Gilbert Gress

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilbert Gress
Image illustrative de l'article Gilbert Gress
Gilbert Gress en 2009.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (75 ans)
Lieu Strasbourg (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1959-1966 Drapeau : France RC Strasbourg 191 (22)
1966-1971 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart 151 (29)
1971-1973 Drapeau : France Olympique de Marseille 121 (11)
1973-1975 Drapeau : France RC Strasbourg 081 0(8)
1975-1977 Drapeau de la Suisse Neuchâtel Xamax
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1967-1971 Drapeau : France France 3 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1977-1980 Drapeau : France RC Strasbourg
1980-1981 Drapeau : Belgique FC Bruges
1981-1990 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax
1990-1991 Drapeau : Suisse Servette FC
1991-1994 Drapeau : France RC Strasbourg
1994-1997 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax
1998-1999 Drapeau : Suisse Suisse
2000-2001 Drapeau : Suisse FC Zurich
2002 Drapeau : France FC Metz
2003 Drapeau : Autriche SK Sturm Graz
2004-2005 Drapeau : Suisse FC Sion
2007 Drapeau : Suisse FC Aarau
2009 Drapeau : France RC Strasbourg
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gilbert Gress est un footballeur né le à Strasbourg possédant la double nationalité franco-suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilbert Gress en 1980

Gilbert Gress est surnommé Giless, l'ange de la Meinau, du nom du stade de Strasbourg par les supporters du club. Il est d'abord un joueur brillant sous les couleurs de Strasbourg, de Marseille et de Stuttgart en Allemagne (à une époque où les joueurs français signaient rarement dans des clubs étrangers). Puis il devient un entraîneur reconnu qui conduit le RC Strasbourg à son seul titre de champion de France en 1979.

En 1980, de profonds désaccords opposent Gilbert Gress au nouveau président André Bord. Il est ainsi limogé le 23 septembre 1980. Il revient en Alsace entre 1991 et 1994.

Il est actuellement consultant pour la télévision suisse.

Le 18 juin 2009 il est officiellement nommé au poste d'entraîneur du RC Strasbourg pour la saison 2009/2010. Il rejoint ainsi l'un de ses joueurs du titre de 1979, Léonard Specht, alors président du club. Néanmoins, le 12 août, via son site Internet, le club annonce que son adjoint Pascal Janin assurerait la préparation de l'équipe pour le match du lendemain face au Stade lavallois, impliquant ainsi son limogeage au bout de 2 matches officiels seulement.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

« Un très bon joueur met une demi-seconde pour trouver la bonne solution. Un moyen, une. Un médiocre, cinq ! » (Match Mag, 13 octobre 1998)

Livres[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Le livre de ma jungle, de Gilbert Gress, Francis Braesch et Roland Scheubel, Gamay International
  • 2005 : Je n'avais encore rien dit, Conversations avec Eric Genetet, Les Editions du Boulevard, Strasbourg
  • 2009 : Fautes graves, Un été d’enfer à la Meinau, Les Editions du Boulevard, Strasbourg

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]