Laurent Koscielny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurent Koscielny
1 laurent koscielny 2015.jpg
Koscielny sous le maillot d'Arsenal en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Arsenal FC
Numéro 6
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (30 ans)
Lieu Tulle (France)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 2004-
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
1993-1995 Drapeau : France Tulle Football Corrèze
1995-1997 Drapeau : France ESA Brive
1997-1998 Drapeau : France Tulle Football Corrèze
1998-2002 Drapeau : France ESA Brive
2002-2003 Drapeau : France Limoges FC
2003-2004 Drapeau : France EA Guingamp
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2004-2007 Drapeau : France EA Guingamp 047 0(0)
2007-2009 Drapeau : France Tours FC 078 0(8)
2009-2010 Drapeau : France FC Lorient 040 0(4)
2010- Drapeau : Angleterre Arsenal FC 248 (20)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2011- Drapeau : France France 036 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 juillet 2016

Laurent Koscielny, né le à Tulle, est un footballeur international français. Il évolue au poste de défenseur central à Arsenal.

En sélection, il participe à l'Euro 2012, à la Coupe du monde 2014, à l'Euro 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et EA Guingamp[modifier | modifier le code]

Né à Tulle d'un père issu d'une famille polonaise immigrée en France et d'une mère française, il passe par les équipes jeunes du Tulle Football Corrèze, de l'Étoile sportive aiglons briviste et du Limoges FC[1], Laurent Koscielny rejoint le centre de formation de l'En Avant de Guingamp en juillet 2003. Il passe une première saison avec la réserve du club breton avant de faire sa première apparition en équipe première le en entrant en fin de match face au Clermont Foot (défaite 2-1). Après trois saisons passées sous le maillot guingampais durant lesquelles il prend part à 47 matchs toutes compétitions confondues, Koscielny est recruté par le Tours FC durant l'été 2007.

Tours FC[modifier | modifier le code]

Lors de la première saison en National, le club tourangeau est promu en Ligue 2 en terminant à la seconde place du championnat et marque son premier but professionnel lors du premier tour de Coupe de la Ligue contre les Chamois niortais.

Koscielny est auteur d'un excellent début de saison 2008-2009. Le , il marque ses deux premiers buts en Ligue 2 contre l'AC Ajaccio. Il marque un nouveau doublé deux mois plus tard contre le Stade de Reims. Ses bonnes performances tout au long de cette saison lui valent de recevoir l'Étoile d'or France Football de Ligue 2[2].

FC Lorient[modifier | modifier le code]

Le , Koscielny signe un contrat de quatre ans en faveur du FC Lorient pour la somme de 1,5 million d'euros. Titulaire dès la première journée de championnat, il marque son premier but en Ligue 1 le contre le Montpellier HSC.

Après une saison pleine avec le club breton durant laquelle il dispute 40 matchs et marque 4 buts, le défenseur français est suivi par plusieurs clubs et notamment par Arsenal.

Arsenal[modifier | modifier le code]

Le 7 juillet 2010, le club londonien[3] confirme l'arrivée de Koscielny chez les Gunners. Koscielny joue son premier match avec Arsenal face à Liverpool à Anfield. Il fut expulsé à la 94e minute après avoir reçu deux cartons jaunes[4]. Koscielny marque son premier but sous les couleur d'Arsenal et notamment en championnat face à Bolton (victoire 4-1).

Koscielny fait ses débuts en Europe le 15 septembre face à SC Braga à l'Emirates Stadium (victoire 6-0). Quelques mois plus tard, Koscielny progresse de plus en plus en faisant un match brillant face à Sunderland et en faisant un tacle parfait face à Tottenham Hotspur pour stopper Aaron Lennon à marquer en League Cup. Le 27 octobre, Koscielny bloque un tir sur la ligne face à Newcastle United et délivre une passe décisive à Theo Walcott pour marquer le but de la victoire lors du 4e tour en League Cup. Lors du match comptant pour la 11e journée de Premier League face à Newcastle perdu 1-0 par les Gunners, Koscielny est expulsé quelques secondes avant la fin du match, ce qui constitue déjà son second carton rouge de la saison. En février 2011, Koscielny marque son second but en Premier League en offrant la victoire à son club face à Everton[5] Le , lors de la finale de la League Cup contre Birmingham, une mésentente avec son gardien Wojciech Szczęsny en fin de rencontre permet à Obafemi Martins de marquer l'ultime but du match. Cette défaite prive les Gunners d'un titre attendu depuis cinq ans[6].

Le , pendant les huitièmes de finale de Ligue des champions, le défenseur français marque son premier but en Ligue des champions face à l'AC Milan (victoire 3-0)[7]. Malgré cette victoire, les Londoniens sont éliminés de la compétition à la suite de la lourde défaite du match aller (4-0). Lors de la dernière journée de Premier League, Koscielny marque le but de la victoire face à West Bromwich Albion (victoire 2-3) ce qui permet à son club de se qualifier directement pour la Ligue des champions en finissant troisième avec 70 points[8]. En juin 2012, les Gunners annoncent sur leur site officiel que Koscielny signe un nouveau contrat «longue durée»[9]. Son premier but de la saison fut face à Manchester City en offrant l'égalisation à la 81e minute. En octobre 2012, Koscielny marque un but de la tête à la 88e minute face à Reading après avoir marqué contre son camp en League Cup et aide à son équipe de revenir au score après avoir été mené 4-0 et se qualifient après avoir joué un match exceptionnel (victoire 7-5).

Le 13 mars 2013, Koscielny marque face au Bayern Munich à la Allianz Arena lors des 8e de finale en Ligue des champions. Son but fut le but du 2-0 et le score sur l'ensemble des deux matchs était de 3-3. Malgré la victoire, Arsenal ne se qualifie pas pour les 1/4 de finale. Le , Koscielny marque le but de la victoire face à Newcastle (0-1)[10] et permet aux Gunners d'Arsène Wenger de finir la saison à la quatrième place et d'accéder aux barrages de la Ligue des champions. À la fin de la saison, Koscielny fut nommé 2e meilleur joueur de la saison.

Le , Laurent Koscielny égalise lors de la finale de la FA Cup face à Hull City à la 71e minute, alors qu'ils étaient menés 2-0 au bout de 8 minutes de jeu, Santi Cazorla marque le premier but sur un magnifique coup-franc et Aaron Ramsey offre le victoire et un premier titre attendu pendant neuf ans à Arsenal. Ce but de Koscielny lui permet également de se rattraper de son erreur face à Birmingham en final de League Cup.

Koscielny remporte la Community Shield face à Manchester City, son deuxième trophée en un an. Le 4 mai 2015, Koscielny joue son 200e match pour les Gunners face à Hull City (victoire 3-1). Il remporte sa 2e FA Cup face à Aston Villa (victoire 4-0) pour la deuxième année consécutif. À la suite des nombreuses absences de Per Mertesacker et des blessures de Mikel Arteta et de Santi Cazorla, Koscielny porte le brassard de capitaine pendant plusieurs matchs.

En sélection[modifier | modifier le code]

Susceptible de défendre les couleurs de la sélection polonaise à laquelle ses origines lui donnent droit, Laurent Koscielny affirme vouloir « jouer pour l'équipe de France ». « C'est une priorité » ajoute le défenseur, expliquant qu'il ne veut « pas laisser passer une chance de jouer pour la France ». Alors que la Fédération polonaise de football le contacte pour qu'il acquière la nationalité de son grand-père[11], Koscielny refuse et ne perd pas espoir d'être appelé chez les Bleus de Laurent Blanc[12].

Performant avec Arsenal, Laurent Koscielny est enfin récompensé en étant convoqué par Laurent Blanc pour le match amical face au Brésil au Stade de France le [13] mais il n'entre pas en jeu. Après plusieurs convocations en Bleu tout au long de l'année 2011, il honore sa première sélection le face aux États-Unis (victoire 1-0)[14].

En 2012, il fait partie des joueurs sélectionnés par Blanc pour disputer l'Euro[15]. Il ne joue cependant qu'un match, le quart de finale perdu contre l'Espagne deux buts à zéro.

Il est expulsé pour une gifle sur un adversaire lors de la déroute des Bleus dans le match aller des barrages pour la Coupe du monde 2014 face a l'Ukraine (défaite 0-2). Titulaire régulier avec Deschamps, il perd sa place de titulaire à cause de l'éclosion de Raphaël Varane et des 2 buts de Mamadou Sakho qui donne la qualification aux Bleus. Cependant, étant le troisième choix devant Eliaquim Mangala et Loïc Perrin, il est sélectionné pour le mondial (en compagnie de Varane, Sakho et Mangala) et joue les deux premiers matchs de préparation des Bleus où il affiche de bonnes performances. Lors de la coupe du monde 2014 au Brésil, il joue le dernier match de poule contre l'Équateur, et se fait remarquer comme « l'homme du match ». Il jouera ensuite le huitième de finale contre le Nigeria (victoire 2-0) et rentre dans les 20 dernières minutes de jeu contre l'Allemagne (défaite 0-1) à la place de Mamadou Sakho sorti blessé.

Il fait partie de la liste des 23 joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016[16]. Il marque ensuite son premier but en sélection lors du match de préparation face à l'Écosse en déviant un corner de la tête dans le but (victoire 3-0). Lors de l'Euro 2016, il est titulaire indiscutable de la défense française d'abord au côtés d'Adil Rami puis de Samuel Umtiti. Intraitable en défense durant toute la compétition, il ne peut empêcher la défaite en finale face au Portugal.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Laurent Koscielny au 11 juillet 2016[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2004-2005 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 11 0 1 0 2 0 - - - - - - - 14 0
2005-2006 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 9 0 1 0 0 0 - - - - - - - 10 0
2006-2007 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 21 0 1 0 1 0 - - - - - - - 23 0
Sous-total 41 0 3 0 3 0 - - - - - - - 47 0
2007-2008 Drapeau de la France Tours FC National 33 1 5 0 1 1 - - - - - - - 39 2
2008-2009 Drapeau de la France Tours FC Ligue 2 34 5 4 1 1 0 - - - - - - - 39 6
Sous-total 67 6 9 1 2 1 - - - - - - - 78 8
2009-2010 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 35 3 1 0 4 1 - - - - - - - 40 4
Sous-total 35 3 1 0 4 1 - - - - - - - 40 4
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 30 2 3 0 6 1 - - C1 4 0 - - 43 3
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 33 2 2 0 1 0 - - C1 6 1 4 0 46 3
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 25 2 3 0 1 1 - - C1 5 1 6 0 40 4
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 32 2 4 1 1 0 - - C1 9 0 11 0 57 3
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 27 3 5 0 0 0 1 0 C1 6 0 2 0 41 3
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 33 4 3 0 0 0 1 0 C1 7 0 13 1 57 5
Sous-total 180 15 20 1 9 2 2 0 - 37 2 36 1 284 21
Total sur la carrière 317 23 33 2 18 4 2 0 - 37 2 36 1 443 32

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Laurent Koscielny
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Stade Saint-Symphorien, Metz, France Drapeau : Écosse Écosse 3-0 3-0 Match amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il est vice-champion de National avec le Tours FC lors de la saison 2007-2008.

Avec Arsenal, il remporte la FA Cup à deux reprises en 2014 et 2015 et deux Community Shield en 2014 et 2015. Il est également finaliste de la League Cup en 2011 et vice-champion d'Angleterre 2016.

En Sélection[modifier | modifier le code]

Il est finaliste de l'Euro 2016 mais s'incline lors de la prolongation contre le Portugal.

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Il est étoile d'or France Football de Ligue 2 en 2009.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il s'est marié à une dénommée Claire à Naves (Corrèze) et est père de deux enfants prénommés Maina, née le 21 mars 2011, et Noah, né le 1er février 2013[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Laurent Koscielny », fff.fr.
  2. Koscielny a reçu son Étoile d'or de Ligue 2, fclweb.fr, 2 septembre 2009.
  3. Koscielny signe à Arsenal, fifa.com, 7 juillet 2010.
  4. Liverpool 1-1 Arsenal : Reina a tout gâché, Koscielny expulsé, eurosport.fr, 15 août 2010.
  5. 25e journée : Statu quo en Angleterre, francefootball.fr, 1er février 2011.
  6. Birmingham brise le rêve d'Arsenal, francefootball.fr, 27 février 2011.
  7. Arsenal a frôlé l'exploit, francefootball.fr, 6 mars 2012.
  8. (en) West Brom 2-3 Arsenal, bbc.co.uk, 13 mai 2012.
  9. (en) Koscielny agrees new long-term contract, arsenal.com, 24 juillet 2012.
  10. (en) Newcastle 0-1 Arsenal, arsenal.com, 19 mai 2013
  11. « La Pologne veut Koscielny », sur Eurosport.fr,‎ (consulté le 27 juin 2014)
  12. (en) Koscielny considering international options, arsenal.com, 2 août 2010.
  13. « Liste des joueurs sélectionnés pour le match amical face au Brésil le 9 février 2011. », fff.fr, 3 février 2011.
  14. Emery Taisne, Koscielny :« Bousculer la hiérarchie » sur lequipe.fr, 12 novembre 2011
  15. Les recalés sont Gourcuff et Yanga, francefootball.fr, 29 mai 2012.
  16. « Liste des 23 : les Bleus sans Hatem Ben Arfa, avec Lucas Digne à l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  17. « Statistiques de Laurent Koscielny », sur footballdatabase.eu
  18. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  19. Qui sont les compagnes des Bleus ?

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :