Mickaël Landreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Landreau.
Mickaël Landreau
Mickaël Landreau - Adidas.jpg
Mickaël Landreau en 2009
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (36 ans)
Lieu Machecoul (France)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 1996-2014
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1985-1992 Drapeau : France Étoile arthonnaise
1992-1993 Drapeau : France GS Saint-Sébastien-sur-Loire
1993-1996 Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1996-2006 Drapeau : France FC Nantes 424 0(0)
2006-2009 Drapeau : France Paris SG 159 0(0)
2009-2012 Drapeau : France Lille OSC 160 0(0)
2012-2014 Drapeau : France SC Bastia 052 0(0)
1996-2014 Total 795 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1994-1995 Drapeau : France France -16 ans 008 0(0)
1995-1996 Drapeau : France France -17 ans 002 0(0)
1996-1997 Drapeau : France France -18 ans 006 0(0)
1996-1998 Drapeau : France France -20 ans 014 0(0)
1997-2002 Drapeau : France France espoirs 043 0(0)
2001-2007 Drapeau : France France 0110(0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 mai 2014

Mickaël Landreau, né le à Machecoul dans le département de la Loire-Atlantique, est un footballeur international français. Sa carrière professionnelle de gardien de but s'étend de 1996 à 2014.

Formé au FC Nantes, il remporte avec ce club le championnat de France en 2001 et la Coupe de France en 1999 et 2000. Il rejoint ensuite le Paris SG puis le Lille OSC avec qui il réalise le doublé championnat-Coupe de France en 2011. En décembre 2012, il rompt son contrat avec le club lillois et s'engage alors avec le SC Bastia, club où il termine sa carrière en 2014. Avec 618 rencontres disputées en championnat, il détient, depuis le 4 décembre 2013, le record du nombre de matchs disputés détenu précédemment par Jean-Luc Ettori.

Sélectionné à onze reprises en équipe de France de 2001 à 2007, il est finaliste de la Coupe du monde en 2006 et gagne à deux reprises la Coupe des confédérations en 2001 et 2003. Il fait également partie du groupe sélectionné pour disputer la Coupe du monde 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation à Nantes[modifier | modifier le code]

Mickaël Landreau effectue ses débuts professionnels le contre le SC Bastia à l'âge de 17 ans et 141 jours. Il se montre décisif en stoppant un pénalty frappé par le Slovaque Lubomir Moravcik. Le jeune gardien s'impose rapidement en tant que gardien titulaire et devient capitaine de l'équipe première dès l'âge de 19 ans. Il est également l'un des élément-clés de l'équipe qui remporte le championnat de France en 2001 ainsi que la Coupe de France en 1999 et 2000.

Le , il est opéré du ménisque, c'est la première blessure grave de sa carrière.

Le , lors de la Coupe de la Ligue face à Sochaux, il tente une panenka lors de la séance des tirs au but, mais elle est arrêtée par Teddy Richert. Ce tir au but aurait pu donner la victoire à son équipe, le FC Nantes perdra finalement la finale[2].

Le , à l'occasion du match de Ligue 1 opposant Nantes au RC Lens, il fête son 300e match de championnat à seulement 26 ans.

Il annonce son intention de quitter son club formateur juste avant la fin de la saison 2005-2006. Au cours de son dernier match au Stade de la Beaujoire le , il reçoit un hommage de la part des supporters qui saluent son attachement et sa fidélité au club durant treize ans. La saison suivant son départ, le FC Nantes est relégué en Ligue 2.

Paris Saint-Germain[modifier | modifier le code]

Landreau avant PSG-Monaco en 2009

Mickaël Landreau signe un contrat de quatre ans avec le club de Paris Saint-Germain, le . Ses deux premières saisons dans ce club s'avèrent aussi délicates que ses dernières à Nantes, le PSG devant lutter pour le maintien en première division jusqu'à la toute fin du championnat. Cependant, le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de la Ligue 2008.

Le , il joue son centième match d'affilée en Ligue 1 sous les couleurs parisiennes et participe finalement à l'intégralité des matchs de championnat durant ses trois saisons à Paris.

Lille OSC[modifier | modifier le code]

Mickaël Landreau lors du Trophée des champions 2011.

Le , il signe un contrat de trois ans en faveur du Lille OSC, le transfert est évalué à 1,6 million d'euros. Le 3 juillet, il est victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit. Initialement indisponible pour six mois et soigné à l'hôpital de la Salpêtrière, il est de retour sur le banc le 22 octobre en Ligue Europa lors du match face au Genoa (3-0) et marque rapidement les esprits lors de son premier match officiel le face à Grenoble.

En , Mickaël Landreau prolonge son contrat de deux ans et est désormais lié au club nordiste jusqu'en [3].

Le , il dispute son 500e match de Ligue 1 lors de la 23e journée du championnat face à Toulouse (victoire 2-0).

En 2011, ses bonnes performances en championnat lui valent d'être sélectionné pour le titre de meilleur gardien de Ligue 1 aux trophées UNFP[4] et le LOSC réalise le doublé coupe-championnat.

Le , il devient le premier joueur à disputer le Trophée des champions avec trois clubs différents[5].

Avec des prestations en demi-teinte depuis le début de la saison, sa position de gardien de but titulaire au LOSC est de plus en plus fragilisée. On lui reproche notamment d'être souvent responsable des buts qu'encaisse son équipe depuis le début de saison. Le 5 décembre 2012, à la surprise générale, c'est son remplaçant, Steeve Elana qui est titularisé dans les cages nordistes pour le dernier match de Lille en Ligue des champions de la saison (défaite 0-1 contre Valence CF). C'était cependant déjà le cas lors du match précédent de Ligue des champions contre le BATE Borisov.

Le 6 décembre 2012, le journal L'Équipe annonce que le LOSC et Mickaël Landreau mettent un terme au contrat de ce dernier après que ses relations avec Rudi Garcia et ses adjoints se soient dégradées au fil du temps contre trois mois de son salaire à savoir 360 000 euros brut[6],[7].

SC Bastia[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2012-2013 du SC Bastia.
Article détaillé : Saison 2013-2014 du SC Bastia.

Le 23 décembre 2012, Mickaël Landreau s'engage pour six mois avec le SC Bastia, avec une option d'un an supplémentaire en cas de maintien en ligue 1[8]. Il fait ses débuts avec le club corse lors de la 20e journée du championnat pour un déplacement au Stade de Reims. Les Corses s'imposent pour la deuxième fois de la saison à l'extérieur, victoire deux buts à un, Mickaël Landreau effectue plusieurs arrêts décisifs[9].

En juillet 2013, il annonce une prolongation d'un an avec le club de Bastia, en espérant notamment battre le record de nombre de matchs de L1 détenu par Jean-Luc Ettori (602 matchs). Il espère aussi terminer sa carrière sur un match (SC Bastia-FC Nantes), comme il avait débuté en 1996[10].

Le 1er décembre 2013, lors de la 15e journée, il dispute contre Evian son 602e match en Ligue 1 égalant ainsi le record de Jean-Luc Ettori venu participer à son échauffement avant la rencontre pour l'occasion. Il est également désigné capitaine du Sporting Bastia pour la première fois (2-0)[11].

Le 4 décembre 2013, lors du derby Corse de la 16e journée du championnat face à Ajaccio (1-1), il bat le record du nombre de matchs disputés en Ligue 1 avec 603 matchs disputés[12].

Le 11 mai 2014, il annonce la fin de sa carrière de footballeur lors du dernier match de la saison 2013-2014. Ce dernier match se joue face à son club formateur, le FC Nantes. La rencontre se termine sur un score vierge. Tout comme son premier match face au SC Bastia, dans ce même stade Armand-Cesari qui l'avait vu éclore au grand jour. Il offre, à cette occasion, cent places aux supporters nantais ayant fait le déplacement.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière au FC Nantes, Mickaël Landreau est sélectionné à 43 reprises en équipe de France espoirs entre 1997 et 2002.

Il honore sa première sélection en A, le face au Mexique lors de la Coupe des confédérations (victoire 4-0). Landreau remportera à cette occasion son premier trophée avec les bleus, avant de récidiver deux ans plus tard lors de la Coupe des confédérations 2003. C'est durant cette compétition qu'il honore sa deuxième sélection, le contre la Nouvelle-Zélande (victoire 5-0).

Puis, il fait partie des 23 joueurs sélectionnés par Jacques Santini pour disputer l'Euro 2004, puis par Raymond Domenech pour la Coupe du monde 2006, en tant que troisième gardien derrière Fabien Barthez et Grégory Coupet.

Mickaël Landreau reste invaincu sous le maillot bleu durant plus de sept matchs (693 minutes exactement), ne concédant son premier but que lors de sa huitième sélection, face à l'Écosse (défaite 0-1) au Parc des Princes.

Il honore sa onzième et dernière sélection à ce jour le face au Maroc (match nul 2-2).

En 2008, présélectionné dans la liste de trente joueurs appelés à disputer l'Euro 2008, il ne figure pas dans la liste finale. Le gardien paye probablement ses précédentes saisons en demi-teinte avec un Paris Saint-Germain fébrile.

Le , il fait partie de la liste des trente joueurs convoqués par Raymond Domenech pour participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud mais il ne fait de nouveau pas partie du groupe des 23 retenus. Mickaël Landreau expliquera plus tard que le sélectionneur l'avait informé à l'avance de son choix de Cédric Carrasso comme gardien numéro 3 pour la Coupe du monde.

N'ayant plus été appelé en équipe nationale de football depuis plus de deux ans, Landreau fait partie de la liste des joueurs convoqués par Didier Deschamps pour disputer les deux premiers matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 face à la Finlande et la Biélorussie, les 7 et 11 septembre 2012[13]. Il intègre ensuite définitivement l'Equipe de France en devenant le troisième gardien, remplacé par Stephane Ruffier en cas de forfait.

Quelques jours après avoir reçu un trophée d'honneur UNFP et après avoir annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de la saison, il est convoqué dans le groupe des 23 joueurs de Didier Deschamps pour disputer la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Les Français atteignent les quart de finale de la compétition et sont éliminés par les Allemands sur le score d'un but à zéro. Mickaël Landreau, lors de ses sélections, n'a encaissé que trois buts en onze titularisations.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Mickaël Landreau au 18 mai 2014
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1996-1997 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 29 0 0 0 1 0 CI 2 0 - - 32 0
1997-1998 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 33 0 2 0 1 0 C3 2 0 - - 38 0
1998-1999 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 31 0 6 0 - - - - - - - 37 0
1999-2000 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 33 0 7 0 1 0 C3 6 0 - - 47 0
2000-2001 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 33 0 6 0 3 0 C3 8 0 1 0 51 0
2001-2002 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 33 0 1 0 1 0 C1 11 0 - - 46 0
2002-2003 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 36 0 1 0 3 0 - - - 1 0 41 0
2003-2004 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 34 0 5 0 4 0 CI 2 0 - - 45 0
2004-2005 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 37 0 3 0 2 0 CI 1 0 1 0 44 0
2005-2006 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 36 0 5 0 2 0 - - - - - 43 0
Sous-total 335 0 36 0 18 0 - 32 0 3 0 424 0
2006-2007 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 38 0 5 0 - - C3 10 0 2 0 55 0
2007-2008 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 38 0 2 0 5 0 - - - 6 0 51 0
2008-2009 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 38 0 2 0 3 0 C3 10 0 - - 53 0
Sous-total 114 0 9 0 8 0 - 20 0 8 0 159 0
2009-2010 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 28 0 0 0 2 0 C3 7 0 - - 37 0
2010-2011 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 38 0 6 0 2 0 C3 9 0 - - 55 0
2011-2012 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 38 0 4 0 - - C1 5 0 - - 47 0
2012-2013 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 15 0 - - - - C1 6 0 - - 21 0
Sous-total 119 0 10 0 4 0 - 27 0 - - 160 0
2012-2013 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 19 0 - - - - - - - - - 19 0
2012-2013 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 31 0 1 0 1 0 - - - - - 33 0
Sous-total 50 0 1 0 1 0 - - - - - 52 0
Total sur la carrière 618 0 56 0 31 0 - 79 0 11 0 795 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Commentateur sportif[modifier | modifier le code]

En , Mickaël Landreau rejoint la chaîne beIN Sport en qualité de commentateur durant l'Euro 2012[14].

En décembre 2013, il devient commentateur pour la chaîne Canal+ Sport lors des matchs du Boxing Day de la Premier League anglaise[15].

En août 2014, il commente le football pour Canal+ et intègre le groupe de commentateurs du Canal Football Club, en alternance avec Christophe Dugarry, Daniel Bravo, Éric Carrière.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mickaël Landreau a été marié avec la tenniswoman Anne-Gaëlle Sidot, entre 2002 et 2006.

En juin 2009, il épouse Lennie Marshall, une ancienne candidate de Star Academy 4[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Mickaël Landreau sur le site de la FFF
  2. Mickaël Landreau rate sa panenka sur L'Internaute, 13 janvier 2011
  3. Landreau jusqu'en 2014 L'Équipe, 9 février 2011
  4. Landreau nommé pour le titre de meilleur gardien de L1 aux trophées UNFP 2011
  5. Record pour Landreau
  6. Landreau et Lille, c'est fini L'Équipe, 6 décembre 2012
  7. Joël Domenighetti, « Où peut-il rebondir », L’Équipe,‎ , p. 3 (ISSN 0153-1059)
  8. « Landreau a signé ! », sur lequipe.fr, L'Equipe.fr,‎ (consulté le 23 décembre 2012)
  9. « Landreau, première réussie », sur lequipe.fr, L'Equipe.fr,‎ (consulté le 13 janvier 2013)
  10. « Landreau arrêtera bien en fin de saison », sur 20minutes.fr, 20minutes.fr
  11. Mickael Landreau égale le record de Jean-Luc Ettori avec 602 matches en Ligue 1], sur eurosport.fr, le 1er décembre 2013
  12. Landreau, le record et un nul sur eurosport.fr, le 4 décembre 2013
  13. Avec Landreau, Rami, Diaby et Ménez, francefootball.fr, 29 août 2012.
  14. BeIN sport recrute Coupet et Landreau, leparisien.fr, 11 avril 2012.
  15. Mickaël Landreau, futur consultant ?, footmercato.net, 25 décembre 2013.
  16. Mickaël Landreau : Le gardien de but du PSG s'est marié avec une star académicienne !

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :