009, après une superbe saison avec le Toulouse FC, Raymond Domenech le convoque[2] dans le groupe qui affronte les Îles Féroé dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Il n'entre pas en jeu lors de la victoire 1-0 de l'équipe de France (but de son coéquipier André-Pierre Gignac), mais confirme les espoirs placés en lui en marquant le match suivant contre Saint-Étienne, avec son club de Toulouse. Il honore finalement sa première sélection en équipe de France au Stade du Roudourou à Guingamp le 10 octobre 2009, lors du match France - Iles Féroé, en entrant à la 62e minute de jeu.

Le 6 février 2011, lors de la 22e journée de Ligue 1, il marque le premier doublé de sa carrière face à l'AS Monaco (score : 2-0) en donnant la victoire à ses partenaires.

Le 4 octobre 2012, Moussa Sissoko est convoqué[3] en équipe de France par Didier Deschamps plus de 2 ans après sa dernière sélection en août 2010 contre la Norvège.

Newcastle United[modifier | modifier le code]

Le 24 janvier 2013, Moussa Sissoko signe à Newcastle pour une indemnité de transfert de 2,5 millions d'euros. Le 29 janvier suivant, il est titulaire pour son premier match l'opposant à Aston Villa. Le samedi 2 février, Moussa Sissoko inscrit un doublé lors de la victoire de Newcastle contre Chelsea (3-2), recevant une ovation de la part des supporters de St James Park lors de sa sortie. Le 24 février 2013, Newcastle est mené 1 à 0 face à Southampton FC. À la 33e minute, Moussa Sissoko inscrit un but qui permet à Newcastle d'égaliser. Les magpies l'emportent finalement quatre buts à deux.

Ces bonnes performances lui valent d'être courtisé par les grands clubs d'Europe comme Arsenal. Cependant, il exprime son envie de rester à Newcastle où il est devenu un titulaire indiscutable[4]. Il prend part à trente-huit matchs lors de sa première saison complète au club qui termine à la 10e place.

Il fait une nouvelle saison plein la saison suivante mais le club est maintenu lors des dernières journée de championnat.

La saison 2015-2016 est plus dramatique, s'il continue à être un joueur important du collectif et un titulaire indiscutable, le club va mal et termine la saison à la 18e place, se retrouvant relégué en seconde division anglaise.

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Moussa Sissoko, en équipe de France, le

Moussa Sissoko porte pour la première fois le maillot Bleu avec Raymond Domenech en 2009 alors qu'il est très bon au TFC. Cependant, il ne figure pas dans la liste des joueurs de l'équipe de France de football à la Coupe du monde 2010.

Étant pourtant intéressant en Bleu, il n'est pas non plus sélectionné par Laurent Blanc pour disputer l'Euro 2012.

Cependant, il explose clairement sous l'ère Deschamps qui en fait un élément clé et le sélectionne pour jouer la Coupe du monde 2014. Il inscrit son premier but avec l'équipe de France lors du match contre la Suisse .

Il fait partie de la liste des 23 joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016[5]. Remplaçant au début de la compétition, il trouve une place de titulaire à la suite de la suspension de N'Golo Kanté lors des quarts de finale et réussi à garder sa place en surprenant par son efficacité jusqu'en finale où il répond présent malgré la fébrilité de l'équipe de France[6] et la défaite en prolongation contre le Portugal.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Moussa Sissoko au 11 juillet 2016[7]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2007-2008 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 30 1 0 1 1 0 1 0 0 C1+C3 2+2 0 0 - - - 36 2 0
2008-2009 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 35 4 1 4 1 0 1 0 0 - - - - - - - 40 5 1
2009-2010 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 37 7 1 1 0 0 2 0 0 C3 7 1 0 2 0 0 49 8 1
2010-2011 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 36 5 1 1 0 0 1 1 0 - - - - 1 0 0 39 6 1
2011-2012 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 35 2 2 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 37 2 2
2012-2013 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 19 1 1 1 0 0 2 0 0 - - - - 3 0 0 25 1 1
Sous-total 192 20 6 9 2 0 8 1 0 - 11 1 0 6 0 0 226 24 6
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 12 3 2 - - - - - - C3 6 0 0 3 0 1 21 3 3
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 35 3 6 1 0 0 2 0 0 - - - - 12 1 1 50 4 7
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 34 4 2 - - - 4 1 0 - - - - 8 0 1 46 5 3
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 37 1 7 1 0 0 1 0 0 - - - - 15 0 0 54 1 7
Sous-total 118 11 17 2 0 0 7 1 0 - 6 0 0 38 1 3 171 13 20
Total sur la carrière 310 31 23 11 2 0 15 2 0 - 17 1 0 44 1 3 397 37 26

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Moussa Sissoko
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Fonte Nova, Salvador, Brésil Drapeau : Suisse Suisse 5-0 5-2 Coupe du monde 2014.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Il est finaliste de l'Euro 2016 perdu lors de la prolongation contre le Portugal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Sissoko, la star montante du TFC, convoqué chez les Bleus », La Dépêche du midi,‎ (consulté le 11 août 2009)
  2. Sissoko convoqué en EDF
  3. Sissoko de retour en EDF
  4. Moussa Sissoko se plait à Nexcastle dans Goal du 25 décembre 2014.
  5. « Liste des 23 : les Bleus sans Hatem Ben Arfa, avec Lucas Digne à l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  6. Boris Teillet, « Euro 2016 : Moussa Sissoko, la révélation », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  7. « Statistiques de Moussa Sissoko », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :